Communiqué du Ministère des Affaires Extérieures.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communiqué du Ministère des Affaires Extérieures.

Message  Prince Zabrücksi le Dim 14 Oct 2012 - 1:23

Les Zabrücksi était de retour aux affaires de l'État. La famille allait de nouveau se vouer au service de la nation zollernoise. Après le père, le fils ! Longtemps, ce dernier avait vécu dans l'ombre de son illustre paternel. On commémorait encore au Zollernberg les péripéties du conflit passé. Tous se souvenait du Ludwigstein, des batailles navales du Locquetas, de la défaite certes, mais o combien glorieuse des Zorcades.
Le souvenir du Feld'maréchal zollernois passait et quittait progressivement les mémoires pour rentrer dans l'Histoire. Après les pamphlétaires, les chercheurs s'intéressaient au défunt prince. Et, enfin, la légende dorée du patriote zollernois, comme il aimait à s'appeler, se fissurait, se faisait bancale. Si on saluait la victoire de la Grande-oeuvre et le sacrifice final du Prince, on ne pouvait s'empêcher de critiquer la gestion de la guerre, le déroulement des opérations militaires, et enfin, timidement, on laissait sous-entendre que Babenberg n'était pas le seul responsable de la défaite zollernoise.
Le jeune Zabrücksi avait passé ses premières années politique à défendre la mémoire de son père, mais aussi paradoxalement à se battre contre cet encombrant héritage.
La Guerre de Réunion avait détruit l'image de respectabilité et d'honorabilité du Zollernberg pour en faire un empire-voyou et impérialiste. On reconnaissait malgré soi à l'adversaire de la veille, qu'il avait été dans son droit, qu'il avait défendu son territoire, avec vigueur, comme le Zollernberg l'aurait fait pour le sien.
Peu à peu, le Prince, à travers ses différents postes, ministre auprès des Petites Zorcades, ambassadeur en Armara, et finalement Ministre des Affaires extérieures avait travaillé à détricoter l'hostilité du micromonde à l'égard de son pays. On s'était rapproché de la Russlavie et du Belondor. On avait signé la paix avec Édoran, mais les dangers actuels avaient rapproché les deux ennemis de la veille. On se réconciliait.
C'est en pensant à cette optique de paix que le Prince rédigea son communiqué. Seul comptait la défense du territoire national désormais. Les principes d'une nouvelle politique extérieure étaient posés.




Ministère des Affaires extérieures




Par la présente, le Zollernberg proclame la paix au monde. Plus qu'aucune autre, la nation zollernoise connait les affres de la guerre et sait les misères qui en découle pour les gens, le commerce et le crédit des nations. Aussi, elle est résolu à défendre le droit des nations à promouvoir l'amitié et la concorde entre elles.
Le gouvernement du Grand-Duché du Zollernberg considère ses frontières actuelles comme intangibles et définitives. Les limites du pays sont marquées par la nature, nous les avons atteint des quatre coins de l’horizon, du côté est, du côté des Mers, du côté des Savonifères. Là sont et finissent les bornes de la nation zollernoise.
Le gouvernement du Zollernberg va procéder à une réduction de la deuxième flotte, en Mer de Locquetas, parce que la situation régionale ne l'exige plus, et en guise de bonne volonté vis-à-vis de la Confédération de Scanthénoisie-Helvétia.
Le gouvernement du Zollernberg annonce également et ce solennellement la fin de ses revendications sur le Krassland et sur le Krassberg. Il accepte, parce que le bon sens et la nature des peuples le commande, les frontières du Gausstrom. Pour autant, le Grand-Duché fait un appel d'offres auprès de toutes les entreprises d'armement micromondiale afin de construire une ligne militaire afin de mettre hors d'atteinte le Wasserland d'une quelconque agression des autorités de Neu Krassburg.


Prince Zabrucksi, Premier Ministre de Son Altesse Royale Louis Ier.

Prince Zabrücksi

Messages : 407
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué du Ministère des Affaires Extérieures.

Message  Prince Zabrücksi le Sam 27 Oct 2012 - 23:40

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES




Le gouvernement du Grand-Duché du Zollernberg condamne avec violence l'assaut militaire des autorités de Neu Krassburg contre la Russlavie.


La Russlavie est l'ami et l'allié indéfectible du Zollernberg. Aussi, le Grand-Duché prendra toutes les mesures nécessaires à la protection de son intégrité territoriale. Le Zollernberg considérera toute atteinte nouvelles aux territoires de Édoran ou du Belondor comme un casus-belli et ne manquera pas de soutenir ses amies avec toutes ses forces.


Le Krassland achève de ruiner le peu de discrédit qu'il pouvait conserver après tant d'années d'anarchie et de désordre organisé. Depuis sa fin de léthargie, il ne manque pas d'agressivité envers ses voisins. Le gouvernement de Monsieur Egon Schweinwald est tout simplement criminel. Tous les krasslandais, du simple citoyen au plus haut fonctionnaire sont élevés et manipulés dans la haine et la xénophobie complète des Zollernois, des Belondaures, des Édoranais et des Russlaves. Non content d'endoctriner les malheureux sous son ressort, le gouvernement de Neu Krassbourg se comporte en État-voyou à l'extérieur et promet d'agresser à peu près tous ses voisins. Fort heureusement, les contradictions des énergumènes mégalomanes krasslandais achèveront de discréditer ce gouvernement et conduiront à son isolement.


Le Zollernberg demande une concertation avec ses amis belondaures et édoranais, qui seront à ne pas en douter, la cible suivante de l'impérialisme outrancier des autorités de Neu Krassburg. Une rencontre à trois serait fort bénéfique à la bonne santé de nos peuples.


Le Zollernberg appelle les nations du micromonde, au delà des clivages habituels, à choisir leurs camps. Celui du Zollernberg et de ses amis est celui de la paix, de l'intégrité des nations et de leur bonne entente. Celui du Krassland est de la guerre, de la xénophobie et de l'impérialisme.


Le Zollernberg rappelle qu'il n'entretient aucune animosité envers les Krasslandais qu'ils souhaitent forts et réunis mais uniquement à son gouvernement qui poursuit le but d'abaisser et de dépouiller ses voisins.


Son Excellence le Prince Zabrücksi, Ministre des Affaires Étrangères de Son Altesse Royale Louis Ier

Prince Zabrücksi

Messages : 407
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué du Ministère des Affaires Extérieures.

Message  Prince Zabrücksi le Jeu 22 Nov 2012 - 17:55



MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES




Au lendemain du torpillage du navire de la Golden Ztar Line, l'Inzubmerzible, par un navire sous pavillon sorabe et de la mort de cent dix sept citoyens zollernois, le gouvernement du Grand-Duché du Zollernberg fait savoir ses réactions et la politique qu'il entend mener en conséquence.

Le gouvernement du Zollernberg adresse ses profondes condoléances aux familles des victimes de la catastrophe maritime. Il s'associe à leurs mémoires, une messe en leur mémoire a été adressé ce matin à la cathédrale de Whilelstaufen.

Le gouvernement a une pensée particulières pour ses camarades du gouvernement l'Honorable Alexander Lemberg, Ministre délégué en charge de la Reztauration Morale et l'Honorable Agénor de Montmirail, ministre en charge de la modernisation des armées. Tous deux s'étaient distingués pour leur sérieux et leur dévouement à la nation zollernoise.

Une autre pensée également pour le capitaine Linman. L'homme était un vétéran de Guerre de Réunion en tant que capitaine du N.S.A.R Marialyn. Le capitaine aura rempli jusqu'au bout les devoirs inhérents à sa fonction. Refusant de rallier les pirates, il a été abattu en voulant défendre les passagers sous sa protection. Il en va de même pour le repris de justice Zanz Kulloth, en route vers un bagne zindien, il bénéficie de ce fait, de la part du gouvernement, d'une grâce à titre posthume.


Le Zollernberg n'a jamais reconnu la Principauté de Sorabe. Celui qui se fait appeler Prince-Amiral n'est qu'un chef de gangs, qui à la faveur de circonstances particulières a pu donner à son repère l'apparence d'un État.
Ce meurtre gratuit prouve bien que nous n'avons point affaire un État de droit, mais bien à une bande de criminels.

Aussi, il ne serait question de déclarer une guerre mais de mener une opération de police de grande envergure.

Le Zollernberg donne quarante huit heures à Monsieur Frédéric de Lusance pour accepter ses conditions.
- La restitution de tous les Zollernois raptés.
- Le versement de réparations morales et matérielles à hauteur de 5 000 LZ pour l'État zollernois, et de 2 000 LZ pour la Golden Ztar Line et de 1 000 LZ pour les familles de victimes.
- Le démantèlement de la flotte de guerre sorabe et et des infrastructures portières de Port-Princier.
- La livraison à la justice zollernoise de Monsieur Frédéric de Lusance, et de l'équipage au complet du navire coupable.
- L'assurance écrite que les autorités établis en Sorabe n'agresseront plus jamais aucun navire zollernois, qu'ils soient militaires ou civils.

En cas de refus de cet ultimatum, le Zollernberg déploiera immédiatement des moyens militaires conséquents afin de purger définitivement la mer Océane des corsaires sorabes, ennemis du genre humain et de la paix.



Franz Molenkopv-Zabrücksi, Ministre des Affaires Étrangères de Son Altesse Royale Louis Ier.

Prince Zabrücksi

Messages : 407
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communiqué du Ministère des Affaires Extérieures.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum