Courriers et dépêches diplomatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 12 Avr 2016 - 11:09

Ambassade Avaroise a écrit:Vécue comme un véritable coup de poignard dans le dos, l’information évoquant des négociations entre la horde orionaise et le Grand-Duché se répandit telle une traînée de poudre dans les salons avarois après être arrivée aux oreilles de la Couronne. Outré, le gouvernement envoya néanmoins une lettre relativement diplomate au Baron de Lezingham.
Un exemplaire fut également reçu par le chef de l’opposition loyale :





Secreſtariat d'Eſtat dv Saint-Empire avx Affaires Eſtrangères
________________________________________________________

Office des Eſpîtres



Palais Castillon
Salon dv Globe

DIES LVNÆ - ANNO DEI – M DCC XVI - APRILIS MENSIS - XI.IV


ALIENÆ RES
Miſſive dv Secreſtaire à l’intention dv Premier-Ministre Zollernois portant svr les affaires argenoises


Votre Excellence,

Bien pev avraient pv preſdire vn jovr que nos eſtats pviſſent se retrouver svr le chemin de la concorde, & bien moins encore avraient reçv, armés d’vne telle preſdiction, l’attention seſrieuse de levrs pairs. Povrtant, voilà preſqve hvit années qve Nos monarchies se reconnvrent & eſtablirent vne pviſſante amitié par la signatvre de l’accord inavgvral avaro-zollernois de Wilhelſtavfen. Cette entente cvlmina l’an dernier par la ratification dv traîté de la Grande-Alliance, avec povr deſſein d’aſſvrer la deſfense de Nos nations & de la paix dans l’Archipel. Le reſpect & l’affinité entre coalisés en sont les bases indeſniables, covchés à l’encre povr tovjovrs par Nos pleſnipotentiaires alors reſvnis à Baradhnaith.

Voilà ce dont eſtait en tovt cas perſvadé Sa Majeſté en ratifiant le docvment svſnommé. Mais les dernières nouvelles en provenance dv Grand-Dvché font dovter Notre monarqve & Ses svjets de la sinceſrité dv Zollernberg. Des miſſives font en effet eſtat d’vn rapprochement dv Grand-Dvché avec les tribvs d’Orion qvi n’ont ceſſé de tenter vne invasion illeſgale de la Principavté d’Argentorate. De fait, Novs sovhaiterions rappeler à Votre Excellence qve, en vertv dv Traité de Habſbovrg, la Covronne Argenoise est en vnion perſonnelle avec la Covronne Avaroise, comme l’est Perſis vis-à-vis dv Zollernberg. L’inteſgrité d’Argentorate, territoire de la Covronne, n’est par conseſquent point neſgociable, qv’elles qve fuſſent les manœuvres colonisatrices orionaises dans l’ovest de la Principavté.

Novs portons ainſi à Votre attention le fait qv’vne reconnaiſſance des envahiſſeurs orionais est vne violation grave des accords paſſés entre nos eſtats. En particvlier, l’article devx dv Traîté de la Grande-Alliance, où le Zollernberg s’est engagé à reconnaître & respecter les deſpendances des coſignataires, & l’article qvatre où le Zollernberg s’engage à deſfendre les inteſrêts des signataires, ont été enfreints par Votre gouvernement. L’article trois fvt eſgalement tranſgreſſé lorsqve le Zollernberg n’avertit point Castillon-Villeroy de neſgociations en covrs avec vn ennemi revendiqvant vne portion d’Argentorate. Novs ajovtons qve le gouvernement argenois, choisi par les vrnes selon le parlementariſme local, & le pevple argenois lvi-même ont exprimé à la Lievtenance-Geſneſrale de la Covronne levr grande contrarieſté & vexation face à ces eſveſnements.

Votre gouvernement a reſcemment exprimé sa deſsapprobation envers des appels à intervenir dans les affaires edoranaises, citant la neſceſſité impeſrievse de reſpecter l’inteſgrité territoriale d’Edoran & vn principe de non-ingeſrence envers des pays alliés. Sa Majeſté eſpère qve le Grand-Dvché fera montre dv même eſtat d’eſprit envers son sovtien de longue date qv'est Avaricvm en ne povrſuivant point ses neſgociations avec des envahiſſeurs. Novs craignons en ovtre – comme le laiſſent penser des emportements reſcents contre des reſſortiſſants zorthodoxes & des marchands zollernois - qve les svjets de Sa Majeſté ne s’enflamment bientôt contre ce qv’ils voient comme vn affront des plus bleſſants. Plvs qve jamais, Notre alliance est en jev.

Vevillez agreſer, Votre Excellence, l’aſſvrance de Nos sentiments les meillevrs.

S.Exc. Evdes de Beſviens,
Secreſtaire d’Eſtat Avarois avx Affaires Eſtrangères.
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 12 Avr 2016 - 12:46


PREMIER MINISTRE DE SON ALTESSE ROYALE
Palais de l'Adlersberg


Le Premier Ministre,


Son Excellence Eudes de Besviens
Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères d'Avaricum

Wilhelstaufen, le 12 avril 2016
Excellence,
Monsieur le Secrétaire d'Etat,


Il n'est pas d'alliance plus anciennes que celle qui unie dans la paix et la concorde les peuples zollernois et avarois. Elle est sans nul doute parachevé par le traité de Grande Alliance qui organise la coopération économique, diplomatique et militaire entre nos deux états, rendant l'amitié plus ferme et plus stable qu'auparavant. Les réserves que vous exprimé à l'endroit du traité que le Zollernberg s'apprête à ratifier à l'égard de l'Union des République Orionaise de Nôddia sont légitimes et c'est en toute clairvoyance qu'il convient de les relever.

Membre fondateur et signataire de la Charte de l'ONA, l'Union des Républiques Orionaises mène aujourd'hui une politique d'isolement diplomatique à laquelle font exception les relations qu'elle entretient avec le Grand-Duché de Zollernberg. A mon arrivée au pouvoir j'ai souhaité faire de la politique extérieures du Grand-Duché une politique d'ouverture au service des intérêts zollernois dans le respect des nos alliés et des traités internationaux. Ce sont ces considérations qui ont présidé à la signature des accords entre le Grand-Duché et l'URO propre à stabiliser cette région au bénéfice du Saint Empire et des territoires en union personnelle avec la Couronne Avaroise. C'est pourquoi nous avons tenu dans à faire figurer dans le traité les obligations qui suivent, à l'article 12, "L'Union des Républiques Orionnaises s'engage à respecter l'intégrité des frontières et la souveraineté de la Principauté d'Argentorate. Elle abandonne ses prétentions sur la seigneurie du Tolplan et les territoires habités par la diaspora orionnaise. Elle s'engage à observer strictement le principe de la non-ingérence.", à l'article 13 : "L'Union des Républiques Orionnaises s'engage à lutter contre la piraterie aux abords de ses côtes." Ces dispositions démontrent, s'il n'en était, la bonne foi du gouvernement que je préside à l'égard de ses alliés et le respect absolu du traité de Grande Alliance.

Vous évoquez une violation du traité de Grande Alliance. C'est là une interprétation abusive de l'article 2. En effet, sans remettre en cause les droits de la Couronne avaroise sur la principauté d'Argentorate ni même son existence légale, le territoire internationalement reconnu sous la souveraineté d'Avaricum s'étend sur la Nouvelle-Alexandrie, l'enclave argenoise de Maramone et l'enclave Nyvélienne d'Yrusalem. Il ne semble pas plus possible à Avaricum de nier au Grand-Duché le droit de conclure des accords avec l'URO qu'il le serait à l'égard du Skotinos aujourd'hui indépendant de l'emprise souveraine avaroise. Cela d'autant plus que les revendications territoriales de l'URO n'ont fait, à ce jour, l'objet d'aucune contestation officielle de la part du Saint Empire. Enfin l'article 3 de la Grande Alliance n'impose aucune obligation de divulgation des négociations diplomatiques en cours, qui n'ont par ailleurs, pas été réalisée sous le sceau du secret. Enfin, le Grand-Duché n'a quant à lui jamais été averti d'une quelconque déclaration de guerre faisant de l'URO un ennemi du Saint-Empire.

Le Grand-Duché de Zollernberg tient à faire valoir son droit souverain à conclure des traités, cela dans le respect de ses alliances. Le Grand-Duché, s'il est inquiet des faits que vous rapportez à l'encontre des populations zorthodoxes de l'Empire et des sujets zollernois y résidant, renouvelle par ma voix les témoignages d'amitié à l'égard du Saint Empire et l'assure qu'il sera toujours à ses côtés pour défendre son droit. C'est pourquoi nous pouvons offrir notre médiation sur la question de l'emprise orionaise de l'Ouest-Argentorate.

Je vous prie d'agréer Excellence, l'assurance de ma haute considération, et témoigner à Sa Majesté l'expression de mes considérations les plus respectueuses.

Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, C.P.
Premier Ministre de Son Altesse Royale

avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 12 Avr 2016 - 18:16

scanthel a écrit:À qui de droit.


avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 12 Avr 2016 - 18:37


PREMIER MINISTRE DE SON ALTESSE ROYALE
Palais de l'Adlersberg


Le Premier Ministre,


Son Excellence Madame Shivana Pal
InterPares & Cheffe du département schanthélois des affaires étrangères

Wilhelstaufen, le 12 avril 2016
Excellence,
Madame,

[justify]La résolution diplomatique adoptée par les Très Honorables membres du Parlement fédéral et représentants de la Principauté de Freineubourg, transmise par vos services à mon gouvernement a été considérée avec la plus grande attention eu égard aux liens historiques entretenus par nos deux pays et à l'attachement que nous portons à l'établissement de bonnes ententes et d'une cordiale amitié entre les peuples zollernois et scanthélois.

Vous évoquez la question de la reconnaissance par le Grand-Duché de l'Union des Républiques Orionnaises de Nôddia. Elle n'emporte aucune remise en cause de la validité des peines actuellement en cours à l'encontre de son chef d'Etat en Scanthénoisie-Helvétia, celles-ci relevant strictement des affaires interne de la Confédération sans que le Grand-Duché ait à exprimer un quelconque avis à leur endroit ou à les prendre en considération dans ses relations avec un Etat souverain.

Cet accord bilatéral, motivé par un souci d'ouverture économique et migratoire, ne remet aucunement en cause la volonté du gouvernement zollernois de s'engager sur la voix du dialogue et du réchauffement des relations scanthélo-zollernoise et de voir aboutir la négation des accords, de reconnaissance, de collaboration scientifique et de démilitarisation du golfe de Locquetas, initiés sous la direction de l'ambassadeur Lemberg.

Je vous prie de croire Madame en l'assurance de mon dévouement plein et entier au service de la paix et de l'amitié entre nos deux Nations, et vous prie d'agréer l'assurance de ma haute considération.

Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, C.P.
Premier Ministre de Son Altesse Royale

avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 12 Avr 2016 - 19:50

Ambassade Avaroise a écrit:La réponse ne tarda pas à arriver par les mêmes canaux :



Secreſtariat d'Eſtat dv Saint-Empire avx Affaires Eſtrangères
________________________________________________________

Office des Eſpîtres



Palais Castillon
Salon dv Globe

DIES MARTIS - ANNO DEI – M DCC XVI - APRILIS MENSIS - XII.IV


ALIENÆ RES
Reſponſe dv Secreſtaire à l’intention dv Premier-Ministre Zollernois svr les affaires argenoises


Votre Excellence,

Il est bon de conſtater la ceſleſrité avec laqvelle Vovs avez tenv à reſagir avx inqvieſtvdes avaroises. Sa Majeſté appreſcie grandement la valevr qve portent mvtvellement Nos eſtats à cette alliance. Notre indignation reste neſanmoins vive en constant les meſprises svbsiſtant dans les argvments avancés.

Novs sovhaitons sovligner qv’Avaricvm n’a, contrairement à ce qve laissent entendre Vos propos, jamais ceſſé de conſidérer les envahissevrs eſcvmant l’ovest d’Argentorate comme des ennemis. Novs avons maintes fois indiqvé pvbliquement lors des seſances de l’ONA qve cette tentative d’occvpation, appelée abvsivement & illeſgalement " reſpvblique orionnaise de Nôddia (RON) ", n’eſtait point acceptable ni effective. Cette position fvt partagée par vne très large majorité de nations de l’Archipel ainsi qve l’enſemble des membres de la Grande-Alliance. Le Zollernberg maintenait cette position sovs le gouvernement de Vos preſdeſceſſeurs en sachant preſciseſment qv’il en eſtait vne condition sine qva non povr aſſvrer la peſrennité de l’amitié avaro-zollernoise. Tovt avſſi capital, le pevple argenois & son gouvernement n’ont jamais accepté cette tentative d’occvpation & martèlent à raison levr souveraineté svr l’ovest de l’île.

De fait, qve la chose svivante soit entendve : l’ovest d’Argentorate fait partie inteſgrante de la Principavté. Ce point n’est avcvnement svjet à tergiverſations ov à vne meſdiation. Contrairement av Skotinos, province s’eſtant deſtachée paisiblement dv Saint-Empire avec la beſneſdiction d’Edovard VI & avec laqvelle Novs ne maintenons avcvn accord d’vnion, Argentorate reste liée par vn traité & vne covronne faisant de l’emperevr son prince. Av même titre qve le Zollernberg serait en droit de conteſter & reſagir face à vne tentative d’occvpation dv Royavme d’Angmar dont Son Altesse le Grand-Dvc est le souverain, Avaricvm se conſidère dans son droit absolv & leſgitime de refvser les incvrſions illicites dans l’vne de ses deſpendances. Novs eſpeſrons donc qve le Zollernberg ne fera pas l’errevr de reconnaître les preſtentions orionaises - injvſtement appellées Nôddia - en Argentorate occidentale, deſpendance de son allié avarois, avqvel cas Notre gouvernement se verrait contraint de prendre des mesvres aux lovrdes retombées.

Par aillevrs, en raison de l’effondrement des colonies antagonistes, d’vne deſcreſpitvde de tovt ordre civilisationnel, et de reſcents rapports faisant eſtat d’eſpideſmies graves dans cette reſgion, Sa Majeſté compte reſpondre avx svppliqves dv gouvernement argenois & ordonner avx trovpes impeſriales de marcher dans l’ovest d’Argentorate afin de chaſſer les derniers envahiſſevrs & aſſvrer le triage neſceſſaire des popvlations deſcimées par la crise hvmanitaire. L’aide grand-dvcale, & plvs largement celle de la Grande-Alliance & de l’ONA, sera natvrellement la bienvenve dans cette zone fort siniſtrée par les invasions orionaises. Il sera alors enfin poſſible d’achever ce chapitre international en actant la libeſration de la principavté, vne & indivisible d’ovest en est.

Daignez agreſer, Votre Excellence, l’expreſſion de Notre très haute conſideſration.


S.Exc. Evdes de Beſviens,
Secreſtaire d’Eſtat Avarois avx Affaires Eſtrangères.

avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mer 13 Avr 2016 - 19:46


PREMIER MINISTRE DE SON ALTESSE ROYALE
Palais de l'Adlersberg


Le Premier Ministre,


Son Excellence Eudes de Besviens
Secrétaire d'Etat aux affaires étrangères d'Avaricum

Wilhelstaufen, le 13 avril 2016
Excellence,
Monsieur le Secrétaire d'Etat,


La célérité de notre réponse témoigne, s'il en est, de la haute estime dans laquelle nous tenons le Saint Empire et la gravité avec laquelle nous regardons l'affaire qui préoccupe notre correspondance.

Quoiqu'elle est naguère étendue son emprise sur toute l'île d'Argentorate, il n'a jamais été question, lorsque le Zollernberg signait le traité de Grande-Alliance, de reconnaître les prétentions territoriales de la principauté d'Argentorate sur l'Ouest de l'île. En aucun cas le gouvernement que je préside et les gouvernements conservateurs qui m'ont précédé n'ont considéré l'Union des République Orionaise comme occupant illégalement le territoire de la principauté d'Argentorate. En revanche, lorsque l'URO a menacé l'intégrité territoriale de la principauté d'Argentorate, le Zollernberg s'y est opposé avec vigueur participant à la mise en place de la Zone de Contrôle Internationale, mobilisant ses troupes, afin de prémunir la principauté de toute velléité expansionniste.  Davantage, le Grand-Duché a négocié avec l'URO la consolidation des frontières argenoises et la fin des prétentions orionaises sur la principauté. Le Grand-Duché usera de son droit souverain de signer des traités. Il respectera sa signature et sera au côté du Saint Empire pour défendre la principauté si son territoire était de nouveau menacé, mais il ne participera pas à une invasion qu'il juge illégale.

Je vous prie d'agréer Excellence, l'assurance de ma haute considération, et témoigner à Sa Majesté l'expression de mes considérations les plus respectueuses.

Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, C.P.
Premier Ministre de Son Altesse Royale

avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par Duc des Zorcades le Lun 18 Avr 2016 - 21:14


GRAND-DUCHE DE ZOLLERNBERG      
Ministère des Affaires Extérieures - Palais de la Wilhelmshof


Le Ministre,

Son Excellence Madame Shivana Pal,
InterPares de la Confédération de Scanthénoisie-Helvétia
Cheffe du département scanthélois des affaires extérieures


Wilhelstaufen, le 18 avril 2016


Votre Excellence,
Madame,


Le Premier Ministre actuellement retenu en voyage officiel à l'étranger, il me revient de répondre à votre missive mesurant l'honneur qui m'est donné de participer à l'assainissement des relations zollerno-scanthéloises.

Le Grand-Duché a ratifié hier un traité de reconnaissance mutuelle avec l'URO. Ce traité n'est ni alliance, ni une coopération militaire. Il est une de reconnaissance et une ouverture mutuelle, moins avancée encore que celle, légitime, qui existe entre la Semi-République de Krassland et la Confédération sans que le Grand-Duché ait aucun ressentiment à cet égard.

La question de l'assainissement de nos relations afin qu'elles reprennent un cours cordial et amical préoccupe gravement notre gouvernement. La normalisation des relations entre le Grand-Duché et la Confédération est, au même titre que la préservation de nos prérogatives souveraines, un objectif essentiel de notre diplomatie extérieures. La négligence dont vous accusez le gouvernement n'est pas l'ignorance que vous déplorez. En effet, deux mois et demi après mon arrivée à la Wilhelmshof, j'ai demandé au ministre plénipotentiaire de Zollernberg en poste à Aarosia, Monsieur von Bismuth, dans un message en date du 16 février 2016, de bien vouloir poursuivre les travaux engagés sous les précédentes législatures et de me remettre un rapport détaillé de leurs avancées, lui demandant également de bien vouloir préparer un visite d'Etat de Son Altesse Royale dans le but de parachever ses accords, et de déposer la candidature du Zollernberg à l'AHLEM. Vous le constatez à la lecture de ces lignes, l'inaction, due à la négligence dont j'ai fait preuve à rappeler un de mes subordonnés à son devoir, si elle est regrettable, pire dommageable, n'est pas pour la volonté du gouvernement zollernois. Demain mieux qu'hier, le Zollernberg souhaite s'engager sur la voie du redressement des relations bilatérales entre nos deux peuples. Soyez-en assuré.

Recevez, Votre Excellence, Madame, l'assurance de ma haute considération.

Le Très Noble Léopold de Babenberg-Ambyctète, Duc des Zorcades,
Ministre des Affaires Extérieures
avatar
Duc des Zorcades

Messages : 35
Date d'inscription : 10/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Sam 23 Avr 2016 - 18:11


scanthel a écrit:



L'InterPares de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia


Son Excellence Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, C.P.
Premier Ministre de Son Altesse Royale


Aarosia, le 23 avril 2016

Votre Excellence, Monsieur,


Dans la nuit du 22 au 23 avril 2016, le Parlement fédéral a ratifié à l'Unanimité la Résolution suivante proposée par la Table Ronde:
«Considérant que la ratification à 280:230 du Traité de Reconnaissance Mutuelle entre le Grand-Duché du Zollernberg avec un repris de justice ayant tenté de déstabiliser les institutions de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia est un signe dangereux pour la sécurité de cette dernière;

Considérant que diverses allées-et-venues des autorités zollernoises en Truukie, pays contaminé à large échelle de flémingite, est un risque éminent pour la population scanthéloise;

Considérant qu'avec ce traité, le Grand-Duché du Zollernberg peut désormais librement commercer avec des trafiquants d'armes et que ces derniers peuvent donc menacer d'apporter des armes à leurs soutiens à notre frontière;


Considérant que la ratification de ce Traité de Reconnaissance Mutuelle a pris moins de temps pour le Gouvernement zollernois que la reprise des pourparlers sur un nouveau Traité de Reconnaissance Mutuelle avec la Confédération de Scanténoisie-Helvetia;


Considérant que le Grand-Duché du Zollernberg sous Gouvernement du Parti Conservateur Zollernois n'a jamais su entretenir de réelles bonnes relations avec la Confédération de Scanténoisie-Helvetia;


Considérant la bonne volonté de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia de vouloir relancer à plusieurs reprises les pourparlers de reconnaissance mutuelle avec le Grand-Duché du Zollernberg, ce dernier l'ayant purement ignorée et méprisée;




L'InterPares, la Table Ronde et le Parlement fédéral, par ordre du Très Honorable Souverain Peuple Scanthélois arrêtent:




Art.1
Le poste-frontière de Flossenberg en Helvetia est désormais fermé jusqu'à nouvel ordre.


Art.2
Le bouclier magnétique de défense du territoire scanthélois est réactivé sur tout le parcours de la frontière scanthélo-zollernoise.


Art.3
Les pourparlers, désertés par le Grand-Duché du Zollernberg, sur une reprise de liens diplomatiques avec la Confédération de Scanténoisie-Helvetia sont abandonnés immédiatement.


Art.4
Les minorités zollernoises vivant sur sol scanthélois et bénéficiant de la nationalité scanthéloise, ainsi que les zollernois en exil, recevront la protection et l'aide nécessaire par la Confédération à rapatrier leurs biens et les membres de leurs familles restés au Zollernberg et pouvant être menacés de flémingite.


Art.5
Les pays ayant signé des traités diplomatiques avec la Confédération de Scanténoisie-Helvetia pourront être sollicités afin d'apporter une aide de transit pour des citoyens scanthélois vivant sur sol zollernois, voulant rentrer au pays.


Art.6
La Confédération de Scanténoisie-Helvetia pèsera auprès de ses partenaires de la Ligue des États Modernes afin d'empêcher toute adhésion du Grand-Duché du Zollernberg aux Agences de la Ligue des États Modernes en général ou à la Ligue des États Modernes en particulier, invoquant ainsi la volonté du Grand-Duché du Zollernberg de faire alliance avec des condamnés par la justice scanthéloise pour tentative de déstabilisation de ses institutions.


Art.7
Une réouverture de pourparlers diplomatiques pourra être considérée lorsqu'un Gouvernement zollernois humaniste, ouvert sur le Micromonde et respectueux des autres Nations, sera en place, aura changé d'orientation et que toutes relations avec un état dirigé ou abritant un criminel et terroriste, reconnu par la Justice scanthéloise, auront cessé. En effet, seul un Gouvernement humaniste, saura trouver les mots justes, le temps adéquat et l'attention nécessaire afin d'oeuvrer de concert avec les autorités scanthéloises pour un réchauffement diplomatique et une reconnaissance amicale réciproque des deux pays sous les auspices d'un bon voisinage mutuel.»




Recevez, Votre Excellence, Monsieur, l'assurance de ma haute considération.




Shivana Pal
InterPares de la Confédération de Scanténoisie-Helvetia
Cheffe du Départment Scanthélois des Affaires Étrangères (DSHAE)
p.o. du Très Honorable Souverain Peuple Scanthélois
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par 2nd Baron de Lezingham le Sam 23 Avr 2016 - 18:40


PREMIER MINISTRE DE SON ALTESSE ROYALE
Palais de l'Adlersberg

Le Premier Ministre,


Son Excellence Madame Shivana Pal
InterPares & Cheffe du département schanthélois des affaires étrangères

Wilhelstaufen, le 23 avril 2016
Excellence,
Madame,

J'ai appris ce jour la teneure de la résolution diplomatique par les Très Honorables membres du Parlement fédéral et représentants de la Principauté de Freineubourg et transmise par les soins de vos services. Elle a été considérée avec la plus grande gravité. Le Grand-Duché en prend acte, regrettant que soit mis un terme aux initiatives qu'il avait pris en 2013 et qu'il entendait reprendre à la faveur de la nouvelle législature : démilitarisation du Golfe de Locquetas, proposition de rétablissement des relations diplomatiques entre nos deux pays, protocole de coopération universitaire.

Aujourd'hui, le gouvernement zollernois apprend un nouvel élément, la crainte de voir naître un trafique d'armes à la frontière entre le Grand-Duché et la CSH, fondé sur des éléments erronés : il n'y a entre l'URO et le Grand-Duché aucun accord de libre-échange. Sur cette crainte légitime, pourtant le Zollernberg est prêt à empêcher l'exportation illégale d'armes en CSH, étant même en capacité de proposer une sanctuarisation de la frontière scanthélois. Nous regrettons de ne pouvoir faire aujourd'hui au gouvernement scanthélois de proposition en ce sens. Nous en prenons cependant l'engagement moral. Cela au nom de l'amitié que nous espérons voir un jour renaître. Aux craintes suscitée par l'épidémie de flémingite, je suis en mesure de vous assurer revenant d'un voyage officielle en République orionnaise de Nôddia, qu'il n'y a là bas aucun foyer de contamination. toutefois, à cette crainte, nous aurions pu là encore, nous engager à des mesures sanitaires de sauvegarde que nous avons déjà annoncé afin de rassurer nos partenaires. Si le Grand-Duché regrette l'absence de dialogue du gouvernement de Scanthénoisie-Helvétia, il n'abandonne pas pour autant l'espoir de renouer, un jour, des relations amicales.

Je vous prie de croire Madame en l'assurance de mon dévouement plein et entier au service de la paix entre nos deux Nations, et vous prie d'agréer l'assurance de ma haute considération.


Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, C.P.
Premier Ministre de Son Altesse Royale

avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Courriers et dépêches diplomatiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum