Vauxhall Kreuz, quartier général des ZZZ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vauxhall Kreuz, quartier général des ZZZ

Message  Radülf Friedlander le Sam 14 Mai 2016 - 12:11


- ZERVICES ZECRETS ZOLLERNOIS -



Les Zervices Zecrets Zollernois (ZZZ) constituent les services de renseignements intérieurs et extérieurs du Grand-Duché de Zollernberg. Leur rôle est de produire des renseignements sur les sujets concernant les intérêts vitaux du Zollernberg en matière de sécurité, défense, politique étrangère et politique économique. Les ZZZ sont commandés depuis mai 2016 par le Major Radülf Friedlander.

Il s'agit de l'agence étatique la plus mystérieuse du Zollernberg. Échappant à tout contrôle parlementaire, ses nombreuses missions secrétes ont contribué à alimenter nombre de fantasmes et de rumeurs sur son influence supposée sur la marche du micromonde. L'agence entretient volontairement cette image occulte qui réhausse son prestige et elle s'est donné une devise en ce sens: Videmuz, Audimuz (Nous voyons tout, nous entendons tout)

Son siège se situe au Vauxhall Kreuz, à Whilelstaufen.

Les ZZZ se divisent en deux branches :

- le Zervice Zureté (ZZ-I) chargé de la sécurité intérieure ;
- le Zervice Zecret (ZZ-II) chargé du renseignement extérieur et des échanges de renseignements avec des services de renseignement et de sécurité étrangers.

Les ZZZ ont le droit de garder secret la plupart de leurs caractéristiques. Aussi, les informations suivantes sont basées sur des estimations.

D'après une fuite gouvernementale d'il y a une dizaine d'années, les ZZZ emploient 12.000 personnes dans plusieurs dizaines de base dont un certain nombre ont été identifiés (Zollenhafen, Zollenheim, Port-Zaid, Fort-Memel, Massinissia.) L'agence compterait plus de quatre-vingt d'officiers traitants pour plus de trois cent agents de terrain, répartis dans une dizaine de pays. Il faut y ajouter des groupes d'intervention, composés d'escouades d'élite relevant du 12ème Régiment d'Infanterie de Ligne Royal-Crassauerstein.

L'organigramme de la haute direction est connu:

Directeur: Lieutenant-Colonel Radülf Friedlander
Directeurs ajoints: Major Thomaz Müller (ZZ-I) Major Edward Hengelzhorn (ZZ-II)
Chef du bureau administration générale : Sieur Helmut Reinartz
Chef du bureau opérations : Lieutenant de Vaisseau Zean Connery
Chef du bureau moyens : Capitaine Tom Cruz

Avec la nomination du Lieutenant-Colonel Radülf Friedlander, les ZZZ ont édité une liste de préoccupations par ordre d'importance, à destination des hauts-responsables zollernois et alliés.

1. Infiltration et lutte contre les groupes merksisants, révolutionnaires ou séparatistes du Grand-Duché
2. Résolution des problèmes internes en Russlavie, qualifié de "pays-ami", en vue de sécuriser la frontière zollerno-russlave.
3. Lutte et traque des pirates sorabes en Mer Océane.
4. Observation et collecte de renseignements sur la politique, la stratégie militaire et les forces armées en Krassland.
5. Observation et collecte de renseignements sur la politique, la stratégie militaire et les forces armées en Valdisky.
6. Mise en place de protocoles en cas de pandémie de flémingite afin d'assurer la continuité de l'État.
7. Collaboration avec les services secrets étrangers et l'O.N.A.
8. Lutte contre l'espionnage étranger via la base de Massinissia
9. Maintien de l'influence zollernoise dans le micromonde sud
10. Maintien et consolidation de l'influence zollernoise dans les territoires relevant de la Couronne des Klausburg.


Dernière édition par Radülf Friedlander le Ven 19 Aoû 2016 - 11:49, édité 1 fois
avatar
Radülf Friedlander

Messages : 23
Date d'inscription : 13/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vauxhall Kreuz, quartier général des ZZZ

Message  Radülf Friedlander le Jeu 18 Aoû 2016 - 18:21

Il y avait du monde et du beau dans ce sous-sol sécurisé de Vauxhall Kreuz. Le directeur opérations, et le directeur moyens étaient en retrait et c'est le directeur des ZZZ en personne; le lieutenant-Colonel Radülf Friedlander qui parlait. L'homme, après avoir vu sa carrière militaire brisée aux Zindes, avait su rebondir à la tête de l'agence d'espions. Le dégraissage, puis la réorganisation et le rédeploiment des hommes et des moyens avait donné des résultats. Les Zervices avaient gagné en efficacité, et Friedlander avait complètement restauré son blason.

Aujourd'hui, les ZZZ se préparaient à infiltrer un agent en Valdisky. La mission allait être confié à Perzeval de Lichtenberg. C'était assurément l'homme de la situation songea Radulf en contemplant ce quarantenaire carré. Perzeval mesurait près d'un métre quatre vingt. Il avait les cheveux blonds et les yeux dorés. On le savait très proche du Garnd-Duch en personne, qui avait été son camarade de chambrée à Zandhurst. Il était notoirement connu pour son antimerksisme et pour ses sympathies nordenoises.

L'homme attendait au garde-à-vous. Son air figé et renfrogné évoquait la dureté de l'agent de terrain qui n'ignorait rien du métier d'espion et du sort qui leur était réservé quand leur couverture était découverte.


- Lieutenant-colonel. Le briefing est simple. Nous vous infiltrons en Valdisky, sous couvert d'agent culturel auprès de notre ambassade. Votre mission est d'observer les groupes nordennois pro-zollernois dans toute leur diversité. N'entrez pas en contact avec eux, mais surveillez les discrètement. Nous voulons savoir leurs forces, leurs moyens et leurs influences dans la vie publique valdisk. Nous vous communiquerons des ordres complémentaires.

Le capitaine Tom Cruz, chef du bureau des moyens prit la parole:


- Vous transmettrez vos renseignements au nid de singe. Pour ce faire, nous vous remettons cet émetteur radio portatif nouvelle génération.

Perzeval fixa sans émotion apparente l'appareil d'une quarantaine de kilos que l'on lui remettait.

Le chef opération reprit:


- Nom de code opération: Wenzel. Nom de code agent : Grasse loutre bondissante ! Euuuh .... disons Vautour ! Des questions Lieutenant-colonel ?

- Aucune.

- Bien, rompez, à votre opération.

Et tous quittèrent le sous-sol sécurisé de réunion. Chacun retournait à ses affaires, et Perzeval de se demander si les commissaires politiques valdisks étaient mignonnes car si en politique, il était patriote, en amour, il était farouchement universaliste.





avatar
Radülf Friedlander

Messages : 23
Date d'inscription : 13/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum