Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Pavel Gorilov le Jeu 15 Aoû 2013 - 17:10

A onze heures tapantes, le train Maskva-Wilhelstaufen via Eriagrad et Zollenheim freinait enfin dans la grande gare de la capitale du Grand-Duché. Exceptionnellement ornée de petits drapeaux colorés (Un drapeau du Valdisky à gauche, et un du Zollernberg à droite), la locomotive laissa s'échapper un grand nuage de vapeur blanche, comme un énorme soupir de soulagement. Pavel Gorilov lui aussi se réjouissait d'être arrivé après cet interminable voyage le long du lac de Centurya, puis à travers la belle campagne zollernoise. La moisson battait son plein, ainsi le gros politicien valdisk avait pu se distraire quelque peu en observant les travaux des champs. Zollenheim l'avait également fort divertit : l'architecture zollernoise était bien plus originale que les froides lignes utilitaristes des blocs valdisks.

Précédé par ses gardes du corps de la PPV, Gorilov débarqua de son wagon blindé avec toute une escorte de fonctionnaires et d'ingénieurs chargés de dossiers techniques divers. Cinq d'entre-eux portaient même un lourd appareil électrique, un écran enroulé sur lui-même et quelques paquets volumineux. Le ministre s'était clairement déplacé pour bien plus qu'une visite diplomatique de courtoisie, mais plutôt pour une réunion de travail avec ses interlocuteurs grand-ducaux. Pour l'occasion, Pavel s'était habillé de façon plus classique qu'à son habitude. Plus de tenue sobre rappelant les principes sricts et austères du violëtisme, mais un costume-cravate auxquels les zollernois seraient probablement plus habitués.

Sur le quai de la gare, les valdisks n'attendaient plus que le comité d'accueil pour les conduire au lieu de réception prévu par leurs hôtes.
avatar
Pavel Gorilov

Messages : 12
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Feu Manfred Chesterfield le Ven 16 Aoû 2013 - 21:59

A la descente du train le camarade ministre du gouvernement valdisk fut accueillit par un détachement d'honneur et de sécurité de la garde prussienne dont le régiment d'infanterie était le plus ancien et l'un des plus prestigieux des armées de la Couronne. Il rejoignit ensuite un fiacre en compagnie du secrétaire général du ministère des affaires extérieures. Un détachement de cavalerie de la Garde escorta jusqu'au ministère le représentant de la république du nord. Wilhelstaufen, la grande capitale défilait sous les yeux du camarade avec ses hôtels particuliers, ses retondes, ses parcs et ses statuts équestres des gloires militaires du pays. La délégation atteignit le Palais de la Wilhelmshof et s'engouffra dans la cour d'honneur. Les portiers s'affairèrent. Le ministre Manfred Chesterfield, vieil homme de quatre-vingt-un ans était un officier supérieur en retraite sorti du rang et du peuple - c'était assez rare en Zollernberg où les cadres de l'armée était largement recrutés dans l'aristocratie, pour être remarqué -. Le ministre qui avait la réputation d'un bourreau de travail retrouvait, à un âge on l'on prend sa retraite et où l'on se retire des affaires pour jouir d'un repos mérité, une nouvelle jeunesse. Chesterfield attendait son hôte au sommet du perron.

- Excellence quel plaisir de vous recevoir à Wilhelstaufen. Avez-vous fait bon voyage ?
avatar
Feu Manfred Chesterfield

Messages : 43
Date d'inscription : 26/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Pavel Gorilov le Lun 19 Aoû 2013 - 14:47

Le gros politicien valdisk serra vigoureusement la main tendue de l'antique ministre tout en s'essuyant le front. La chaleur de ce mois d'aout était éprouvante pour les valdisks.

- Très bien merci. J'ai eu le plaisir d'apprendre en cours de route que mon parti avait gagné et que je serai probablement le prochain chef de l'Etat. De bonnes nouvelles en somme.

Gorilov était en effet l'une des têtes de file du MVU, mouvement politique internationaliste du Parti Violêtiste Valdisk qui s'opposait aux conservateurs et aux démocrates.

- C'est un vrai plaisir que de visiter votre magnifique capitale. Mais je crains que nous n'ayons pas tout à fait le temps d'en profiter. Je suis venu vous entretenir de choses importantes voyez-vous...

Tout en disant cela, les deux hommes pénétrèrent dans le palais gouvernemental afin de discuter à l'abri, suivis d'une cohorte de conseillers et de fonctionnaires divers. Une fois réunis dans une grande salle de réunion et attablés, un des conseillers de l'ancien ministre valdisk connecta l'appareil électrique à une prise murale. Une image s'afficha immédiatement sur l'un des murs de la salle. C'était donc un rétroprojecteur.

Pavel Gorilov leva sa silhouette massive en se saisissant de ses notes, puis se racla la gorge.


- Votre Excellence, mesdames et messieurs, les autorités du Valdisky souhaiterait vous présenter un projet grandiose qui pourrait bien nous rendre tous, ici présents, célèbre pour les siècles à venir. Je parle ici d'un projet collossal qui aura des implications sociales et économiques importantes sur le Grand-Duché du Zollernberg, la République Populaire du Valdisky et la Semi-Républik du Krassland.

Mais laissez-moi vous présenter ce fameux projet :

Le Grand Canal Transcontinental
.

Le projet, élaboré avec des ingénieurs du ministère de l'Economie et des Deniers Publics sur mon idée, est de creuser un vaste canal, susceptible de convoyer des navires cargo d'environ 30 mètres de large, et ce à travers tout le continent nord. Oui, vous avez bien entendu. A travers tout le Continent Nord en suivant un trajet Nord-Sud.

La côte nord du continent est un rivage particulièrement riche, entre les puissantes industries edoranaises, scantheloises et valdiskes, les mines de savonites, ainsi que les diverses autres activités : pêcheries nordzeelandaises, fourrures et bois russlaves, etc.
De l'autre côté, au sud, les nourritures nautiennes, les produits luxueux d'Ys, les matières premières et les fruits banganais, la savonite krasslandaise, les industries zollernoises, francoviennes, nadéennes...
Au centre du projet, Zollenheim, à la croisée entre le Krassberg au sud-ouest, le reste du Zollernberg au sud-est, le lac de Centurya au nord et la Russlavie au nord-ouest.
Le trafic potentiel est important. Cependant le Continent Nord reste une vaste étendue de terre infranchissable et la seule solution pour atteindre les ports du nord reste de le contourner par des routes maritimes fort longues.

Un tel canal permettrait aux navires de couper directement par le milieu du continent : le trajet suivrait plusieurs rivières canalisées depuis Valgograd, puis Oorenburg, et filerait jusqu'à Maskva et le lac de Centurya. Ce serait la partie valdiske du trajet canalisé.


Trajet entier (avec parties canalisées en bleu)

L'ouvrage reprendrait en Zollerberg à partir de Zollenheim, puis serpenterait à travers le massif du Krassberg puis dans la rivière de Krassbergstadt via des tunnels et des écluses jusqu'au Krassee.


Tunnel envisagé à travers le massif du Krassberg

Enfin un ascenseur à bateaux permettrait aux navires de rejoindre enfin la Mer Océane en contournant les chutes du Schaumsturz à la sortie du Krassee.


Partie zollerno-krasslandaise du trajet

Nous prévoyons de constituer deux canaux parallèles sur les trajets valdisk et krasslandais afin d'assurer la montée et la descente des navires, avec de chaque côté (au moins dans la partie valdiske) deux voies ferrées qui serviraient à tracter les embarcations à l'aide de locomotives diesel. La section canalisée

Le coût estimé serait très important, mais nous pensons qu'une levée de fonds avec plusieurs banques étrangères, ainsi que l'association de plusieurs groupes industriels zollernois et krasslandais nous permettrait de concrétiser le projet. Moyennant une taxe de péage raisonnable, l'ouvrage serait amorti sur cinq à dix ans. Un consortium serait ainsi constitué : le Consortium du Canal Trans-Continental, afin de réaliser puis exploiter le canal. Il serait constitué des Etats ou sociétés des trois pays, avec pour chaque pays un tiers du capital détenu.

Enfin, si le projet est accepté par votre Excellence, ainsi que le gouvernement zollernois, nous discuterons plus avant des détails techniques, tels que la localisation du siège du conortium ou les autorisations de passage des navires civils et militaires. Nous imaginons déjà que les navires civils passeraient librement moyennant péage, mais que les navires de guerre devraient obtenir l'accord des trois Etats afin de pouvoir franchir l'ouvrage.


Gorilov, une fois son speech terminé, et les diapositives passés, se tourna vers le ministre zollernois. L'ancien ministre valdisk attrappa un verre d'eau et se raffraichît avec délectation.

- Qu'en dites-vous Excellence ? Seriez-vous prêt à nous suivre dans cette audacieuse aventure technologique ?
avatar
Pavel Gorilov

Messages : 12
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Feu Manfred Chesterfield le Mer 21 Aoû 2013 - 13:36

Le ministre Chesterfield apprécia la poigne rugueuse et ferme du Valdisk qui pu s'apercevoir que l'octogénaire n'avait rien paru de sa vitalité toute militaire. Le ministre Gorilov était un géant. Il semblait possible qu'il puisse broyer n'importe quel homme sur son passage, sans même le remarquer. L'arrivée du ministre valdisk avait donné naissance à une toute nouvelle mode dans les couloirs ministériels, celle des Gorilov Factz. Ainsi dans une pièce attenante, l'un des secrétaires du ministère chuchotta à son collègue : "Gorilov joue à la roulette Russlave avec un chargeur plein". L'autre secrétaire pouffa et ajouta : "Oui ! et sais-tu que la CSH n'est pas neutre mais qu'elle attend de savoir de quel côté se place Gorilov. A l'autre hilare d'ajouter : Oh ! et sais-tu que Gorilov est parvenu à compter deux fois jusqu'à l'infini". Humour de fonctionnaires, la joute se poursuivi jusqu'à ce que les rires deviennent trop sonores et cessent devant les invectives d'un supérieur.

Le ministre Chesterfield quant à lui, dans le salon des ambassadeurs, écoutait attentivement son hôte. L'homme était ambitieux, le ministre soucieux de l'indépendance du Zollernberg :


- Voilà un projet qui ne manque pas d'ambition et d'audace, mais ô combien pharaonique ! Je pense cependant qu'il mérite d'être envisagé sérieusement et peut être même d'exister. Il y a là un intérêt économique indéniable. Toutefois, à combien chiffré vous l'ensemble des travaux ? Enfin je tiens à rapporter, en ce moment même sur notre territoire, la réalisation d'un canal entre la Krassee et la mer Océane qui nous semble rendre inutile la deuxième partie du canal, celle qui contourne Krassfurt-am-see par l'Ouest :




Par ailleurs, je crois que les détails techniques dont vous parlez n'en sont pas. Au contraire, ils ont aux yeux du gouvernement zollernois toute leur importance. Si l'option d'un consortium réunissant les capitaux de nos trois pays nous semble pertinente afin d'en assurer la réalisation et l'exploitation, il nous apparaît qu'une condition sine qua non de notre participation à votre beau projet est le maintien de notre souveraineté pleine et entière sur la portion zollernoise du canal. Vos services ont-ils prévu un traité ? Puis-je prendre l'initiative de faire rédiger un premier projet que je vous communiquerai par courrier ?

A n'en pas douter si ce chantier se réalisait, le Zollernberg deviendrait un véritable gruyère...
avatar
Feu Manfred Chesterfield

Messages : 43
Date d'inscription : 26/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Pavel Gorilov le Mer 21 Aoû 2013 - 17:21

Le gros Gorilov sourit de contentement. Depuis tout à l'heure il tripotait maladroitement sa cravate de ses gros doigts, ne sachant si le ministre zollernois serait favorable ou non au projet.

- Par "techniques" j'entendais "que nous verrons ultérieurement si vous acceptez l'idée initiale". Bien sûr, nous mettrons tout ceci sur papier via un traité afin de former la société construisant et exploitant le canal, mais également pour spécifier quels seront les droits des différents états participants. Il va sans dire que chaque Etat conserverait sa souveraineté. Seul le siège du consortium pourrait bénéficier d'un privilège d'extraterritorialité. Pour faciliter le fonctionnement du canal, il me semblait logique que nous instaurions un régime de navigation libre (mais avec péage) pour les navires civils, sauf si un Etat s'opposait au passage d'un tel navire. Pour les navires de guerre, il faudrait à l'inverse que chaque Etat donne son accord préalable avant toute traversée.
En clair : navigation autorisée, sauf exception pour les civils et navigation interdite sans autorisation pour les militaires.

Pour toutes les décisions concernant le consortium, chaque Etat bénéficiera de sa souveraineté sur le tronçon passant par son territoire, naturellement, ainsi que d'un tiers des votes au conseil d'administration du Consortium du Canal Transcontinental Nord (CTN).

Pour l'affaire du canal de sortie de la Krassee, c'est une heureuse surprise, dans la mesure où tout ceci nous évitera les coûts de la troisième section. Restera tout de même la seconde section, celle reliant la rivière de Krassbergstadt à Zollenheim. Nous estimons actuellement la facture du premier tronçon au Valdisky à 30 MrV (millions de roubles valdisks), et environ 80 MrV pour la section du Krassberg, sachant qu'elle comportera un tunnel unique à creuser.


Le politicien valdisk tapota son énorme ventre, laissant un silence planer pendant plusieurs secondes. Il avait vaguement entendu les plaisanterie de couloirs faites à son passage et n'était pas mécontent de l'effet produit. En bon aparatchik du Parti, l'homme aimait à se construire sa petite légende personnelle.

Cette réponse vous convient-elle excellence ? Je me permet de vous rappeler qu'il reste encore nos voisins krasslandais à convaincre. Je compte leur rendre visite assez rapidement pour ne pas m'absenter trop longtemps en terre capitaliste. Bien évidemment, votre présence lors des négociations sera la bienvenue pour décider la Semi-Républike à s'engager.
avatar
Pavel Gorilov

Messages : 12
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Feu Manfred Chesterfield le Mer 21 Aoû 2013 - 21:59

Un conseiller du ministre s'affairait à calculer l'équivalence en livre zterling. Il en éprouvait bien des problèmes. Il interrompit l'entretien :

- Monsieur le Ministre à combien évalueriez vous un de nos châteaux en rouble valdisk ?

Le ministre Chesterfield le fusilla du regard, l'homme se tu et sembla se décomposer, un conseiller lui répondrait certainement. L'entretien se poursuivit.

- Excellence, je suis d'accord avec les principes que vous posez. Toutefois nous sommes bien d'accord, ce sont les gouvernements et non le consortium qui établissent les règles de circulation selon les modalité que vous avez exprimés, c'est un détail qui ne change rien au fond, mais qui pour nous est de taille : voyez-vous l'état zollernois donner des prérogatives de souveraineté à un compagnie, fut-elle gérer par lui. La seule ainsi est la compagnie des Zindes qui gère nos colonies en pleine souveraineté et croyez en un vieux briscard, c'est un casse tête. Pour ce qui est du privilège de l'extraterritorialité pour le siège de la compagnie, cela me semble une bonne chose. Maskva qui en est à l'initiative me semble toute désignée pour l'accueillir.

Pour ce qui est du canal du Wasserland, il me semble préférable qu'il reste en dehors du consortium en raison de son antériorité. Toutefois nous sommes prêt à conclure un accord de libre passage avec les autorités valdisks et krasslandaise afin de permettre la réalisation de votre projet.

Le gouvernement zollernois a-t-il su répondre à vos attentes ?
avatar
Feu Manfred Chesterfield

Messages : 43
Date d'inscription : 26/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Pavel Gorilov le Lun 2 Sep 2013 - 14:50

Le gros politicien tendis le bras pour attraper le mouchoir que lui tendait un conseiller et s'en servit pour éponger son front. La mine ravie de Gorilov était bien visible : voilà une première promesse de campagne que les MVistes allaient pouvoir tenir, tout en renforçant la stature internationale de la République Populaire.

- Parfait ! Tout ceci nous convient également. Les Etats resteront les vrais maîtres du jeu, je vous rassure. Quant au canal du Wasserland, il est votre oeuvre. S'il ne figurera pas dans le patrimoine du Consortium, nous pourrons signer un accord de libre-passage comme vous l'avez mentionné.

L'idéal serait que nous nous retrouvions pour un sommet diplomatique à Maskva, disons le mardi 10 septembre prochain. Qu'en dites-vous ?
Il faut encore que je consulte nos homologues krasslandais sur la faisabilité du projet.
avatar
Pavel Gorilov

Messages : 12
Date d'inscription : 15/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Feu Manfred Chesterfield le Lun 21 Oct 2013 - 10:59

Le ministre Chesterfield, parangon de virilité naguère et coqueluche de la jeunesse radicale vieillissait mal. A moins que ce ne fût les interminables parties de chasse et les nombreuses parties fines qu'il pratiquait encore, bien qu'octogénaire, qui l'épuisait ainsi. Bref, on l'avait vu s'assoupir un instant. Avant de reprendre : - Entendons nous plutôt pour le 29 octobre. Avant d'ajouter : - quant au Krasslandais, nous vous laissons gagner leur soutien.
avatar
Feu Manfred Chesterfield

Messages : 43
Date d'inscription : 26/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réception de Pavel Gorilov, Ministre représentant du gouvernement valdisk

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum