Petit thé en famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petit thé en famille

Message par Feu Baron de Lezingham le Mer 4 Jan 2012 - 22:33

Le Baron de Lezingham recevait pour l'heure du thé, à l'hôtel Strendz, sa cousine et son cousin, l'Honorable Georg von Monck. L'homme ancien député libéral des Marches du Zomberg, le fief électoral des Smith, avait épousé Katharina Fussgänger von Ferrersheim, fille de l'ancien Premier Ministre Philipp Fussgänger et de son épouse, Victoria Smith, tante d'Alexander. Ses compétences juridiques, et plus certainement sa parenté avec la famille Smith, alors bien en cour, lui avait permis d'accéder à la charge convoitée de Procureur Général de la Couronne.

- Très chers Kathy et Georg, comment allez vous ? - fit chaleureusement le Baron, embrassant tour à tour l'un et l'autre -

L'on se salua, on alla prendre le thé, parlant de tout et de rien. Une heure avait passé.

- Kathy chère cousine, veux-tu me laisser avec ton mari je te prie - James veuillez accompagnez votre tante dans le jardin je vous prie. - James était l'héritier du couple Smith ; à dix sept ans, il attendait son intégration prochaine à l'académie de Zandhurst. Pour l'heure il s'ennuyait à la capitale, fréquentant à l'ordinaire et pour tuer le temps, les maisons closes et les bars malfamés de Zhite Chapel ; il sacrifia donc à la tâche ingrate de faire la conversation à la dame - A l'intérieur, les deux hommes étaient désormais dans le cabinet de travail du Baron :

- As-tu lu cela Georg ? - Smith lui présenta l'article si controversé du KAZ
- Oui Alexander, c'est d'une violence inouïe. Je viens de recevoir une plainte de Monsieur le Prince à ce propos.
- Cela n'est guère étonnant
- Et qu'en penses-tu ?
- J'en pense qu'elle est en partie recevable

Smith regardait vers le parc, s'amusa de voir son fils jouer les chaperons, puis revint à ses esprits, l'air grave.

- Te souviens-tu qui a permis qu'un député inconnu devienne Procureur Général de la Couronne ?
- Toi Alexander.- un silence pesa dans la pièce - Qu'attends-tu de moi ? - Georg avait toujours redouter le jour où on lui rappellerait sa place -
Smith sourit, se délectant de la crainte poignait dans les yeux du magistrat
- Tu recevras des pressions du Prince, ton supérieur hiérarchique, je ne demande rien d'autres que ta fidélité et ton impartialité. Tu sais comme moi les accusations qui sont recevables de celles qui ne le sont pas...

Vingt minutes plus tard, le couple sortait de l'hôtel Smith. Et à Katharina de remarquer :
- Vous avez l'air inquiet mon ami...
avatar
Feu Baron de Lezingham

Messages : 153
Date d'inscription : 26/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum