(PM) Passation de pouvoir à l'Adlersberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(PM) Passation de pouvoir à l'Adlersberg

Message  Johann-P. van Adelzcott le Lun 3 Avr 2017 - 19:02

Sa nomination avait été connu en fin d'après-midi. Johann-Peter van Adelzcott, fier d'une victoire sans appel, devenait Premier Ministre de Son Altesse Royale. Celui qui avait été la quarantaine passée, Ministre des Affaires Intérieures puis Président du Parlement parachevait là sa carrière politique. Pour autant, c'était bien pour le nouveau locataire de l'Adlersberg un début. Il allait présider aux destinées du pays pendant près de cinq ans.

La voiture saluée par les Gardes-Pruzzienne qui veillait sur la sécurité du Palais, s'engouffra dans la cour d'honneur du Palais de la primature. Le Premier Ministre sortant, le Baron de Lezingham accueillait sur le perron son successeur. L'instant était solennel sans être ostensible. Les deux hommes en complet costume trois pièces se saluèrent chaleureusement sous le crépitement des photographes. Puis, ils gagnèrent l'intérieur du Palais. Nul ne savait ce que les deux hommes se diraient. Ils évoqueraient les dossiers brûlants et les affaires en cours.

Lezingham avait battu un record de longévité au poste, il venait de réussir a placé son successeur à la primature, avait gagné le pari de l'ouverture du Zollernberg au micromonde. La montée de l'extrême-droite durant la fin de son mandat était la seule ombre au tableau. Pourtant, l'ancien Premier Ministre paraissait morose, il s'agissait de son dernier acte politique. A soixante-dix-neuf ans, il prendrait une retraite bien méritée dans son château de Lezingham sis dans le Kolstein. Nul doute qu'il serait un homme d'influence, mais dans l'ombre et le secret de ses salons privés.

Les deux hommes s'adressèrent aux journalistes. L'exercice était codifié. Lezingham évoqua son bilan, sa joie de voir un homme de la trempe du bourgmestre de Wilhelstaufen à l'Adlersberg. Johann-Peter van Adelzcott fit sa première allocution comme Premier Ministre chaque mot était pesé.


"Monsieur le Premier Ministre, Cher Baron
Mesdames et Messieurs,


Il m'est un honneur d'accéder aujourd'hui à la charge de Premier Ministre de Son Altesse Royale et un plaisir de succéder au Très Honorable Baron de Lezingham à ces hautes fonctions. Vous avez été Monsieur le Baron un homme de convictions, de constance et d'audace. Vous avez conduit ce pays avec une incroyable longévité. Les Zollernois ont su vous témoignez et vous renouvelez leur confiance. A travers moi, et la majorité conservatrice aujourd'hui renouvelé, c'est encore à vous qu'il renouvelle leur confiance et leur estime. Je les en remercie. Je tiens à leur exprimer que nous saurons nous montrer digne de votre héritage et de la confiance de la Nation zollernoise.

Je soumettrai prochainement à Son Altesse Royale la nomination du gouvernement. Dans la ligne, que vous avez tracée Monsieur le Baron, et que les Zollernois ont a trois, et désormais, quatre reprises largement approuvée, le gouvernement et la majorité conservatrice auront pour tâche première d'améliorer le niveau de vie des Zollernois par la mise en œuvre d'une politique économique, culturelle et sociale ambitieuse. Nous poursuivrons la politique d'ouverture internationale mener par le précédant gouvernement sans céder aux sirènes du nationalisme et aux tentations isolationnistes d'une extrême droite que l'outrance et la défiance à l'égard de la Couronne disqualifie pour prendre part au gouvernement de la Nation et des Institutions locales au sein des majorités conservatrices.

La victoire des Ligues patriotes au Wasserland est un accident. Elle ne saurait s'inscrire dans le paysage politique zollernois. Par l'attention portée à la question sociale, au rayonnement du Zollernberg dans le concert des Nations, et à la sécurité de tous les Zollernois, nous montrerons à la manière de M. de Zalleyrand que tout ce qui est excessif est insignifiant.

Je vous remercie."

Dans les journaux du soir, les commentateurs politiques pouvait écrire, charge contre l'extrême-droite du nouveau premier ministre. D'aucun voyait une injonction aux conservateurs zabrückois tentés par l'alliance avec l'extrême droite pour emporter l'exécutif de la province.
avatar
Johann-P. van Adelzcott

Messages : 94
Date d'inscription : 29/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum