Ile d'Helizgoland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ile d'Helizgoland

Message  Alexander Lemberg le Sam 19 Nov 2016 - 18:56


Alexander Lemberg, ministre des Affaires Etrangères du Zollernberg prit pied sur la petite île avec son staff au complet. L’île faisait à peine cinq hectares. Au large du Kolstein, elle était balayé par un vent frigorifiant qui manquait de renversait le vieil homme. Un ordonnance se tenait à ses côtés, prêt à soutenir le septuagénaire au cas où une bourrasque de vent le ferait chuter. Alors qu'il arpentait ce caillou rocheux, il repensa aux évènements internationaux.

Son pays était enfin sorti de l'ONA. Il avait présenté sa démission au Grand-Duc qui l'avait immédiatement refusé. Non, le souverain lui savait gré d'avoir rendu son pleine indépendance au Zollernberg, et demandait encore ses services pour multiplier les relations bilatérales du Zollernberg. Victor-Auguzt Ier lui était reconnaissant d'avoir su débloquer les contacts avec la CSH en suggérant l'abrogation du traité avec l'URO.

- C'est ici dit son chef d'état-major.

Alexander sortit de sa rêverie, et se concentra sur l'instant présent. Il avait devant lui la base sous-marine d'Helizgoland. Un petit ensemble bétonné abritait quatre sous-marins qui avait fait la guerre de Réunion.

- Je vois. C'est ce que vous me disiez. Ils sont assurément complètement dépassés.
- Oui, Monsieur le Ministre. Les onze autres sous-marins que nous possédons à Zorkney-Harbour sont bien plus modernes. Ceux-ci n'ont guère plus servi depuis la bataille de Locquetas.
- Fort bien, nous ne les redéploierons pas. A la cazze ! Quand au complexe, videz les cuves, récupérez les instruments, et dynamitez-le.

Alexander redescendit vers la vedette qu'il l'avait amené. Se faisait, il se remit à penser. Il était venu ici pour préparer la démilitarisation du Golfe de Locquetas. On l'anticipait même pour faire montre de bonne volonté aux Scanthélois. Le Ministre, autrefois soldat, avait voulu voir de ses propres yeux ces engins. Ils ne valaient plus rien, et rouillaient presque. Il ferait le bonheur des usines sidérurgiques de Kolstadt.

Au moment où il montait à bord. Une grosse explosion se fit entendre. La base sous-marine n'existait plus. Bientôt, l'île et la village de pecheurs d'Heliz retrouveraient leur calme séculaire, et les goélands nicheraient dans les restes des structures de la base.
avatar
Alexander Lemberg

Messages : 184
Date d'inscription : 06/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum