Études agronomiques dans les campagnes du Wilhelstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Études agronomiques dans les campagnes du Wilhelstein

Message  Alexander Lemberg le Mar 30 Avr 2013 - 19:01

Au delà de la capitale, et de ses prolongements urbains, s'étendait une vaste région agricole. Le Wilhelstein était le grenier à blé du pays.
Les Zollernois étaient encore ruraux à plus de soixante pour cent. Aussi, presque la moitié d'entre eux étaient des paysans. Il n'attirait que peu l'attention des politiques tournés vers ces secteurs d'avenir que constituaient l'industrie lourde et le négoce international.
Là était pourtant une grande richesse du Zollernberg, une richesse que Lemberg, en qualité de ministre du Trézor (et entre autre de l'agriculture) entendait pleinement développer.
Le Ministre entendait se muer en homme de terrain, malgré les légères moqueries que cela suscitait dans l'ezthablishment.
avatar
Alexander Lemberg

Messages : 184
Date d'inscription : 06/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Études agronomiques dans les campagnes du Wilhelstein

Message  Alexander Lemberg le Mar 30 Avr 2013 - 22:05

Lemberg avait visité de nombreuses exploitations et entendu de nombreuses requêtes paysannes. Une idée intéressa particulièrement Lemberg; l'élevage sélectif. Des conservatismes paysans empêchaient ce progrès.

En continuant sa tournée, il se fit l'avocat de cette idée et disait aux paysans qui voulait l'entendre.


- Croiser des animaux pour produire des hybrides augmentera la valeur du troupeau. Je vous invite à séparer les troupeaux d'une ferme selon le sexe. Ainsi, ils ne se reproduiront pas comme la nature l'avait prévu. Vous pourrez sélectionner le mâle qui fécondera votre troupeau et choisir les caractéristiques dont la génération héritera ! En sélectionnant sans cesse le "père du troupeau " pour ses bonnes qualités, le bétail n'en sera que meilleur !

Plusieurs gros propriétaire s'avouèrent intéressé et promirent de tenter l'expérience. Le petit peuple suivrait devant les résultats atteints.


En ce début de siècle, l'industrie chimique était également en expansion. On venait de découvrir que les plantes se nourrissaient d'azote. Aussi, Lemberg, conseillé par plusieurs agronomes, songèrent à autoriser l'introduction de ce très récent et novateur engrais chimique azoté. On lui promit une hausse intéressante des rendements agricoles.
avatar
Alexander Lemberg

Messages : 184
Date d'inscription : 06/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum