Rendez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rendez-vous

Message  Edorel Gatline le Jeu 21 Juin 2012 - 16:43

Le Feld-Maréchal marchait avec une pointe d'appréhension. Jusqu'à maintenant il avait évité avec brio le gros Felgeheim, mais maintenant, il ne pouvait plus, il était trop large pour qu'on puisse l'esquiver (tant au propre qu'au figuré ...) Il ne se souvenait pas de tout les détailles de sa lettre. Sauf peut-être cette idée de fortifier le pays, bonne idée si on prend en compte que la récente déconvenue a attisé les appétits de certains.

Dans le ministère, tout le monde le saluer, les soldats se mettaient au garde-à-vous, et on s'écartait même sur son chemin. Il n'en demandait pas temps. Dirigé les armées du Grand-Duc en son nom, cela peut avoir du bon comme du mauvais. Aujourd'hui, ce qui attirer l'attention des gens était l'arme que porte Edorel à la ceinture. Un yatagan, un sabre turcose légèrement courbé dont le tranchant se trouve à l'intérieur de la courbure. Les belondaures tiennent beaucoup à leurs armes quand ils en ont, mais ne s'en sépare jamais. Personne ne se doutait qu'Edorel avait fait fondre son sabre et reforgé celui en yatagan. L'acier belondaure à une composition particulière, jalousement gardé, qui lui permet d'être refondue et reforgé à volonté sans que l'acier ne perde ni en robustesse ni en souplesse. Résultat garantie, il faut savoir varié les plaisirs. Arrivé dans l'antichambre du bureau du ministre, le Feld-Maréchal fit savoir à l'huissier qu'il était ici et qu'il attend d'être introduit auprès du plus luisants des ministres en exercices.


-Dites au Ministre que le Feld-Maréchal l'attend.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous

Message  Feu Comte Felgenheim le Jeu 21 Juin 2012 - 21:30

Le Premier Ministre entra pesamment dans la pièce, l'air rougeaud et essoufflé.

- Ah, Monsieur le Feld-Maréchal ! Pourquoi n'êtes-vous pas directement venu à mon bureau ? Enfin, peu importe, je suis fort content de vous voir. Je n'ai encore jamais eu l'occasion de vous saluer. Vous devez savoir que mon ami, le défunt Prince Zabrucksi, paix à son âme, vous portait en grande estime, quoiqu'il vous trouvait un peu ... frustre et direct dans vos manières et votre parler. Enfin peu importe, le grand homme n'a pas pu tirer tout le bénéfice de votre ingéniosité, mais il en va autrement aujourd'hui. Nous sommes en paix, et nous avons le temps avec nous.

Le Comte s'asseya, loucha sur la drôle d'épée de son interlocuteur et reprit.

- Monsieur, j'ai des projets pour vous, avez-vous réfléchi à mon courrier ? Soit, alors que pensez-vous de mes suggestions ? Je vous sais fervent partisan de la constitution d'un domaine en Micrartique, mais peut-être avait-vous changé d'avis, ou développer d'autres priorités ?

avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous

Message  Edorel Gatline le Jeu 21 Juin 2012 - 23:03

Gatline croisa les bras avec un air indifférant.

-J'étais. Le traité de Pepperstadt nous barre la route du Micrarctique. Nous n'avons plus aucun droit sur les côtes septentrionales. Même un patrouilleur des gardes-côtes n'est pas autorisé. Si nous faisions quoique ce soit, les édoranais nous tomberaient dessus en un rien de temps. Cette éventualité n'étant pas souhaitable, je vous suggère de la remiser au placard.

Et j'en reviens à la politique (si je peux appeler ça comme ça) d'améliorer l'économie avec ce que nous avons actuellement. Pour ce qui est des colonies, faites optimiser les rendements économiques du patelin, pourvu que les zindiens ne se sentent pas délaisser sur leurs propres terrains.

Et pour améliorer les fortifications, je n'ai rien pour m'aiguiller. Je suppose que vous avez des idées la-dessus ?
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous

Message  Feu Comte Felgenheim le Jeu 21 Juin 2012 - 23:38

Le Comte manqua de s'étouffer ...

- Pepperstadt ! Pepperstadt !! Foutue soit cette maudite ville ! Je ne veux plus entendre ce mot ici !

Soldat, sur quoi croyez-vous que j'ai été élu ? Je briserais, je violerais, je foulerais aux pieds ce traité ! Le Zollernberg est un Etat libre et souverain, il navigue où bon lui chante et ce n'est pas ce grand nigaud de Charles III qui nous dictera quoi que ce soit. Foutre dieu, meme le Feld-maréchal du Zollernberg s'est acoutumé à notre vassalisation à Edoran !!!

Le visage rouge de colère, Von Felgenheim tenta de poser sa voix.

- Gatline, je considère ce traité comme nul et non avenue. J'en informerais bientôt l'Empereur Charles III. Edoran ne bougera pas, occupé qu'ils sont avec l'Allemanie. Et nous ne sommes plus seul comme au temps de la Grande-Œuvre. La Russlavie applaudira à la fin de Pepperstadt.
Je connais votre hostilité à la guerre. Le Zollernberg doit panser ses blessures soit, et nous n'avons plus de revendications territoriales, mais Edoran ne bougera pas. Le micromonde entier réfute cet inique traité, Charles III n'osera entrer en guerre contre nous.

Le Premier Ministre sortit de sa poche un mouchoir et s'épongea le front. Il reprit d'une voix plus calme.

- Les choses sont simples. Ce Stortebeker tient l'armée édoranaise, il ne veut point la guerre, je ne la veux point. Il n'y aura pas de conflit si tel est votre inquiétude. Grands Dieux, vous me rappelez Mauzer !

Ce Feld-Maréchal est à l'origine d'un vague projet de conférence pour réviser ce traité. Il devrait se tenir en territoire russlave. Il s'agit de la dernière opportunité que je laisse à Edoran pour considérer le Zollernberg comme un égal. Si conférence il y a, et si tel est votre souhait, je vous enverrais négocier sa révision au nom du Grand-Duché.

En attendant, je songeais aux possibilités que nous aurions de renforcer notre frontière face au Crassland. J'avais imaginé une ligne de fortifications avec mitrailleuses et armes anti-chars. Cela mettrait définitivement le Wasserlandà l'abri des ambitions de cet état renaissant. De plus, en fortifiant notre frontière, nous montrons au monde que nous l'acceptons et que nous avons renoncé à annexer ce pays.

Qu'en dites-vous Monsieur le Feld-Maréchal ?

avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous

Message  Edorel Gatline le Ven 22 Juin 2012 - 9:11

-Même si il est probable qu'Edoran ne bouge pas, la probabilité pour qu'il nous attaque encore une fois existe, même si elle est proche de zéro. Nous devons être prêts à toutes les éventualités possibles et imaginables. J'irai donc négocier ce traité si cela vous enchante. Néanmoins, je ne garantie rien.

Pour la fortification des frontières. Eh bien, je nommerai un commissaire général aux fortifications qui me fera un rapport détaillé de l'état actuel des places-fortes. Ensuite j'aviserai selon celui-ci.

Je me dois de vous mettre en garde. Vous ne voulez peut-être pas la guerre, soit. Mais il se trouve que beaucoup de gens dans vos rangs politiques souhaitent le contraire, je compte sur vous pour les remettre dans le rangs. Dans la situation qui est la nôtre en ce moment, j'interdis à quiconque de commettre la même erreur que Feu le Prince.

Je crois me souvenir que vous avez aussi parlé des colonies, en quoi je saurai me rendre utile dans ce domaine ?
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous

Message  Feu Comte Felgenheim le Sam 23 Juin 2012 - 1:32

- Je sais que le nationalizme zollernois comporte des éléments extrémistes en va t'en guerre. Ces factions ont dans l'ensemble ralliés les ligues et ont été détruites. Le plus grand soin a été apporté à la formation de mon gouvernement. Le soutien conservateur s'est monnayé contre la paix. Je n'engagerais pas de conflit, pourquoi le ferais-je ? Nous n'avons plus de revendications territoriales. Allons, la moitié sud de la CSH, le Krassland ... Tout cela n'est pas bien sérieux et n'est sorti que de l'esprit fumeux de Schlesien. Notre génération de nationaliztes est bien plus mesuré. Nous avons renoncé aux rêveries bizarres, instruit que nous sommes par l'issue malheureuse de la Guerre de Réunion.

J'attends votre rapport sur les frontières. J'ai confiance en votre jugement, vous avez toute latitude. En ce qui concerne les Zindes, vous devez en discuter avec le Ministre en charge, le Duc de Silverstein. Il faut moderniser nos colonies et en exploiter toutes les ressources sans pour autant inonder notre marché de produits zindiens.
avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rendez-vous

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum