Lettre à Son Altesse Royale le Kronzprinz.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre à Son Altesse Royale le Kronzprinz.

Message  Feu Comte Felgenheim le Lun 18 Mar 2013 - 23:54

Karl Kramer von Felgenheim.
Président et député du PNZ
g.c.o.c, c.e.z.

à

Son Altesse Royale le Kronzprinz Victor-August.


Monseigneur,

Sans doute Madame la Grande-Duchesse vous a-t-elle parlé de moi. Je suis très ami avec elle. J'étais également très attaché au Prince August Molenkopv von Zabrücksi. L'homme dont vous portez le nom parce que vous êtes né au moment où il remportait une grande bataille pour le Zollernberg. Je suis le Comte de Felgenheim, mais vous pouvez m'appeler "Monsieur Karl" ou simplement "Karl".

Sans doute vous demandez vous pourquoi-je vous écris. J'ai été ministre de votre père. Jamais le premier, mais toujours à un ministère d'importance. Comme vous plus tard, j'ai servi le Zollernberg. Je me suis donné entièrement à ma patrie, j'ai fait tous les jours mon travail pour rendre heureux et riche le peuple zollernois. Votre père a été satisfait de mon travail, il a reconnu en moi, un homme simple, et il m'a demandé des conseils même quand je ne travaillais plus pour lui.

Aussi, je vous écris mon cher petit prince. Avec beaucoup d'émotion. Je vous ai vu nourrisson, cela veut dire juste après votre naissance. J'ai le souvenir de votre père, mon souverain, se baisser vers votre berceau, les yeux plein d'amour.

Sans doute vous le dit-on régulièrement mais un jour vous deviendrez le Grand-Duc du Zollernberg. Avez-vous bien compris ce que cela veut dire ?
Avez-vous vu sur une carte l'étendue du Grand-Duché de Zollernberg ? Vous serez Prince de la ville des marais, Kreuzeunbourg, jusqu'au beau port de Port-Zaid. Votre autorité s'étendra des monts brumeux du vieux Zabrück jusqu'à la bouillonnante et si industrieuse Zotterdam. Comprenez, mon enfant, que vous ne serez pas seulement souverain d'états et de villes. Non, votre Couronne vous commande plus. Vous serez le souverain de toutes les églises, de tous les calvaires, de toutes les âmes de vos bien-aimé sujets. Votre Couronne vous commande d'être le lieutenant des Dieux en Zollernberg. Comprenez vous ce que veut dire ce mot ? Vous tiendrez lieu des Dieux, vous devrez veiller au salut de chaque âme de vos sujets. Vous en serez responsable.

Vous devrez les aimer comme un père aime ses enfants. Vous devrez les aimer, même quand ils ne mériteront pas votre amour. Vous devrez être charitable en tout moment avec eux. Ils seront parfois turbulents, ils s'oublieront, et patiemment, vous devrez les ramener à vous et les guider sur le bon chemin. On leur voudra du mal, et alors, il faudra les défendre, comme si il s'agissait de vous-même. Parfois, il faudra les défendre contre eux-même. Ils feront des bêtises, comme il vous arrive d'en faire, mais elles seront plus grave. Alors, il faudra se montrer sévère, comme votre cher papa avec vous, mais ce sera pour leur bien, pour qu'ils ne refassent pas le mal.

Beaucoup de jeunes Zollernois rêveraient d'être princes, et n'en voient que les avantages. Votre titre, ce n'est pas se reposer et avoir de beaux châteaux. Le trône des princes n'est pas le divan de l'abandon, mais le siège austère du devoir. Apprenez bien cette phrase. Vous êtes condamnés à servir vos sujets et votre pays.

Pour autant, je ne veux pas vous faire peur mon jeune Prince. Tout se passera bien. Vous ne serez pas seul dans cette tache. J'ai fréquenté les soixante millions de Zollernois que comptent le Grand-Duché. Ils prient tous et vous bénissent chaque jour. Cela fait beaucoup de prières ! Que de grâces pour vous !

Excusez, mon jeune ami, d'être aussi sérieux. Mes paroles sont celle d'un adulte qui vous aime. Pour me faire pardonner, je viendrais bientot au Palais. J'amènerais de bonnes friandises, comme celles que servent mes restaurants. Je crois que votre maman ne veut pas que vous en mangiez. Ne lui dites pas que je vous en amène, ce sera notre secret. Je viendrais le matin quand elle est avec ses dames de compagnie.

A bientot, mon cher petit prince, embrassez votre mère pour moi, et ne vous tracassez pas avec ce que je vous ai dit. Vous aurez tout le temps d'apprendre. Pensez à faire votre prière ( au moins une fois par jour, c'est important ! ) et ne faites pas de caprices.

Avec toute mon affection.

Monsieur Karl, Comte de Felgenheim.
avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Son Altesse Royale le Kronzprinz.

Message  Feu Comte Felgenheim le Mar 30 Avr 2013 - 22:56

Karl Kramer, Comte de Felgenheim.
g.c.o.c, c.e.z.

à


Son Altesse Royale le Kronzprinz Victor-August.


Monseigneur, cher enfant,

Veuillez pardonner l'étourderie d'un vieil homme tel que moi. J'ai manqué votre anniversaire ! Votre mère m'a fait savoir que vous aviez été fort sage l'année passée et que vous faisiez assidument vos prières. C'est très bien !
Je vous ai offert un pottok. C'est un animal très à la mode en ce moment, surtout en Zabrück. J'espère que cela vous fera plaisir, et que votre nouveau compagnon de jeu sera aussi l'ami de votre poney Egon.

Recevez encore une fois toute mon amitié mon jeune ami.

Monsieur Karl.
avatar
Feu Comte Felgenheim

Messages : 134
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Son Altesse Royale le Kronzprinz.

Message  Victor-August Ier le Mer 1 Mai 2013 - 0:50



Palais Cobourg, le 1er mai 2013


Monsieur Karl,


Je suis content de vous écrire pour vous dire merci. Le potioc que vous m'avez offert est très gentil, mais il fait des farces à notre papa avec son copain Egon. Sophie-Charlotte et moi voulions l'appeler Choupa, mais papa a dit que ce serait mieux de l'appeler Felikz. Et c'est vrai, je trouve que c'est plus jolis de l'appeler Félikz. Félikz et Egon font plein de farce à papa. Ils ont mangé son chapeau, et ont fait caca sur ses chaussures. Nous avons bien rit. Maman ne les aime pas tellement, elle dit qu'ils puent et sont bêtes comme leur pieds. Moi je ne suis pas d'accord parce qu'ils ont des sabots.

Merci Monsieur Karl pour votre très beau cadeau.


Victor-August

avatar
Victor-August Ier

Messages : 71
Date d'inscription : 09/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à Son Altesse Royale le Kronzprinz.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum