Entrevue avec le Premier Ministre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrevue avec le Premier Ministre.

Message  Feu Prince Zabrücksi le Dim 8 Jan 2012 - 13:38

Le Prince Zabrucksi faisait les cent pas à l'Adlersberg, résidence officielle du Premier Ministre, le Très Noble Ztanyzlaz de Babenberg-Ambyctète, Duc des Zorcades. Des événements extrêmement graves s'étaient déroulés en Wasserland. Malgré la foule de rapports confus et contradictoires, une information précise émergeait. Kreuzeuburg n'obéissait plus au Grand-Duc.
Enfin, on introduisit le Prince.

- Monsieur le Prince, le Wasserland ! Une si belle province! Les dépêches que j'ai reçues sont alarmantes. Nous sommes au bord de la guerre civile !

- Allons cher Ztanyzlaz, calmez vous. Gardez la tête froide. J'ai eu des rapports autrement plus précis. Nous rétablirons rapidement la situation, soyez sans crainte. Je dois voir le Grand-Duc rapidement, arrangez moi une entrevue.
avatar
Feu Prince Zabrücksi

Messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec le Premier Ministre.

Message  Zollernberg le Dim 8 Jan 2012 - 15:36

Bien, je vous charge en votre qualité de Major-Général des armées de la Couronne à mettre fin à la rébellion. Voici votre ordre de mission.

Le Premier Ministre Feld Maréchal tendit quelque peu mal à l'aise et transpirant l'ordre de mission. Le bout de papier signifiait une chose : on ferait la guerre à des zollernois





Très Noble Ztanyzlaz de Babenberg-Ambyctète, Duc des Zorcades
Premier Ministre de Son Altesse Royale,
Feld-Maréchal des Armée de la Couronne,
Ministre des Affaires Extérieures, en charge de la guerre

A

Son Altesse le Prince Zabrücksi,
Ministre des Affaires Intérieures,
Major-Général des Armées de la Couronne

cc.

Messieurs les Colonels Généraux
Messieurs les Major Généraux
Monsieur le Prévôt de Zollernberg



INSTRUCTIONS



Monsieur le Général,


Je vous charge de mettre fin par tous les moyens légaux à la rebellion qui a débuté en Wasserland. Vous aurez autorité sur les forces de la prévôtés et les forces des armées de la couronne sous votre commandement, détaillées ci après.

Voici la liste des régiments mis à votre disposition pour le bien de votre service et le succès des armes de la Couronne :


deux régiments de cavalerie :

- le 2ème régiment de chazzeurs Prince Zabrücksi
- le 1er régiment de dragons du Prince Lorenz

quatre régiment d'infanterie :

- le 3e régiment de chasseurs à pied Royal-Weizmarz
- le 1er régiment d'infanterie de ligne Royal-Zaxe
- le 6e régiment d'infanterie de ligne Royal-Zabrück
- le 9e régiment d'infanterie de ligne Royal-Zcanthélois

un régiment d'artillerie :

- le 3e régiment d'artillerie Royal-Wilhelstadt*

*Nous n'avons pas de nouvel du 5ème régiments d'artillerie du Prince Anton stationné à Kreunzunburg. Le choix a donc été fait de vous envoyer des troupes fraiches et sûres.


Feld Maréchal Duc des Zorcades




Zollernberg
Admin

Messages : 490
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec le Premier Ministre.

Message  Feu Prince Zabrücksi le Dim 8 Jan 2012 - 16:02

Le Prince saisit l'ordre du Duc d'une main ferme, mais émit des objections.

- Quels sont mes pouvoirs ? J'entends disposer de toute latitude pour écraser les rebelles. Kreuzeunburg est une vaste cité, disposant de nombreux arsenaux et greniers. Les routes seront coupés et difficiles. Je devrais peut-être user des moyens assez peu .. orthodoxes. Pour exécuter les mesures qui me paraitront judicieuses, il me faut un arrêt qui mette à couvert ma responsabilité.

Il faudra également m'adjoindre un ou deux régiments de plus. Je m'attends à un siège difficile.
avatar
Feu Prince Zabrücksi

Messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec le Premier Ministre.

Message  Zollernberg le Dim 8 Jan 2012 - 16:28

- Il faudrait Monsieur ! N'oubliez pas qu'en dépit d'un rang que la Providence a voulu immédiatement inférieur au vôtre, je suis votre supérieur hiérarchique !

Ztanyzlaz de Babenberg-Ambyctète issu de l'union de deux des plus illustres maisons zollernoises, avait receuilli l'héritage maternel à l'âge de cinquante ans, depuis ses île des Zorcades où il résidait pendant les vacances parlementaires et lorsqu'aucune affaire ne le retenait à Wilhelstaufen - c'est à dire une à deux fois par an - , il aimait à contempler de la côte déchiqueté de l'archipel Zollerno-Yssois le Silverstein lointain, rendu visible par temps clair, sur lequel ses ancêtres Babenberg avaient régné en suzerain. Il aurait aimé y être plutôt que dans ses austères bureaux du Palais de l'Adlersberg.

Il pensait à ses ancêtres en ces heures incertaines. Ils étaient de ceux qui, à l'égal des Zabrücksi en Zabrück, ou des Brandenbourg en Wasserland avaient forgé le Zollernberg. Les couronnes ducales et les fiefs s'étaient transmis de génération en génération. Tout semblait aujourd'hui si frêle, si surranée. Le service de la Couronne était chose naturel pour un grand comme le Duc Ztanyzlaz, mais quel lourd choix ne pesait pas sur les épaules : les massacres, la guerre civile, la sécession. Il s'était receuilli des heures dans la galerie des Premier Ministres, comme pour convoquer à lui l'âme de ses prédécesseurs. Son père habitait ses pensées. Ottokar de Babenberg avait été régent de Zollernberg à titre de Gouverneur; qu'aurait-il fait ? Il avait sondé l'histoire. Les tergiversations passées il avait pris sa décision : l'autorité d'abord, les libéralités ensuite. On ne pouvait admettre que la Couronne de Zollernberg soit contesté dans ses fondements, il fallait être ferme mais juste. La justice voilà ce qui manquerait au Prince Zabrückski se disait-il. Babenberg s'était vu imposer un ministre des affaires intérieures qu'il n'aimait guère. Les favoris du Grand-duc ne se font jamais que des ennemis. Le service du Grand-duc avait fait taire les vélléité de rivalité. Les deux hommes agissaient en bonne intelligence, contractant une alliance au profit d'une entité qui les dépassait. Mais à cet instant le Duc avait remis le Prince à sa place, celle d'un subordonné.


- Nous définirons à la Chambre un cadre légal à votre action. Quant aux régiments vous n'aurez que cela pour l'heure.

Zollernberg
Admin

Messages : 490
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec le Premier Ministre.

Message  Feu Prince Zabrücksi le Dim 8 Jan 2012 - 16:56

Le Prince s'étonna de la rebuffade subie. Le Duc de Babenberg-Ambyctète n'aimait point qu'on le prenne de haut. Sa nervosité et son animosité envers le Prince avait trouvé matière à s'exprimer. Ce vieux provincial semblait voir en lui un boucher. Ne comprenait-il pas que la violence était l'essence de la guerre et qu'il était par conséquent futile de la limiter ? Peut-être était il simplement pessimiste devant les combats à venir ? Ce vieil homme était trop sensible. Une révolte intérieure était pénible pour tout notable qui entendait consacrer sa vie au service de la Couronne et du peuple, mais il était du devoir des serviteurs de l’État de refréner ce genre de pensées noires et de se consacrer uniquement à la résolution des problèmes.

- Soit, Monsieur le Duc. Concentrez les troupes à Huezel. Votre subordonné se chargera de remporter la victoire. Dites au Grand-Duc, que sa bonne ville de Kreuzeubourg sera à nouveau sienne d'ici deux semaines.
Je vous salue bas, Monsieur le Duc, et ne vous tourmentez point. Cet ébauche de guerre civile sera rapidement écrasé dans l’œuf.
avatar
Feu Prince Zabrücksi

Messages : 197
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec le Premier Ministre.

Message  Zollernberg le Dim 8 Jan 2012 - 18:27

Au mot de Zabrücksi, Babenberg bouillonna de corriger l'impertinent. Que pouvait-on contre un favori. "Quelle effronterie ! c'est insupportable !" se disait-il. Puis tendant le papier au Prince il se contenta d'un simple : "appliquez mes ordres Prince, je suis comptable devant le Grand-duc seul". Puis il vit Zabrücksi partir. Il laissa entrevoir son inquiétude : "Cet homme là mettra à feu et à sang le Wasserland. Prions qu'il ne jette pas le Zollernberg tout entier dans la guerre civile".


Zollernberg
Admin

Messages : 490
Date d'inscription : 07/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://zollernberg.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrevue avec le Premier Ministre.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum