Coup d'état en Nordenmark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup d'état en Nordenmark

Message par Florian Perraysky le Lun 2 Juil 2012 - 16:31

La guerre de réunion n'avait pas fait que des heureux. Bien sûr la grande majorité de la population était heureuse de retrouver la mère ; d'autres étaient beaucoup plus mécontent. Les états de Nodenmark rattachés étaient restés avec la complaisance des autorités zollernoises, dans une forme de féodalité inique et anachronique. Les paysans en Zaxe ne possédait pas la terre, toute entière aux Seigneurs locaux, noble ou ecclésiastique. Dans les villes, c'était la même donne et bien souvent les même seigneurs qui possédaient les industries. La bourgeoisie n'avait guère prospéré en Zaxe, trois familles possédaient l'ancien état. La famille régnante des Weztling, les Hallenberg et les Zabrücksi leurs parents.

Le Zollernberg décevait. Il n'avait su apporter la modernité, les réformes dont le pays avait besoin. Le Parti Merksiste représenté à la Chambre des états de Nordenmark sous le nom fallacieux de Parti Populaire Démocrate, afin de de déjouer la loi sur les partis politiques, avaient trouvé son ténor en la personne de Perraysky. Bien sûr il ne pesait que pour un pour cent dans la chambre composée dans sa grande majorité des deux grandes forces conservatrices qu'étaient la noblesse industrieuse et terrière et l'église, le plus grand propriétaire du pays. Perraysky avait été élu par hasard, d'une paroisse ouvrière de Zachzenburg, lui "l'étranger" qui promettait la collectivisation des terres et des moyens de productions et d'échange.

L'homme avait mis fin à son engagement au parti libéral et avait rejoint les terres reculées de Nordenmark à la faveur d'un amour de jeunesse, une hébraïte qu'il trouvait fort à son goût et qul'avait mené jusqu'ici. Ses parents, les Sonnenblum étaient de riches banquiers apparentés aux Smith de Zollernberg. Le goys c'était ainsi ouvert le monde de la finance Zachzone. L'argent, c'était malgré tout le nerf de la Révolution. Bien sûr Sarah Sonnenblum, avait créer l’ire de sa famille en quittant le foyer familial et la communauté hébraïte pour vivre en concubinage avec ce barbu alcoolique. L'homme ne s'était marié car l'on se donne tout entier à la Révolution. Mais enfin, elle pouvait revendiquer des subsides qui améliorait les fins de mois d'un Perraysky vivant de petits expédients : écrivain publique, surveillant de pensionnat, instituteur. Cette fonction de conseiller des états du Nordenmark le flattait il faut bien l'avouer. Il était bien loin des ors du Palais de Westerhalen mais enfin, l'ancien député était galvanisé par cette nouvelle charge publique.

Il avait après son installation à Zachzenburg rencontré Hanz Werner, un ancien sergent des armées grand-ducales qui estimait n'avoir pas été payé à sa juste valeur des efforts qu'il avait mené pendant la guerre de réunion et qui s'était retrouvé en demi-solde pour "conviction socialisante''. La vérité était aussi moins glorieuse, l'homme encourageait à la sédition et avait fomenté une mutinerie contre son capitaine de compagnie. Il avait aussi rencontré ce qu'on appelle ici un Zollern-zlave, de cette noblesse russophone qui au marge du Zollernberg avait tantôt choisi le parti Russlave, tantôt le parti Zollernois, lors des guerres frontalières. La Grand-duchesse Charlotte-Marie Ier les avait définitivement soumis à l'autorité Grand-ducale au XVIIIème siècle, il s'agissait du capitaine comte Georg-Olrik Nikolaïevitch Ogarev von Ungern zu Sternberg. Noble désargenté issu de l'aristocratie foncière, il avait choisi la carrière des armes était sorti du Zanddhurzt, médiocrement, affecté au régiment d'infanterie Royal-Zaxe en Zollernberg, il avait été démis de ses fonctions lorsqu'on avait découvert des détournement de fourniture. Puis il s'était battu en Transvalachie sous les ordres du Prince Pojarski, qui payait bien, laissant ses hommes se servir sur le pays conquis. Les deux acolytes de Perraysky n'étaient pas des tendres.


Dernière édition par Florian Perraysky le Lun 2 Juil 2012 - 17:16, édité 1 fois
avatar
Florian Perraysky

Messages : 10
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Florian Perraysky le Lun 2 Juil 2012 - 17:04

Perraysky attendait le grand soir depuis longtemps déjà, en réalité s'était un après midi. Mais rien ne gâchait son plaisir. L'on avait tout organisé en comité secret, dans les caves, les arrières boutiques, les greniers. Tout était fin prêt. A 17 h débutait la séance des états du Nordenmark présidé par le député Schlesien, un groupe de garde-rouge ainsi qu'on les avait prénommé devait prendre l'assemblée de force, et démettre le pouvoir zollernois. Ensuite l'on prendrait le Gouvernorat puis le Palais ducale de Zaxe. Enfin un 20 h l'on devrait établir un nouveau gouvernement. Il était si simple de faire la Révolution. Les hommes avaient été recrutés dans les bas fonds, c'était la racaille du monde, on leur avait promis un bon pactocle, celui de la Banque Royale de Zaxe. Ils étaient tous fidèles au capitaine Sternberg. Perraysky dans l'affaire était l'illuminé que l'on suivait tant qu'il servait les intérêts.

Le Président Schlesien, en qualité de gouverneur il présidait les états de Nordenmark, avait à peine prononcé les mots d'ouverture, qu'il fut malmené par la soldatesque, l'on vit des soldats de la prévôté tomber, des huissiers se faire molester. Tout fut rapide ; personne n'eût le temps de réagir.

Le capitaine Sternberg gueula :

"Altesses, Messieurs les conseillers, ceci est un coup d'état nous vous prions de bien vouloir resté assis et de vous séparer de vos bijoux et bien précieux. Vous êtes nos prisonniers ! Messieurs nous vous demandons de bien vouloir voter la délibération suivante et vous aurez la vie sauve dans le cas contraire nous nous verrons contraint de faire exploser le bâtiment et ses occupants.


DELIBERATION NORD-XIX-1

Article Unique : Nous, représentant les peuples de Nordenmark faisons sécession du Zollernberg et appelons à la tête de l'Etat du Nordenmark, l'Honorable Florian Perraysky et l'investissons des pouvoirs constituants, législatifs et exécutifs pour une durée indéterminées, afin qu'il dote le Nordenmark des institutions véritablement démocratiques qu'il mérite.


A ce moment l'on abattit un des jeunes pages du Duc de Zaxe qui avait tenté de fuir pour avertir le régiment Royal-Zaxe, stationné dans la ville. Rien ne serait moins facile de le retourner, voilà des mois que l'on avait noyauté cette force. Les officiers pouvaient légitimement craindre pour leur vie. A 17h30 le sergent Werner, lança le signale à ses hommes de l'opération main-propre, tous les officiers fidèles au Grand-duc devait être massacré, en cela il était aidé par la troupe, des demi-soldes dont il s'était fait l'ami. C'était l'heure de la mutinerie.

avatar
Florian Perraysky

Messages : 10
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Florian Perraysky le Lun 2 Juil 2012 - 18:24

Engoncé dans leurs manteaux d'hermine, les Seigneurs de Nordenmark avaient peurs, à juste titre. Ceux qui avait osé élevé la voix s'était vu humilié, on avait uriné sur le Prince-évêque d'Altenberg, avant que le gros Georges ne prenne la décision de déféquer dans la cavité buccale du prélat. De même on s'était amusé à pendre le Comte-Palatin de Koalberg? avant de casser la figure d'ange du très charmant prince de Furstenstein. Au dehors les scènes étaient non moins horribles, la population terrorisée. Les officiers du Grand-duc était passé par les armes, un à un. On ne fait pas une révolution sans casser des oeufs affirmait candidement le sergent Werner qui s'était autoproclamé commandant. L'ancien soldat était doublé d'un pervers sexuel, affirmant sa haine de la hiérarchie militaire, il contraignit le colonel commandant le régiment Royal-Zaxe à sodomiser un de ses officiers d'état major avant de ne lui coupé ses parties génitales pour les donner à manger à des chiens errants ; l'officier supérieur termina ses jours se balançant au bout d'un réverbère, les corbeaux dépouilleraient bientôt son cadavre. l'on violait aussi les femmes d'officiers, mais cela s'était chose plus courante. Les soldats du rang ayant refusé de rejoindre la Révolution furent abattus sans sommation. L'ambiance était celle d'une joyeuse kermesse, un peu sanglante toutefois. A la nuit tombante, le Palais ducale s'était rendu, la résistance avait été brève. Le maréchal du Palais préféra se donner la mort. La cathédrale fut bien sûr profané, les tombeaux des ducs de Zaxe profanés. Une odeur de mort s'élevait de Zachzenburg. Elle était l'encens répandu à la gloire des nouvelles institutions. Le Nordenmark prenait le nom de République Populaire de Nordenmark. Un gouvernement provisoire était formé, Perraysky en commissaire exécutif, Sternberg en commissaire aux affaires extérieures, Werner aux affaires intérieures. Les premiers décrets était publiés.



Gouvernement Provisoire de la République Populaire de Nordenmark


Nous, camarade Florian Perraysky, commissaire exécutif,
Au nom du Peuple Nordernois,

NOMMONS

Article Un : Le camarade Georg Ogarev-Sternberg à la fonction de commissaire aux affaires extérieures

Article Deux : Le camarade Hans Werner, à la fonction de commissaire aux affaires intérieures


Florian Perraysky,
Commissaire du Peuple




avatar
Florian Perraysky

Messages : 10
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Florian Perraysky le Lun 2 Juil 2012 - 19:41

Il fallait s'empresser de réformer la société en profondeur. On ne tenait encore que Zachzenburg mais il fallait donner des gages. Demain peut être tiendrait-on la Zaxe tout entière. Pour l'heure on décrétait à tour de bras. Il fallait aussi se défendre contre le Grand-duché.


Gouvernement Provisoire de la République Populaire de Nordenmark


Nous, camarade Florian Perraysky, commissaire exécutif,
Au nom du Peuple Nordernois,

DECRETONS

Article un : La noblesse est aboli. Les privilèges n'existent plus

Article deux : Les terres des familles anciennement régnantes et de l'Eglise Zorthodoxe sont confisqué au profit du Peuple, afin d'être également réparti entre chacun

Article trois : Les entreprises sont nationalisés

Article quatre : Le commissaire du peuple aux affaires intérieures est chargé de l'application du présent décret


Florian Perraysky,
Commissaire du peuple




Gouvernement Provisoire de la République Populaire de Nordenmark


Nous, camarade Florian Perraysky, commissaire exécutif,
Au nom du Peuple Nordernois,


Sur proposition du camarade commissaire du peuple aux affaires extérieures, en charge de la guerre,


DECRETONS

Article un : L'armée populaire de Nordenmark constitue la force de défense du pays. Chaque citoyen a obligation de participer à son fonctionnement selon son âge et ses capacités.

Article deux : La garde-rouge constitue la force de défense des instances représentatives du peuple.

Article trois : Tout citoyen prêtant assistance aux forces d'occupation zollernoise sera considéré comme hors-la-loi, contre-révolutionnaire et passible du crime de lèse-nation.

Article quatre : Le commissaire du peuple aux affaires extérieures et le commissaire du peuple aux affaires intérieures sont chargés chacun en ce qui les concerne de l'exécution du présent décret.

Florian Perraysky,
Commissaire du Peuple



avatar
Florian Perraysky

Messages : 10
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Feu Comte Felgenheim le Lun 2 Juil 2012 - 20:38

Dans la nuit, une ordonnance vint réveiller le Premier Ministre. Le Comte Felgenheim, s'il aimait manger se plaisait également à dormir. Aussi, il houspilla longuement le serviteur qui l'avait tiré des bras de Morphée. D'abord furieux, le Comte devint blême devant le rapport de la prévôté d'Azzpen.

Edward Staffenhauferstein, prévôt de la police d'Azzpen
à
Monsieur le Comte Felgenheim, premier Ministre de Son Altesse Royale Louis Ier.

J'ai reçu chez moi plusieurs recrues prétendant venir de Zachzenburg. Ces hommes-là n'étaient plus maitre de leurs émotions et malgré la confusion de leurs explications, j'ai compris que des évènements graves se déroulaient en Zaxe.
Il semblerait qu'une mutinerie d'obédience marxiste ait tenté avec succès un coup d'État lors de la séance des Etats du Nordenmark. La proclamation de la Nordenmark a été voté. Il semblerait que la capitale de la Zaxe soit désormais le théâtre d'une anarchie sans nom mêlant violences gratuites et vandalisme anti-religieux.
Je n'ai pas d'autres informations pour le moment, j'attends vos instructions.

avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Feu Comte Felgenheim le Lun 2 Juil 2012 - 20:53

Le Comte Felgenheim resta quelques minutes complètement amorphe. Pendant quelques secondes, il se demanda si ce n'était pas là une mauvaise plaisanterie.
La situation était extrêmement grave. Cela n'avait rien à voir avec Kreuzeunbourg. On était ici en présence d'une rébellion merksiste et non simplement républicaine. Le Premier Ministre connaissait via les rapport secrets la dangerosité et la violences des groupes merksistes. Ils connaissaient leur nihilisme révolutionnaire, leur haine incommensurable de l'Église et de la noblesse, leurs gouts secrets pour les sévices relevant de l'analité et de la scatologie.

Le Comte Felgenheim revenait peu à peu à lui. Il fit l'effort de chasser de son esprit les images qu'il imaginait à Kreuzeubourg, des jeunes filles de bonne famille violés par des soudards, d'honnêtes citoyens torturés et assassinés, la grande cathédrale de Zachzenburg en flammes. Il ne vit désormais que les données concrètes, le rapport de force entre lui et les rebelles.
Immédiatement, le nœud de son estomac se desserra au fur et à mesure qu'il engrangeait les donnés positives de sa situation. Les quelques milliers de rebelles rouges de Zachzenburg ne pourraient rien contre l'armée de métier zollernoise. Les atrocités des rouges leur aliénerait le soutien de la population. La province, très nationalizte empêcherait la propagation de insurrection.


- Stefen, faites prévenir le Grand-Duc et Monsieur le directeur des ZZZ. Faites rappeler tous les officiers, sous-officiers et soldats en permission. Placez toutes les unités en état d'alerte. Restez en communication avec les autorités de la Nordenmark, je veux un rapport complet des territoires encore sous notre contrôle.
avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Zanz Külloth le Lun 2 Juil 2012 - 21:19


Monsieur le Premier Ministre,

J'irais droit au but, j'ai appris les malheurs qui frappent la patrie. Je ne me fais plus d'illusions sur mon sort, seulement j'ai encore peur pour mes frères et soeurs zollernois. Sauf votre respect, vous ignorez ce dont ces chiens sont capables. Ils entendent briser complètement la société, et n'hésiteront pas à tout immoler pour créer leurs stupidités. Ils veulent réformer l'Homme et forcer sa nature. Persuadé de détenir les clés du bonheur de l'humanité, ils feront massacrer tout ceux qui s'opposeront à eux.
C'est la civilisation zollernoise Monsieur le Ministre que vous devez défendre. Il ne s'agit même plus du Grand-Duc ou de politique. Vous devez sauver l'humanité d'une longue nuit de haine, de violence et de recul.
Mes propositions sont les suivantes. Vous me laissez créer une unité de deux milles hommes recrutés parmi les ligueurs dans vos geôles. Nous nous chargerons de rendre gorge à ces chiens de sécessionnistes. Les libéraux, et même les conservateurs défendront toujours ces gens-là, ils défendront les violeurs et des assassins et prétendront qu'ils ont des droits.
Je ne m'embarrasserais pas de ces considérations-là. Ces petites catins auront leur juste peine; la mort.
Je me constitue de vous le serviteur dévoué. Seul le salut de ma patrie m'anime, et je retournerais en prison l'âme et la conscience tranquille si vous m'accorder l'honneur de combattre encore une fois pour l'éternel Zollernberg..

Zanz Külloth
avatar
Zanz Külloth

Messages : 25
Date d'inscription : 30/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Florian Perraysky le Mer 4 Juil 2012 - 1:00

A Zachzenburg, le Gouvernement Provisoire de la toute jeune République Populaire de Nordenmark s'activait. On avait désormais l'embryon d'une administration, de l'argent surtout. Il était facile de gagner des fonctionnaires, des policiers, des militaires. Qui contrôlait le Trésor de l'Etat contrôlait l'Etat. Si Perraysky ne semblait pas le concevoir. Werner et Sternberg l'avait bien en tête. Cette argent n'était pas tout à fait propre mais enfin, qu'importe. Il servait la Révolution. Il provenait pour sa grande part du traffic d'opium avait transité par des comptes en scanthénoisie avant d'attairir à Zachzenburg. Il y avait aussi des fonds de l'étranger. Il faut dire que les ennemis du Zollernberg était nombreux. L'on comptait enfin, depuis quelques temps, sur les toutes nouvelles spoliations de biens et de fortunes des plus riches zachzons, banquiers, industriels ou grands propriétaires terriens. La populace avait du pain, les riches étaient libédevenus pauvre et les pauvres moins pauvre. L'on avait fait sortir des prisons les prisonniers de droit commun et les assassins, une amnistie en échange de leur intégration dans la garde rouge, de la grade armée révolutionnaire. On avait dévalisé les entrepôts de munitions et d'armes, réquisitionné les grains et les vivres. Bref on se préparait à la guerre. Des dépêches allaient et venaient, les villes et villages de Zaxe se ralliait petit à petit, de gré ou de force aux nouvelles autorités. Des massacres étaient régulièrement commis, gros bourgeois, hébraïtes ou prêtre ou religieuses, que l'on aimait aussi à violer. On ne fait pas de Révolution sans casser des oeufs, le tout nouveau colonel Werner avait bien raison.
avatar
Florian Perraysky

Messages : 10
Date d'inscription : 05/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup d'état en Nordenmark

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum