Couronnement de l'Archiduc Louis II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Couronnement de l'Archiduc Louis II

Message par S.A.R. le Prince Louis le Jeu 9 Fév 2017 - 22:17

Kroenenberg renouait en ce jour de fête avec l'agitation qui l'avait caractérisée lorsqu'elle avait successivement été capitale des terres des puissants Zabrücksi puis de la province de Zabrück. Après les années d'oppression et de silence de la dictature merksiste auquel avait succédé un long interrègne puis le règne d'archiducs zollernois absents, régnant depuis Wilhelstaufen, la ville retrouvait aujourd'hui ses fastes d'antan.
 
En ce jour, le Prince Louis de Klausbourg allait recevait la Zainte-Couronne des Aigles. La ville était décorée aux couleurs de la monarchie des aigles, le noir et le jaune, autant qu'a celle de Zollernberg, le bleu et le rouge, couleur de la dynastie régnante. Les vivas allaient autant à l'Archiduc qu'à la Grand-Duchesse sa sœur, à ses côtés, plus que jamais souveraine tutélaire de la nation zollernoise.

Dans la cathédrale, les invités prenaient place. Le gratin de l'aristocratie zollernoise et zabrückoise ainsi que la Famille grand-ducale étaient présents, de même que les ambassadeurs et chef de gouvernement des états désormais associés à la Couronne de Zabrück-Crassauerstein. On apercevait Alexander Lemberg, dans son uniforme de chambellan de la Cour zollernoise, ministre des affaires extérieures, qui avait la haute main sur les affaires étrangères de l'Archiduché en vertu du traité de protectorat qui liait la principauté au Grand-Duché. On distinguait également le Baron de Lezingham, vêtu de l'uniforme Cobourg-Nassau, des grands officiers de la Cour Zollernoise. Le Carzinal Zabrücksi, Archevêque de Kroenenberg et Primat de Zabrück-Crassauerstein, de pourpre vécu, était au centre des attentions, il célèbrerait la cérémonie du Couronnement, non à titre de simple primat, mais de légat du Patriarche, signe de la bienveillance du Bienheureux Père pour le Trône des Aigles.
avatar
S.A.R. le Prince Louis

Messages : 7
Date d'inscription : 04/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Couronnement de l'Archiduc Louis II

Message par S.A.R. le Prince Louis le Jeu 9 Fév 2017 - 22:59

Le futur souverain, vêtu des atours du couronnement posés sur l'uniforme de Ses Gardes paré des décorations dont il étaient désormais le chef souverain remonta la nef de la cathédrale de Kroenenberg. Des voussures gothiques, plusieurs siècles d'histoire contemplait le jeune homme de vingt-cinq ans à peine, qui ceignait une couronne paré de prestige, signe de la chaîne du temps qui l'unissait à tant d'autres princes souverains avant lui, Zabrücksi puis Cobourg, en la personne de Lorenz I, et Klausbourg en la personne de Louis Ier, son grand-père, et Victor-August son père.

La cérémonie du couronnement avait été codifié au XVe siècle, lorsque les Ducs Zabrücksi, rivalisant avec les Grand-Ducs avaient osé se proclamer Souverain "par la Grâce des Dieux". A genou, en prière, le futur souverain fut oint par le Carzinal Zabrücksi. Le rite rappelait qu'il était l'élu des Dieux et leur Lieutenant dans cette partie du Micromonde. Le Souverain rejoignit l'antique trône de chêne de Zaint Kazimir, modèle du roi vertueux et justicier. Il reçut des mains de l'évêque Crassdorf, l'épée de Zaint Ziegfried, Saint protecteur de l'Archiduché, rappelant au Souverain le devoir de défendre ses états. De l'évêque de Crassenbaden, il reçut le sceptre de Wenzel VI, souverain Zabrücksi au XIe siècle, véritable héros national, qui avait maintenu la suzeraineté sur ses états contre les puissances krasslandaise et impériale, c'est à dire zollernoise. Enfin, de l'Archevêque de Kroenenberg il reçut la Couronne des Aigles, dite de Zaint Ztanizlaz, fondateur de la dynastie au Xe siècle marquant désormais sa Souveraineté sur le pays. Puis vint le serment du Souverain à Son peuple, prononcé sur le Zaint Zamayana, de le défendre, de maintenir ses lois et la Foi Zorthodoxe. Au serment du Souverain, répondit le serment des Pairs. On vit le Prince Zabrücksi s'agenouiller devant le trône de ses ancêtres et, réminiscence des temps médiévaux, prêter hommage à son suzerain, puis ce fut au très nationaliste Duc de Schwarzenberg ; le Zabrück-Crassauerstein semblait uni à son Souverain, au delà des querelles de parties.

Louis de Klausbourg était devenu Louis II, ressortant de la cathédrale, il rejoignit la voiture découverte qui dévoilerait le nouveau souverain aux yeux de Ses nouveaux sujets, avant de rejoindre le Palais Zaint Kazimir et de saluer du haut du balcon, la foule en liesse, rassemblée. Les festivités continueraient encore, la journée et la soirée durant. Le peuple prendrait part au réjouissance, buvant et festoyant au carrefour des rues et sur le pavé des places. Oui, vraiment Kroenenberg était en fête.
avatar
S.A.R. le Prince Louis

Messages : 7
Date d'inscription : 04/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum