Lettre au Grand-Duc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre au Grand-Duc.

Message par Zanz Külloth le Ven 11 Mai 2012 - 19:31

Zanz Külloth, commandant supérieur de la République Provisoire Zollernoise et Incarnation de la Nation.

à
Louis de Klausbourg

Monsieur,
L'ordre naturel des choses est ainsi, les régimes des nations vont et viennent. Le gouvernement grand-ducal a fait son temps. Assurément, son rôle dans l'unification de la nation zollernoise sera reconnue. Sa mission originelle est remplie, son existence n'a plus de sens, sa disparation doit intervenir.

Une nouvelle ère commence pour le Zollernberg. Son souverain naturel n'est pas un homme que le hasard de sa naissance a placé sur un trône mais lui-même , au sens de l'ensemble de la population, la somme de tous les individus. La ligue, injustement combattue, n'a souhaité qu'en être l'expression.

Quatre vingt douze sections sur cent deux ont demandé votre déchéance. Vous ne devez pas vous maintenir au pouvoir ; cela nous conduirait à la guerre civile et il vous faudrait porter la responsabilité morale de cent mille cadavres. La République Zollernoise contribuera avec plaisir à la douceur de votre retraite. Dans un esprit de conciliation, elle fermera les yeux sur vos invraisemblables choix politiques. Elle jure de ne point vous mettre en accusation pour les actes de traîtrises et de félonnerie. Sitôt, votre abdication prononcé, elle s'engage à vous extrader vers Edoran avec personnel et bagages.

Sacrifiez votre intérêt au repos et au bonheur du Zollernberg. En descendant volontairement de votre trône, soyez certains que l'Histoire vous en tiendra compte. Pour autant soyez certains que malgré la grande répugnance avec laquelle le peuple recourt à la violence, il n'a point peur de l'user lorsqu'il s'agit de sa gloire de sa liberté et de son avenir.


Zanz Külloth, commandant suprême de la République Provisoire Zollernoise et Incarnation de la Nation.
avatar
Zanz Külloth

Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au Grand-Duc.

Message par Zanz Külloth le Ven 11 Mai 2012 - 19:41

D'autres billets, plus courts mais plus évocateurs de l'état d'esprit des ligueurs affluaient également au Palais Cobourg.

Gros Louis, sale cochon, traitre, semi-édoranais, nous te ferons la peau à toi et à tous ceux qui ont vendu notre grande patrie. Profites encore de ton palais pendant qu'il est encore temps, nous viendrons le raser en haine des temps anciens, et nous prendrons tes servantes et tes maitresses devant toi, impuissant que tu es !
Georg Schöffer, tueur d'édoranais
.

Mon fils est mort en vain par ta faute, mauvais et méchant édoranais. Je serais bien heureuse si je pouvais te poignarder.
Sophia Münch.

Tu as avec Pepperstadt insulté mille fois nos soldats tombés et Monsieur le Prince Zabrücksi. Il valait cent fois mieux que toi, et au moins il était zollernois ! Tu es poursuivi par la haine et le mépris de tous les bons zollernois. Casse toi, pauvre con !
Michael Hansen.
avatar
Zanz Külloth

Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au Grand-Duc.

Message par Zanz Külloth le Lun 14 Mai 2012 - 15:18

Décret du 14 mai 2012 sur la destitution du pouvoir d'ancien régime.

En vertu des pouvoirs qui m'ont été confiés par la nation souveraine, le CS de la République Zollernoise décréte ce qui suit :

Article 1.
Louis de Klausburg, premier du nom est à l'instant démis de ses fonctions de Grand-Duc.

Article 2.
Louis de Klausburg est en état d'arrestation et est convoqué immédiatement par le tribunal populaire de l'Hotel Von Kerg pour y répondre de ses crimes contre la Nation.

Article 3.
Le gouvernement de l'Ancien Régime, à savoir le Sieur Mauzer, le Sieur Smith et le Sieur Babenberg, est relevé de ses fonctions.

Article 4.
Le Sieur Mauzer, le Sieur Smith et le Sieur Babenberg sont jugés à comparaitre devant le tribunal populaire de l'Hotel Von Kerg pour y répondre de leurs crimes contre la Nation.

Article 5.
Les gouverneurs de province sont relevés de leur fonction.

Article 6.
La totalité des pouvoirs est exercé au niveau national par le Sieur Zanz Külloth, Commandant Supérieur de la République Provisoire Zollernoise, assisté des chefs de section de la ligue de Whilelstaufen. Dans le cadre provincial, le pouvoir qui résidait dans les gouverneurs de province est désormais assurée par les responsables provinciaux des ligues.

Fait à Whilelstauffen, le 14 mai 2012

Külloth
C.S.R.P.Z
avatar
Zanz Külloth

Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au Grand-Duc.

Message par Zanz Külloth le Jeu 17 Mai 2012 - 18:37

Monsieur,

Il y a deux choses que vous devez savoir. Tout d'abord, devant le Parlement, des hommes se réclamant de vous tuent de paisibles citoyens. Ensuite, les Zorcades, comme toutes les autres provinces se sont ralliés à mon autorité, seulement, à Zozolulu, votre épouse, anciennement Grande-Duchesse de Zollernberg et son fils, anciennement le Kronzprinz, ont été appréhendés et arrêtés par mes soins. Leur libération interviendra lorsque vous vous rendrez à la justice.

Zans Külloth, commandant supérieur de la République Provisoire Zollernoise.

Dans les faits, on ne tenait pas prisonnier le reste de la famille grand-ducale, mais l'attachement de Louis Ier à son épouse était bien connu, céderait-il ainsi ?
avatar
Zanz Külloth

Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre au Grand-Duc.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum