(Lettres patentes) Lettres portant admission dans l'Ordre de la Sainte-Trinité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Lettres patentes) Lettres portant admission dans l'Ordre de la Sainte-Trinité

Message par Zollernberg le Jeu 25 Oct 2012 - 0:56




OUS, Louis, par la grâce des Dieux, Grand-Duc de Zollernberg et Défenseur de la Foi, Empereur des Zindes; Grand-Maître de l'Ordre de la Sainte-Trinité, Grand-Maître de l'Ordre de la Couronne, Grand-Maître du Très Éminent Ordre de l'Étoile des Zindes, etc.





A TOUS, PRESENTS ET A VENIR, QUI CES PRESENTES LIRONT, POUR PERPETUELLE MEMOIRE, SALUT !





L'ordre de la Sainte-Trinité est, par son ancienneté, son illustration et sa rareté, de toutes distinctions, la plus évidente et la plus éclatante marque de l'attachement et de l'estime porté par la Couronne à l'un des sujets sur lequel s'exerce sa majesté. Des honneurs dont elle est source, il est le plus ultime et trouve dans l’exception sa valeur et attache le prix du sang au service civil déjà remarquable. Il doit pour cette raison, préférablement à toute autre, être décerné à ces sujets généreux qui ont exposé leur vie pour le service de l’État, ou sacrifié leur repos au bien public.


A cet égard, Nous jugeons que les pairs de la Couronne qui ont porté à un niveau plus haut encore le degré de leur abnégation et de la qualité de leur action ne doivent pas se voir refuser, quand ils en sont dignes, la distinction d’être élevé à nouveau auprès du Trône, dans son Ordre le plus éminent, signe d'un indéfectible attachement à l'Eglise et à la Couronne.


C’est ainsi que Nous Nous proposons de témoigner à Notre cher et bien aimé Prince Zabrücksi, Notre Ministre des affaires extérieures de par nous établi, la satisfaction des services qu’il a de nouveau rendu à notre État dans l'exercice de cette fonction comme dans bien d'autres par le passé.


Nous faisons donc savoir à tous, présents et à venir, que, eu égard à ce que dessus, considérant en outre les agréables, nombreux et recommandables services que le Prince Franz a déjà rendu et rendra à l'avenir, nous l'espérons, à notre Couronne, et autres bonnes considérations, de l'avis de notre conseil qui est aussi celui de notre grâce spéciale et magistrale, pleine puissance et autorité royale, Nous avons, par ces présentes lettres, signées de notre main, admis Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi dans l'Ordre de la Sainte-Trinité, pour y prendre rang à la dignité de Chevalier.

Et pour que ce soit chose ferme et stable à toujours, nous avons fait apposer aux présentes notre grand sceau, sauf en autres choses notre droit et le droit d'autrui en toutes. Car tel est notre bon plaisir.


Donné au Palais, le quatorzième jour du mois de mars de l'an de grâce deux mil douze, de notre règne le deuxième.


Louis



Par le Grand-duc,



Georg Smith, Carzinal-Archevêque de Wilhelstadt,
c.e.z.
Chancelier de Zollernberg


Georg, carzinalem
Le Grand-duc étant en son Conseil




Zollernberg
Admin

Messages : 491
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum