Lancement de l'Argoz Panoptèz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lancement de l'Argoz Panoptèz

Message  Edorel Gatline le Sam 9 Mar 2013 - 13:16

La commande lancé dans les chantiers de Zozolulu avait été réaliser aussi discrètement que possible. De l'extérieur, ça ressembler à un croiseur, assez classique en fait. Sauf qu'en fait, il avait été explicitement indiqué sur l'appel d'offre que seul devrait être construit la coque et l'intérieur du navire. Le reste, à savoir moteurs, aménagement, et équipement était laissé à d'autres. Le navire fut donc livré par remorqueurs jusqu'à une crique bien gardé par les ZZZ. L'idée avait été proposé au Feld-Maréchal il y a quelques mois et une fois les études faites, celui-ci donna sa bénédiction quant à la mise en chantier du bestiaux. Dans cette même crique sous bonne garde le navire fut terminé par les ingénieurs et les ouvriers des ZZZ. Pas étonnant qu'il y ait autant de secrets autour de ce navire, même le Grand-Duc n'est pas au courant. Il faut dire que depuis que Gatline est à la tête des ZZZ, ces derniers ont gagnés en puissance et les maigres unités d'intervention armée sont devenues depuis de puissantes troupes apte à rivaliser avec n'importe quel autre unité de l'armée, voir même de la Garde. Pas étonnant qu'on les trouves aussi sur la ligne Gatline, ça sera une surprise de poids pour les crasseux.

Le navire avait reçu le nom de code "Argoz Panoptèz", du nom du géant mythique aux cents yeux. Nom bien choisis pour le futur commandement mobile des ZZZ. Rien que la fiche descriptive (classé niveau de confidentialité 5) en disait tout. Des moteurs d'une puissances phénoménale (de 0 à 100 Nd en deux minutes), une autonomie de 40 000 nautiques, tout un système de télégraphie sans fil, des radios, des radars surpuissants et la capacité d'écouter n'importe quel conversations aussi bien en CSH qu'à Nadür. Bref, un monstre qui voit tout et entend tout. En tant que navire des ZZZ, il fallait aussi qu'il soit discret, le navire entier été insonorisé, la coque était constitué d'une armature solide résistantes aux tempêtes et aux torpilles, et un système de brouillage radar. Le navire devait être capable de mouiller indifféremment dans la baie de Kaora ou de Krassenhaven sans être repéré. Accessoirement, il y avait deux plates-formes pour Zepplin ainsi qu'une catapulte à avion, plusieurs batteries de DCA et un système de contre-torpillages.

Le navire après des mois de travaux était enfin prêt à prendre le large, aucun amirauté était au courant de la présence d'un navire furtif dans leurs lignes et il est fort probable que ce navire joue un rôle déterminant dans le futur conflit qui s'annonce...
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum