[26e législature] Questions au gouvernement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Lun 4 Avr 2016 - 13:41


Spoiler:

Je propose que nous regroupions les questions au gouvernement dans des topics uniques classés par législatures, cela permettant aux parlementaires (et pas uniquement ceux de l'opposition) de pouvoir poser directement leurs questions sans forcément qu'elles soient liées à des projets ou propositions de loi en cours de débat.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Lun 4 Avr 2016 - 13:47


Müller : Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Messieurs les Ministres, Chers collègues, lors de récents échanges au Conseil Permanent de l'Organisation des Nations de l'Archipel, le Commissaire de l'ONA en charge de l'Argentorate à fait son rapport suite à la demande de l'ambassadeur avarois de procéder à la mise en place d'une nouvelle résolution portant sur le statut de cette île du Sud-Micromonde. En effet, les forces coalisées en poste dans la Zone de Contrôle International ont pu constater des évènements atypiques sur la frontière noddienne depuis l'effondrement de l'URO en février dernier. Le colonel Mountzbatten, commissaire de l'ONA, à fait état d'inquiétantes nouvelles concernant l'état de décrépitude sanitaire et humanitaire des anciens territoires de l'Union des Républiques Orionnaises. Nous avons pu apprendre que l'ouest de Noddia serait le foyer d'une souche atypique de flémingite aigue. Notre allié édorannais ainsi que la Francovie ont proposé la mise en place d'un cordon sanitaire autour du pays. L'Opposition Loyale demande donc au gouvernement quelles seront les mesures prises afin d'apporter notre soutien à ce nouveau dispositif et quelle sera la position du gouvernement sur la possibilité de mettre en place une opération dans le cadre de l'ONA afin de réduire ce foyer d'infection. Je vous remercie.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Jeu 7 Avr 2016 - 3:08

Müller : Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Messieurs les Ministres, Chers collègues,

Les services sanitaires de la province de Wilhelstein me signalent actuellement un nouveau pic de flémingite. Il ne s’agit pas d’un niveau de crise mais il semble que cela fasse partie d’un pic saisonnier. Toutefois, il semble clair que la flémingite à également frappé les plus hauts échelons de l’Etat. Le gouvernement, la Cour et plusieurs administrations d’Etat ne répondent plus aux sollicitations. Nous assistons également a un arrêt de certains services publics.

L’Opposition demande au gouvernement si les choses sont effectivement prises en main et si la bonne marche des institutions, si elle semble compromise pour le moment, est assurée pour les prochaines semaines et quelles sont les solutions envisagées.

Je vous remercie.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par 2nd Baron de Lezingham le Jeu 7 Avr 2016 - 19:53

Le Premier Ministre présidait aux affaires du gouvernement. Elles le retenaient d'ordinaire à l'Adlersberg, laissant à ses ministres les houleux débats parlementaire. Ce jour là, il était en personne à la Chambre et répondit aux inquiétudes du député Muller :

Monsieur le Président, Monsieur le Chef de l'Opposition Loyale, Messieurs les députés,

Le gouvernement est au travail, la marche des institutions est assurée. Le gouvernement entend poursuivre pour les prochaines son travail de réforme et d'ouverture internationale au service de tous les Zollernois.
Il y avait dans la bouche des membres du gouvernement comme un air de "tout va bien madame la marquise"
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Jeu 7 Avr 2016 - 21:34

Müller :
Merci monsieur le Premier Ministre pour ces éclaircissements. Je me permet de rappeler ma première question au gouvernement relative aux affaires en cours à l'ONA et la proposition de résolution sur l'ouest d'Argentorate portée par notre allié avarois.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Dim 10 Avr 2016 - 22:39

Muller : Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre des Affaires Extérieures,

nous avons appris récemment que le gouvernement edoranais à mis en place une série de mesures liberticides visant à mettre à l'écart le Parti Démocrate Edoranais des affaires politiques au moment même ou ce dernier devenait le deuxième parti de la Diète impériale. Nous avons pu apprendre l'interdiction du parti, catégorisé comme "institution anti-édoranaise" et la condamnation expéditive de plusieurs des cadres de ce parti des peines de travaux forcés allant parfois jusqu'a 30 années.

Le Zollernberg, en tant que grande puissance mais également en tant que démocratie, ne peut cautionner ces atteintes graves au droit d'expression et au pluralisme politique aussi ma question est la suivante : Quelle est la position du gouvernement vis à vis de ces derniers évènements ? Est-ce que le gouvernement compte prendre contact avec le gouvernement edoranais à ce sujet et est-ce que le gouvernement cautionne les évènements arrivés dernièrement à Edoran ?

Je vous remercie.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par 2nd Baron de Lezingham le Dim 10 Avr 2016 - 23:45

Monsieur le député,

Concernant votre première question, le gouvernement n'entends pas s'engager dans l'extension des prérogatives de la ZCI. Le gouvernement zollernois a signé le mois dernier un texte qui sera proposé à la ratification du parlement. Le Grand-Duché reconnaît l'intégrité des frontières nôddiennes et ne saurait les transgresser par sa participation à une mission humanitaire qu'aucun rapport en provenance des autorités nôddiennes ne justifie.

Concernant la seconde de vos questions, le gouvernement zollernois n'entend pas s'immiscer dans les affaires internes au Saint-Empire d'Edoran.

Le discours était pour le moins clair et concis
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Lun 11 Avr 2016 - 0:40

Monsieur le Premier Ministre,

je regrette de voir que vos précédentes réponses soient moins claires que celles que vous nous donnez aujourd'hui.

Le texte dont vous parlez et sur lequel vous semblez vague relève d'une information éventée depuis pourtant bien longtemps est un traité avec l'Union des Républiques Orionnaises, cette dictature militaire du Sud-Micromonde qui s'est effondrée en février dernier et qui a quitté l'ONA. Ce pays n'a plus d'autorité reconnue et a pourtant tout de même été reconnue par votre gouvernement alors même que le Micromonde entier considère ce pays comme disparu. Confirmez vous donc que votre gouvernement va prendre le risque de laisser une pandémie de flémingite se diffuser a partir de l'ex-République Orionnaise de Noddia ? Pourriez vous affirmer qu'en dépit du principe de précaution, les relations avec des groupuscules terroristes qui n'ont plus rien d'un état sont supérieure à la sécurité sanitaire du Micromonde ?

Par ailleurs, vous ne souhaitez pas vous préoccuper des "affaires internes du Saint Empire d'Edoran" mais puis-je vous rappeler que le Parti Conservateur a soutenu l'intervention au Skotinos lorsque celui ci était en danger et envahi par la Laurasie, vous avez également soutenu la tentative de réunion du Nordenmark au Zollernberg alors même que la population de ce pays a finalement refusé la tutelle zollernoise pour constituer le Valdisky. Chacune de ces implication dans les affaires d'autres états auraient pu être classées comme les affaires internes d'un autre état ou d'un groupe d'états et n'a pas bénéficié du même intérêt que votre gouvernement. En quoi Edoran, est au dessus des lois naturelles au point que le Parti Conservateur que vous présidez ne soit pas ému de l'attaque aux droits fondamentaux menée par Edoran ?

L'Opposition Loyale dénonce avec force la complicité implicite de votre gouvernement avec les forces anti-démocratiques qui agissent désormais au grand jour contre la liberté des peuples ! Monsieur le Premier Ministre, vous faites honte à notre pays ! Mais pour une fois, soyez courageux, répondez clairement et sans détour à nos questions !
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par 2nd Baron de Lezingham le Lun 11 Avr 2016 - 11:47

Monsieur le député Muller,


Le Grand-Duché de Zollernberg a signé le mois dernier un traité de reconnaissance mutuelle, de coopération économique et d'ouverture migratoire avec l'Union des République Orionaises de Nôddia. Le gouvernement n'en a fait aucun mystère et comme vous l'avez très bien souligné, la presse d'opposition s'en est largement fait l'écho. L'URO fait parti des membres fondateurs de l'ONA et signataires de ladite charte. Le tenir pour un état-terroriste, c'est faire bien peu de cas des conventions micronationales, Monsieur le député Muller

hué sur les bancs de la gauche, timide applaudissement à droite.

Le Ministre des Affaires Extérieures à l'invitation des autorités nôddiennes se rendra ce jeudi à Aluneïs afin d'inaugurer l'ambassade zollernoise, j'invite des membres de l'Opposition loyale à se joindre à la délégation afin de vérifier par eux-mêmes l'exactitude des renseignements délivrés par les autorités nôddiennes : l'absence d'épidémie et la vitalité de ce pays isolé du reste du monde.

rire sur les bancs de la gauche, accusant une manœuvre des nôddiens et raillant la naïveté apparente du Premier Ministre.

Messieurs les députés, il ne s'agit pas de transiger avec la sécurité sanitaire du micromonde mais de respecter les fondamentaux des règles du droit international. Nous répondrons présent pour endiguer toutes pandémies si le gouvernement nôddien fait appel à nous. Aux nations qui craignent pour leur sécurité sanitaire, qu'elles appliquent des mesures de sauvegarde sur leur propre sol sans intenter à la souveraineté d'une nation signataire de la charte de l'ONA.

L'atmosphère était de plus en plus vive à la Chambre.


Quant au second point que vous évoquez Monsieur le député, le gouvernement ne se livrera à aucune espèce d'ingérance dans les affaires édoranaises. Vous rappelez l'intervention en Skotinos et le rattachement de la Nordenmark. Elle ne sont pas de la même nature. La première répondait à une invasion militaire, la seconde au vœu d'union des peuples de Nordenmark avant qu'ils ne choisissent l'indépendance à laquelle le gouvernement de l'époque a consenti avec douleur mais en conscience dans l'intérêt de notre Nation.

L'intérêt de notre Nation plutôt que l'idéologie, voilà Monsieur le député, le principe qui commande l'action du gouvernement !
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Lun 11 Avr 2016 - 12:09

Les bancs de la gauche se gaussaient. Pendant des mois le gouvernement Lezingham avait brillé par son absence aux affaires tout comme l'actuelle majorité avait déserté les bancs du Parlement. Aussitôt le mot "Edoran" était prononcé et le Premier Ministre accourait réciter son crédo. Les députés de l'Opposition n'étaient pas dupes. La soumission du gouvernement conservateur à Edoran mais surtout la compromission du Premier Ministre avec l'URO achevait de montrer l'incapacité du gouvernement à avoir une vision claire sur les affaires politiques tant à l'intérieur qu'a l'extérieur. Et le seul projet de loi adopté par la Chambre avait été bruyamment retoqué par la Cour Suprême.

Müller : Monsieur le Premier Ministre ! Pour qui est-ce que vous nous prenez ?! N'allez pas donner une virginité morale aux orionnais pour mieux cacher la honte ! Oui, monsieur, je dis bien la honte dont vous couvrez notre pays en allant traiter avec ces criminels orionnais ! Votre obstination à vouloir nous attacher a ces terroristes va nous couter l'alliance avaroise et la confiance de nos voisins scanthélois ! Votre politique extérieure est un désastre ! Admettez donc votre erreur, il n'est pas trop tard ! Cette mésalliance humilie notre pays à la face du Micromonde !

Julius se laissait aller. En même temps, il l'avait bien plus qu'il ne le fallait donné sa chance à Lezingham qui avait fait une timide ouverture qui aurait pu avoir des conséquences inédites sur le jeu politique zollernois. Les agitations du PZD, qui adoptait une posture plus droitière que la droite elle-même avait contraint Lezingham à un retropédalage honteux ne lui réussissait pas. Lemberg avait exposé son ami et allié et cela allait lui couter.

Müller : Concernant Edoran, n'allons pas trop ergoter ! Le peuple d'Edoran finira par abattre ceux qui l'oppriment et restaurera sa liberté et ce jour là, il saura voir qui l'a abandonné à son sort ! Et par votre faute monsieur le Premier Ministre, notre pays sera de ceux qui ont laissé faire ! Vous ratez ici l'occasion d'être un véritable allié pour Edoran pour rentrer dans une posture, honteuse encore une fois, de soumission ! Ayons un peu de dignité que diable ! Il n'y a aucune ingérence, soyons nous mêmes ! A moins que vous ayez d'autres projets pour l'avenir du Zollernberg !

Les députés libéraux, habitués à la retenue par leur chef de l'Opposition était surpris. La harangue les avait grisés, des cris et des insultes fusaient et des deux cotés, les députés de droite commençant à se laisser distraire. Le ton montait.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par 2nd Baron de Lezingham le Lun 11 Avr 2016 - 13:31

Le président Silverstein tentait tant bien que mal de ramener les députés au silence. Le Premier Ministre tenta à son tour de reprendre la parole.

- Monsieur le député Muller, j'ai reçu un mandat du peuple. J'assume pleinement la ligne extérieure de mon gouvernement : ouverture, respect de la souveraineté des Nations, défense des intérêts du Zollernberg ! telles en sont les lignes directrices. Le projet de la loi ratifiant le traité de reconnaissance mutuelle, d'ouverture économique et migratoire signé avec l'Union des Républiques de Nôddia qui sera bientôt soumis à votre approbation, garanti la stabilité de cette région du continent Sud, en même temps que les intérêts souverains de notre allié avarois. Nous sommes fiers des avancées obtenues et ainsi d'avoir assaini nos relations avec un état qui compte dans le Sud de l'Archipel.

Concernant le Saint-Empire, je ne souhaite pas engagé le Grand-Duché sur la voix de l'ingérence et de la rupture diplomatique avec notre allié du Nord. Le gouvernement s'engage résolument sur la voix de la responsabilité. Il ne commentera pas davantage cette affaire qui relève de la seule souveraineté du Saint-Empire.
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Lun 11 Avr 2016 - 21:26

Le Chef de l'Opposition luttait un peu pour entendre ce qu'essayait de dire le Premier Ministre, sa voix étant recouverte par les invectives de part et d'autres. Griffonnant quelques notes sur ce que disait Lezingham, il le laissa finir avant de se lever pour se rendre à la tribune. Presque immédiatement les députés libéraux baissèrent le ton, laissant les quelques députés de droite vociférant - c'était de bonne guerre - pour lui répondre.

Müller : Monsieur le Premier Ministre, vous n'imaginez pas notre surprise, chez nous autres libéraux ! C'est à la fin de votre long mandat que vous vous rappelez avoir reçu un mandat du peuple ! Nous sommes tous très heureux de voir votre prise de conscience tardive ! Mais que de temps perdu !

* Rires chez les députés libéraux *


Müller : Mais dois-je également vous rappeler que les députés de l'Opposition ont aussi reçu un mandat du peuple ! Dois-je également vous rappeler que l'Opposition est parfaitement dans son rôle dans ce qu'elle fait actuellement ? Si vous avez la légitimité de l'élection à essayer d'agir pour justifier le vide politique béant de ces dernières années, nous avons également cette légitimité à vous rappeler l'inanité de ce mandat piteux qui engloutit chaque jour un peu plus la dignité de notre pays ! Les Sujets de Son Altesse Royale ne seront pas dupes, ce gouvernement n'a pas de ligne, ce gouvernement n'a pas de programme ! Le traité ignominieux que vous avez signé avec l'URO donne une légitimité à un pays qui n'existe plus ! Car oui, l'URO n'a même plus les moyens d'opprimer son propre peuple ! Ce pays a quitté l'ONA de son propre chef il y a plusieurs mois et s'est effondré sur lui même dans la même période ! Nos soldats, présents sur la ZCI voient chaque jours les stigmates de cette dictature affreuse : des centaines de réfugiés quittent en masse l'URO et nous découvrons au fur et à mesure que l'URO est en proie a une terrible épidémie de flémingite atypique ! Le colonel Mountzbatten qui agit comme Commissaire de l'ONA pour l'Argentorate a fait un rapport accablant au Conseil Permanent de l'ONA sur la question appuyant les premières informations apportées par l'ambassadeur avarois ! Et vous, ici, à Wilhelstaufen vous décidez que la seule source valable est l'autorité politique déchue d'un pays rayé de la carte ! Vos soldats, vos alliés vous disent avec force que l'URO disparait et que, dans sa chute, elle pourrait emporter le Micromonde entier et vous refusez de le voir uniquement pour sauvegarder votre bilan politique ! Les Zollernois sauront y voir la marque de l'infamie mais également de votre honte en refusant de comprendre l'urgence de la situation ! Et c'est uniquement en cela, Monsieur le Premier Ministre, que vous valoriserez votre mandat reçu du peuple et que vous aurez fait du Zollernberg un état qui compte. Car vos agissements ne font que donner une assise aux restes de l'URO alors que le Micromonde entier réprouve cet état fasciste et les restes de son gouvernement !

Concernant Edoran, nous n'avons pas ici la capacité de décider pour le peuple d'Edoran, mais nous avons par contre le devoir en tant que démocratie qui s'adresse à une autre - en tout cas pour le moment - de nous parler et de nous remettre en question entre pays frères. Laisser faire, c'est cautionner et nous ne pouvons cautionner cela ! A moins que vous vous soyez converti du conservatisme rétrograde au parangélisme ?

Quittant la tribune, les députés libéraux applaudirent leur chef dans le brouhaha ambiant.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 12 Avr 2016 - 20:02

Le Premier Ministre se faisait plus vindicatif.

Monsieur le député,

Le gouvernement a une ligne politique et un programme ne vous en déplaise : à l'intérieur je défends les intérêts zollernois ! à l'extérieur je défends les intérêts zollernois ! en économie je défends les intérêts zollernois. Opposé vous Monsieur Muller, au nom de considérations idéologiques, au nom de je ne sais quelle lubie humanitariste. Nous, Monsieur Muller, ne vous en déplaise, nous gouvernons ! Nous gouvernons avec prudence et responsabilité ayant pour seul souci le bien commun. Nous avons obtenu de l'URO des gages de paix que nul auparavant n'est parvenu à obtenir. La vérité Monsieur Muller est que vous vous étiez promis d'abattre l'URO lorsque vous étiez secrétaire général de l'ONA alors ne faites pas Monsieur Muller de cette tribune et de la diplomatie zollernoise l'instrument d'une guerre personnelle ! Les Zollernois valent mieux que cela !
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Mar 12 Avr 2016 - 20:10

Julius était enjoué aujourd’hui, deux pays proches du Zollernberg venaient de remettre en question le comportement du gouvernement zollernois via des missives officielles qui avaient fuité à l’Opposition.

Müller : Monsieur le Premier Ministre est bien moins prolixe depuis hier. Cela est dommage car il y a beaucoup de choses à dire. Je me permet d’informer les Honorables Députés que le Parlement de la Confédération de Scanténoisie Helvetia, notre cher allié du nord ainsi que le Saint-Empire d’Avaricum, notre allié dans la Grande Alliance ont fait récemment état de leur réserves quant à la signature du traité de la honte avec l’Union des Républiques Orionnaises.

Nous avons pu prendre connaissance des réponses, bien maigres, fournies par le gouvernement à nos deux alliés. Car oui, la réponse zollernoise à encore une fois été piteuse ! Aini nous irions traiter avec les orionnais dans un « objectif d’ouverture économique et migratoire » ! Alors même qu’Orion s’effondre depuis des semaines, sa population est infectée par une flémingite atypique et son économie s’effondre !

Monsieur le Premier Ministre, répéter une contre-vérité ne la fait pas évoluer en vérité ! Et qu’y a-t-il de personnel à défendre l’idée d’un Zollernberg fort non seulement par sa puissance mais aussi par ses valeurs ? Vous bradez nos valeurs en nous mariant de force avec un pays en décrépitude ! Vous braquez nos alliés naturels par une mésalliance et vous vous étonnez que nous nous élévions contre vos lubies ? Mais monsieur le Premier Ministre, vous venez de créer la plus grande crise politique et diplomatique de l’histoire récente de notre pays !

Monsieur le Premier Ministre, l’Opposition Loyale vous enjoint de renoncer à ce traité, d’expulser sans délais les représentants orionnais de notre sol après leur avoir fait subir un contrôle de dépistage de la flémingite. Nous demandons également en quoi les Zollernois gagneraient à ce que vous nous forciez la main a traiter avec un pays disparu à l’économie détruite et à la population malade.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mer 13 Avr 2016 - 20:16

- Monsieur le député,

Nous avons hier rassuré nos voisins scanthélois, lors assurant qu'il n'y a avait aucun parti pris concernant les affaires dont Monsieur Max Svalborg faisait l'objet en CSH, nous leur avons assuré notre volonté de poursuivre et d'achever les négociations entamés. Quant aux rétiscence exposé par notre allié avarois nous les considérons avec la plus grande gravité. Le gouvernement a rappelé au gouvernement avarois son souhait de respecter les traités et sa volonté de défendre l'intégrité territoriale de la principauté d'Argentorate comme nous le faisons déjà par notre participation à la ZCI, comme nous l'avons fait dans les négociations avec nos plénipotentiaires Orionais.

Le gouvernement ne fait pas d'idéologie, il ne brade aucune des valeurs qui ont fait le Zollernberg, en premier lieu l'honneur de respecter la parole donnée. Je vous retourne l'argument, les contres vérités que vous asséner à longueur de journée, ce Zollernbashing qui vous est si commun, Monsieur Muller, ne sont pas pour autant des vérités. L'URO a fait de nombreuses concessions. Elles le rendent au yeux du gouvernement respectable et capable de signer un traité dont nous veillerons à la bonne application, et qui sera respecté, parce que l'URO est isolé. La crise diplomatique, nous ne l'avons pas créé Monsieur Muller.

La majorité gouvernementale ne renoncera pas à ce traité, au nom du droit souverain du Zollernberg de contracter des traités.

Lezingham en piteux état hier soir, reprenait de la vigueur prêt à défendre le traité qui liait l'URO au Zollernberg.
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Mer 13 Avr 2016 - 20:37

Müller : Monsieur le Premier Ministre, envoyer un courrier n'engage à rien et surtout ne dédouane pas votre gouvernement de la gigantesque erreur que vous vous apprêtez à faire. Le positionnement d'Avaricum et celui de la CSH n'a pas changé suite à vos "remarques rassurantes". Ne faites donc pas dire à nos alliés ce qu'ils n'ont pas dit. Et je donne assez peu dans le "Zollernbashing", le Parti Conservateur se débrouille très bien tout seul dans ce domaine et l'Opposition accepte de laisser au PCZ la première place en la matière.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Julius Muller le Mer 13 Avr 2016 - 21:15

Müller : Plairait il à Monsieur le Premier Ministre de bien vouloir commenter rapidement devant la représentation nationale la rupture des relations diplomatiques engagée par le Saint-Empire d'Avaricum suite à la volonté de votre gouvernement de signer ce fameux traité d'alliance avec l'URO ?

La nouvelle venait d'arriver, le coup de grâce à la politique extérieure du gouvernement conservateur n'était donc pas venue des libéraux mais d'au delà des mers. Voilà donc une situation bien cocasse pour le conservateur en recherche d'un coupable aux maux de son parti.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mer 13 Avr 2016 - 21:59

La nouvelle faisait grand bruit dans l'assemblée. Le Premier Ministre ne se désarma pas :

Monsieur le député,

Le gouvernement regrette l'attitude du gouvernement avarois, pour lequel il conserve une grande estime et tient à témoigner au nom du Grand-Duché sa profonde amitié au Saint Empire, amitié qui n'a jamais cessé d'exister et de laquelle il n'entend pas se détourner.

Je dois quelques explications à la représentation nationale. Il y a deux raisons pour lesquelles, le Saint-Empire rompt aujourd'hui ses relations avec le Grand-Duché. La première tient dans le fait que le Saint-Empire a toujours regardé la République orionnaise de Nôddia comme un envahisseur. La seconde, lié à la première réside dans le fait que le Saint Empire entend faire recouvrer à la principauté d'Argentorate, unie à la Couronne avaroise, la pleine souveraineté sur l'île.

On pourrait m'accuser d'avoir enfreint les traités. Pour autant, il n'a jamais été question, lorsque le Zollernberg signait le traité de Grande-Alliance, de reconnaître les prétentions territoriales de la principauté d'Argentorate sur l'Ouest de l'île alors sous souveraineté Nôddienne. Enfin, en aucun cas le gouvernement que je préside et les gouvernements conservateurs qui m'ont précédé n'ont considéré l'Union des République Orionaise comme occupant illégalement le territoire de la principauté d'Argentorate. En revanche, en application des mêmes traités qui lient le Zollernberg et Avaricum, lorsque l'URO a menacé l'intégrité territoriale de la principauté d'Argentorate, le Zollernberg s'y est opposé avec vigueur participant à la mise en place de la Zone de Contrôle Internationale, mobilisant ses troupes, afin de prémunir la principauté de toute velléité expansionniste. Davantage, le Grand-Duché, ayant à l'esprit ces mêmes traités, a négocié avec l'URO la consolidation des frontières argenoises et la fin des prétentions orionaises sur la principauté.

En conséquence, rien n'oblige le Grand-Duché a renoncé à son droit souverain de signer des traités.
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [26e législature] Questions au gouvernement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum