Coup de main en Nordenmark.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup de main en Nordenmark.

Message par Prince Zabrücksi le Ven 20 Juil 2012 - 0:20

L’armée de Zollenheim achevait sa concentration. Le dispositif voué à la reconquête de la Zaxe était en place. La province rebelle était entouré d’un cordon de troupes avec au sud l’armée dont faisait partie le jeune Prince et à l’Est les milices prévôtales de la Nordenmark.
Avec un sourire au lèvres, l’aide de camp du général en chef de l’armée trompait le temps en lisant les rapports des ZZZ avec délectation. Les merksistes étaient incapables de mettre en place un état viable. Plus de quatre vingt cas de soulèvements paysans avaient été recensés.
Bientôt, les forces grand-ducales viendraient seconder leurs efforts et écraser la vermine rouge.

Dans l’immense camp militaire, le jeune Prince faisait les cent pas et ne parvenait pas à rester en place.
Une mission particulière lui avait été confié. Il avait comme consigne, du Duc de Silverstein en personne, de retrouver Schlesien et plusieurs grand personnages de l‘Etat, alors emprisonné en Zaxe, et de les libérer.
Le dernier rapport des ZZZ semblait indiquer que Schlesien, le Prince de Furstentein et le gouverneur militaire de Zaxe étaient retenu dans une veille abbaye en ruines à quelques kilomètres au nord de la petite ville de Breztlitovsk.
On comptait chiper ses otages-là sous le nez même de Perrayski. Pour ce faire, le prince avait suggéré l’utilisation d’aéroplanes. L’opération était risqué, il fallait être en soi un sacré casse cou pour oser monter à bord de ses machines fragiles et traitresses faites de toile et de bois. Cependant, elles offraient l’avantage de la surprise et personne du coté merksiste ne s’attendraient à tant d’audaces.
La vingtaine de soldats d’élites qu’avaient sélectionnés le Prince étaient prêtes, on partirait une fois la nuit tombée, chercher la « pleureuse. »

Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de main en Nordenmark.

Message par Prince Zabrücksi le Ven 20 Juil 2012 - 0:53

A la nuit tombée, quatre Fokkerz bourrés de soldats décollèrent de Zollenheim. Péniblement, les aéroplanes prirent de l’altitude et rentrèrent en Zaxe réalisant par la même occasion la première incursion zollernoise sur le territoire insurgé.
Complètement fasciné, le Prince Zabrücksi contemplait le sol qui défilait à vive allure sous son regard. On resterait prés du sol mais déjà à cet hauteur, le monde tel que le connaissait le Prince semblait minuscule. C’était comme toucher le visage des Dieux et contempler le monde à leur place. Déjà au Sud, s’éloignait Zollenheim, ressemblant à une concentration de points lumineux perdue dans une noire campagne.
A deux heures du matin, on aperçut Zachzenburg illuminés par plusieurs incendies que personne ne daignait éteindre. Sans doute, brulait-on des maisons de bourgeois, à moins que songea le Prince, la ville soit en état d’anarchie complète.
Le pilote vira vers l’est et se dirigea vers Breztlitovsk. Seigneur de la dite ville, le Prince se demanda un instant si l’on avait brulé ou non le château familial. Rapidement, il chassa ses noires pensées pour se concentrer sur sa mission.
A trois heures du matin, les aéroplanes se posèrent sur le parvis de l’ancienne abbatiale. Le Prince et ses hommes sautèrent à terre et armèrent leurs fusils. Dans la pénombre, ils virent des silhouettes s’approcher avec curiosité des étranges appareils bruyants.
Le Prince et ses hommes épaulèrent leurs fusils et ouvrirent le feu. Les silhouettes s’écroulèrent.
D’un signe de la main, le Prince ordonna à une quinzaines d’hommes d’investir les lieux tandis que les pilotes manœuvraient pour le redécollage.


Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de main en Nordenmark.

Message par Erwin Schlesien le Ven 20 Juil 2012 - 1:10

Schlesien se réveilla en sursaut. Il en était presque sur; il avait entendu des coups de feu.
Se redressant sur ses coudes, il regarda ses compagnons d'infortune. Rien ne semblait troubler leur sommeil. Le Prince de Furstensten, jeune homme charmant et agréable, avait enfin réussi à trouver le sommeil après des semaines d'insomnie, sa jeune sœur Caroline Mathilde très séduisante mais aussi insupportable dormait du sommeil des gens confiants. Quant à Staaterbek, anciennement gouverneur militaire de Zaxe, il dormait en respirant difficilement du faits de ses cotes brisés, reste des violents coups de poings assénés par les soudards de Perrasyski.

Schlesien se ravisa, sans doute avait-il rêvé. Il n'était pas particulièrement courageux et son moral avait été mis à dur épreuve. Sans doute son cerveau imaginait ce qu'il souhaitait entendre.

L'infortuné nationalizte allait se recoucher sur sa paillasse quand une seconde série de détonations se fit entendre, plus proche cette fois-ci. Schlesien se redressa d'un seul coup. Il n'avait pas rêvé, et l'agitation de ses geôliers devant la cellule confirmait cela de façon éclatante.


_ Pzzzt, Staaterbek ! Staaterbek ! Réveillez-vous, on vient !
avatar
Erwin Schlesien

Messages : 65
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de main en Nordenmark.

Message par Prince Zabrücksi le Ven 20 Juil 2012 - 13:47

Le capitaine et ses hommes se pressèrent à l'intérieur des bâtiments conventuels. Les rebelles, soldats improvisés et surpris, n'opposèrent pas une grande résistance. Zabrücksi entra le premier dans l'ancienne hostellerie et abattit d'un coup de revolver l'officier ennemi responsable de la petite garnison rebelle.
A sa suite, les soldats grand-ducaux tuèrent les rebelles qui s'agitaient dans le réfectoire et assommèrent à coup de crosse ceux qui mal réveillés sautaient sur leurs armes. Tandis qu'ils nettoyaient le bâtiment, le capitaine Zabrücksi et une poignée d'hommes descendirent vers le cellier. Après avoir dévalé une trentaine de marches, il arrivèrent devant une lourde porte de bois gardé par trois rebelles.
A la vue de l'escouade, l'un d'entre eux jeta immédiatement son arme et leva les mains au ciel. Les deux autres ouvrirent maladroitement le feu sans blesser personne. L'instant d'après, les trois ennemis du Grand-Duc s'écroulèrent mortellement touchés.

Zabrücksi touchait enfin au but, il fit sauter prestement la serrure de la vieille porte de bois et pénétra dans le cellier qui faisait office de cachot. Eblouis, les prisonniers cachèrent leurs visages, mais le Prince reconnut la silhouette familière de Schlesien et de l'ancien ami de son père, le général Staaterbek. Il distingua également un jeune homme qui devait vraisemblablement être le prince de Furstentein, ainsi qu'une jeune femme qu'il ne parvenait pas encore à identifier.
L'opération était pour le moment une réussite complète.



Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de main en Nordenmark.

Message par Prince Zabrücksi le Ven 20 Juil 2012 - 14:05

Le Prince vit nettement un soupir de soulagement se dessiner sur le visage des libérés. Tendant une main à Staaterbek pour l'aider à se lever, il commenta.

- Messieurs, mademoiselle, nous devons partir prestement.
- Nous vous suivons, Franz.

Avisant la jeune femme, le Prince demanda avec curiosité.

- Mais qui donc êtes vous mademoiselle ?

La jeune femme prit un air buté et d'une voix haut perché répondit.

- Comment donc qui suis-je ? Je suis la Princesse de Furstentein, et mon rang implique que vous vous adresser à moi avec bienséance et courtoisie. D'ailleurs à qui ai-je l'affaire .. capitaine ?

Zabrücksi se rappela à ce moment-là que le jeune Prince de Furstentein avait une sœur. On la disait jolie mais elle était aussi capricieuse, têtue, caractériel et méprisante. bref, le prototype même de l'aristocrate odieuse et dépensière. Sans se vexer, le Prince lui saisit le bras et lui fit le baisemain. Su ce fait, il adressa sa réponse, brève et caustique.

- Mes hommages Mademoiselle. A Monsieur le Seigneur de Brestlitovzk.

Le jeune homme vit la jeune femme faire le rapprochement dans son esprit. Si elle rosit légèrement, elle ne desserra pas pour autant les dents et resta dans une attitude de défi.

- Nous devons partir immédiatement. Des aéroplanes nous attendent. Pressons-nous.

Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de main en Nordenmark.

Message par Erwin Schlesien le Sam 21 Juil 2012 - 14:55

Alors qu'ils remontaient à toute vitesse les escaliers, Schlesien s'adressa à son sauveteur.

- Grands Dieux Zabrücksi, je ne vous remercierai assez jamais ! Mais quelle frousse vous m'avez faites, j'ai cru que l'on venait nous égorger !
- Nous ne sommes pas encore tirés d'affaire Erwin.

En débouchant à l'air libre, Schlesien respira à pleins poumons. Staaterbek en fit de meme tandis que le Prince du Furstentein malgré son visage d'ange se répandait en imprécations envers les cadavres merksistes à terre. Sa jeune soeur exprimait aussi son soulagement mais se plaignait aussi devant la révélation faite par un soldat du moyen de locomotion de retour.

Schlesien regarda un temps le parvis de l'abbatiale. Une petite dizaine de corps gisaient à terre, tous portaient le brassard rouge de la rebellion. On ne comptait seulement que quelques blessés légers parmi les rangs grand-ducaux. Reportant son attention sur le tintamare que faisaient les avions, il marmonna mi-inquiet, mi-amusé.


- Zabrücksi ! Zabrücksi ! Si les Dieux avaient voulu que nous volions, ils nous auraient donné des ailes !

avatar
Erwin Schlesien

Messages : 65
Date d'inscription : 17/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de main en Nordenmark.

Message par Prince Zabrücksi le Dim 22 Juil 2012 - 22:45

Le Prince eut un sourire indulgent. Schlesien était un vrai trouillard.
Le capitaine, ses soldats et les délivrés embarquèrent à bord des aéroplanes. Si Schlesien tremblait de tous ses membres, Zabrücksi constata avec plaisir que la princesse de Furstentein se serrait nerveusement contre lui.
Les avions démarrèrent dans un raffut du diable et après une centaine de mètres ils quittèrent le sol. Après une heure et demi de vol, ceux-ci atterrirent à Zollenheim. L'opération était une totale réussite et un véritable coup d'éclat pour le Prince.

Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de main en Nordenmark.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum