Visite à l'usine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite à l'usine.

Message par Edorel Gatline le Lun 26 Mar 2012 - 22:05

A peine le temps de prendre un bain, de changer ses vêtements et de rattraper le temps perdu, et Edorel était déjà de retour au travail. Ses premières directives furent d'envoyé une équipe d'ingénieurs pour voir si la frégate capturé pouvait recelé quelques choses d'intéressant à leurs yeux. Puis on lui fit un rapport sur les espions, trois arrêtés, dix autre suspect en filature et quelques soupçons par-ci par-là. Quant a savoir ce que le ZZZ ferait d'eux, Edorel s'en fiché.

La chose qui le prenait plus que tout autre chose, c'est de savoir si l'économie zollernoise peut se transformé rapidement en économie de guerre. Il y a cinq grandes entreprises appartement au complexe militaro-industriel zollernois. Et c'est chez l'une des plus célèbre (la fameuse manufacture d'armes Mauzer) qui fut la première visité par le directeur des ZZZ. Le directeur de la fabrique lui présenta ses derniers modèle, la nouvelle série 7 était prometteur. Calibre 7,92mm, 500m de porté pratique, léger, simple à démonter, facile d'entretien. on ne pouvait demander mieux, la précision était considérablement amélioré par rapport à l'ancienne version. Satisfait, Gatline fit passer la commande de six cents milles exemplaires, assez pour compenser les armes perdus, en précisant que les troupes les plus exposés à une éventuelle invasion édoranaise devrait en être équipé en priorité, exception faite de l'armée de Kreuzeunbourg, déjà en route pour reprendre l'Edredonie.

Le directeur, visiblement au courant des capacités d'Edorel, lui proposa un autre modèle, le premier de son genre. C'était un fusil comme les autres, au yeux de Gatline. a quelques détails près, Le fusil était doté d'une chambre à verrou d'un nouveau genre, la balle une fois tiré, la cartouché pouvait être éjecté tout seul grâce à un ressort. La capacité du chargeur avait été doublé (dix balles au lieu de cinq) et une lunette télescopique x5, x10 et x20 était fourni avec. Le directeur lui présenta le premier fusil de précision Mauzer, cent pour cent zollernois et ayant pour petit nom le "négoziateur". Étonné et intrigué, le directeur des ZZZ demanda plus de renseignement, lors des derniers tests, la balle pouvait pénétrer un blindage de cent cinquante millimètres et faire plus à près de mille cinq cents mètres. Venant d'un fabriquant d'armes ayant toujours offert ses services au Zollernberg et ayant démontré ses capacités, nul besoin d'en demandé plus, les Znipers des Zervices Zecrets Zollernoise le réclameraient certainement comme des enfants réclament leur due après une bonne note en histoire ! Gatline voulu en commandé pres de trois milles exemplaires, mais le hic, c'est que cette arme coutait très chère, aussi, il fallait en limité la production et en plus de cela, limité la distribution aux éléments de l'armée qui sauraient les utilisé à pleine puissance.

Edorel en demanda mille cinquante et un, un pour lui, cinquante pour les ZZZZ, et les milles autres pour les soldats de l'armée qui se montreront efficace avec.

Et pour cela, il avait déjà une petite idée.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à l'usine.

Message par Feu Prince Zabrücksi le Mar 27 Mar 2012 - 22:08


Prince Zabrücksi à Gatline .STOP. Contre-attaque imminente .STOP. Faites-moi envoyez un zniper .STOP. Très impatient de l'utiliser contre ennemis de la patrie .STOP. Bien à vous .STOP. Votre légendaire pessimisme nous manque .STOP.
avatar
Feu Prince Zabrücksi

Messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à l'usine.

Message par Edorel Gatline le Dim 1 Avr 2012 - 14:39

-Dreyze, je m'en cogne de vos problèmes de locaux endommagés, j'ai une trentaine d'hommes sous les décombres dont je suis même pas sur qu'ils sont encore en vie.

-Mais enfin, les impératifs ...

-Les voilas, MES impératifs, le reste peut attendre. Vous avez le prototype, je vous ai fait des plans détaillés, je vous en demande mille exemplaires aussi vite que possible.

-Le Grand-Duc est d'accord ?

-Quand la situation devient critique, toute initiative est bonne à prendre, avec ou sans accord des supérieurs.

-Bon, je ne rentrerais pas dans votre raisonnement.

-Sage décision. Au fait.

-Quoi encore ?

-La manufacture Dreyze passe sous commandement direct du ZZZ.

-Pardon ?

-vous avez bien entendue. Désormais, votre usine sera sous la surveillance constante de deux cents agents des ZZZ, chaque employé qui s'occupera de ma mitrailleuse devra toujours être constamment dans le champ de vision d'au moins un de mes hommes. Toute personne qui manipule mes plans, même pour les changer de tables aura quatre agents derrières lui. Et chaque arme sera testé individuellement, tout problème sera sanctionné. Et bien évidemment tout comportement suspect sera puni à la hauteur de nos suspicions. Et les plans devront toujours retourner dans leur coffre-fort au ZZZ à la fin de chaque journée de travail.

-Qu'est-ce que cela veut dire ?! Le patron de l'usine semblait être furieux, Gatline en garda encore plus son calme.

-Sécurité d'État. Ça veut dire mon chère que cette arme peut, si la défaite semble prévisible, au moins retardé l'heure fatidique tout en faisant subir à l'ennemie des pertes monstrueuses, cette arme servira également à ce que le traité de paix qui mettra fin a cette guerre soit le moins contraignant possible pour le Zollernberg. Bien entendue, il est évident que si je chope un espion dans vos usines, je doute qu'il aura encore envie d'embrasser son métier après un passage par nos bureaux.

L'homme semblait résigner à ce que son usine d'armement réquisitionner d'une tel manière, en bon nazionaliste, Dreyze devait certainement comprendre les enjeux de ce conflit.

-Bien, je vous laisse, j'ai un concours à organisé, et une riposte à faire. vous allez voir en quoi consiste une riposte selon l'exercice belondaure.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à l'usine.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum