La Zollvlizt - Cozme Ztradivaryz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Zollvlizt - Cozme Ztradivaryz

Message  Johann-P. van Adelzcott le Sam 20 Aoû 2016 - 13:32


Extrait de la thèse de doctorat de Mgr Cozme Ztradivaryz (+), professeur titulaire de la chaire d'Histoire médiévale de l'Université de Wilhelstaufen

La Zollvlizt

L'histoire du Zollvlizt se perd dans la nuit des temps mais son existence est bien attestée dès le VIe siècle. Le Zollvlizt est probablement l'une des plus vieilles institutions zollern, sans doute liée à la fondation de Wilhelstaufen. En gros, il s'agit d'une longue liste, tenue sur des rouleaux de parchemins, par le Zollvhuptmeister. Cette liste donnait à chaque clan un ordre de préséance, ce qui était nécessaire pour les réunions publiques, les cours de justice, les parades... La liste indiquait également les titres des clans et de leurs chefs. Elle était divisée en "tableaux", c'est-à-dire des régions.

Toute modification de la liste supposait la tenue d'une audience de type judiciaire devant le Zollvhuptmeister. Les "parties", c'est-à-dire les clans qui demandaient à voir modifier leur place respective, étaient invités à s'expliquer, ainsi que les autres clans intéressés. Par exemple, à l'issue d'une guerre clanique, le perdant devait parfois saisir le Zollvhuptmeister pour voir sa position échangée avec le vainqueur. C'était le prix de la paix. Mais les clans situés entre les deux pouvaient intervenir également. Tout cela donnait lieu à des négociations. Le Zollvhuptmeister pouvait de sa propre initiative envisager de descendre ou de remonter un clan sur la liste, en fonction de ses mérites, des dons qu'il avait pu consentir (notamment à l'Eglize).

Manifestement, le Zollvlizt a servi de support à l'expansion des Zollern, en leur conférant l'unité qui faisait défaut aux autres peuples organisés selon un mode clanique. Mais, au départ, la conscience de l'identité zollern était encore faible, ce qui a fait que, longtemps, des clans non zollern ont été inscrits sur la Zollvlizt, du moment qu'ils étaient sur des territoires où se trouvaient des Zollerns.

Le Zollvlizt a également été l'un des instruments de la puissance des Zollvhuptmeister, qui gouvernaient la région de Wilhelstaufen. Leur Etat s'est cependant effondré dans le courant du Xe siècle. Le Zollvlizt est resté comme le seul attribut "international" de leur puissance, avant de disparaître totalement avec la Première Guerre du Wasserland.

Le Zollvlizt avait évidemment de nettes raisonnances religieuses, qu'il a acquis progressivement. A partir de 725, il y avait une cérémonie de consécration religieuse du Zollvlizt tous les dix ans. En 824, l'Eglize obtint d'avoir par principe un "avocat" permanent devant le Zollvupmeister, le Nonze du Zollvlizt, qui donnait son avis sur chaque demande et a nettement favorisé les clans zorthodoxes, ce qui n'est que justize, vous en conviendrez.
avatar
Johann-P. van Adelzcott

Messages : 94
Date d'inscription : 29/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum