Missive à destination de la Principauté de Freineubourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Missive à destination de la Principauté de Freineubourg

Message  Alice Lemberg le Ven 4 Nov 2016 - 20:27

Alice Lemberg, doyenne de la faculté des Arts et des Lettres de Whilelstaufen, avait pris la plume. Cette fois-ci, ce n'était pas pour préparer un cours sur la tragédie razinienne, ni même pour étoffer sa thèse sur les réformateurs humanistes du Freineubourg du XVIème siècle. Non, elle était missionnée par le gouvernement de Zollernberg pour une mission discrète voire secrète.

Son propre père, Alexander Lemberg, avait infléchi la politique de la Wilhelmshof. Le ministre des Affaires Extérieures était partisan de la realpolitik. Il valait mieux pour le Zollernberg d'être en bon terme avec un voisin pacifique et proche culturellement et géographiquement qu'avec une autocratie militaire lointaine.

On avait discrètement sondé le corps diplomatique zollernois. Alice s'était manifesté. Elle avait pour elle deux atouts. D'abord, la trentenaire pouvait se prévaloir d'une bonne connaissance de la CSH. Née à Aarosia, alors que son père y était en mission diplomatique, elle y avait vécu ses premières années, et avait la double nationalité. Ses études l'avaient porté à s'intéresser de près à son pays natal, notamment à travers le Freineubourg. Elle avait su rappeler à ses supérieurs que son CV pourrait sensibiliser le gouvernement scanthélois. Une jeune femme, universitaire, de surcroît scanthéloise par le droit du sol, et pur produit de la méritocratie zollernoise ne pouvait que plaire aux scanthélois réputées pour leur féminisme et leur progressisme.
Ensuite, elle avait proposé une marche à suivre. Le gouvernement scanthélois était braqué avec le Zollernberg. Une approche frontale ruinerait tout espoir de réconciliation, car c'était bien de cela qu'il s'agissait. Aussi pourquoi ne pas passer, ne pas demander une médiation au Prince de Freineubourg. Ce pays, zollernois jusqu'au XIIIème siècle restait, en dépit du colvinisme, assez proche du Zollernberg. Le Conseiller Princier du Freineubourg ne serait-il pas l'intermédiaire parfait entre les deux gouvernements ?

Certains responsables diplomatiques avaient donné quelques réserves arguant de la zollernophobie du Freineubourg, la majorité avait applaudi l'intelligence de la jeune femme et avait décidé de tenter le coup.
Alice Lemberg avait donc été missionnée, avec carte blanche, et elle avait décidé de commencer par écrire une lettre à destination de Bergenberg.

Mademoiselle Alice Lemberg
Chargé d'affaires près la Principauté de Freineubourg

SAS Berthold Ier de Bergenberg


Sire,

Mon gouvernement m'a missionné afin de remplir au mieux une mission de la plus haute importance. En effet, ordre m'a été donné de tenter une relance des relations scanthélo-zollernoises.

J'ai réclamé cette charge. Fille de l'illustre Alexander Lemberg, actuel ministre des Affaires Étrangères du Zollernberg et anciennement chargé d'affaire près le gouvernement scanthélois, je suis née à Aarosia-cité, et j'ai toujours regardé comme un grand malheur que les nations scanthéloise et zollernoise soient en si mauvais termes depuis 2006. Attachée à mon pays de naissance et portée par la curiosité au votre dans mes travaux universitaires, je me suis tenue volontaire pour tenter de renouer le dialogue entre deux grandes nations nordiques.

Le gouvernement zollernois n'a pas oublié que le crise diplomatique d'avril 2016 autour de le signature d'un TRM entre l'URO et le Zollernberg a fortement affecté l'image de ce dernier auprès du gouvernement de la CSH. Les autorités scanthéloises avaient alors formellement rappelé que la prise de contact avec un condamné de justice qui avait menacé la sécurité intérieure, et les institutions nationales fermeraient la porte à toute reprise diplomatique entre les deux pays.

L'actuel gouvernement conservateur, sous l'impulsion de l'Honorable Alexander Lemberg, proche de la CSH pour les raisons déjà évoquées, voit avec consternation cet état de fait. Il voudrait une politique d'amitié franche avec un voisin proche géographiquement et culturellement. En dépit de neuf années sans relations, et de la crise du printemps dernier, mon ministre de tutelle pense qu'une restauration des relations scanthélo-zollernoises doit encore être possible et auquel cas extrêmement souhaitable.

Mon gouvernement est prêt à reconsidérer le traité de reconnaissance mutuelle avec l'URO si cela est nécessaire. Cette information confidentielle a été confirmée par l'ensemble du gouvernement zollernois et par S.A.R Victor-August, qui a personnellement confié à ses ministres que « le Zollernberg a des nations-soeurs avec lesquelles il faut s'entendre. »

Aussi, je sollicite de votre Altesse et selon son bon plaisir de bien vouloir de rendre ce service à un pays qui lui est proche. Pouvez-nous renseigner sur les bonnes ou mauvaises dispositions du gouvernement scanthélois à envisager une reprise diplomatique avec le Zollernberg, tout en sachant que mon gouvernement entend très largement reconsidérer le TRM avec l'URO ?

J'ai l'honneur, Sire, de remettre entre vos mains cette requête vitale pour la nation zollernoise, je suis prête à vous rencontrer si vous le jugez nécessaire.

Je vous prie de bien vouloir recevoir mes hommages les plus sincères, et de porter pour moi et les miens les espoirs de mon pays.

Lemberg
avatar
Alice Lemberg

Messages : 2
Date d'inscription : 23/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum