Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Zollernberg le Lun 13 Fév 2017 - 22:03

11h45 : Arrivée du Président Mariani au Palais Cobourg.

Une fois descendu du Zollplin, le Président francovar pris place dans une Rollz Royce surmontée d'un drapeau francovar, en compagnie de la Princesse Marguerite. Le Premier Ministre rejoignant un second véhicule qu'il aurait pris avec Madame Mariani si cette dernière avait été présente. Escorté par un escadron de sécurité et d'honneur du régiment de cavalerie de la Garde Pruzzienne, le convoi rejoignit le Palais Cobourg, attirant l'œil des passants, s'arrêtant acclamer le cortège. Afin de sécuriser le convoi, tout au long du trajet, des znipers du régiment d'infanterie de ligne Royal-Crassauerstein, régiment de force spéciale des armées, étaient positionnés à des endroits stratégiques, appuyés au sol par des agents de la prévôté. Le boulevard de la Couronne qui menait au Palais était pavoisé aux couleurs de la Francovie et du Zollernberg. Ce fut au rythme de la fanfare de la Garde Pruzzienne que les voitures officielles remontèrent la plus prestigieuse artère de la capitale. Les grilles du Palais s'était ouverte, laissant le véhicule présidentielle s'arrêta face au tapis rouge. Deux valets vinrent ouvrir les portent des véhicules. La princesse Marguerite s'effaça, laissant Mariani remonter seul le tapis rouge et être reçu par la Grande-Duchesse l'attendant en haut du perron.

- Votre Excellence, soyez le bienvenu en Zollernberg. Vous recevoir est un véritable plaisir.



Les deux chefs d'Etat prirent place dans le Salon des Aides-de-camp où devait avoir lieu l'entrevue à huis clos. L'entrevue débuta simplement :

- Comment s'est déroulé votre voyage ?

Zollernberg
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Lun 13 Fév 2017 - 23:07

Jean Christophe Mariani toujours souriant salua la foule durant le trajet profitant de chaque moment. 
Le Président Mariani vit sa pression montée d'un cran en s'approchant de la Grande Duchesse qu'il salua poliement.
Il s'attarda un peu en compagnie de la princesse sur le perron afin de permettre aux photographes francovars de transmettre pareille visite dans les quotidiens micromondiaux.


Pénétrant dans le Palais Cobourg, à l'abris des regards il pu entamer la conversation avec la zollernois de façon habituelle en parlant du voyage.

Eh bien ecoutez votre altesse le voyage a été un peu long mais très plaisant notamment dès mon arrivée dans votre beau pays. Le Zollernberg reste un pays à part -dans le bon sens du terme- du Micromonde et je suis très heureux d'etre le premier chef d'Etat francovar à venir ici. Le plaisir se rajoutant à l'honneur de la visite. 

Je vous suis pour la suite de la visite, j'ai peur de me perdre dans ce grand palais.

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Zollernberg le Mar 14 Fév 2017 - 17:44

La Grande-Duchesse écoutait obligeance son hôte. Il s'agissait de sa première visite d'Etat, de sa première rencontre avec un chef d'état en exercice. Elle s'appliquait à son rôle de Souveraine auquel son père le Grand-Duc Victor-August Ier l'avait préparé.

- Il faut avouer Excellence que nos pays sont éloignés géographiquement, ils sont désormais proche par le coeur. Ce m'est un plaisir de rencontrer parmi les dirigeants de ce monde un ami du Zollernberg.

L'on parla de chose et d'autres : un peu d'Histoire, de Droit. La Grande-Duchesse avait appris plus jeune l'art de la conversation. Des sujets plus politiques vinrent alimenter la conversation. L'on put entendre la Grande-Duchesse assumer et revendiquer l'amitié zollerno-francovare naissante, au moment où l'entretient, qui avait duré près d'une demi-heure se clôturait :

- Soyez assuré Excellence que le Zollernberg ne se dérobera pas et qu'il assumera ses responsabilités face à l'Histoire et devant le peuple francovar, afin que la démocratie et l'état de droit soient restaurez en Francovie. Gageons, Excellence, que vous retrouviez bientôt le chemin de votre capitale. Mon Gouvernement en fait l'une de ses priorités.

Un huissier s'introduisit :
- Madame - c'est ainsi que les domestiques de la Cour s'adressait à la Grande-Duchesse - tout est fin prêt
- Excellence je vous pris de bien vouloir m'accompagner aux Salons des ambassadeurs

L'huissier guida les deux chefs d'états vers le Salon des Ambassadeurs. C'est dans ce salon, habillé d'or et de tapisserie de soi rouge, qu'était remise, selon la tradition ouverte par le Grand-Duc Frédéric-Guillaume Ier, les lettres des créances des ambassadeurs accrédités auprès du Grand-Duché.


Vue d'ensemble du Salon des Ambassadeurs, Palais Cobourg, Wilhelstaufen

Ce jour là, la cérémonie était tout autre. Sur un guéridon, posé sur un coussin de velour rouge, un ruban violet auquel était suspendu une croix latine posé sur deux feuilles de lauriers et surmonté d'une couronne grand-ducale. Il était de tradition, depuis depuis le Grand-Duc Wilhelm XIV, Souverain zollernois XVIIe siècle, lorsqu'un chef d'Etat se rendait au Zollernberg en visite d'Etat, de le recevoir, en signe de courtoisie, dans l'ordre le plus élevé de la monarchie zollernoise, à la dignité de grand-croix qui sied aux chefs d'Etat.

L'ordre de la Couronne avait été fondé par Frédéric-Guillaume Ier pour récompenser les mérites civils et militaires éminents acquis au service de la Couronne de Zollernberg. Il était après l'Ordre de la Sainte Trinité, contingenté et réservé aux seuls zorthodoxes, le plus prestigieux des ordres zollernois.

L'aide de camp de la Grande-Duchesse invita le Président Mariani à se placer au côté de la Grande-Duchesse qui prononça un discours en l'honneur de son hôte devant le gouvernement zollernois au grand complet, le Président du Parlement, le Président de la Cour Suprême et les grands-officiers de la Cour rassemblés :

- Votre Excellence,
Votre Eminence,
Monsieur le Premier Ministre,
Monsieur le Président du Parlement,
Messieurs les Ministres,

Ce m'est un honneur de recevoir aujourd'hui Votre Excellence, en visite d'Etat au Grand-Duché. C'est là une marque d'estime et d'amitié que nous mesurons et qui marque à n'en pas douter la naissance de l'amitié zollerno-francovar.

Il est de tradition, lorsque deux chefs d'état se rencontre qu'ils s'admettent l'un et l'autre dans les ordres les plus élevés de leurs pays en signe d'estime et d'amitié. Il m'est un plaisir de perpétuer aujourd'hui cette tradition diplomatique qui marque l'amitié entre nos deux peuples. Il m'est également un plaisir de vous remettre cette décoration. Vous êtes Excellence, un homme d'Etat dont la Francovie peut s'enorgueillir. Ministre de l'Economie, prix de l'Académie Francovare, vous avez refusé la dictature et la barbarie, préférant l'exil et le risque d'être déclaré hors-la-loi, plutôt que le déshonneur d'une vie d'esclave de maîtres iniques. Mieux, sacrifiant votre repos au bien public, vous vous êtes dressé en rempart, assumant le gouvernement libre de Francovie pour préparer la victoire de la liberté et le retour de la démocratie dans votre pays. Votre élection à la présidence de la République a légitimé le noble combat que vous menez pour vos concitoyens et votre pays. Dans ce combat qui reste à mener, vous n'êtes pas seul, le Zollernberg a reconnu votre gouvernement. Aujourd'hui, il vous apporte tout son soutien diplomatique, demain peut-être, il vous apportera son soutien militaire. La communauté des micronations ne peut être plus longtemps sourds aux appels du peuple francovar, ni fermer les yeux sur son martyr. Je vous les réaffirmer durant notre entretien, le Zollernberg prendra ses responsabilités face à l'Histoire et devant les Hommes. Que cette décoration que je vais vous remettre, soit le signe du soutien plein et entier du peuple zollernois et de l'engagement et de la détermination de Notre gouvernement dans la libération du peuple francovar.

L'aide de camp de la Grande-Duchesse s'approcha tendit à sa Souveraine les insignes de l'Ordre dont elle était le Grand-maître et qu'elle remettait aujourd'hui au Président Mariani :

- Monsieur Jean-Christophe Mariani, Nous vous faisons Grand-Cordon de l'Ordre de la Couronne

Alors que la Souveraine remettait l'échappe violette au Président, son aide de camp, fixait la plaque argenté sur son veston. Mariani venait de recevoir la plus haute des décorations zollernoises accessible à un non-zorthodoxe. L'assistance applaudit.


Insignes de Grand-Cordon de l'Ordre de la Couronne



Zollernberg
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Mar 14 Fév 2017 - 20:00

Le Président francovar continuait cette visite avec son sourire.
Il était vraiment heureux de recevoir la médaille. En Francovie cela ne se faisait pas lors des visites d'Etat et Mariani était typiquement le genre d'homme qui appréciait recevoir les récompenses.
Il ne pu s’empêcher de faire un petit discours, il ne savait pas si cela était en respect avec le protocole mais son bonheur l’empêchait de penser à cette éventualité :


Outre votre altesse je voudrais rendre hommage aujourd'hui à l'ensemble du Zollernberg.
Si vous m'accordez cet honneur aujourd'hui c'est aussi parce que votre pays m'a soutenu dès le départ dans mon but de mettre en place un gouvernement légitime démocratique dont l'efficacité m'aura permis d'etre élu il y a peu par le peuple francovar en exil.

Votre pays est l'un de ceux qui a le plus participé à la cause francovare notamment à Néié et vraiment je ne peux rien dire d'autre que : merci.
Merci vraiment merci pour votre aide, soyez certain qu'après notre victoire nos deux pays ne seront pas allié oh ça non.

Quelques stupéfactions dans la salle.

Nous serons amis !

J'ose croire que ma visite ici sera l’occasion pour nos deux pays de mettre en place cette amitié qui a en tout cas pour ma part déja commencé.

Vive la Francovie ! Vive le Zollernberg !

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Zollernberg le Mar 14 Fév 2017 - 21:03

12h45 : Déjeuner de travail puis entrevue avec le Premier Ministre au Palais de l'Adlersberg

La cérémonie ayant pris fin, la Souveraine raccompagna le Président Mariani jusqu'au perron, le remerciant des mots qu'il venait de prononcer. Il se retrouverait le soir, lors du dîner d'Etat. Le cortège officiel se dirigea vers le Palais de l'Adlersberg à quelques pas. Il parcourut ces quelques centaines de mètres en compagnie du Premier Ministre Lezingham. Les gardes-pruzziennes en faction saluèrent la voiture présidentielle. Le Baron de Lezingham accueillait le Président Mariani dans la résidence officielle du chef du gouvernement zollernois, véritable cœur du pouvoir politique en Zollernberg.



Vue du Palais de l'Adlersberg depuis la Cour d'honneur


Le Baron, un peu historien, raconta la légende liée à la toponymie des lieux : un aigle - Adler en Wilhelstaufenois - aurait désigné le lieu de la victoire contre les Krasslandais, lors d'une des nombreuses guerres qui opposa les deux nations. Puis les deux hommes empruntèrent le tapis rouge et se rendirent dans le Salon de Wilhelstadt, du nom du premier locataire des lieux où le Premier Ministre recevrait la délégation francovare à déjeuner.



Vue d'ensemble du Salon Wilhelstadt

Zollernberg
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 14 Fév 2017 - 22:31

Le menu, simple, était en quatre plats qui défilèrent au fil de la conversation. En fin de repas Premier Ministre aborda des questions plus politiques :

- Monsieur le Président, comment envisagez-vous l'aide du Zollernberg à la cause francovare ?
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Mar 14 Fév 2017 - 23:24

La partie de la visite la moins prestigieuse mais la plus intéressante allait commencer.
Mariani allait devoir convaincre le premier ministre de plusieurs idées, cela risquait d'etre difficile et de prendre le temps.
Il prit un air plus serieux perdant provisoirement son sourire perdant l’appétit. 



Monsieur le Premier Ministre, aujourd'hui c'est bien l'aide militaire du Zollernberg que je vous demande.
Outre la livraison d'armement c'est bien une intervention sur le sol francovar qui doit etre envisagé.
Je sais que vous avez déja fait de nombreux sacrifices et pris beaucoup de risque à Néié mais ces risques sont nécessaires pour la Francovie et le Micromonde.

Le jallanisme est un totalitarisme, aucune diplomatie aussi efficace soit-elle ne pourra les arreter et leur but sera atteint si nous les laissons faire.
Vous devez partir du principe que ce sont des fous.

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mer 15 Fév 2017 - 0:52

Le visage du Premier Ministre se resserra en même temps que celui de son homologue qu'il écoutait attentivement. Lezingham sembla réfléchir pesant la gravité de l'instant.

- La demande que vous formulez est difficile. Un chef de gouvernement ne peu engagé son pays dans une guerre sans porter une lourde responsabilité dans les affres que son peuple aura à subir. La guerre que vous me demandez de mener est une guerre idéologique, celle de la démocratie contre le totalitarisme...

Le Premier Ministre marqua une pause. Il savait dans la lutte d'influence que son pays menait sur le continent Sud face au Krassland et à l'ONA, il devait prendre l'initiative et s'assurer l'alliance de la Francovie, permettre le maintien de Mariani, l'anti-ONA, au pouvoir. Tels étaient les raisons - cynique -, mais un gouvernant pouvait-il faire autre chose qu'œuvrer dans l'intérêt des populations dont il avait la charge -. "En diplomatie, il n'y avait pas d'amitié mais que des intérêts commun", la ligne de conduite du Baron de Lezingham se vérifiait encore. L'instant était plus grave encore :

- Monsieur le Président, le Zollernberg entend prendre ses responsabilités, de nation ami et désormais allié, mon pays s'engagera dans l'intervention armée. Cela sans détour, ni demi-mesure ! Nos soldats ont vu les miliciens noirs à l'œuvre, la dictature jallaniste est la pire que le micromonde est portée et son existence menace la stabilité et la paix dans le continent Sud. Le Zollernberg sera le frère d'arme de la Francovie.

L'atmosphère s'était détendu. Les deux hommes semblaient désormais déterminé. Le chef de gouvernement souhaitait régler les aspects de la collaboration annoncée entre les deux pays.

- Il faut à mon pays et aux parlementaires qui soutiennent mon action des garanties juridiques. Un traité de reconnaissance mutuelle, de coopération et d'alliance défensive s'impose me semble-t-il.

Le Premier Ministre demanda qu'on lui apporte un exemplaire type, comme les diplomates de la Wilhelmshof, le ministère des affaires extérieures savait en rédiger. Le couvert venait d'être débarrassé. La table du déjeuner servirait de table des négociations :

- Voici un document qui pourrait nous servir de base de travail.

Traité de reconnaissance mutuelle, de coopération et d'alliance défensive entre la République de Francovie et le Grand-Duché de Zollernberg


Les Hautes-Parties contractantes,

La République de Francovie, représenté par Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République, d'une part,
Le Grand-Duché de Zollernberg, représenté par Son Excellence Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, Premier Ministre de Son Altesse Royale, d'autre part,

Réunis au Palais de l'Adlersberg à Wilhelstaufen,

Considérant la nécessité de mettre fin aux violations des libertés fondamentales du peuple francovar et de restaurer la démocratie,

Conviennent ensemble des dispositions suivantes :

Titre I : De la Reconnaissance mutuelle

Article 1 : La République de Francovie et le Grand-Duché de Zollernberg reconnaissent mutuellement leur existence en tant qu'Etats indépendants et souverain. Ils reconnaissent mutuellement la légitimité des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires de chacune d'entre-elles.

Article 2 : Les Hautes-Parties contractantes reconnaissent mutuellement leurs frontières et leurs souverainetés respectives sur la totalité des territoires revendiqués par l'une et par l'autre des parties au moment de la signature du présent accord.

Article 3 : Les Hautes-Parties contractantes établissent entre elles des relations diplomatiques telles que décrites dans le présent traité. Chacune des Hautes-Parties contractantes peut établir sur le territoire de l'autre, une ambassade permanente faisant office d'intermédiaire privilégié entre les deux parties et de représentation de l'autorité gouvernementale respective à chacune des parties. Les Hautes-Parties contractantes jouissent de l'immunité diplomatique garantie par les usages internationaux.

Titre II : De la Coopération

Article 4 : Les Hautes-Parties contractantes s’engagent à se porter assistance humanitaire en cas de besoins explicitement exprimé de l’une des parties contractantes. De même, en cas de catastrophes naturelles ou technologiques touchant l’une des parties contractantes, l’autre s’engage à lui porter assistance dans les plus brefs délais.

Article 5 : Les Hautes-Parties contractantes s'engagent à mener des actions communes en vue d'une meilleure coopération entre les deux nations, par voie de protocole d'application a posteriori annexés au présent traité ou dans le cadre de politiques interministérielles communes.

Section I - Des Transports et du Commerce

Article 6 : Les Hautes-Parties contractantes permettent l'ouverture de lignes aériennes entre leurs deux pays respectifs.

Article 7 : Les Hautes-Parties contractantes autorisent des rotations d'avions ou de véhicules aériens entre leurs aéroports respectifs.

Article 8 : Les compagnies de transport aérien doivent être immatriculées dans leurs pays respectifs.

Article 9 : Les Hautes-Parties contractantes permettent l'ouverture de leurs espaces maritimes et de leurs ports respectifs aux navires de commerce et de plaisance immatriculé dans les pays contractant le présent accord. Ils permettent l'établissement de liaison maritime permanente entre les deux pays.

Section II - De l'Éducation

Article 10 : Les Hautes-Parties contractantes permettent à leurs étudiants respectifs d'étudier pour une durée limitée entre 1 mois et 12 mois dans une de leurs universités respectives.

Article 11 : Si des frais d'écolage existent, chaque étudiant continue de les payer dans son propre pays lors de son séjour universitaire à l'étranger.

Section III - De l'Audiovisuel et des Médias

Article 12 : Les Hautes-Parties contractantes permettent la diffusion libre de leurs programmes audiovisuels (télévision et radio) si leur technologies respectives le permets, et médias écrits (presse) dans leurs pays respectifs, cela dans les limités fixées par leur législation respective.

Section IV - De la Justice

Article 13 : Si l'Autorité Judiciaire de l'une des Haute-Parties contractantes demande l'extradition de criminels reconnus coupables par sa juridiction, alors l'extradition est exécutée sans délai après réception, si l'étude de la motivation par l'autre Haute-Partie contractante est jugée recevable.

Article 14 : L'Article précédent est nul et non-avenu dans le cas unique où l'une des Hautes-Parties contractantes n'extrade pas ses propres ressortissants.

Article 15 : Les Hautes-Parties contractantes mettent en place une coopération et une politique commune en matière de lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

Titre III : De l'Alliance militaire défensive

Article 16 : Les Hautes-Parties contractantes s'engagent à ne pas se porter atteinte militairement mutuellement et à ne pas nuire à leurs intérêts respectifs à travers le Micromonde.

Article 17 : Les Hautes-Parties contractantes s'engagent à se défendre mutuellement en cas d'agression ou d'atteinte à l'intégrité de leur territoire par un pays tiers.

Article 18 : Les Hautes-Parties contractantes s'engagent, à la demande de l'une des parties, à se défendre mutuellement en cas de menaces sur ses institutions ou de mise en péril de la paix civiles.

Article 19 : Les Hautes-Parties contractantes ouvrent réciproquement les portes de leurs écoles militaires à leurs élèves-officiers respectifs. De même, elles s'engagent à favoriser l'organisation d'exercices communs entre leurs armées respectives.

Article 20 : Les parties contractantes s'engagent à laisser accessible leurs ports et aéroports, civils et militaires à leurs avions et navires, civils et militaires, en cas de demande d'assistance ou en cas de conflit avec un pays tiers.

Titre IV - Des dispositions transitoires

Article 21 : Le Grand-Duché de Zollernberg s'engage à maintenir pour une durée d'un an à compter de la capitulation du régime jallaniste, en concertation avec le Gouvernement de la République de Francovie, une présence militaire en territoire francovar afin d'assurer la protection des institutions, la sécurité du peuple francovars et la formation de ses armées.

Titre IV - De l'application présent Traité

Article 22 : Dès qu'une des Hautes-Parties contractantes ratifie le présent traité conformément à ses règles institutionnelles, elle le signifie à l'autre partie.

Article 23 : Le présent traité entre en vigueur et lie les Hautes-Parties contractantes à compter de sa ratification par les deux parties, conformément à leurs règles institutionnelles respectives.

Article 24 : Entre sa signature et son entrée en vigueur, le présent traité est appliqué par les Hautes-Parties contractantes à titre d'anticipation.

Article 25 : Une des Hautes-Parties contractantes peut rompre ce traité en posant, par voie diplomatique, un préavis de 15 jours.


Pour la République de Francovie, M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République
Pour le Grand-Duché de Zollernberg, Le Très Honorable James Smith, Baron de Lezingham, Premier Ministre de S.A.R.

Signé à Wilhelstaufen, le xx-xx-2017
Et ratifié par [institution ratifiante] le xx-xx-2017

avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Mer 15 Fév 2017 - 20:19

Mariani apprécia la réponse du Premier Ministre.
Le traité était très exigeant et montrait une volonté d'alliance militaire inédite en Francovie, bien plus loin que ce qui avait été connu avec Armara notamment.
Certaines questions allaient surement se poser du coté du Krassland mais Mariani n'en avait -pour l'instant- cure. 
La rencontre s’annonçait utile et décisive :

Je signe ce traité qui nous permettra outre de mettre fin au régime jallaniste de permettre à nos deux pays de developper des relations inédites.

Il signa le traité.

D'ailleurs cette collaboration est pour moi le signe certain que le Zollernberg et la Francovie devraient créer ensemble un nouveau bloc micromondial ni de la LEM ni de l'ONA ni de la Grande Alliance capable de developper ce genre de relation.

J'ai beaucoup réfléchis à cette éventualité mais je souhaitais avoir votre premier avis avant de vous exposer mon idée. 

Mariani s’arrêta attendant la réponse de son interlocuteur. Il avait envie de fumer un cigare mais ne savait pas si cela était possible ici.
Il savait que l'alcool par exemple était de nouveau autorisé en Edoran mais ne connaissait pas les spécificités au Zollenrberg. 

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par 2nd Baron de Lezingham le Jeu 16 Fév 2017 - 14:18

Le Premier Ministre fut satisfait de l'approbation du chef d'état francovar. Le traité était exigeant pour les deux partis et ne manquerait pas de bousculer les clivages internationales. Assurément Lezingham, capitalisant sur l'élection du Président Mariani qu'il avait soutenu dès l'origine, obtenait là une victoire diplomatique face au Krassland reprenant l'initiative au bénéfice du Zollernberg.

- Monsieur le Président, cette signature nous honore et nous oblige. Le Zollernberg assumera pleinement cette nouvelle alliance. Fêtons là comme il se doit à la manière de gentlemen.

Lezingham agita une clochette, le majordome du Palais, l'austère et dévoué Clarkzohn se présenta.

- Je vous prie de bien vouloir nous servir du zcotch et d'apporter deux zigares de ma réserve personnelle.

- Bien Monsieur

- Ces zigares zindien sont des merveilles et ce zcotch zabrückois, de l'ambroizie. Mais rendons-nous dans le fumoir si vous le voulez bien.

Les deux hommes, verres à la main, et zigare sur les lèvres, prirent place sur les fauteuils de ce lieu exclusivement masculin où s'étaient conclues bien des alliances.


Vue d'ensemble du fumoir de l'Adlersberg attenant au Salon de Wilhelstadt

- Votre projet m'intrigue, sans abandonner la Grande Alliance dont nous sommes des membres fondateurs, nous sommes ouverts à la création de nouveaux partenariats regroupant d'autres nations au dessus des logiques de bloc qui morcellent aujourd'hui la politique internationale.
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Jeu 16 Fév 2017 - 21:07

Mariani appréciait ce genre de pièce au centre du pouvoir.
Il était heureux de voir que le Premier ministre s'interessait à son projet.
Profitant de son zigare pendant de longues minutes il exposa son idée au zollernois :

Merci beaucoup pour ce zigare Monsieur de Lezingham.

Vous avez totalement raison de défendre la Grande Alliance que vous avez fondé, de la meme manière je ne souhaite pas quitter la LEM.
Je souhaite cependant créer un nouvel ordre dépassant les clivages qui ont touché le Micromonde pendant des années notamment entre la LEM et la GA.
Normalement l'ONA aurait du avoir ce role mais nous le savons tous les deux elle est aujourd'hui touchée par de nouveaux clivages.

Le francovar fuma de nouveau avant de reprendre.

Vous meme depuis votre second mandat notamment avait mis en place une diplomatie active et d'ouverture envers les autres nations y compris celles de la LEM comme la CSH, Pirée ou Prya et maintenant la Francovie. 
Il est d'ailleurs interessant de voir que ce n'est que maintenant que la Francovie et le Zollernberg se rapproche alors que cela aurait pu se faire avant.
De la meme manière sachez que la Francovie a eu des relations limitées dans les faits avec Armara pourtant le plus grand ami de notre pays.
La raison est simple nous n'avons pas d'organisation internationale en commun sauf l'ONA en ce qui concerne Armara et la Francovie mais l'organisation ne permet pas aujourd'hui une grande collaboration.

C'est pourquoi je souhaiterais créer une nouvelle organisation avec vous mais plus globalement avec tout cet ensemble de nation qui veulent travailler ensemble et n'ont pas pu le faire jusqu'à aujourd'hui.
Ce "Groupe des Nations" que je nomme ainsi pour le différencier de la Ligue (LEM) de l'Organisation (ONA) et de l'Alliance (GA) aurait une base de 4 pays qui je crois s'entend tous bien entre eux. Il s'agit du Zollernberg, d'Armara, de Pirée et de la Francovie.
J'ai un doute sur vos relations avec Armara mais je sais que l'Empire d'Horton s'entend très bien avec Edoran donc il n'y aurait pas de raison que vous ne vous entendiez pas. 

Sur la base de cette base de 4 membres nous choisirerions ensemble d'autres pays pour rejoindre le Groupe.
Cela pourrait etre le Kolozistan, Ostaria, le Liberistant ou Edoran mais il va falloir surement faire des choix car certains pays ne s'entendent pas du tout justement.

Ce Groupe aurait un fonctionnement extrêmement simple mais qui serait à mon sens efficace. Nous nous contenterons de faire une réunion trimestrielle des chefs d'Etat ou du Gouvernement à l'image que ce que fait la LEM ou la GA (semestriellement pour cette dernière). Au cours de cette réunion nous établirons des projets en nombre limité mais dans tous les domaines (y compris militaire à la différence de la LEM) mais dont la réalisation devra etre effectuée au cours du semetre suivant. Cela peut etre des projets du type mettre en place une compétition sportive entre les membres, organiser des manoeuvres militaires en commun etc... Le but étant de faire peu de projet mais de les réaliser. Faire peu mais bien.

Par ce Groupe je suis persuadé que la Francovie et le Zollernberg mais aussi les autres membres auront des relations certes moins développées qu'à la LEM ou que dans la GA mais des relations existantes tout de meme et si nous parvenons à garder du réalisme dans nos projets nous pourrions devenir un Groupe encore plus efficace que toutes les autres organisations internationales actuelles dans le Micromonde.

Je pense que l'Empereur Horton et le Duc de Pirée que je connais très bien pour ce dernier pourraient etre intéressés.
Je n'en ai cependant pas discuté encore avec eux, je compte le faire très bientot mais je profite de ce voyage pour en discuter d'abord avec vous.
Seriez vous intéressé par l'idée ? 


Reprenant son zigare, le francovar fuma de nouveau et s'intalla confortablement dans le siège attendant avec impatience la réponse de son interlocuteur.
Ce projet était le plus gros projet de Mariani en dehors de libérer la Francovie il comptait le réaliser. 

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par 2nd Baron de Lezingham le Ven 17 Fév 2017 - 0:04

Le Premier Ministre Lezingham avait écouté avec attention son interlocuteur :

- Je crois en votre projet Excellence. Toutefois ne risque-t-il pas de faire doublon et de décourager ? Je m'explique : s'investir dans une organisation internationale et la faire vivre demande du temps. L'ONA a démontré la difficulté du multilatéralisme, son ouverture diplomatique, le Zollernberg la doit au bon vieux bilatéralisme. Je crois comme vous qu'il faut prendre acte des clivages, la Grande Alliance existe en opposition à la LEM, et ainsi que vous le suggérez justement il faut pouvoir les dépasser. Le Zollernberg accepte de s'engager à vos côtés à quelques conditions : l'organisation devra être non-contraignante - il n'est pas question de voir ressurgir le spectre du juridisme onasien - la règle de l'unanimité doit être de mise, elle complexifie la donne, mais respecte les souveraineté nationale mais rend l'institution puissante, la recherche du consensus nécessaire, sans possibilité de clivage. L'idée qui avantage votre projet est celle du partenariat : un partenariat informel, sans lourdeur administrative, mais bien réel. Le Zollernberg soutiendra votre projet si celui-ci prend la forme nouvelle d'une conférence diplomatique dépassant les clivages plus que d'une organisation internationale, le terme Groupe des Quatre pourrait convenir à la nommer.
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Ven 17 Fév 2017 - 13:27

Mariani pouffa de nouveau après avoir dégusté littéralement son zigare.
Les remarques du zollernois étaient logiques et il s'y attendait, cela ne lui dérangé pas puisque son projet était en total respect avec le vœux du Baron :

Meme le Zollernberg est touché par le multilatéralisme à l'image de la fondation de la Grande Alliance et de son premier sommet organisé ici.

Sachez monsieur le Premier ministre que je comprends to-ta-le-ment vos remarques.
Vos propositions entrent dans mon projet. Simplicité avec comme vous l'avez dit une conférence diplomatique sans administration réelle, pas de Secrétaire Général, pas de Conseil Permament, pas de Parlement. 
Le but est de permettre à notre socle de 4 pays de se réunir et de nous mettre d'accord sur la base de l'unanimité.

Donc vous voyez que l'on entre totalement dans votre désir justifié. 

J'apprécie d'ailleurs ce nom de "Groupe des Quatre" ou G-4.
J'utilise le terme Groupe des Nations car de la même manière que vous l'avez fait entre la Triple et la quadruple alliance vous vous etes rendu compte que mettre un chiffre dans le nom d'une organisation n'est pas très pratique surtout que même si nous devons nous baser sur ce socle de 4 pays, la conférence des nations aurait dès son origine le but d'etre composé de 5,6 ou 7 nations selon les candidatures. On peut par exemple penser à la venue d'Edoran, du Kolozistan ou d'Ostaria voir de la Russlavie potentiellement ou d'autres pays transformant le G-4 en G-8.

Dans le calendrier que je me suis fixé, nos 4 pays discuteraient ensemble de la mise en place d'une charte fondatrice dans un sommet technique de nature ministérielle à Piréa (Pirée) puis nous irions ici au Zollernberg pour le Congrès fondateur du Groupe avant 3 mois plus tard de nous rejoindre vers le premier véritable sommet de l'organisation en Armara qui serait le premier pays à présider la conférence via la présidence tournante par ordre alphabétique. La Francovie elle accueillant symboliquement le siège de l'organisation bien que cela soit purement symbolique. Il est actuellement impossible pour nous d'accueillir une conférence de toute façon. 

Spoiler:
Dans les faits tout ce qui sera information du Groupe sera donné sur le forum du Micromonde, seul éventuellement des débats IL entre porte-parole en cas de problème d'organisation se ferait au siège

Ainsi nos 4 pays auraient participé symboliquement à la fondation du Groupe.

Si vous etes d'accord sur le principe nos ministres pourront en rediscuter à Piréa si je parviens à convaincre Pirée et Armara.

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par 2nd Baron de Lezingham le Ven 17 Fév 2017 - 16:37

- Vous me voyez ravi d'apprendre que nous sommes sur la même ligne. Je vous suggère pour seul texte fondateur une déclaration de principe qui fixera les grands objectifs de cette conférence. Je me rendrai personnellement à Piréa participer à la réunion technique que vous appelez de vos vœux. Nous accueillerons le sommet fondateur puisque vous nous en faite l'honneur. Sachez toutefois, pour vous laisser les mains libres lors des négociations que vous conduirez avec le Pirée et Armara que nous n'y mettons pas notre orgueil. Si nous serons très heureux de l'accueillir, nous accepterions tout à fait céder ce privilège à un autre Etat. J'approuve enfin votre idée des présidences tournantes.

Le traité signé, il nous reste à planifier les modalités de reconquête du territoire francovar. Je vous invite à nommer dans la délégation qui constituera votre ambassade au Zollernberg, un militaire aux fonctions d'attachés militaires, il sera ainsi notre interlocuteur privilégié. Nous ferons de même à l'ambassade zollernoise en Pirée qui sera, pour le temps de la reconquête chargé de représenter le gouvernement de S.A.R. auprès du vôtre. J'ai fait appelé le Feld-Maréchal des Armées nous allons ainsi pouvoir planifier les premières opérations.

Ne craigniez rien, ce fumoir, en apparence pièce anodine, est protégé des oreilles indiscrètes et inspecté chaque matin par les agents des ZZZ. Si vous saviez tous les secrets d'Etat qui se sont dit entre deux zcotch et un zigare.

Le Premier Ministre se resservant et adressant un sourire à son homologue :

- à la santé de la Francovie !
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Alexandre de Klausbourg le Ven 17 Fév 2017 - 19:05

Le militaire venait d'être introduit dans la pièce. Alexandre de Klausbourg était de ceux qui avait "des couilles au cul", prince édoranais, chef de gouvernement avant ses trente ans, successivement officier général édoranais puis russlave, il avait mis son épée au service de son Cousin le Grand-Duc Victor-August lorsqu'il avait épousé la sœur de ce dernier, la Princesse Royale. Depuis, il avait mené, à la tête des armées, une politique de modernisation et de rationalisation. Parmi ses faits d'armes, il fallait compter la pacification de l'Orient russlave sans un coup de feu, la sécurisation de l'île de Néie, et bientôt peut-être, la libération de la Francovie. L'homme avait la voix rocailleuse des chefs. Un vrai modèle de virilité. Introduit par le Premier Ministre, il s'adressa au Président Mariani. Le ton était martial, sans fioriture, celui d'un homme d'action. Il s'agissait de faire valider son plan d'action.

- Excellence,

Nos services de renseignements s'intéressent depuis l'arrivée de Tarque au pouvoir, de très près à la Francovie. Il nous manque une topographie du terrain et une description précise des forces en présence. Notre premier objectif sera de préparer la jonction avec les forces de résistances intérieures, par la projection de forces spéciales. Déjà notre groupe aéronavale est en direction de notre base navale de Massinissa. Nous étudions les différentes voies d'invasion du territoire : la Syldavie est l'un des points envisagées, mais son éloignement de nos bases nécessiterait un déploiement de grande ampleur sur ce territoire. Nous souhaiterions connaître précisément le poids des forces de résistances intérieures et les régions qu'elle contrôle.

Spoiler:
EL/ Te serait-il possible s'il te plait de me communiquer une carte des régions de Francovie, je ne parviens pas à me représenter les forces en présence mais surtout les possibilités d'invasion./EL
avatar
Alexandre de Klausbourg

Messages : 6
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Sam 18 Fév 2017 - 0:29

Mariani était satisfait de la réponse du Premier Ministre.
Maintenant l'autre affaire importante était la reconquete de la Francovie.
Le Président francovar n'y connaissait pas grand chose en armée mais il était touché par une passion grandissante dans ce domaine depuis plusieurs mois maintenant.
C'est donc avec la plus grande attention qu'il écouta le Feld Maréchal.


Puis interrogé sur la question de la résistance il évoqua les difficultés actuelles :

Voici une carte de la Francovie.



Attention il y a une petite erreur la ville de Comtat-Francovin se trouve sur la cote Ouest du lac de Nieba.

Actuellement la résistance est divisée en 4 groupes :

- Le "triangle de droite" qui correspond à l'axe Rémipolis-Almara-Fux : Nous avons des contacts réguliers avec eux, ils ont reconnu mon gouvernement et ils sont bien organisés, ils pourront relativement facilement vous permettre de faire débarquer des equipes d'élite en petite nombre sur la cote est de la Francovie à condition de ne pas vous faire reperer par les jallanistes.
- Le Front de Libération Francovar" qui dirige la résistance de Picabie, du Vernier et de Mezenas. Ils reconnaissent depuis peu mon gouvernement. L'aspect le plus intéressant de cette résistance c'est qu'elle dispose d'une armée très puissante au nord ouest de Mezenas. Cette armée composée de militaire de carrière et d'armement lourd reste cependant caché dans les montagnes de la région car ne disposant pas d'aviation pour se protéger et est soumise à un blocus par les jallanistes. Cependant ce blocus contient de plus en plus de trou et le FLF en profite beaucoup. 
- La résistance comtadine : c'est une résistance qui se trouve dans la région ouest de la Francovie surtout à l'Ouest du Lac. Cependant nous n'avons pas réussis à les contacter, ils se cachent énormement car très visés par les jallanistes.
- La résistance élvéote : Dans la région d'Evrain. Là aussi nous n'avons pas de contact pour l'instant, ils sont très actifs sur les réseaux de communication internes mais ne font pas de lutte armée, on ne sait pas si c'est volontaire ou dù à un manque d'armement.

Nous essayons de contacter une à une les résistances, depuis peu le FLF et le triangle de droite sont accessible quasiment à tout moment.

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Alexandre de Klausbourg le Sam 18 Fév 2017 - 18:44

- Le Feld-Maréchal, sous l'œil attentif du Premier Ministre, écoutait religieusement le Président francovar, analysant une à une les informations qu'il recevait. L'homme avait fait plusieurs campagne militaire, mais coordonner l'invasion d'un pays serait une première. Un fait d'armes de plus relativisait-il orgueilleusement. Discret, son aide de camp, le Capitaine Prince August Molenkopv von Zabrücksi s'attachait à prendre des notes qui seraient envoyés au sous-chef opération de l'état-major et au chef du service action, le ZZ-I, des ZZZ.

Je vous remercie M. le Président. Nous allons d'abord conduire une jonction avec les différents mouvements de résistance intérieure et une collecte de renseignement. Dès que nous aurons pris pied en Francovie, nous pourrons envisager un déploiement de grande ampleur. Vos informations nous serons précieuses. Vous serez informé des avancées de nos troupes, via notre ambassade à Piréa.

Demandant congé le Feld-Maréchal se retira. Nul doute que sa nouvelle le conduirait à rencontrer de nouveau le Président Mariani.
avatar
Alexandre de Klausbourg

Messages : 6
Date d'inscription : 25/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par 2nd Baron de Lezingham le Sam 18 Fév 2017 - 19:26

La question militaire abordée venait désormais la dernière étape de l'entrevue politique : la rédaction d'un communiqué conjoint qui serait communiqué aux Chancellerie du micromonde pour rendre compte des avancées entre le Zollernberg et la Francovie. Le Premier Ministre zollernois avait réfléchi à une première mouture qu'il soumit au Président Mariani :


PALAIS DE L'ADLERSBERG
Premier ministre de S.A.R.


Communiqué conjoint du Président de la République de Francovie et du Premier Ministre de Son Altesse Royale


Dans le cadre de Sa visite d'Etat au Grand-Duché de Zollernberg, Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie, reçu au Palais de l'Adlersberg, a signé, au nom de la Francovie, avec le Premier Ministre de Son Altesse Royale, au nom du Zollernberg, un traité de reconnaissance mutuelle, de coopération et d'alliance entre la République de Francovie et le Grand-Duché de Zollernberg. Ce traité prévoit, outre la reconnaissance mutuelle des frontières et de la souveraineté des deux états, la mise en place d'un cadre de coopération et d'une politique d'ouverture en matière médiatique, de transports maritimes et aériens, d'échanges universitaires et de coopérations judiciaires. Enfin le traité établit entre le Zollernberg et la Francovie une alliance défensive, aussi bien contre une invasion extérieures que contre une menace portant sur les institutions.

Dans le cadre de l'article 18 dudit traité, mis en application à titre d'anticipation, le Grand-Duché de Zollernberg sur la demande du Président Mariani, au nom de la République de Francovie, engagera dans les prochains jours une opération militaire de vaste ampleur contre le gouvernement jallaniste ayant pris le pouvoir en Francovie.


Souhaitez-vous que le communiqué conjoint aborde le projet de G4 ?
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Sam 18 Fév 2017 - 19:41

Jean-Christophe Mariani :

Pour le G4 non attendons un peu l'avis d'Armara et de Pirée.

Sinon je suis en accord avec votre proposition de communiqué.

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par 2nd Baron de Lezingham le Mar 21 Fév 2017 - 17:22

Mariani ayant donné son accord, le communiqué fut transmis pour communication aux chancellerie du micromonde.

Puis la visite se poursuivit. L'Hôtel de Ville d'abord, où le Président serait reçu par les autorités municipale. Le Parlement ensuite où le Président rencontrerait les Parlementaires zollernois. A 19 heures venaient le dîner d'Etat, moment solennelle dans la vie d'une Cour et prisé de tous.

Spoiler:
EL/Je te propose de passer directement au dîner d'Etat afin de ne pas trop alourdir le Rp, si tu es d'accord. /EL
avatar
2nd Baron de Lezingham

Messages : 203
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Mer 22 Fév 2017 - 0:34

Spoiler:

Comme tu veux j'étais pret pour le discours au Parlement car je pensais que le moment était important mais si le moment est jugé peu important au contraire alors je m'adapterais.



Le Président Mariani suivait le protocole comme si sa vie en dépendait.
Il était en tout cas souriant et estimait avoir rempli ses devoirs. 

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Zollernberg le Mer 22 Fév 2017 - 12:28

Spoiler:
EL/ Je craignais te lasser avec une visite d'Etat trop longue, si tu es partant pour faire un discours devant le Parlement, je le suis aussi ! Je te réponds ce soir. /EL

Zollernberg
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Zollernberg le Jeu 23 Fév 2017 - 21:43


Vue du Palais de Wersternhalen, depuis les jardins Nord


La visite d'Etat se poursuivait. Le Président Mariani se rendit en compagnie du Premier Ministre au Palais de Westernhalen, siège du Parlement, la chambre législative du Zollernberg. Le discours du chef de l'état francovare devant "les Honorables députés de la Nation zollernoise réunis en Parlement" qui se préparait à ratifier le texte du traité était très attendu de tous.

Les soldats au garde à vous virent les berlines officielles s'arrêter devant le perron. L'Honorable Johann-Peter van Adelzcott, géant de plus de deux mètres accueillit le président francovare. Les députés étaient tous réunis pour cet instant solennel.


Zollernberg
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Zollernberg le Ven 24 Fév 2017 - 18:28



Palais de Westernhalen, la salle des débats

Le Palais de Westernhalen avait donné son nom au système parlementaire zollernois. Il était pour tous le symbole de l'Unité de la Nation et des valeurs démocratiques qui régnaient dans le pays dont on disait qu'il était la plus ancienne démocratie du Micromonde. L'intérieur était d'un style néogothique, en vogue sous le règne de Frédéric-Guillaume, date à laquelle ce palais de la monarchie fut transformé en haut-lieu de la démocratie. Combien de débats s'étaient déroulés sous les voûtes séculaires,  façonnant minutieusement le Zollernberg contemporain. Le président Adelzcott accompagna le Président Mariani à la tribune ou tant de tribuns et d'hommes d'état zollernois, à commencer par le Duc de Wilhelstadt, premier chef de gouvernement démocratiquement désigné s'étaient succédés. Une fois que le Président francovar eu pris place, les députés s'assirent attendant religieusement le discours du chef de l'Etat de l'honorable république.

Zollernberg
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Diplomatie Francovare le Mar 28 Fév 2017 - 22:51

Le moment était historique.
Mariani sentait la pression qui pénétrait dans tout son corps, des pieds à la tete.
Le discours au parlement allait etre un moment important de sa visite et il ne voulait, il ne devait, pas se rater.
Peu de chef d'état étranger avait eu un tel honneur au Zollernberg et Mariani comptait se saisir de l'opportunité.


Accompagné par le président de l'instance il se présenta face aux députés.
La salle était bondée.




Monsieur le Président Adelzcott,
Messieurs les representants du peuple zollernois,

Je voulais avant tout vous remercier personnellement pour votre accueil dans votre beau pays.
Cette visite qui je le pense sera quoi qu'il arrive réussie aura été également particulièrement plaisante pour moi.
Votre protocole et votre générosité marquera à tout jamais ma vie politique.

Cependant je ne suis pas seulement venu pour vos paysages mais bien pour créer une amitié entre nos deux nations.
La Francovie et le Zollernberg n'ont malheureusement jamais eu historiquement de relation importante.
Il n'y a pas vraiment de justification à cette réalité autre que celle que nos gouvernements n'ont jamais eu l'intention de se rapprocher.
Cette réalité n'en restait pas moins injustifiée et aujourd'hui cette réalité a bien changé.
Par cette deuxième visite au Zollernberg, j'ose croire qu'il s'agit d'une confirmation de nos relations certes nouvelles mais fortes.

La Francovie et le Zollernberg se doivent de développer ces nouvelles relations car le Micromonde a besoin d'un nouvel ordre, d'un nouveau bloc de nation capable de défendre la démocratie et la souveraineté.
Aujourd'hui ces deux valeurs sont attaquées de toutes parts. 
La Francovie elle meme est aujourd'hui blessée, les jallanistes lui ont volé sa démocratie.
Nous ne pouvons pas laisser ces totalitarismes agir dans notre Micromonde.

Ici dans ce temple de la démocratie qu'est le palais de Westernhalen, je vous demande solennellement de vous lever tous ensemble pour agir pour la démocratie et pour défendre la souveraineté des peuples.
Bien sur en premier lieu je vise ici la Francovie mais pour moi il faut même aller plus loin et défendre ces deux valeurs dans tous les pays du Micromonde.
Ma place de Président en Exil me force objectivement à défendre avant tout la Francovie et j'espère que vous voterez le traité d'alliance militaire mais pensons également à tous les peuples qui de par le micromonde se retrouve visés injustement par des attaques d'organisation internationale notamment.

Je vous en conjure parlementaires du Zollernberg, venez aider la Francovie ! Faisons redevenir la Francovie forte et démocratique qui elle même sera l'un des principaux alliés du Zollernberg à l'avenir ce qui permettra à un nouveau bloc de nation de défendre les grandes valeurs de nos pays dans le Micromonde.

Si la Francovie et le Zollernberg seront main dans la main, le Micromonde ne s'en portera que mieux.

Vive la Francovie et vive le Zollernberg.

Diplomatie Francovare

Messages : 16
Date d'inscription : 22/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite d'Etat de Son Excellence M. Jean-Christophe Mariani, Président de la République de Francovie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum