A Forzinger...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A Forzinger...

Message  Baronne de Forzinger le Jeu 14 Juin 2012 - 1:17

Au fin fond du Kolstein, à quelques encablures de Kolstadt, somnolait la paisible petite cité de Forzinger, dominée par son château, demeure d'une des plus anciennes figures politiques zollernoises, retirée depuis de longues après quelques revers politiques et une mise à l'écart à la fois forcée et volontaire. La baronne de Forzinger avait été un membre fidèle du parti libéral, qu'elle n'avait du reste jamais quittée, et une adversaire loyale pour ses opposants politiques. Mais à mesure que son isolement politique et mondain augmentait avec son âge, le souvenir de celle qui avait l'un des rares chefs de gouvernement libéral du pays s'effaçait dans les mémoires.

Combien de Zollernois étaient nés depuis sa démission? Et - encore pis - combien était morts?

Pourtant, alors qu'elle sirotait un thé au citron rempli de morne ennui provincial, accoudée sur son balcon, elle songeait au passé et se demandait si elle avait encore un avenir et une utilité pour le service de sa nation.


- Mère, si vous cessiez de vous morfondre? lui dit Albert.
- Plaît-il?
- Vous ne songez qu'au passé Mère! Cela suffit! La politique n'a rien apporté à la famille, vous le savez, que des ennuis.
- Mon cher Albert, vous qui n'avez jamais réussi à vous hisser au rang politique de vos parents, n'avez aucune leçon à donner à votre vieille mère.
- A moi, qui fit la brillante carrière militaire que l'on sait? A moi, qui n'ait pas loupé un bal du tout Kolstadt?
- Si je n'avais peur de renverser mon thé, vous auriez droit à un soufflet bien mérité! Vous croyez donc Albert, que votre minable flagornerie, qui ne vous a apporté qu'un régiment péniblement marchandé, soit un titre de gloire?


Outré, Albert sortit.

- Monsieur, que se passe-t-il, vous avez l'air mécontent?
- Oh, Toinette, que veux-tu?! La vieille est toujours aussi méchante, plus même à mesure qu'elle se dessèche.
- Monsieur est trop dur, minauda la donzelle.
- Tu ne crois pas si bien dire coquine!


La vieille dame poussa sur ses articulations fatiguées et leva ses 90 ans pour préparer un télégramme. Elle allait bien voir si la jeune garde du PLZ voulait bien des conseils d'une ancienne ou si elle pouvait déjà se considérer comme morte...
avatar
Baronne de Forzinger

Messages : 27
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Forzinger...

Message  Julius Muller le Jeu 14 Juin 2012 - 3:03


Au siège de la Place Katzenstein de Wihelstaufen, siège du Parti Libéral du Zollernberg, les affaires allaient bon train depuis l'annonce des nouvelles élections générales depuis la fin de la guerre civile. Le siège du Parti avait quelques peu souffert du passage des ligueurs qui n'avaient pas manqué de faire souffrir la façade du vieux bâtiment en pierre de taille qui avait vu passer plusieurs générations de libéraux.

Depuis plusieurs années, le siège s'était doté d'un terminal télégraphique propre, ceci afin de pouvoir recevoir immédiatement les communications qui lui étaient destinées. Le service télégraphique fonctionnait peu depuis la fin de la guerre civile, les liaisons avec l'extérieur se rétablissait peu a peu. Le télégramme de la Baronne von Forzinger ne passa pas inaperçu. Le chef du service des transmissions fit porter le télégramme au bureau de l'administrateur provisoire du Parti.

Anton Scheer, administrateur provisoire du Parti était alors en media training avec le comité stratégique du parti en compagnie de Julius Muller. Le télégramme fut alors remis. Scheer le lut rapidement. Souriant, Scheer remit alors le télégramme à Julius :

- Eh bien, les grands anciens du Parti se rapprochent de nous ! Dommage que nous n'ayons pas le temps d'aller dans le Kolstein... Mais vous avez là une éventuelle tête de liste pour le Kolstein non ?

Julius lu rapidement le télégramme.

- Effectivement... Nous pourrions l'inviter au Congrès non ?
- A voir si la baronne est prête a venir... Sinon la section du parti de Kolstadt peut s'occuper de mettre en place la candidature de la Baronne de Forzinger.

Scheer et Muller dictèrent rapidement un télégramme de remerciement à la baronne ou la tête de liste kolsteinoise lui est proposée. Le télégramme est envoyé en copie au président du PLZ kolsteinois en indiquant que la profession de foi nationale allait suivre.

Les affaires ne s’annonçaient pas trop mal finalement…
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Forzinger...

Message  Marialyn von Manheim le Mar 19 Juin 2012 - 16:38

Son Altesse Royale la Grande-Duchesse

à

Madame la Baronne de Forzinger


Madame,

Malgré les bals que j'ai donnée, je n'ai pas eu le bonheur de vous rencontrer. J'ai ici au Palais moult personnes de bonne famille qui me dise le plus grand bien de vous. Madame ma Mère me parlait toujours de votre personne comme d'un modèle à suivre, et j'ai nourri pour votre indépendance et votre modernisme une vive admiration.

Il est bien malheureux que vous ayez décidé de vous retirer quelque peu de la vie mondaine. Comprenez bien que je ne vous en porte point rigueur, quatre vingt dix ans sont quatre vingt dix ans mais je souhaite vous rencontrer.

Je vous invite à Whilelstaufen, ne me faites point faux bond, vous êtes attendu dans la semaine.


Marialyn.

avatar
Marialyn von Manheim

Messages : 72
Date d'inscription : 20/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Forzinger...

Message  Baronne de Forzinger le Mar 19 Juin 2012 - 19:48

- Madame, vous avez du courrier. Les affaires reprennent...
- Vous êtes fort insolent Hector, mais une lettre aux armes de la Couronne me passera l'envie de vous renvoyer.

La baronne lu la missive et dit à l'adresse de son valet : - En effet, les affaires reprennent!

Depuis quelques jours la baronne buvait du petit lait. Enfin elle se sentait revivre et avait l'impression de pouvoir être à nouveau utile à son pays. Sa brillante élection était là pour la rassurer. A 90 ans, elle retrouvait une vigueur presqu'oubliée.


- Bien sûr que j'y serais à son invitation, que crois donc la grande duchesse? Que je suis grabataire? Je vais les surprendre tous ceux qui me croient déjà morte! Préparez-moi un fiacre Hector, nous allons à Wilhelstaufen!
avatar
Baronne de Forzinger

Messages : 27
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A Forzinger...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum