Correspondance ministérielle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Correspondance ministérielle.

Message  Prince Zabrücksi le Jeu 21 Juin 2012 - 20:35

Une lettre du jeune Prince et ministre Zabrücksi arriva sur le bureau du Premier Ministre. Elle était trempée, un marin postier négligent l'avait-elle fait tomber à l'eau ?

Monsieur le Premier Ministre,

Voici comme convenu le rapport régulier de mes activités gouvernementales. J'ai fini ma tournée d'inspection de la première des six îles des Petites Zorcades. Il s'agit de la Nouvelle-Zaxe er de sa capitale Port-Memel qui fait office de capitale historique et culturelle de l'Archipel et qui n'a rien à envier à bien des bourgs zollernois. L’arrière pays en va autrement. Voici mes observations et mes suggestions pour améliorer le développement et le niveau de vie des insulaires.
L’île compte quatre vingt mille habitants. Elle est relativement peuplé au regard des autres îles. Fort-Memel comte quinze mille âmes. Au regard du reste de l’île, elle est relativement prospère, d'abord comptoir yssois, la ville est devenue un lieu de résidence pour de nombreux marchands de Zotterdam qui ont veillés à son enrichissement. Deux autres villes seulement comptent plus de cinq milles habitants ; il s'agit de Zafen et de Ebenz. Elles sont quant à elle miséreuses.

Le peuple a d'abord regardé avec indifférence son annexion. Seuls les élites cultivés zollernoises ont applaudis. Le reste des autochtones n'a que peu réagi et a continué à vivre selon son rythme séculaire. Les travaux de voirie entamés par les soldats pendant la Guerre ont permis de relier les trois cités par de solides routes bien dallés. Les campagnes de distribution de nourritures et les échanges plus fréquent avec les Zorcades ont d'abord surpris puis rallié les populations au Grand-Duché. Le petit peuple a voté dans l'ensemble conservateur et tient Louis Ier pour le bienfaiteur de l’île.
Il n'y a pas de mouvements identitaires locaux, mais le sentiment d'appartenance à la patrie zollernoise hormis à Fort-Memel n'existe pas.
Les bourgeois de Zotterdam pratiquent le commerce avec le continent. Quelques artisans produisent en ville les fabrications de première nécessité et quelques côtiers font de la pêche par cabotage. Le véritable peuple de l’île, ce sont les paysans. Peu sont propriétaires, ils cultivent du grain sur de minuscules parcelles et les vendent aux négociants de Fort-Memel. Ils vivent chichement et en cas de mauvaises récoltes se retrouvent dans un état proche de la famine.
Hors Fort-Memel, plusieurs monastères et hospices assurent tant bien que mal les besoins sanitaires de la population. Le clergé régulier est souvent mal formé et assurent de façon médiocre l'encadrement spirituel et intellectuel de l’île.

Il faut de toute urgence :
-Construire deux hôpitaux à Zafen et Ebenz et y expédier tout un personnel. Le clergé n'y suffit point.
-Lancer une campagne de vaccination contre le typhuz, la maladie revient épisodiquement
-Construire deux écoles élémentaires à Zafen et Ebenz et y expédier tout un personnel. Le clergé n'y suffit point.
-Construire une église à Zafen et Ebenz. Les chapelles y sont croulantes.
-Construire une caserne militaire pour la garnison qui loge encore chez l'habitant comme au siècle dernier.
Je pense qu'on peut pour cela compter sur la main d’œuvre de l’île mais il faudra importer ingénieurs et gens de savoir depuis le Continent. J'estime le coût de ces investissements à 8,000 LZ.

À moyen terme, il faut :
-Imposer une présence étatique dans l'Archipel. Le Zollernberg paraît pour ces petites gens comme le bout du monde et le gouverneur de Zozolulu apparaît très lointain. Quelques constructions de prestige à Fort-Memel ne seraient pas non plus superflues.
Décloisonner les minuscules parcelles et défricher de nouvelles terres. Il y a beaucoup de journaliers qui seraient enchantés de travailler à couper les forets
-Développer l'artisanat et les industries maritimes, principalement à Zafen.


Zab.

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance ministérielle.

Message  Feu Comte Felgenheim le Ven 22 Juin 2012 - 16:41

Monsieur le Prince,

Je me déclare fort satisfait de ce rapport. Je vous donne toute latitude pour entreprendre les constructions et mesures d'urgence que vous jugerez nécessaires.
Je dois cependant attirer votre attention sur la question du budget de votre ministère. Je vous accorde 40.000 LZ, pas une de plus. Que cela soit clair, nous ne sommes pas merkisants, il est hors de question que le Trézor s'assèche pour l'entretien et l'assistanat de cette populace. Vous devez lui donner les moyens de sortir de sa pauvreté, rien de plus. Ces insulaires devront par la suite œuvrer eux-même à leur prospérité, comme le font déjà les autres Zollernois.
Je vous prie de continuer à m'adresser vos rapports d'activité. Faites également savoir aux autorités en place que je viendrais superviser tout cela.

Felgenheim.
avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance ministérielle.

Message  Prince Zabrücksi le Sam 23 Juin 2012 - 16:24

Monsieur le Premier Ministre,

Je prends vos remarques en considération. J'ai accueilli ce matin les gens de savoir pour la construction des bâtiments que je crois nécessaire. J'ai reçu en début d'après midi la notabilité de l'ile. Ces bourgeois sont extrêmement satisfait de leur rattachement au Zollernberg mais c'est d'abord dans l'enthousiasme de maximiser leur profit et d'en tirer avantage que par ferveur patriotique. Ils ont effectivement demandé des crédits nécessaires à l'agrandissement de Port-Hafen mais ce n'est point nécessaire. A l'inverse, j'ai accepté selon leur vœu que la grande caserne de la ville porte votre nom. J'ai également reçu le représentant de la compagnie de la Golden Ztar Line qui s'est déclaré prêt à ouvrir de nouvelles liaisons entre l'archipel et le continent.
Je vais superviser le début des travaux, puis je partirais vers l'ile de Kapperschiff y continuer ma mission.

Zab.

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance ministérielle.

Message  Prince Zabrücksi le Lun 25 Juin 2012 - 15:29

Monsieur le Premier Ministre,

J'ai d'excellentes nouvelles. Les constructions d'églises, d'hôpitaux, d'école et de la caserne sont lancés. La population, un peu rétive face à ces chamboulements semble désormais très enthousiaste. Le personnel de ces dits- établissements, pour le moment désœuvrés, participent de bon cœur à la campagne de vaccination que j'ai lancé hier après-midi. La ferveur pour votre nom et pour notre bien aimé souverain atteint des sommets. Les bourgeois de Port-Hafen veulent élever une statue à Louis Ier sur la Grande-Place, j'ai accepté la chose.
Je pars pour Kapperschiff continuer ma mission.

Zab.

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance ministérielle.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum