Violences anti-crasslandaises.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Violences anti-crasslandaises.

Message  Zanz Külloth le Mar 1 Mai 2012 - 16:33

À Croenenberg, Crassdorf et Crassenbaden, l'atmosphère était surchauffé. Les nouveaux Zabrückois avaient bruyamment fêté leur adhésion au Grand-Duché. La nouvelle de la mort du Prince avait désarçonné les esprits et les cœurs. On disait aussi que le Zollernberg avait perdu la guerre.
Les honnêtes gens masquaient leur chagrin et leur inquiétude en restant chez eux, la rue était abandonné aux ligueurs. Il fallait à ces gens naturellement enclin à la violence un bouc-émissaire. En Crassland, on avait fêté bruyamment la mort du Prince Zabrücksi. Qu'importe si les colons crasslandais avaient eux fait profil bas. Ils allaient payer et au prix fort.
Les grandes villes de la province furent le théâtre de véritables pogrom anti-crasslandais. Les ligueurs rendus furieux par la défaite et la capitulation du gouvernement entendaient faire le ménage. On pénétraient de force dans les propriétés crasslandais et on violentaient les habitants. Comme en Kolstein, on revit des scènes digne des temps barbares. Plusieurs familles au grand complet furent jetés à la Zolder. Un notable crasslandais de surcroît libéral fut assailli par une centaine d'hommes armés de gourdins et de pavés qui le démembrerent. À Crassenbaden, le grand jeu de la foule était de faire boire du pétrole aux colons et de massacrer ceux qui refusaient.
En campagne, les crasslandais d'origine étaient plus tranquilles. Plusieurs fermes isolés furent tout de même attaqués et pillés.
Au soir du premier jour de violences, on comptait plusieurs centaines de morts. La nouvelle prévôté, encore peu rodé et en sous effectif, était dépassé. Les agents tentaient surtout de limiter les dégâts et de secourir ceux qui pouvaient l'être. Péniblement, à grand renforts de gourdins et de revolvers, elle contint tant bien que mal l'émeute à certains quartiers.
avatar
Zanz Külloth

Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Violences anti-crasslandaises.

Message  Zanz Külloth le Mar 1 Mai 2012 - 21:19

Loin de retomber, l'agitation continuait. On brûla des monuments connotés « non-zollernois » On avait trouvé des armes, on ne sait où et on tirait dans la rue sur les crasslandais d'origine. La prévôté essuyait elle aussi des coups de feu. L'agitation se teintait désormais de politique. Les émeutiers criaient dans la rue « A bas le gros cochon » sans que l'on sache si ils parlaient de Felgenheim ou du Grand-Duc. Dans l’après midi, un obscur chef de section fit passer une proclamation. On enjoignait Franz Molenkopvf von Zabrücksi à rejoindre la rébellion et à marcher sur Whilelstaufen afin de proclamer une « dictature de salut public.» contre « les capitulards et les traîtres du Parlement. »
avatar
Zanz Külloth

Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum