Lettre à sa Majesté Louis Ier de Zollernberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre à sa Majesté Louis Ier de Zollernberg

Message par Feu Comte Felgenheim le Sam 2 Mar 2013 - 20:57

Monsieur Karl Kramer, Comte de Felgenheim
Député et Président du Parti Nationalizte Zollernois

à

Son Altesse Royale Louis Ier de Zollernberg, par la Grâce des Dieux, Grand-duc de Zollernberg, Défenseur de la Foi, Empereur des Zindes, etc

Sire,

Dans leurs mansuétudes, les Dieux ont donné au Zollernberg votre illustre personne. Ils ont voulu que vous soyez leur lieutenant sur terre, le guide de leurs enfants.

C'est mu par les mêmes sentiments que vos sujets m'ont priés de vous adresser leurs humbles suppliques.

Nombreux sont les zollernois, et ce, de toute condition et de toute confession, qui s'avouent effrayés par la manière dont votre gouvernement gère les ambitions krasslandaises sur une partie de vos États. Plusieurs bons et loyaux sujets de votre Couronne s'effraient de la possibilité entrevue de quitter votre main bienveillante et de passer sous un joug étranger, hérétique et potentiellement anti-zollernois. J'ai vu des familles épouvantés prier avec une grande ferveur pour ne point être détaché de vous.

J'ai moi même reçu, en tant que gouverneur de votre province de Zabruck, des zollernois inquiets pour le sort de leurs compatriotes du sud, et soucieux du prestige de votre Couronne et de l'intégrité de la Nation. Ces gens-là, des zollernois venus de tout vos États, assiègent les permanences des partis politiques de l'opposition parlementaire, comme les bureaux des gouverneurs de province.

Désireux de ne point s'inscrire dans la querelle des partis, ils m'ont demandé de vous communiquer le plus fidèlement possible leurs humbles suppliques. Signe de leurs angoisses grandissantes, ils ne se sont point d'abord adressés aux pouvoirs locaux, mais on tenu à adresser leurs requêtes sans intermédiaire.

Ils vous supplient, vous pressent humblement de ne point les abandonner. Ils ne peuvent imaginer le pire, mais restent épouvantés par le manque de fermeté que le gouvernement du Très Noble duc de whilelstein fait preuve vis-à-vis du Krassland. Ils attendent une ferme résolution de votre part, vous seul pouvait dissiper leurs peurs.

Je suis, à titre personnel, inquiet pour l'intégrité de vos États, et de la nation. L'union des Zollernois a été difficile, et je crains que celle-ci ne soit remise en cause. Aussi, je vous supplie, comme je supplierais à un père, de ne point laisser orphelins, vos enfants du wasserland.

Recevez, Sire, l'assurance de ma plus complète loyauté et de mon empressement à vous servir.

Felgenheim.
avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à sa Majesté Louis Ier de Zollernberg

Message par Feu Louis Ier le Dim 3 Mar 2013 - 16:29


SON ALTESSE ROYALE LE GRAND-DUC


Très Honorable Karl von Felgenheim, C.P.
Député, Président du PNZ


Palais Cobourg, Wilhelstaufen
Le 3 mars 2013



Monsieur le Président,


Nous vous savons gré de bien avoir voulu nous faire parvenir les inquiétudes de nos sujets. Les palais sont parfois bien éloignés des états d'âme de la foule ; il est une félicité pour notre Couronne d'avoir des serviteurs prêts à la servir et à la conseiller fidèlement sans esprit de parti que celui de servir le Grand-duché que les Dieux nous ont confiés en pleine souveraineté.

Averti de votre missive, nous en avons pris connaissance hier au soir et reçut Monsieur notre Premier Ministre. Nous l'avons entretenu du fait que vous évoquez dans votre lettre et lui avons demandé quelque éclaircissement sur la politique qu'il mène à l'extérieure de nos frontières. Il ne nous appartient point de gouverner, cependant l'idée que nous nous faisons de la haute charge à laquelle la providence nous à appeler, nous permet d'intervenir afin de rassurer nos sujets dont nous sommes par définition le souverain autant que le père. C'est pourquoi nous nous rendrons en Wasserland et nous adresserons bientôt à la Nation afin de lever les peurs et les incertitudes qui pèsent sur l'avenir de notre bonne province et de notre bon peuple de Wasserland. Nous incarnons la permanence de l'Etat par delà les choix politiques. L'intégrité de nos frontières et l'empire de notre souveraineté est un motif grave qui ne souffrira aucune faiblesse de notre part.

Recevez Monsieur le Président, l'expression de mes salutations distinguées et mon entière estime à votre égard.


Louis, M.D.
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum