Ambassade d’Avaricum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ambassade d’Avaricum

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Dim 14 Fév 2016 - 16:45


L’Hôtel de Fleury.

Comme à son habitude, l’ambassadeur avarois avait organisé une soirée marquante dans l’enceinte de sa demeure. Mais il n’était pas question des bals masqués et somptueux galas à l’Hôtel de Fleury où tout Wilhelstaufen accourait aussitôt. L’évènement revêtît cette fois un caractère semi-formel et se déroula le lendemain du bal du Zockey Club. Seuls des politiciens et quelques-uns de leurs influents amis importateurs furent invités dans une sorte de dîner dissimulant une réunion d’intérêts convergents, tous filtrés à l’entrée par la garde plénipotentiaire. Des conservateurs, whigz et libéraux se retrouvèrent ainsi malgré les tensions au parlement.

Honoré-Théodore tissait déjà des relations au Zollernberg depuis les jours où sa compagnie commerçait avec Koenigzhafen, autant dire que sa nomination plut aux notables du pays et lui permit rapidement d’étendre encore davantage ses réseaux de connaissances dans le Grand-Duché. Sa manie de ne s’aliéner personne et de créer des amitiés même auprès de partis rivaux laissait perplexe le premier venu. Même les pires ennemis laissaient leurs rancunes dans le vestibule de sa résidence pour se retrouver.

Autour de la table ronde où un repas exquis venait de s’achever, le Comte de Seillié-Mouret se leva un verre à la main.


- " Messieurs, vous n’êtes sans ignorer les bonnes nouvelles en provenance de mon pays. C’est un renforcement de notre entente qu’inaugure l’avènement de Sa Majesté Edouard VII. Le Zollernberg a de nouveau bonne presse, et les pamphlétaires font montre d’une déférence marquante envers Son Altesse le Grand-Duc.

Pensez-donc qu’il y a encore quelques mois, les partisans de la régence parlaient d’un rapprochement avec le Krassland et de la reconnaissance des prétentions de ce dernier dans le Wasserland.
Bigre ! "

Des rires retentirent dans la salle.

" Certains proposaient même de déchirer le traité de la Grande-Alliance ! Naturellement, je puis vous assurer que rien de tout cela ne peut arriver tant qu’affinité, respect, et unité restent les mots d’ordre de notre coalition. Il est clair que les peuples comptent sur la sagesse de nos gouvernants.

Plus que jamais, vive l’amitié avaro-zollernoise ! "

Chacun s’échangea un toast sous l’approbation générale.
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  Edorel Gatline le Lun 15 Fév 2016 - 14:47




MAISON DE CASTELMORE

Le Très Honorable Comte de Castelmore


à

Son Excellence l'Ambassadeur d'Avaricum

Ambassadeur,

Je souhaite m'entretenir avec vous d'une affaire sensible, elle nécessite que je puisse vous rencontrer en un lieu que vous jugerez sure. Je suis à la capitale pour un mois, je viendrai au jour et à l'heure de votre convenance, le matin de préférence.

Veuillez agréer Votre Excellence, etc.
Gatline.

avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Mar 16 Fév 2016 - 17:47

Il était tôt. Trop tôt, même, aurait dit la maîtresse de maison encore assoupie dans sa chambre séparée. Quelques domestiques étaient néanmoins déjà levés, notamment une poignée de marmitons très affairés dans les cuisines. La garde de nuit s’apprêtait à achever sa veillée ; la relève arrivait peu à peu par un petit accès dans une ruelle humide. Lesdits hommes entraient, saluaient le concierge, puis bifurquaient vers l’édifice des employés pour se mettre en livrée.

Mais l’un d’eux prit discrètement un chemin différent, vers le cellier dont la porte était entrebâillée. A l’intérieur, un autre passage derrière deux gros jambons pendus menait en bas, où l’on entreposait les vins. Là, assis sur un tonneau, un individu analysait sous une faible lueur l'aspect d’un spiritueux. L’ambassadeur, pardi !


- " Monsieur Gatline ? " dit-il en apercevant la silhouette descendre les marches " Je craignais que les instructions ne soient confuses... J’espère que ce lieu vous convient. Prenez donc place, je vous écoute. "

Il montra en face de lui un superbe quartaut de bière estampillé ' Kreuzunburg '.
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  Edorel Gatline le Mar 16 Fév 2016 - 22:07

Edorel descendît les marches lentement, boitillant de la jambe droite qu'il soutenait avec une canne avec laquelle on le voyait de plus en plus souvent, en plus de la canne à bys. Il portait une pèlerine noire sur son petit uniforme de feld-maréchal. On chuchotait même à l'état-major qu'il avait une paire de lunette dans une poche. A une marche ou il posa le pied droit il serra les dents et laissa filer un juron.

"Putain de moignon !"

Il atteignit finalement le niveau de la cave à vins, l'ambassadeur le reconnut de suite et l'invita à prendre place.

"<<Ambassadeur, m'est avis que j'aurais mieux fait de venir dans la journée, trop vieux pour me lever à l'aurore."

Il remarqua sous son postérieur l'étrange sensation qu'il n'était pas assis sur du dur, il se tourna et remarqua qu'il s'agissait d'une caisse de bière.

"Permettez ? (tirant une bouteille de dessous lui) Je ne m'attendais pas à trouver de la bière wasserlandaise dans la cave d'une ambassade. Enfin, je ne vous ais pas fait réveiller pour parler boisson."

Il déboucha la bouteille, mais là laissa s'aérer.

"J'ai cru comprendre que la situation était revenue à la normale chez vous, que les turcoses ont été dégagés et que tout se remet en route. C'est fort bien. Cependant il y a un petit détail qui risque de vous poser problème."

Il but une lampée de la bière. Acre avec un arôme de tourbe, sans doute une bière brune, rien de tel pour se réveiller. Dans le même temps, il glissa sa main de libre sous sa pèlerine et fouillant une poche intérieur, il tira un feuillet. On pouvait tout juste distinguer l'encre rouge écarlate d'un tampon "CONFIDENTIEL-DUPLICATA".

"Il y a un peu plus d'un mois, l’Abwehrz, les renseignements de l'armée de terre, a intercepté des communications orionnaises signalant la présence de navire de l'URO dans la mer des glaces, non loin de l'Eraluse. Ayant été informé j'ai ordonné qu'on envoie une escadrille s'enquérir des raisons de cette présence dans le nord. Ils sont revenus bredouille une semaine plus tard avec seulement un rapport de l'intelligence navale."

Il tendit la feuille plié à l'ambassadeur.

Spoiler:


Marine de Son Altesse Royale
Division de l'Intelligence - Ier Flotte
Amirauté de Zozolulu

Rapport d'enquête N°2016-01
Objet : signalement de la flotte noddienne au large d'Eraluse
Classification : Niv.3 (Confidentiel)

Suite au mémorandum de l’Abwehrz daté du 7 janvier dernier, et à la demande du Feld-Maréchal, une escadre de la Ier Flotte constitué du cuirassé NZAR Duc-de-Zavoye, des destroyer NZAR Pegaze et Hanzeztadt-Zotterdam, ainsi que du submersible ZU-104 a pris le large de Zorkney-Harbour et traversé Port-Zaïd en direction du pays dénommée "Eraluse". Le dit pays ayant semble t-il sombré dans l'anarchie et coupé tout contact externe, il n'a pas été jugé utile d'avertir les autorités locales. En revanche le déploiement de l'escadre a été signalé à la flotte édorannaise afin de ne pas perturber par la présence de bâtiments zollernois les éventuelles déploiement en cours dans le secteur.

Arrivé en vue de l'île d'Eraluse le 11 janvier. Aucune présence navale éralique. L'escadrille procède à une inspection par cabotage le long des côtes. L'inspection des côtes est terminé le lendemain. Des traces d'activités navales ont été repérés sur la côte ouest de l'île. Le radar indiquant plusieurs objets non-identifiés, quelques-uns s'éloignant direction sud/sud-ouest, d'autres remontant au nord en direction du Micrarctique. L'Intelligence décide de procéder à une enquête auprès des autochtones d'Eraluse. Divers habitants locaux indiquent la présence de navires et d'équipages étrangers posant pied à terre sur l'île et se livrant à ce qu'il semble être une activité de contrebande, en plus de divers ravitaillement en munitions et vivres. La nature de la contrebande n'est pas précisé, les populations locales ayant été tenues éloignés. Après un interrogatoire plus poussé, certains témoins ont puent corroborés qu'ils s'agissaient de navires noddiens.

Il convient de préciser que si la marine noddienne, et plus précisément la IIeme flotille, a l'habitude de se livrer à des activités suspectes, ces témoignages confirment belle et bien les activités illégales qui lui sont reprochés. Le rapprochement diplomatique entre la R.O.N et la Principauté de Sorabe n'y est certainement pas étranger. Quoi qu'il en soit, il est probable que si Sorabe profite également de ces activités, voir du soutien de la IIème flotille, la collusion avec un pays ennemie du Grand-Duché est belle et bien avéré.

Fin de mission, l'escadre rentre au pays.

Suggestions :
-Il serait préférable d'avertir le gouvernement édorannais, l'activité des noddiens en Eraluse peut représenter une menace pour les intérêts zollernois, cependant, Eraluse se trouvant entre la métropole et la terre du Roi-Henri, mieux vaudrait qu'ils assurent eux-même la surveillance du secteur. La présence de navires zollernois pourrait être perçus comme une tentative d'ingérence par l'opinion publique si cela venait a être révélé.

-Un renforcement de la surveillance des activités navales noddiennes est également à prévoir. Si Noddia ne se livre qu'à de la contrebande pour le moment, rien ne dis qu'il en restera à ce point. Renforcer les déploiements de la IIème Flotte dans la Mer de Saraland et le Détroit de Sorlop pourrait être une solution à moyen terme.

"D'après ce rapport il semblerait qu'une partie des forces navales noddiennes se livre à des activités pour le moins illégale. Rien ne permet de dire cependant si il y a piraterie avéré, cependant... Aux vues de la situation géopolitique actuelle de l'URO, plus que délicate, et compte tenu du ressentiment avarois envers cette état, je ne doute guère que cette information puisse intéresser votre gouvernement. Noddia a été mis au ban du micromonde, affranchie des lois internationales, rien ne les empêcheraient de généraliser les activités de ce genre pour se créer une source de revenus. Et si un second foyer de piraterie s'ouvre mais dans le sud, il se peut que vous soyez les premiers visés.">>

Il marqua une pause attendant la réaction de son interlocuteur, tout en buvant sa bière.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Mer 17 Fév 2016 - 18:35

A l’évocation des opérations orionaises, Honoré-Théodore reposa le récipient de liqueur qu’il examinait et parcourut le rapport d’enquête de ses petits yeux noirs. Les mêmes barbares faisaient encore des leurs, mais cette fois loin dans l’hémisphère septentrional. Il fut un temps où Avaricum s’était montrée plein de bonne volonté envers les ruines d’Orion, cherchant réellement le compromis diplomatique. Mais l’intransigeance absolue de ces primitifs avait hélas anéanti toute optique d’une résolution à l’amiable. Et désormais, les membres de l’ONA étaient prêts à tourner la page.

- " J’aimerais feindre la surprise, monsieur Gatline, mais les orionais ont habitué le concert des nations à des fourberies répétées. Ce compte rendu de votre Amirauté ajoute une nouvelle pièce au puzzle. Il est désormais indéniable que cette faction tente de se constituer des ports d’attache sur plusieurs lieux stratégiques. "

L’ambassadeur déplaça le bougeoir contre le mur où une carte poussiéreuse était accrochée. Curieux endroit qu’un cellier pour renfermer une telle chose.

" L’ouest d’Argentorate, le canal souterrain syldave, l’Orion insulaire, Sorabe, et maintenant Eraluse. Le dessein est clair : une ligne de points de présence allant du Sud jusqu’au Nord, permettant un déploiement et ravitaillement rapide.

Merci pour ces renseignements... Je puis vous assurer que le gouvernement de Sa Majesté abordera ce sujet lors du prochain sommet allié. L’installation de campements coalisés sur l’ensemble du monde connu devient une obligation morale afin d'assurer la sûreté et l’équilibre des états. "

Notre homme aurait préféré ne pas voir une nation syiste comme Sorabe impliquée dans cette affaire, mais le désespoir du Régent pirate devait être tel face à la léthargie de l’île qu’il s’était probablement jeté sur l’opportunité nouvelle que représentait une flottille rejetée et haïe de tous pour remplir ses coffres personnels.
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  Edorel Gatline le Jeu 18 Fév 2016 - 23:09

Bon point pour commencer pensa Edorel.

"Là n'est pas le problème le plus important."

Il attrapa la caisse de bière sur laquelle il était assis et la tira pour se rapprocher de l'ambassadeur. Le directeur des ZZZ ne craignait pas d'être écouté par ses employés, mais il estima qu'il valait mieux être prudent à propos du sujet abordé.

"Le "Stratège" Svalborg, est à Wilhelstaufen, en ce moment même. Je ne l'ai appris qu'avant-hier. Si il n'est pas reçu en grande pompe, il n'empêche qu'il discute avec le premier ministre, rien de moins. J'étais sûr que vous réagiriez. Rien n'a filtrer pour le moment, mais tout porte à croire que Lezingham va faire en sorte d'engager des relations discrètes avec l'URO quitte à jouer un double-jeu assez délicat, surtout avec le Saint-Empire."

Était-ce la bière qui lui montait à la tête ? Le Feld-Maréchal laissa son franc-parler prendre le dessus.

"Je ne peux pas plus que vous ni que quiconque blairer ces méridionaux prétendument nordiques. Pour à peu près les mêmes raisons que le reste de l'Archipel. Et si jamais ces négociations et ce qui en découle venaient à se savoir, le Zollernberg pourrait bien subir un sort guère plus enviable que celui de l'URO. C'est là, la raison de ma présence ici. J'ai bien l'intention de saboter ce projet néfaste.

J'ai rendue service au Saint-Empire par l'entremise de mes services face aux turcoses, peut-être que vous pourriez à votre tour rendre service au Grand-Duché ?"
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Ven 19 Fév 2016 - 20:05

Le diplomate ne put retenir un sourire à l’évocation du fameux épisode qui accéléra l’élimination des turcoses de Nouvelle-Alexandrie. L’assassinat pour le moins haut en couleur du bey Targua Zhan par des agents zollernois permit d’achever de démoraliser ses forces à Puyravault et de mener un assaut final sur la citadelle, débutant une longue série de déroutes honteuses pour les occupants halawites. Sans cette mort soudaine de la tête du serpent, il est fort à parier que le théâtre de la guerre ne se serait pas déplacé aussi rapidement chez le perfide voisin Piemontais.

- " Inquiétante nouvelle que vous m’apprenez-là, et bien curieuse également. Les conservateurs zollernois avaient pourtant mis un point d’honneur à maintenir Avaricum dans le cercle d’amis du Zollernberg. Nous savons par exemple à quel point un rapprochement lors de la Régence fut l’une des priorités de monsieur von Watersee. Si la nouvelle d’une complicité avec les sauvages orionais venait à atteindre le Continent Sud, les conséquences seraient terribles et briseraient des années d’efforts diplomatiques.

Avez-vous des propositions particulières pour redresser la situation ? Je vous appuierai de mon mieux dans cette entreprise. "

Alors qu’il était question dans les chancelleries d’agrandir la Grande-Alliance, la perte d’un membre majeur pour une telle faute politique porterait un coup dur à la coalition. Heureusement, des hommes consciencieux et lucides comme Edorel semblaient saisir où se trouvait l’intérêt premier de leur patrie.


Dernière édition par Ambassade Avaroise le Ven 19 Fév 2016 - 23:05, édité 1 fois
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  Edorel Gatline le Ven 19 Fév 2016 - 22:31

"Eh bien ambassadeur, vous le faite déjà. En vous vendant la mèche, je m'assure que l'information arrive bien aux oreilles de Sa Majesté. Si les discussions sont confidentielles, faire fuiter la moindre information peut changer le cours des choses. Et les informations confidentielles font parties de mon quotidien. Reste à déterminer la manière dont vous pourrez m'aider. J'avais pensé au début par fomenter un putsch, mais je me suis dit que ça n'irais guère sur mon curriculum. J'ai donc réfléchi à d'autres moyens moins radicaux mais peut-être plus efficace.

Et nous avons plusieurs possibilités. Pour commencer la voie politique, le texte devra obligatoirement passer par le parlement, les conzervateurs sont majoritaires, mais les libéraux pourront sans doute s'amuser à faire durer la chose. Les joies de l'obstruction parlementaire. Et rien ne les empêchera de faire des sorties dans la presse. Et sachant que le baron de Fikelstein fait parti de l'immense majorité urophobe, ça devrait nous faire gagner du temps en plus de provoquer un jolie scandale à l'étranger si les journaleux font bien leur travail."

Edorel repris une gorgée de bière, mine de rien il commençait à y prendre goût.

"Pour le coté géo-politique, une carte peut être joué à l'ONA. Si d'après les rapports qui émanent de nos troupes en Argentorate disent vrai à propos de l'effondrement noddien, le plus sage serait d'allé vérifier par nous-mêmes. Vous pourriez convaincre le secrétaire-général d'autoriser une partie des troupes de la ZCI à pénétrer en ex-territoire noddien, à Aluneis pourquoi pas pour vérifier qu'il n'y a plus rien d'un état la-bas. Naturellement, je soutiendrai la démarche avaroise. Je vois déjà nos soldats faire leurs entrées dans une ville fantôme avec juste le vent en bruit de fond et cette impression dérangeante d'être dans un autre monde. Si ça passe, je n'ai qu'un mot à dire au Lieutenant-Général pour permettre que des troupes zollernoises accompagnent les vôtres.

Après il n'y aura qu'à voir les réactions, si le Premier Ministre réagit mal et qu'il ordonne le retrait de mes troupes, il sera sans doute aux abois lors du sommet de la Grande-Alliance. On pourra mieux le coincer et le forcer à faire un choix, soit il admet son erreur et dénonce et fait abroger le traité avec Svalborg, soit il persiste et signe. Et dans ce cas là à moins d'attendre les prochaines législatives, nous ne pourrons plus faire grand chose d'autres. Mais le Zollernberg perdra sans doute sa place dans le concert des nations. Et j'ai bien l'intention que cette éventualité là n'existe pas même dans une univers parallèle. Si on veut que ça fasse son effet, il faut agir vite et fort.

Vous en êtes ?"
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Sam 20 Fév 2016 - 17:00

Durant un court instant, Honoré-Théodore parût jauger la carcasse du vétéran zollernois des pieds à la tête avec cet air hautain tant caractéristique aux avarois. Les étrangers confondaient souvent cette mimique par du pur mépris, mais il s’agissait en réalité d’une simple posture de réflexion qui venait de manière naturelle aux gentilshommes du Saint-Empire. Un bref hochement de la tête vint achever cette moue de circonstance : les idées du feld-maréchal convenaient à l’hôte des lieux.

- " Soit, monsieur Gatline. J’en suis et ferai de mon mieux pour convaincre Sa Majesté. Attendez-vous à une intervention prochaine d’Avaricum au sein de l’ONA. D’autre part, je propose que nous maintenions un canal de correspondance privilégié, j’ai apprécié traiter avec l’homme de confiance que vous êtes. "

Il se leva, bougeoir en main, constatant le succès de la boisson wasserlandaise.

" Gardez-la donc ! Notre réserve n’en manque pas... Ah, et vous saluerez le sieur von Schilierzchied de ma part. Ses services fort appréciés seront prochainement récompensés. "

Le diplomate s’inclina faiblement, signifiant la conclusion de l’entretien.
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Mer 13 Avr 2016 - 21:22

Tard le soir, l’annonce suivante fut placardée sur la devanture de l’édifice :



Saint-Empire d'Avaricvm

________________________________________________________

Gouvernement de Sa Majeſté




Notification Pvblique


En conſeſqvence de la violation patente de l’accord inavgvral avaro-zoſllernois & de la violation dv traité de la Grande-Alliance par les avtorités dv Zollernberg, le gouvernement avarois, actant la volonté de Sa Majeſté œuvrant povr le bien de Ses svjets & de la Nation, deſcrète :

Qv’Avaricvm svſpend ses relations diplomatiqves avec le Zollernberg,

Qv’Avaricvm svſpend sa participation avprès de la Grande-Alliance,

Qve l’ambaſſadeur ordinaire près Son Alteſſe le Grand-Dvc & repreſsentant permanent près la Grande-Alliance est rappelé en Nouvelle-Alexandrie,

Qve les eavx & ports avarois sont fermés avx marines marchandes & militaires dv Zollernberg,

Qve les zollernois preſsents svr le territoire impeſrial & les avarois de confeſſion zorthodoxe, deſsormais en danger de repreſsailles pleſbeſiennes, sont placés sovs la magnanime protection de la mareſchavſſée,

Qv’Avaricvm reſitère ses engagements & son amitié envers ses alliés edoranais, fantiſpais, & ruſſlaves.


Par l'Emperevr, le Chancelier

BELLIEIVRE-EſPINAC

Un petit mot plein d’estime fut laissé au sieur Gatline avec quelques bouteilles de la cave. Puis le personnel diplomatique tout vêtu de noir quitta l’ambassade par la grande porte, les badauds n’en perdant pas un instant, à bord d’une berline chargée. On descendit le drapeau et les portes furent mises sous scellés jusqu’à nouvelle ordre.


Dernière édition par H.-T. de Seillié-Mouret le Mer 13 Avr 2016 - 21:29, édité 1 fois
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  Edorel Gatline le Mer 13 Avr 2016 - 21:26




MAISON DE CAZTELMORE

Le Très Honorable Comte de Caztelmore

à

Son Excellence l'Ambassadeur d'Avaricum

Ambassadeur,

C'est avec regret que j'apprend la rupture des relations diplomatiques entre le Saint-Empire et le Grand-Duché. Je suis attristé (et encore plus désespéré) que mon gouvernement s'entête dans sa diplomatie avec les noddiens et qu'il se refuse à entendre raison. Son attitude irresponsable attire plus de rejet que de soutien de la scène internationale et je crains que cela n'aille trop loin. Espérons que le gouvernement qui sortira des urnes cette fin de semaine aura une bien plus grande clairvoyance et reviendra sur la nature même de ses relations avec l'URO. Et qui sait, nous aurons sans doute dans un avenir proche l'occasion d'apprécier votre compagnie.

En attendant, si jamais vous êtes de passage dans la région, ma porte vous sera grande ouverte. Il y a un éleveur dans mon fief qui produit un fromage de chèvre vieilli de dix ans, au caractère bien trempé. Et à l'odeur pestilentielle. De quoi supplicier un crasslandais !

Veuillez agréer Votre Excellence, toutes nos considérations et notre sympathie.
Gatline.

avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ambassade d’Avaricum

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum