Arrivée d'un régiment édoranais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Charles de Hauteville le Ven 18 Jan 2013 - 13:55

Un navire édoranais entra dans la très sécurisée rade de Zollenhafen. Son pacha, le Capitaine de Corvette de Bonneville, pris contact radio avec la capitainerie du port.


- Ici le transport de troupes édoranais "MIE Pélican". Conformément au traité de la Triple-Alliance et aux discussion entre nos Etats-majors, nous apportons le 52e régiment d'artillerie côtière pour servir sur la ligne Gatline. Demandons autorisation d'accoster et de débarquer les troupes. A vous. Terminé.




avatar
Charles de Hauteville

Messages : 164
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Prince Zabrücksi le Ven 18 Jan 2013 - 14:49

S.A le Colonel Prince Zabrücksi.
Chef d'état-major de la ligne Gatline.
à
Capitaine de Corvette de Bonneville

Capitaine,

Bienvenue au Zollernberg. Votre unité est autorisé à débarquer et à prendre position que mes subalternes vous désigneront. Vive le Zollernberg ! Vive Édoran ! Vive la Triple-Alliance !

Zab.

Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Charles de Hauteville le Ven 18 Jan 2013 - 15:32

- Transmettez que nous avons bien reçu. Timonier, veuillez engager les manoeuvres d'accostage.

- Bien, commandant.

Le "Pélican" fut à quai en moins d'un quart d'heure et les troupes purent débarquer sans soucis.


Le Colonel Manfred Mortimer a la tête des 2000 artilleurs côtiers se présenta auprès des officiers de la ligne Gatline en poste au Port de Zollenhafen.


- Mes hommages, officiers. Veuillez nous indiquer où prendre garnison.

Pendant ce temps, de Bonneville renvoya un message aux autorités militaires.

- Avez-vous régiment à envoyer dans le cadre de l'échange ?


avatar
Charles de Hauteville

Messages : 164
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Edorel Gatline le Ven 18 Jan 2013 - 18:47

Le colonel franz-Alezzandro von Wallenstein-Gasparellys était un métisse zollerno-yssois. Il avait les manières de sa mère (vényssienne) et l'intelligence de son père (wasserlandais). Il commandait le 2eme régiment du génie, unité qui avait servie en Edredonie et dont l'une des spécialité était les travaux de fortifications. Bien sûr, spécialité ne signifie pas travaux unique, un zapeur zollernois se doit être aussi bien capable de faire sauter un bloc de béton que de réparer une marionnette pour faire plaisir aux enfants. Et accessoirement, résoudre n'importe quel casse-tête en moins d'une minute trente (épreuve pas apprécier du tout à Zandhurst mais indispensable pour faire ses classes au génie).

Wallenstein dirigé une régiment composite de 3500 hommes, deux bataillons de sapeur, un bataillon d'ingénieurs, ainsi qu'un bataillon pour le renseignement militaires (cartographe, traducteur, éclaireur ainsi que les fameux znipers). Le régiment était arrivé la veille, pour s'occuper de l'entretien de la ligne Gatline leur avait-on dit. Le régiment ne reçut sa nouvelle réaffectation qu'hier soir. L'idée de repartir en Edredonie ne plaisait pas à certains, mais le colonel les rassura en indiquant qu'il s'agissait de poser quelques soucis aux krasseux. Quel genre de soucis ? Lui-même ne savait pas encore. Avant de partir, Wallenstein avait reçu un pli du Feld-Maréchal ou celui-ci restait évasif dans ses propos et ou il finissait par un laconique "faites ce qu'ils vous demandent."

Le régiment arriva face à la troupe édoranaisse.


-Qui est votre chef ? Lança le colonel aux édoranais.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Charles de Hauteville le Ven 18 Jan 2013 - 22:24

- Mes hommages, Colonel. Je suis le Colonel Mortimer, chef de corps du 52e régiments d'artillerie côtière, le régiment édoranais envoyé dans le cadre de l'échange. Vous embarquez pour l'Edredonie ?
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 164
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Edorel Gatline le Mer 23 Jan 2013 - 11:52

-Colonel von Wallenstein-Gasparellys, 2eme régiment du génie de Son Altesse. Répondit l'homologue Zollernois en saluant l'édoranais.

-Voila une sympathique embarcation, je suppose qu'il n'est pas utile que nous prenions nos aises la dedans compte tenue du trajet non ? Bien, la place est chaude. Pour le reste voyez avec le général Mauzer, Zabrucksï est le chef de cette ligne, mais c'est Mauzer qui dirige l'ensemble dans les faits, c'est avec lui qu'il faut voir pour votre rôle dans la ligne.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Charles de Hauteville le Ven 25 Jan 2013 - 10:29

- Vous pouvez embarquez, je crois. Le Pélican n'attends plus que vous. Et en effet, la route n'est pas longue, ne vous inquiétez pas.

Les deux officiers supérieurs chefs de corps se saluèrent. Le 2e régiment du génie zollernois embarqua à bord du navire de transport. Lorsque l'opération fut terminé, le navire quitta le port et pris la direction de l'Edredonie.

Le Colonel Manfred Mortimer attendit qu'on lui attribue un bastion, une section de ligne, un groupement de forts... bref, une garnison où la défense côtière édoranaise pourrait s'installer.



avatar
Charles de Hauteville

Messages : 164
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Prince Zabrücksi le Ven 25 Jan 2013 - 12:31

Un officier zollernois reçut le colonel Manfred Mortimer. Les deux militaires se saluèrent, et rentrèrent à l'intérieur du quartier général de la ligne Gatline.
Ce fut le Prince Zabrücksi, en qualité de chef d'état-major de la ligne Gatline qui donna l'affectation au régiment édoranais.

Penché sur un carte, les deux hommes conversèrent.


- Voici votre position colonel. Nous avons pensé qu'il était symboliquement intéressant de fractionner votre unité. Un bataillon devra rester à Zollenhafen, principale cible de notre adversaire. Le reste de votre régiment sera affecté aux fortifications de Lebus an der Krazze. C'est une ville côtière d'un peu moins de trente mille habitants à quelques kilomètres au nord de Zollernhafen. Autant vous dire qu'en cas de conflit, votre poste ne sera pas une sinécure.

Plus malicieux, le Prince-colonel glissa.

- A ce propos, je ne crois pas que nous risquons un conflit. Édoran éprouve la dernière manoeuvre krasslandaise en terme de relations internationales. Votre gouvernement fait place à un véritable harcèlement de la part des krasslandais. Combien recevez-vous de réclamations sur l'Édredonie par jour ? Au moins des dizaines non ? Sans doute, espèrent-ils que, lassé, vous finirez par leur donner satisfaction ...

L'Etat-major zollernois eut un sourire. Rien n'effrayait la diplomatie krasslandaise.

- Bien, je crois, colonel, que nous avons fait le tour. Ah, un banquet pour vos hommes a été prévu à Lebus an der Krazze. Vous le partagerez avec la brigade zollernoise qui assure avec vous la défense de la cité.

Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Charles de Hauteville le Ven 25 Jan 2013 - 18:03

- Altesse, ce banquet est un honneur. Mes hommes défendront fièrement les bastions dont ils auront la charge. Les 500 hommes du 1er bataillon, aux ordres du Commandant François-Xavier Beltran vont prendre place à Zollenhafen. Les 3 autres bataillons et la batterie de commandement s'installeront à Lebus an der Krazze.

Concernant la Diplomatie krasslandaise, je n'y fais guère attention... il ne revendique plus l'Edredonie, nous ne comprenons donc pas leurs gesticulations... Peut-être est-ce pour nous endormir et reprendre en force l'Edredonie malgré les belles paroles. Ils en sont bien capable, c'est pour cela que notre Etat-major maintien des troupes en Edredonie.
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 164
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrivée d'un régiment édoranais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum