Vers les Zorcades

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vers les Zorcades

Message par Albert de Forzinger le Jeu 5 Juil 2012 - 0:48

Depuis déjà longtemps, la frégate était ancrée dans le port de Zotterdam, où les marins chantaient toujours, dansaient toujours, buvaient toujours et naissaient toujours dans la chaleur épaisse des langueurs océanes. Albert Vissoutier, 2nd baron de Forzinger, engoncé dans sa tenue de service de capitaine, s'apprêtait à lever l'ancre.

Les marins s'activaient en chantant, sur le pont comme dans les salles de machines. Albert était doublement heureux : il avait enfin retrouvé l'occasion de faire la preuve de son inestimable talent militaire et politique - du moins en était-il persuadé - et il rejoignait pour cela un endroit de rêve, bien loin des fébriles merksistes du Nordenmark. Loin aussi de sa mère, la rude Baronne de Forzinger, qui n'avait guère plus qu'un mépris affectueux pour lui. Ce qui, tout bien réfléchi, faisait pas loin d'un triple bonheur.

C'est perdu dans ses rêveries de gloire, d'argent facile et d'aventures non moins faciles qu'il fut interrompu par le lieutenant de vaisseau, un officier fringant :


- Capitaine, le commandant est heureux de vous avoir à son bord pour cette rapide traversée et il souhaite vivement s'entretenir avec vous.
- Menez-moi à lui alors!


Ils traversèrent le pont sous l'oeil rieur des marins. - Avec ce louztic, ils vont s'amuser les Zorcadiens, osa l'un d'eux, n'ayant vu le baron arriver.
- De qui parlez vous ?
- Oh, de perzonne m'sieur, mes excuzes m'sieur!
L'homme se carapata vers la proue sous le regard courroucé du baron.



Enfin il pénétra dans la cabine du commandant, un militaire jovial, nanti d'une barbe épaisse qu'il caressait avidemment.
- Commandant, salua Albert.
- Ah, monsieur de Forzinger, quelle joie! Laissons ces simagrées militaires pour épater les soldats voyons, nous sommes au-delà de ça non?

Le commandant servit une grande rasade de zcotch au baron, qui la vida d'un trait.

- En effet, veuillez m'excuser, je me sens grognon, l'un de vos hommes m'a manqué de respect, quasiment sous mes yeux qui plus est! Ce n'est pas dans mon unité d'infanterie que l'on tolérerait de tels comportements!
- Qu'entendez-vous par là?
- Mais enfin, on le sait, les marins... ne sont pas les soldats les plus disciplinés ni les plus courageux au monde voyons!
- Plait-il?! Monsieur, discutons plutôt comme des hommes civilisés. Comment se porte votre honorable mère?
- Trop bien! Songez que mon père, le brave homme, est mort à 32 ans! Il a fallu que ce soit ma mère qui tienne au-delà du raisonnable! Songez monsieur, que j'ai moi-même passé la soixantaine et que je suis en moins bonne santé qu'elle!
- Diantre! Votre ironie est plaisante monsieur, mais il doit être stimulant de grandir auprès d'une telle femme non?
- Une libérale acharnée? Une actrice? Une femme d'acier? Merci bien....


L'alcool et l'évocation de sa mère le rendait visiblement amer et triste. Le commandant, qui se lassait pourtant déjà de cette compagnie sordide, tenta une dernière bouée:

- Mais au fait, je suis le prince des impolis! Je ne vous ai même pas félicité, monsieur le gouverneur des Zorcades! Enfin un poste prestigieux et redoutable, à la hauteur de vos talents!
- Mais j'espère bien. D'abord, la reconstruction, c'est l'essentiel, puis la promotion du tourisme pour relancer l'économie. Je fourmille d'idées, vous verrez, les Zorcades seront ma nouvelle patrie. J'y ai vécu quelques belles années savez-vous, et je peux vous l'assurer : c'est autre chose que le somnolant Kolstein avec toute sa bourgeoisie libérale et ses prêtres bredouillant des propos hystériques!




La conversation s'étira encore, mollement, puis Forzinger regagna ses quartiers. La traversée ne durerait guère et sa hâte était grande de revoir enfin le front de mer de Zozolulu, sa jetée blanche, les frontons découpés de ses villas, la splendeur un rien tapageuse de la résidence du gouverneur, les ors du casino, son hippodrome, sa douceur de vivre...





avatar
Albert de Forzinger

Messages : 2
Date d'inscription : 02/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum