Manifeste du Peuple vaillant de Kreuzunburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Manifeste du Peuple vaillant de Kreuzunburg

Message par Feu Baron de Lezingham le Sam 14 Jan 2012 - 21:52

Le Baron de Lezingham avait appris la résolution du Sieur Bersbourg de partir au combat. Il la trouvait sotte.

Lezingham avait été inscrit à Zandhurst, après ses études de droit, s'était là un passage normal pour tout les fils de bonne famille. Davantage qu'à l'exercice militaire, l'école préparait chacun à prendre la place qu'il avait de droit dans l'eztablishment. L'uniforme de gala et la veste Zpenzer serait pour eux davantage utiliser que l'uniforme de petite-tenue que l'on revêtait allant au combat. Il y avait bien quelques exceptions, et quelques bons soldats qui en sortaient, mais Zandhurst était d'abord le lieu où s'affrontaient toutes les vanités. Lezingham alors cadet Alexander Smith n'avait pas achevé sa scolarité, il avait préférer rejoindre les cabinets ministériels et faire la guerre sur les cartes d'état-major sous les lambris dorés du ministère. Sa seule affectation, il l'avait eu à titre de Commodore, commandant la troisième flotte, celle de Nouvelle-Caucasie, loin du Zollernberg, mesure d'éloignement déguisée que le Grand-duc Maximilien Ier avait jugé prudent d'appliquer. Militaire de salon, il avait avait toujours considérer la chose ainsi : à quoi bon risquer la mort lorsque d'autre peuvent le faire à votre place et pour vos intérêts.

Le Baron de Lezingham comptait toutefois, ne pas laissé Bersbourg livrer à une mort certaine - bien que cela ne l'eût pas foncièrement gêné, l'homme disparaissait, sa compromission avec lui -. Il décida cependant de tirer parti de la situation et déploya ses réseaux afin que partout ce matin là dans la presse zollernoise, - excepté le Zollenheim Morgenheim Post fermement tenue par la propagande Zabrücksiste et le Zozolulu Zun dont le commerce était tout autre - apparaisse le manifeste des insurgés de Kreuzunburg, il s'arrangea même, pour que le Grand-duc reçoive l'exemplaire original, celui qui avait été signé à quelque mètre du Palais, par un Bersbourg affolé. Lezingham comptait bien reprendre la main. Voilà qui donnerait une respectabilité à l'insurection des Kreuzunberger et qui lui rallierait les sympathies des loyalistes déçus du régime. Tel était le calcul du Baron au moment où, au matin, il contempla son oeuvre. "Mais, j'y pense, il a oublié de me rendre mes clés. Ce rustre manque d'élégance. - pensa-t-il en songeant à un Bersbourg ensanglanté au bord de la mort -"





Nous, Peuple insurgé de Kreuzunburg,


DECLARONS



Notre fidélité à la Couronne de Zollernberg intact, Nous ne nous sommes soulevés que par l'exaction de ses mauvais serviteurs, qui, refusant de reconnaître la misère d'un peuple pourtant fidèle à Son Altesse Royale nous a contraint à prendre les armes de la révolte et de la sédition pour rétablir nos droits et libertés confisqués, en conséquence de quoi, nous supplions Notre Haut et Puissant Souverain d'écouter ses peuples et d'accéder aux voeux qu'il formule pour la gloire de Ses Etats.


NOUS DEMANDONS


L'amélioration de nos conditions d'existence ; car aucun homme, sujet de Son Altesse Royale, s'il vit honnêtement ne doit connaître la misère et la faim, l'insécurité et la prédation des plus riches.

Le respect des libertés octroyées et reconnues constitutionnelles par Son Altesse Royale le Grand-duc Frédéric-Guillaume Ier, Auguste prédécesseur de Votre Altesse, parmis lesquelles celles de s'associer et de s'exprimer librement.

Le respect de la Constitution de Zollernberg et de son Acte additionnelle, accordé par le même Frédéric-Guillaume Ier, de sainte mémoire Notre Grand-duc.

Le respect des droits, libertés et prérogatives Parlement de Zollernberg, expression de la volonté national et garant, avec la Couronne et les Nobles Pairs, des libertés du Peuple zollernois.

La tenue d'élection générale juste et équitable, afin de déterminé les aspirations légitimes du Peuple de Zollernberg



En conséquence de quoi votre Peuple de Kreuzunburg redeviendra le plus fidèle et le plus loyal de Ses sujets, et se déclarera devant tous prêt à défendre Votre Altesse contre les plus méchants de Ses ennemis, comme il l'a naguère fait si glorieusement contre l'envahisseur Crasslandais.



Signé : Bersbourg



[/quote]
avatar
Feu Baron de Lezingham

Messages : 153
Date d'inscription : 26/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum