(Audience particulière) Réception du ministre de la Couronne de Maurésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Audience particulière) Réception du ministre de la Couronne de Maurésie

Message  Feu Louis Ier le Dim 5 Mai 2013 - 17:39

Le Grand-duc recevait en audience le ministre de la Couronne. L'homme fut amené jusqu'au bureau du souverain par le Chambellan Prince Hanz. Là, après avoir fait antichambre une dizaine de minute, le chef de gouvernement maurésien fut reçut par son souverain. Louis y attachait une grande importance. Il éprouvait pour tous les peuples placés sous sa Couronne, une profonde sympathie, une paternité bienveillante qui l'amenait à n'en privilégier aucun au détriment de l'autre et à les aimer tous de la même manière. En Zollernberg, il était souverain Zollernois, en Maurésie, souverain Maurésien. C'est donc avec un plaisir certain et un réel sens du devoir envers son peuple de Maurésie qu'il accueillit le Ministre de la Couronne Muller.
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Audience particulière) Réception du ministre de la Couronne de Maurésie

Message  Lothar Muller le Lun 22 Juil 2013 - 1:14

Quelques part au dessus du Katharsys

Un jet ADAV survole le territoire de l’ancien empire d’Ys, l’appareil flambant neuf porte la livrée de l’Empire Libre et Démocratique de Maurésie. Ce type d’appareil était la dernière innovation de la DNEM, un Avion à Décollage A la Verticale. Le principe est maitrisé par la DNEM depuis plusieurs années, il a été développé dans l’aviation militaire, les plans du nouveau chasseur Aigle 3 existent mais l’infrastructure du pays ne permet pas la conception de ce type d’appareil à grande échelle. L’aviation civile a déjà développé le principe de l’ADAV et une version militaire de liaison d’un jet a été mise au point au début de l’année.

Ce type d’avion convenait tout à fait pour une liaison maurésiano-zollernoise, le pays ne disposait pas encore d’aéroport et l’atterrissage pourrait se faire sur n’importe quelle zone plane.

Aux commandes de l’avion, le lieutenant-colonel Mazerie recevait en temps réel de la part de l’officier de liaison maurésien à la cour grand-ducal les détails sur la zone d’atterrissage. Il s’agissait du parvis intérieur du Palais Cobourg, à l’intérieur des grilles et devant le palais. Faute d’aéroport, le Secrétaire d’Etat se trouvera aux abords immédiats de la résidence de l’Empereur. Sur place, le commandant Meyer, officier de liaison maurésien à la cour faisait des pieds et des mains pour permettre a un avion maurésien d’entrer sans encombre dans l’espace aérien zollernois, la permission exceptionnelle avait été accordée par des officiers et des fonctionnaires qui ne comprenait qu’a moitié l’autorisation qu’ils donnaient, en espérant que cela ne leur retombe pas dessus.

Dans la cabine, Lothar Muller, Prince d’Asthénias et Secrétaire d’Etat – ou Ministre de la Couronne par intérim – revoyait rapidement ses notes. Plusieurs souverains s’étaient succédé à la tête du Grand-duché, faisant de la Maurésie un pays avec autant de souverains qu’elle n’a pas connu. Il relisait des notes de l’officier de liaison ainsi que des documents envoyés par la Chancellerie de Zollernberg informant du protocole. Ces documents n’avaient pas d’intérêt en soi pour Lothar. En effet, le chef du gouvernement maurésien n’était pas en voyage officiel à l’étranger, il rencontrait le Chef de l’Etat Maurésien à l’étranger. Le protocole maurésien devait donc s’appliquer. La monarchie moderne qu’était la Maurésie réservait une série de formalité à l’Empereur mais qui étaient bien moins prenantes que celles qui avaient cours au Zollernberg.

L’avion continuait sa course et était alors dans l’espace aérien zollernois et en approche de Wihelstaufen.

La délégation maurésienne était composée du Secrétaire d’Etat, du Général Moulin le Maréchal de la Cour Impériale, du Général Yergeau le ministre délégué à la défense et de trois députés venus présenter les hommages du Corps Législatif et du Peuple Maurésien a l’Empereur.

L’avion, arrivé au dessus de la capitale opérait sa manœuvre d’approche puis de descente verticale avant de se poser doucement devant le Palais, alors qu’une grande foule de badauds se pressaient aux grilles, intrigués par l’appareil qui venaient de se poser.

Plusieurs gardes approchèrent de l’appareil, montèrent à bord pour l’inspecter avant de permettre à la délégation d’en descendre. La délégation fut reçue par plusieurs fonctionnaires en charge du protocole au Palais. On indiqua au Secrétaire d’Etat qu’il était attendu personnellement par l’Empereur. Lothar, abandonnant sa délégation, suivait alors ceux qui devaient le mener jusqu'à ce souverain qu’il rencontrait pour la première fois.

Lothar Muller

Messages : 6
Date d'inscription : 04/04/2012
Localisation : Philippeville - ELD Maurésie

Voir le profil de l'utilisateur http://mauresie-eternelle.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Audience particulière) Réception du ministre de la Couronne de Maurésie

Message  Lothar Muller le Lun 22 Juil 2013 - 1:15

Introduit dans le salon, Lothar vit son souverain au bout de la pièce, attendant la rencontre. Il était lui-même en uniforme de Major Général de l’armée de terre, il portait sur lui les différentes décorations maurésiennes et étrangères qui lui ont été conférées dont la barrette de commandeur de l’Ordre Impérial du Mérite. Le grand Watersee avait conféré à Lothar le rang d’officier dans cet ordre au nom de l’Empereur, distinction qu’il avait refusé à l’époque. Le Zollernberg et la Maurésie étaient sur le point d’entrer en guerre ouverte et le Zoll essayait avec tous les moyens qu’il avait de s’attacher les élites maurésiennes. C’était il y a des années, le compromis de Wihelstadt était passé par là et Lothar avait fait le choix de reconnaître cet accord afin d’établir durablement la paix en Maurésie.

Aujourd’hui, pour la première fois depuis 2007 et la mise en place de la Double-Monarchie, un chef du gouvernement maurésien allait rencontrer son souverain mais aussi et surtout rendre l’hommage a un Grand-duc du Zollernberg comme Empereur de Maurésie. Le moment était historique mais sobrement prévu. A l’exception de gardes et des laquais en livrée des Klausbourg, les deux hommes étaient seuls.

Lothar parcourut le salon, les chaussures de son uniforme de cérémonie résonnait fortement dans la pièce. Arrivé devant l’Empereur, il se figea au garde-à-vous exécutant un salut militaire impeccable comme l’exigeait l’usage pour un soldat maurésien devant son Commandant Suprême. Une fois que le souverain lui ait permis de se mettre au repos, il put prendre la parole :


- Votre Majesté, c’est pour moi un très grand honneur aujourd’hui de vous saluer au nom du Peuple Maurésien et de son Gouvernement.

Finissant de parler, Lothar s’inclinait respectueusement. Il ne souhaitait pas surcharger son premier contact, le temps n’était pas compté et il y avait largement matière à développer ensuite les enjeux de cette visite. Redressant la tête, il regarda alors son souverain dans les yeux, prêt l’écouter.

Lothar Muller

Messages : 6
Date d'inscription : 04/04/2012
Localisation : Philippeville - ELD Maurésie

Voir le profil de l'utilisateur http://mauresie-eternelle.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Audience particulière) Réception du ministre de la Couronne de Maurésie

Message  Feu Louis Ier le Lun 22 Juil 2013 - 18:12

[les évènements qui suivent se déroulent avant la conférence de Wilhelstaufen et le coup de folie du Grand-duc]

Louis Ier était revêtu de l'uniforme de général de l'armée Maurésienne. Il portait ses décorations en barrette sur le côté gauche de sa poitrine, ses décorations maurésiennes d'abord, celle de grand-aigle de l'ordre impérial du mérite, et celle de grand-croix de l'ordre national de l'abeille d'or qu'il portait en tant que grand-maître des ordres grand-duc, puis ses décorations zollernoises, dans l'ordre protocolaire, les décorations des états dont il était le souverain, puis les décorations étrangères qu'il avait acquise au long de son règne : les insignes de commandeur de l'ordre de l'aigle d'argent, ceux de grand aigle de l'ordre de l'aigle. Bref on ne comptait pas moins de quinze décorations réparti sur cinq rangs. Sur son côté droit, il portait les plaques des deux ordres honorifiques maurésiens et celle de la Sainte-Trinité, le premier des ordres zollernois.

Il échangea le salut protocolaire à son major-général
- Altesse, nous sommes heureux de vous accueillir chez nous

Puis l'invita à s'assoir sur la banquette située à la droit de son fauteuil, la délégation pris place selon l'ordre de préséance.
- Altesse, comment se porte les affaires de l'Empire ?
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Audience particulière) Réception du ministre de la Couronne de Maurésie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum