Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Lun 2 Juil 2012 - 23:17

Voila déjà deux jours que le train spécial à destination de Gornograd avait quitté Whilelstaufen. Avec a son bord le Feld-Maréchal du Zollernberg, Edorel Gatline. Curieux destin pour un belondaure que d'être le chef de facto de la plus puissante armée du micromonde. Enfin, ça c'était avant la prépondérance d'Edoran et la guerre d'Edredonie. La petite armée Grand-Ducale comparé au monstre édoranais pouvait au moins se targuer d'avoir à sa tête un homme connaissant bine l'exercice belondaure (réputé comme l'un des meilleurs qui soit).

Le voyage fut long et risque de l'être encore. Les montagnes du Zabruck et les savonifères occidentales laissant place aux immenses plaines infinies de l'arrière-pays russlave promettait au moins le dépaysement. Et comme à son habitude, le Feld-Maréchal avait le nez collé à la vitre. Et quant le paysage l'ennuyait, il sortait son théorbe et improvisait quelques mélodies d'Yrusalem, la belle trois fois sainte ou il vit le jour et qui lui manque comme la belle promise peut manquer à l'homme parti guerroyer.

Refoulant ses émotions autant que possibles, surtout devant son cabinet (et surtout SURTOUT devant Scarmyglyone, son valet qui ne le lâche pas de la semelle,) il sentait que le voyage serait encore long, a peine le train avait passé Tobolsk ou le train avait fait un arrêt pour refaire sa réserve de charbon. Il restait deux jours de trajet, ce soir, Edorel dormira dans une chambre d'un hôtel de Murasibirsk ou le train doit faire un arrêt pour changé de convoie. En effet, il y a un nouveau modèle de locomotive sur la ligne Murasibirsk-Gornograd, qui va à une vitesse bien meilleur que cette vieille chaudière.

On frappa à la porte.


-Entrez !

-Un télégramme urgent pour vous Monsieur.

...

-Fait chiez, fait chiez, fait chiez et fait chiez.

-Un problème maître ?

-Un coup d'état Merkiste au Nordenmark, et le gros veut mon aide. Ça va être gâteau à des milliers de kilomètres d'ici.

-Comment faire ?

-Répondez à Felgeheim que j'ai formé les ZZZ de manière à ce qu'ils puissent agir de manière autonome sans mon aide, qu'ils vont s'occuper de la situation et qu'étant détenteur de la force de frappe Grand-Ducale, qu'il est prié d'attendre mon retour. Dites au gros de laisser mariner les putschistes jusqu'à ce que je revienne et qu'on me fasse un rapport de la situation chaque jour.

-Bien monsieur. Répondit le télégraphiste en refermant la porte.

-Ça s'annonce serré, je suis sûr que les édoranais vont nous reprocher ça.

-Ils ont bien des problèmes avec leurs propres vassaux pourtant.

-Oui mais l'édoranais moyen quand il sait que son pays est une puissance d'ampleur micromondiale et qui ressort victorieusement d'une guerre, il prend trop la grosse tête pour reconnaitre ses erreurs.

-Voila un calcul qui ne risque pas de plaire à votre homologue.

-Il me plait déjà pas, ça nous fera un pied d'égalité parfait pour commencer ces négociations.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Mer 4 Juil 2012 - 16:25

"Le train en provenance de Wilhelstaufen, et en direction de Gornograd Gard du nord, va entré en gare voie D. Un service de sécurité est prévue autour du train. Éloignez vous de la bordure du quai, et ne gênez pas le service d'ordre. Merci."

Dans le train, Edorel se préparait. C'est la première fois qu'il devait vraiment revêtir l'uniforme de Feld-Maréchal du Zollernberg. L'habit noir, les galons dorés, les épaulettes indiquant quatre étoiles et deux bâtons de maréchal croisé. Les quelques médailles qu'il reçut du Grand-Duc accroché au torse. Le yatagan à gauche, le révolver à droite, le brassard toujours au bras gauche. Un léger cliquetis provenant de sa prothèse à la jambe droite. Pour ne pas être gêné par ses cheveux qui commençait vraiment à être long, il se les attacha en catogan.

-Scarmyglyone, vous descendez par la porte de derrière.

-Naturellement.

A l'extérieur autour du train, un détachement de la Garde Impériale était là pour rendre les honneurs au Feld-Maréchal. Il en serait probablement de même pour son homologue.

Ce même détachement fut étonné de voir sortir quatre drôles de types. Dans des uniformes marrons, ils avaient le teint basané, barbus et enturbannés. Des guerriers zikh, des régiments de l'armée des Zindes, les plus fines lames sur lesquelles peut compté le Zollernberg, et surtout le Feld-Maréchal. Il avait tout un bataillon en guise de garde rapproché et avait sélectionné ces quatre hommes parmi les meilleurs de cette unités. Edorel ne venait pas tout seul. Il y avait, en plus des quatre zindiens, dix gurkazhs, six gardes zollernois, quatre agents des ZZZ, Scarmyglyone son valet, trois domestiques, un cuisinier, un médecin, et un luthier (un théorbe ça s'entretient !)

Les quatre zikhs, vérifièrent que rien ne viendrait déranger le protocole. ils vérifièrent chaque soldats présent. Aucun n'avait l'air louche. La délégation devant accueillir Edorel semblait incommodé par la présence de ces indigènes qui de plus, ne devaient certainement pas être converties à la zorthodoxie. Mais quand on sait que le Feld-Maréchal dirige les ZZZ et qu'il a un passé des plus obscures, cela ce comprend facilement.

Quand ils virent que tout allaient bien, ils se firent discret, l'un d'eux remonta dans le train. Quelques instants après, Edorel posa le pied sur le sol Russlave.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Mar 17 Juil 2012 - 10:48

Konstantin Ier a écrit:
Le Palais d'Hiver résonnait de "l'ode aux morts" de Lissitchkine, alors que s'avançaient les représentants du Zollernberg et d'Edoran vers le Sa Majesté le Tsar de toutes les Russlavies. Le magnifique Salon d'Or, décoré dans un patchwork d'ancien style bytanzino-murasovite et de grandeur néo-classique, accueillait une vaste table, présidée par le Souverain, autour de laquelle siègeraient les deux délégations ainsi que les Conseillers de la Couronne russlave.

A l'arrivée, rigoureusement en même temps, des deux ambassadeurs, le Tsar, qui était déjà debout, leur fit signe de venir à lui. Il donna une main à Gatline, l'autre à Stortebecker, et, s'adressant à la cantonade, déclara:


- Aujourd'hui, ce n'est pas en Tsar de Russlavie, mais en ami de la paix, que je vous reçois chez moi, nobles représentants de mon cousin d'Edoran et de mon cousin du Zollernberg. Avant de commencer, je vous propose, messieurs, une minute de prière en mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie au cours du regrettable conflit vous opposant.

Le métropolite Ourioche fit son entrée, et psalmodia une oraison en vieux-slavon à laquelle personne ne comprit rien, mais dont la solennité n'échappa à personne. Cece fit, et après un temps nécessaire de recueillement, le Tsar s'assit, imité par tout le monde.

- Bien, commençons, messieurs. Nous sommes ici pour créer une paix durable entre vos deux nations, et pour cela nous sommes tous d'accord que le Traité de Pepperstadt doit être effacé. Je n'agirais ici qu'en guise de médiateur impartial, mais afin que cela puisse être, un préliminaire doit d'abord être observé:

Les clauses relatives à la Russlavie, la Transvalachie, la Mer des Glaces et le Noordzeeland du précédent traité doivent être d'entrée de jeu déclarées nulles et non avenues.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Mar 17 Juil 2012 - 10:48

Klaus Störtebeker a écrit:Le Feld-Maréchal fut touché par le court recueillement en hommage aux morts de la guerre zollerno-édoranaise qu'avait organisait le Tsar en ouverture de ce sommet.

Bien que les russlaves et les zollernois étaient notablement belliqueux et avaient une propension naturelle au conflit, le Comte de Sabrevoix était confiant en cette rencontre qui allait mettre fin à un climat offensif qu'entretenait le Grand-Duché depuis sa défaite.

Il prit la parole à la suite de son hôte.



Sire, Excellence Gatline, je suis heureux de participer à cette rencontre historique qui nourrit de grands espoir de Paix en Edoran concernant l'ensemble du Continent Nord. La présence du Zollernberg et d'Edoran prouve la volonté de concession que souhaite faire ses deux Nations, nous sommes donc ravis de cette démarche inhabituelle de paix de la part du Grand-Duché.

Sire, concernant votre dernière demande, puis-je vous demander d'être plus précis ? Si vous parlez de la zone d'influence je voudrais moi-même préciser trois choses :
- la zone d'influence tel que définie par Pepperstadt n'est que la zone où le Zollernberg serai vu comme une menace s'il s'y trouvait et donc subirait des représailles de la part du Saint-Empire, mais cette zone ne définie en aucun cas des revendications territoriales. C'est pourquoi les pays que vous citez, proche des frontières édoranaises, sont incluse dans cette zone.
- la zone d'influence va être l'objet d'autres demandes d'aménagement au cours de cette rencontre, nous pourrons donc l'aborder à ce moment là, maintenant par exemple.
- Enfin, étant en négociation et bien que nous serons très conciliant, nous accepterons tout aménagement avec contre-partie.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Mar 17 Juil 2012 - 10:49

Konstantin Ier a écrit:
Le Tsar se rencogna dans son fauteuil et croisa les doigts en-dessous du menton;

- Certes, je comprends la nuance, Excellence, mais il n'empêche: Il est illégal que des Etats souverains non-parties aux négociations de Pepperstadt soient impliquées dans un acte légal auquel elles n'ont pas pris part. La Russlavie ne transigera pas là-dessus: les clauses mentionnant les pays non-parties au conflit ou au traité devront être révisées.

Mais vous avez raison; la révision de ces clauses peut être inclues dans la discussion générale. Après tout, je ne suis ici que médiateur, et je ne voudrais usurper au représentant zollernois son rôle dans les discussions.


S'adressant à Gatline:

- Excellence, Votre souverain vous a-t-il muni d'une contre-proposition précise aux provisions de Pepperstadt ?
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Mar 17 Juil 2012 - 10:50

Klaus Störtebeker a écrit:Votre Majesté, en attendant la réponse de mon homologue, je me permet de préciser nos positions sur chaque article de Pepperstadt, dans le but de nous faciliter la discussion et que ce sommet ce finisse un jour :

Titre I :
Nous tenons à ce que les dispositions de l'article 2 persistent, naturellement. Les obligations de l'article 1 ayant été réalisé, il est inutile de le répéter

Titre II :
Le Saint-Empire acceptera une reformulation pour ne froisser personne bien que par "zone d'influence", nous n'entendons que "zone d'exclusion zollernoises" et qu'il ne naît aucune obligation pour les pays inclus. Il n'y a donc rien d'illégal. Pas plus que la mention de la "Moldavia" dans les traités que la Russlavie signa avec Nädur par exemple.
Ainsi nous maintiendrons quoi qu'il arrive notre demande envers le Zollernberg de ne pas pénétrer les zones définie par l'article 3 et la carte en annexe du traité de Pepperstadt. Sous réserve des modifications que le Zollernberg souhaitera nous proposer au cours du présent sommet.

Le Saint-Empire acceptera que le Zollernberg définissent lui aussi une zone d'influence.

Nous rappelons que le Saint-Empire a de lui-même démilitarisé l'Edredonie, toute proche du Zollernberg. Il ne s'y trouve qu'une escale technique portuaire à destination des navires civiles et militaires édoranais. Il ne s'y trouve aucune garnison ni base aérienne contrairement aux rumeurs qui se sont répandu au Zollernberg. L'information est aisément vérifiable dans les décrets militaires sur le sujet.

Titre III :
Inchangé.

Titre IV :
Nous sommes prêt à baisser considérablement les indemnités

Titre V :
Après discussion avec la CSH, la démilitarisation du golfe de Locquetas pourrait être levé, le Zollernberg pourrait ainsi reprendre une activité maritime au Nord, si celui-ci s'engage à quitter l'ex-Nordurryk et renonce à toute prétention sur celui-ci.

Nous souhaitons en contre-partie des aménagements que nous proposons, que soit intégrer une clause de non-agression mutuelle entre le Grand-Duché et le Saint-Empire.


En espérant que le Grand-Duché se montre autant enclin à la concession que ne l'est le Saint-Empire. Je laisse maintenant la parole au Feld-Maréchal Gatline.





avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Mar 17 Juil 2012 - 10:51

Edorel Gatline a écrit:Edorel s'attendait à un protocole aussi lourd qu'à Wilhelstaufen, il ne fut pas déçu. Il écouta sans montrer de grand intérêt l'oraison du pope, mais en essayant de gardé un peu de solennité, vue la situation. Compte tenu de la présence de la cour, et de son athéisme, il évita autant que possible de se pouffer de rire, il ne fallait pas provoquer d'incident diplomatique notoire. Cependant le vieux barbu termina rapidement et enfin, on passa aux choses sérieuses. Edorel écouta le Tsar puis son homologue discourir sur leurs propositions. Enfin venait son tour.

-Majesté. Excellence, je représente ici le Grand-Duc et le gouvernement zollernois. Comme vous le savez sans doute, le Zollernberg aspire également à la paix et nous sommes satisfait de voir qu'Edoran à répondue favorablement à cette invitation. Je réitère que le Zollernberg veut la paix autant que vous, aussi nous ferons en sorte que cette paix puisse durer aussi longtemps que possible.

Pour ce qui est des souhaits de notre gouvernement, nous n'en avons pas beaucoup, nous souhaitons premièrement que les sphères d'influences édoranaises et zollernoises se limitent strictement à leurs territoires terrestres et maritimes, ainsi qu'à leurs vassaux respectif. Les pays ayant été alliés à l'un ou l'autre camp ne pourront être incluses dans lesdites sphères d'influences, étant donné que rien ne doit prétexter un droit d'ingérence dans les affaires de nos alliés respectifs. Chaque partis pouvant jouir de leurs sphères d'influences comme bon leurs sembles.

Deuxième point, la reconnaissance de la souveraineté du Zollernberg sur le Nordenmark et le droit de disposer du territoire terrestre et maritime comme le gouvernement ou Son Altesse le voudra. Cela incluant une utilisation militaire du territoire, cependant, nous sommes aptes à disposer seulement un détachement de gardes-côtes et un port de soutien à la flotte, comme vous le faites en Edredonie. Et seul les forces armées dont dispose le Nordemark pourront tenir garnison dans leur territoire, l'armée Grand-Ducale ne pouvant intervenir que sur demande des états du Nordenmark.

Pour ce qui est des indemnités, nous souhaitons les voir baissés à 75 milliards d'Edos.

Dernier point, afin de maintenir la paix aussi longtemps que possible, nous souhaitons la mise place un pacte de non-agression entre le Saint-Empire et le Grand-Duché. Ce pacte se limitera uniquement à Edoran et au Zollernberg. Nos alliés ne seront pas inclus dans ce pacte. Toutefois, si il y a une guerre entre nos alliés, nous seront tenus de ne pas intervenir en faveur de nos alliés respectif. De même si votre ou notre territoire sont attaqué par nos ou vos alliés.

Cela répond t-il à vos aspirations Excellence ?
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Jeu 19 Juil 2012 - 23:34

Klaus Störtebeker a écrit:Votre Excellence, je vous remercie pour cet exposé très clair de votre position.

Nous acceptons que les zones d'influence du Grand-Duché et du Saint-Empire se limite à leurs territoires métropolitains, maritimes, leurs dépendances et Etats vassaux.
Ainsi, le Zollernberg renoncera à la qualité de "mare zollernae" jadis évoqué concernant le Golfe de Locquetas.

D'ailleurs nous acceptons de levée la démilitarisation dudit golfe, si le Zollernberg s'engage à ne pas revendiquer, ni coloniser, ni militariser, la bande littorale de l'ex-Norduryyk ni la mer du Nord. Nous ne nous ingérerons point dans les revendications et l'utilisation du Zollernberg sur le reste du territoire que vous appeler Nordenmark, et malgré cette bande littoral, nous sommes d'accord pour vous voir installer un port de soutien comme nous l'avons fait en Edredonie.

Je vous propose même que nous nous autorisions mutuellement à utiliser, le cas échéant, si besoin urgent, le port de soutien de l'autre (Edredonie pour le Zollernberg, et Nordenmark pour Edoran).

Si le Zollernberg accepte les points suscités nous descendrons les indemnités à 60 milliards d'Edo.

Enfin, comme nous ne citerons pas de nations non partie aux négociations, je propose que nous intégrions dans notre accord un message clair - pourquoi pas en préambule ou dans le passage concernant notre pacte de non-agression (dont nous acceptons vos propositions) - indiquant que nous nous engageons à maintenir la paix sur l'ensemble du Continent Nord. Il découlera implicitement que nous ne chercherons pas conflit à nos partenaires continentaux.
Cet engagement fort sera un pas supplémentaire sur le chemin d'une grande puissance diplomatique du Continent Nord que nous avons évoqué à la Conférence de Veledris, en Belondor, et qui intégrera l'ensemble des nations du Continent Nord.

Votre avis Excellence Gatline ?

avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:11

Klaus Störtebeker a écrit:Le ministre Édoranais avait donné quelques instruction à sa secrétaire située en retrait de la table des négociations. Quelques minutes plus tard, elle tendit un document à son patron qui pu le lire et le faire passer à ses interlocuteurs avant la réponse de son homologue zollernois.

Votre Excellence, je vous propose ce compromis. Je laisserai aux services de notre illustre hôte de formaliser la présentation lorsque nous seront parvenu à un accord.


Protocole de Gornograd

Les parties contractantes, à savoir,

Le Grand-Duché de Zollernberg, ci-après dénommé le Zollernberg, représenté par Son Excellence Edorel Gatline, Feld-Maréchal de Son Altesse Royale le Grand-Duc, d'une part,

et

Le Saint-Empire d'Edoran, ci-après dénommé Edoran, représenté par Son Excellence Klaus Störtebeker, Ministre des Affaires Etrangères, d'autre part,

Sous la haute bienveillance de Sa Majesté Konstantin Ier, Tsar de toutes les Russlavie,

Réunis au Palais d'Hiver de Gornograd, Russlavie,

Conviennent des dispositions suivantes :

Article Premier :

Il est reconnu la souveraineté pleine et entière d'Edoran sur le territoire de l'Edredonie. Le Zollernberg renonce donc à toute prétention sur l'Edredonie.

Article 2 :

Les parties contractantes se reconnaissent mutuellement une zone d'influence respective intégrant leurs territoires métropolitains, leurs dépendances, le territoire de leurs vassaux, leurs eaux territoriales et leurs espaces aériens.

Chacune des parties contractantes s'engagent à ne pas pénétrer la zone d'influence de l'autre partie, et à ne pas agir de manière menaçante envers elle.

Article 3 :

La force militaire maritime du Zollernberg est autorisé dans les eaux du Golfe de Locquetas.

Article 4 :

La souzerainté du Zollernberg est reconnu sur le territoire du Nordenmark. L'Armée Zollernoise y est exclue.

Edoran conserve un droit inaliénable et illimité de présence sur le littoral du Nordenmark afin d'y entretenir et y developper librement son activité économique.

La Mer du Nord, baignant le littoral du Nordenmark est neutre et sans souveraineté.

Article 5 :

Le Zollernberg dispose d'un port civil et militaire de soutien, non offensif, sur le littoral du Nordenmark. Edoran y dispose d'un droit d'accostage en cas de nécessité. Même droit est donné au Zollernberg sur le port de soutien militaire édoranais d'Edredonie.

Article 6 :

Les parties contractantes reconnaissent la nécessité de promouvoir la paix dans le Micromonde et s'engagent à ne pas porter atteinte aux intérêts des nations du Continent Nord.

Le Zollernberg et Edoran s'engagent sollennellement et mutuellement à ne pas entrer en conflit armé l'un contre l'autre pour quelque raison que ce soit, ni par l'intermédiaire de leurs alliés respectifs.

Le Zollernberg et Edoran s'engage à organiser des discussions diplomatiques dès que la nécessité s'en fait sentir afin d'éviter toute violation du présent protocole d'accord.

Article 7 :

Les indemnités de guerre dû à Edoran par le Zollernberg sont abaissées à 60 milliard d'Edo, incluant les sommes déjà versées.



Pour le Zollernberg,
Son Excellence Edorel Gatline.

Pour Edoran,
Son Excellence Klaus Störtebeker.

Signé à Gornograd, le XX juillet 2012*, Sa Majesté Konstantin Ier y ayant apposé son contreseing,

Adopté et réputé en vigueur au Zollernberg, le XX juillet 2012*,
Adopté et réputé en vigueur à Edoran, le XX juillet 2012*.

* : date selon calendrier standard micromondial
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:12

Konstantin Ier a écrit:
Le Tsar, qui était resté muet durant ces négociations, sortit de sa réserve à la lecture de ce document:

- Cet accord me semble bel et bon. Par votre truchement, Sabrevoix, je salue la modération et l'esprit de paix de mon bon cousin Charles d'Edoran.

Se tournant vers Gatline:


- Cet accord vous sied il ? Dans ce cas, foin de délais, signons-le ! Le Continent nord a soif de paix !
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:12

Klaus Störtebeker a écrit:- Nous vous remercions, Votre Majesté. Il est évident que Vous êtes l'acteur principal de cette paix durable naissante au sein de notre continent, par cette judicieuse rencontre diplomatique.

avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:12

Edorel Gatline a écrit:Gatline pris le brouillon du traité et le lu. Tout semblait lui paraitre convenable. Sauf que...

Ce texte m'a l'air bien, cependant l'article 4 m'a l'air un brin ambigüe. Il y est dit que "Edoran conserve un droit inaliénable et illimité de présence sur le littoral du Nordenmark afin d'y entretenir et y développer librement son activité économique."

Préciser le droit d'Edoran sur le littoral plutôt que sur la région entière pourrait être un peu dangereux. Certaines personnes au sein de la classe politique zollernoise pourraient mal le prendre. Dire que Edoran conserve son droit au Nordenmark plutôt que sur le littoral nordique fera je pense moins mauvais effet. Aussi, réécrire l'article 4 me parait nécessaire si nous voulons obtenir enfin un accord convenable pour tous.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:13

Klaus Störtebeker a écrit:Nous ne revendiquons l'exploitation économique que d'une bande littorale, nous n'avons rien à faire du reste du Nordenmark. Ma foi, si vos concitoyens s'inquiètent et trouvent dangereux qu'Edoran n'est pas suffisamment de place en bord de mer, nous accepterons de pouvoir exploiter économiquement tout le Nordenmark.

Protocole de Gornograd

Les parties contractantes, à savoir,

Le Grand-Duché de Zollernberg, ci-après dénommé le Zollernberg, représenté par Son Excellence Edorel Gatline, Feld-Maréchal de Son Altesse Royale le Grand-Duc, d'une part,

et

Le Saint-Empire d'Edoran, ci-après dénommé Edoran, représenté par Son Excellence Klaus Störtebeker, Ministre des Affaires Etrangères, d'autre part,

Sous la haute bienveillance de Sa Majesté Konstantin Ier, Tsar de toutes les Russlavie,

Réunis au Palais d'Hiver de Gornograd, Russlavie,

Conviennent des dispositions suivantes :

Article Premier :

Il est reconnu la souveraineté pleine et entière d'Edoran sur le territoire de l'Edredonie. Le Zollernberg renonce donc à toute prétention sur l'Edredonie.

Article 2 :

Les parties contractantes se reconnaissent mutuellement une zone d'influence respective intégrant leurs territoires métropolitains, leurs dépendances, le territoire de leurs vassaux, leurs eaux territoriales et leurs espaces aériens.

Chacune des parties contractantes s'engagent à ne pas pénétrer la zone d'influence de l'autre partie, et à ne pas agir de manière menaçante envers elle.

Article 3 :

La force militaire maritime du Zollernberg est autorisé dans les eaux du Golfe de Locquetas.

Article 4 :

La souzerainté du Zollernberg est reconnu sur le territoire du Nordenmark. L'Armée Zollernoise y est exclue.

Edoran conserve un droit inaliénable et illimité de présence sur l'ensemble du territoire du Nordenmark afin d'y entretenir et y developper librement son activité économique.

La Mer du Nord, baignant le littoral du Nordenmark est neutre et sans souveraineté.

Article 5 :

Le Zollernberg dispose d'un port civil et militaire de soutien, non offensif, sur le littoral du Nordenmark. Edoran y dispose d'un droit d'accostage en cas de nécessité. Même droit est donné au Zollernberg sur le port de soutien militaire édoranais d'Edredonie.

Article 6 :

Les parties contractantes reconnaissent la nécessité de promouvoir la paix dans le Micromonde et s'engagent à ne pas porter atteinte aux intérêts des nations du Continent Nord.

Le Zollernberg et Edoran s'engagent sollennellement et mutuellement à ne pas entrer en conflit armé l'un contre l'autre pour quelque raison que ce soit, ni par l'intermédiaire de leurs alliés respectifs.

Le Zollernberg et Edoran s'engage à organiser des discussions diplomatiques dès que la nécessité s'en fait sentir afin d'éviter toute violation du présent protocole d'accord.

Article 7 :

Les indemnités de guerre dû à Edoran par le Zollernberg sont abaissées à 60 milliard d'Edo, incluant les sommes déjà versées.



Pour le Zollernberg,
Son Excellence Edorel Gatline.

Pour Edoran,
Son Excellence Klaus Störtebeker.

Signé à Gornograd, le XX juillet 2012*, Sa Majesté Konstantin Ier y ayant apposé son contreseing,

Adopté et réputé en vigueur au Zollernberg, le XX juillet 2012*,
Adopté et réputé en vigueur à Edoran, le XX juillet 2012*.

* : date selon calendrier standard micromondial
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:13

Edorel Gatline a écrit:-Disons que c'est surtout pour montrer que vous ne faites pas une fixation obsessionnel sur le littoral nordique. Bien nous avons un bout de papier à signer il me semble non ?
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:13

Klaus Störtebeker a écrit:Très bien ! Signons !
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Sam 4 Aoû 2012 - 15:14

Klaus Störtebeker a écrit:Nous attendons le contreseing de Sa Majesté le Tsar afin d'annoncer la promulgation du traité en Edoran par Sa Majesté l'Empereur.

Aussi, le Zollernberg pourrait nous informer ici de la mise en vigueur du traité au Grand-Duché.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Edorel Gatline le Lun 20 Aoû 2012 - 17:05

Edorel Gatline a écrit:Edorel signa le traité, suivis de son homologue puis du Tsar. Pour fêter ça, un grand repas fut organisé. On s'y congratula mutuellement, on s'échangea quelques ruses de guerre, quelques boutanches aussi. On se promit aussi que le traité sera ratifié par les deux parlements zollernois et édoranais, en espérant que du coté zollernois les conservateurs et les nazionalistes soient suffisamment déchirés entre eux du point de vue idéologique pour espérer que les libéraux naturellement pacifiztes l'emporte avec l'aide de quelques conservateurs modérés (solution qu'espère Edorel.) Les deux chefs de guerre, diplomates pour l'occasion durent se quitter hâtivement, vue la situation et au Nordenmark et en Allémanie requérant les compétences de chacun. L'un repartie gare du Nord, l'autre gare centrale.

C'en était fait du Protocole de Gornograd.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage en Russlavie et Sommet de Gornograd.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum