(PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Duc de Wilhelstein le Mer 21 Aoû 2013 - 22:37

Où est-il ? où est-il ? Mes Dieux où est-il ?

Ces sur ces derniers qu'avait débuté la journée de travail à l'hôtel de Weizturm, la résidence officiel du président du Parlement. Nicolaz de Vignes était d'un naturel rêveur, mais également angoissé lorsque la pression s'abattait sur ses épaules. Et ce jour là, c'était le cas. Au matin les députés qui sortaient de leurs vacances parlementaires, devaient examiner le traité de coopération zollerno-valdisk. L'arrivée du ministre des affaires micromondiales, Pavel Gorilov, avait changé le calendrier parlementaire. La proposition de loi déposée par l'opposition avait été ajournée, où plutôt renvoyée aux calendes skotinecques. Le gouvernement, ou plutôt le ministre Chesterfield qui assurait la gestion des affaires courantes durant la retraite du Premier ministre, avait signifié lors de la réunion hebdomadaire avec le président du parlement, son souhait de voir examiner ce traité sous les plus brefs délais. On l'avait oublier une première fois dans les tiroirs du bureau du président ; il y a cinq ans. Le président d'alors, le libéral carzinal Smith était mort laissant son siège vacant. L'élection du Prince Zabrücksi à cette suprême charge parlementaire avait renversé le gouvernement, puis le projet de traité avait pris la poussière. Le nouveau gouvernement s'empressait de l'exhumer afin de mener sa politique d'ouverture aux nations du continent nord et de ne pas freiner la réalisation d'un futur canal transcontinental.

Le duc de Wilhelstein dont la distraction jouait parfois des tours, avait semble-t-il de nouveau égaré le projet ; jusqu'à ce que...
Ah mes Dieux merci ! le voici !

C'est en sueur et en retard qu'il parvint au parlement éloigné de quelques mètres de sa résidence officielle qu'il n'occupait guère et dont il préférait le pavillon Synance, de ses propriétés de la capitale sa préférée, en raison de son jardin si propice à de longues rêverie. Le duc réajusta la perruque qui faisait parti de son petit-habit, consistant en une toge noir, beaucoup plus austère que l'habit de cérémonie rehaussé d'or. Les Gardes-Zollernoises rendirent les honneurs au président, l'accueillant tambour battant. Une fois parvenu à son siège, le duc pu ouvrir la séance.

"Messieurs, Honorables collègues,

Nous débutons sans plus attendre l'étude du projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

La parole est à l'Honorable Manfred Chesterfield, ministre des affaires extérieures."
avatar
Feu Duc de Wilhelstein

Messages : 59
Date d'inscription : 11/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Manfred Chesterfield le Mer 21 Aoû 2013 - 23:07

Le ministre Chesterfield se leva du banc des ministres afin de prendre la parole à la tribune. Avec l'assentiment du Premier Ministre, il menait avec force et volontarisme la politique extérieure d'ouverture au nation du continents nord - c'est la priorité qu'il avait assignée à sa diplomatie -. Le style était sobre, efficace, sans envolée lyrique ; du Chesterfield.


"Monsieur le Président,
Messieurs les députés,


Je prends la parole dans cette honorable assemblée afin de porter à votre ratification le traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky dont il me revient de faire la lecture.

-TRAITÉ DE COOPÉRATION ENTRE LE GRAND-DUCHÉ DE ZOLLERNBERG & LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE VALDISKY-


Au nom de la République Populaire de Valdisky, représenté par son Président du Conseil des Commissaires du Peuple, Monsieur Dimitri Litovski.
Au nom du Grand-Duché de Zollernberg, représenté par son ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire, Son Excellence le Prince Zabrücksi.

Le gouvernement du Grand-Duché de Zollernberg et le gouvernement de la République Populaire de Valdisky, animés du désir de renforcer la cause de la paix et désireux d'ouvrir une ére de prospérité entre les peuples frères du Zollernberg et du Valdisky sont parvenus à l'accord suivant:

Article 1 :
Le gouvernement du Grand-Duché de Zollernberg confirme l'indépendance de la Valdisky et reconnait son gouvernement actuel comme seul légitime.

Article 2 :
Le gouvernement du Grand-Duché de Zollernberg reconnait les territoires suivants comme relevant de la seule autorité du gouvernement de la République Populaire de Valdisky : les Oblasts de Brevsk, Eriakov, Maskva et Valdrak.

Article 3 :
Le gouvernement de la République Populaire de Valdisky reconnait le Grand-Duché de Zollernberg, ainsi que son gouvernement actuel comme seul légitime.

Article 4 :
Le gouvernement de la République Populaire de Valdisky reconnait les territoires suivants comme relevant de la seule autorité du gouvernement du Grand-Duché de Zollernberg : les provinces de Kolstein, Silverstein, Wasserland, Wilhelstein, Zabrück et Zorcades

Article 5 :
Les parties contractantes s'engagent toutes deux à s'abstenir de tout acte de violence, action agressive ou toute autre attaque réciproque, tant isolément que conjointement avec d'autres puissances.

Article 6 :
Les gouvernements du Grand-Duché de Zollernberg et de la République Populaire de Valdisky s'engagent à œuvrer à la réalisation d'une coopération économique.

Article 7 :
Les matières premières, biens, technologies et savoir-faire zollernois ne pourront être vendus à des entrepreneurs privés, mais uniquement à l'État Valdisk.


Fait en deux exemplaires, en langue zollernoise et en langue valdisk.
Maskva, le 17 mars 2013.
Fixant le principe de l'autodétermination des peuples et de leurs droits inaliénables à disposer d'eux même, ce texte négocié par le Prince Zabrücksi, alors ambassadeur plénipotentiaire de Valdisky à Mavska - Chesterfield tentait là de forcer la main des conservateurs - doit permettre au gouvernement du Grand-duché de fixer en droit l'indépendance de la République Populaire de Valdisky reconnu tacitement par l'envoi de nos ambassades respectives. Ce texte doit aussi permettre la coopération économique entre nos deux états utile à la prospérité de nos deux peuples et contribuera durablement à l'enracinement de la paix sur le continent Nord.

Je vous remercie.

Le ministre gardait encore secret la teneure de ses entretiens des derniers jours avec le ministre Gorilov.
avatar
Feu Manfred Chesterfield

Messages : 43
Date d'inscription : 26/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Duc de Wilhelstein le Mer 21 Aoû 2013 - 23:17

Monsieur le Ministre nous vous remercions,

La parole est au Très Noble duc de Silverstein, député de Zotterdam, pour la majorité

Les dames des tribunes gloussaient déjà. Silverstein leur faisait son habituel sourire qui énervait tant, saluant de la main ce public conquis.

Votre Grâce la parole est à vous.

Wilhelstein, poète malheureux en amour comme en écriture, barde au dessous du médiocre, pensait alors : "je ne vois pas ce qu'elles lui préfèrent à mes vers". Le duc de Silverstein s'apprêtait à débuter.
avatar
Feu Duc de Wilhelstein

Messages : 59
Date d'inscription : 11/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu le Duc de Silverstein le Lun 21 Oct 2013 - 11:23

Juste avant qu'il n'intervienne, un huissier vint auprès du duc, lui remette un pli en provenance de l'hôtel de Silverstein à la capitale.

Madame votre épouse vient d'accoucher d'une fille. La mère et l'enfant se porte bien.

La nouvelle remplie d'enthousiasme le coeur du duc quadragénaire. Bien sûr l'on ne manquerait pas de dire qu'une telle naissance ferait passer le duché de Silverstein soumis à une règle de primogéniture stricte dans les mains d'une autre famille. Mais peu importait au député-duc qui faisait bien peu de cas de tout cela. Il se leva donc. L'on entendit des soupirs de désirs parmi les dames de la tribune dont la moyenne d'âge était d'une vingtaine d'année tout au plus.


- Cher député qu'il me soit d'abord permis de partager avec cette honorable chambre la naissance d'une petite marquise de Silverstein.

On l'applaudit et on le félicita. La naissance de l'héritière d'un des six duchés historiques n'était pas chose banale. Les députés du Silverstein félicitèrent plus chaudement encore leur chef de file. Demain, à n'en pas douter, la Cour souveraine de Silverstein, le parlement provincial, donnerait à son duc et sa duchesse le témoignage d'affectation de la province pour sa famille ducale. Quant aux dames, on les entendit, conquises, soupirer d'admiration : "oh c'est trop mignon !". La presse peoplez, naissante au Zollernberg, s'arracherait bientôt les photos du couple et de l'enfant. Le duc reprit :


- Mes amis, chers collègues, la majorité whig soutient le gouvernement dans ses efforts de paix et de coopération mutuelle avec la République Populaire de Valdisky. Je vous remercie.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Duc de Wilhelstein le Lun 21 Oct 2013 - 13:56

Le duc de Wilhelstein partageait la félicitée de son cousin. Aussi crut-il nécessaire d'apporter une composition poétique en ode à la naissance de l'enfant. Ce qui emporta les railleries des uns et des autres dans le secret de chuchotement et de rires discrets. Son oeuvre artistique terminée, pour le bien des oreilles de tous et des arts et lettres zollernoises, le duc de Wilhelstein se remis à présider ; ce qu'il faisait encore de mieux :

- Chers collègues, la parole est à Monsieur le Prince, chef de l'Opposition loyale
avatar
Feu Duc de Wilhelstein

Messages : 59
Date d'inscription : 11/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Prince Zabrücksi le Lun 21 Oct 2013 - 14:41

Le Prince ne manqua pas de se lever et d'applaudir le Duc de Silverstein. Il songea un instant à sa nouvelle condition d'oncle, et se promit de prendre des nouvelles de sa sœur, qu'il n'avait pas revu depuis son mariage.

Sur la demande du Duc de Whilelstein, il prit la parole.


- Monsieur le Président, chers collègues, les conservateurs soutiennent sans réserve cette reconnaissance de la Valdisky, au nom du droit des peuples à disposer d'eux-même. Cette coopération donnera la paix aux peuples zollernois et valdisks pour un siècle.

Cette dernière phrase était un pur effet de style. Le député du Zabrück se réjouissait de cette coopération parce qu'elle rendrait à la ville de Zollenheim son arrière pays économique. Son influence se ferait bientot ressentir jusqu'à Zachzenburg.

Dans la tribune, quelques jeunes gens, nationaliztes de conviction, pestaient de rage contre cette reconnaissance de l'abandon " du berceau de la nation zollernoise et de la Villle Impériale. " Pour autant, les nationaliztes n'étaient pas représentés au Parlement, et le système zollernois était ainsi. Sans représentation, l'on n'avait pas voix au chapitre.


______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Duc de Wilhelstein le Lun 21 Oct 2013 - 15:40

Des jeunes gens s'agitaient en haut des tribunes. On entendit la clameur d'un chant tout à fait nouveau : Vive Erwin Sclesien ma mère, Vive Erwin Schlesien, il pend les tueur au collet, vive Erwin Schlesien. Et Vive l'Empereur, à bas le Parlement et Vive l'Empereur, la gueuse on la pendra. Et si on la pend pas, on lui cassera la gueule, et si on la pend pas, la gueule on lui cassera !... Ah ça ira... Ah ça ira, ça ira, ça ira tout les députés à la lanterne, à ça ira, à ça ira, ça ira, tout les députés on les pendra ! Avant de signer en coeur, le chef donnant la réplique à la petite bande : ACTION... ZOLLERNOISE ! ACTION... ZOLLERNOISE !

Alors les Gardes-zollernoises qui avaient pour mission la protection du Parlement intervenait. On entendit des invectives : Zabrücksi félon ! Parlement complice !

Le Président-duc de Wilhelstein comme à chaque intrusion dans le Parlement semblait timoré, crispé sur la clochette qui appelait ses officiers de sécurité.

- Bien, bien... Messieurs, euh, nous reprenons. La parole est au Très Honorable Baron de Lezingham pour le Parti Libéral de Zollernberg.
avatar
Feu Duc de Wilhelstein

Messages : 59
Date d'inscription : 11/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Baron de Lezingham le Lun 21 Oct 2013 - 16:30

Le Baron de Lezingham connu pour ses persiflages - sa langue de p..., ainsi que la décrivait le Prince Zabrücksi - ne manqua pas de relever le cocasse de la situation :

- Nous sommes heureux, Monsieur le Prince, de voir le PCZ reconnaître par votre voix le droit des peuples à disposer d'eux-même et le régime de la libre-entreprise, un pas de plus Monsieur le Prince, et vous deviendrez libéral - rire dans les rangs whig et libéraux -. Je note que vous éprouvez quelques difficultés à tenir votre jeunesse... - voyant le Prince bouillonner il poursuivit - Allons, allons, Monsieur le Prince il faut que jeunesse se passe. La vôtre est tout aussi turbulente... - rire chez les libéraux, sourire gêné chez les whig ; la référence à la fugue du prince était acerbe et gratuitement mauvaise -.

- Monsieur le Baron, je vous sais gré de bien vouloir revenir au sujet des débats.

Lezingham affecta ensuite l'inquiétude ; affecta seulement, car Lezingham savait feindre pour attaquer sa droite : J'y viens Monsieur le président. Qu'il me soit permis de prendre mes honorables collègues représentant le peuple du Zollernberg à témoin. Messieurs les députés, quel affreux spectacle venons-nous de voir se dérouler dans ces tribunes. Il convoque à nous les pires heures de notre histoire, alors que la guerre civile troublait le repos de chacun et la dictature montrait son visage hideux : le nationalisme le plus outrancier et le plus guerrier. Elle avait un masque : le PCZ ! - récrimination chez les conservateurs -

- Monsieur le Baron venez en au sujet des débats ; je vous en prie... Le président n'avait guère d'autorité, Lezingham en ignorait jusqu'à la présence.

- Monsieur le Prince, je vous demande de dénoncer le nationalisme avec fermeté ou de vous en constituer le complice ! - hué dans les rangs conservateurs, applaudissement chez les libéraux -. Quant à nous députés libéraux, fier de notre tradition de défense du droit des peuples et attachés au principes de paix et de prospérité nous voterons favorablement à ce texte ! Il est la voie à la grande union du continent nord ! - Applaudissement chez les whig et les libéraux -. La stratégie de Lezingham était claire : repousser les lignes pour attiser les clivages.
avatar
Feu Baron de Lezingham

Messages : 153
Date d'inscription : 26/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Duc de Wilhelstein le Lun 21 Oct 2013 - 16:54

Les murmures s'emparaient de la Chambre. Personne ne s'attendait un une telle passe d'arme sur un texte si consensuelle. Les jeunes nationalistes, d'alliance tacite avec Lezingham, avaient mis le feu au poudre. Les uns et les autres s'agaçaient, les esprits s'échauffaient, le député Brezlau, sans attendre la fin de la séance était parti rejoindre Hubrecht, le barman du parlement ; quant au président-duc, il s'émeuvait de tant de haines.

- Messieurs les députés, la parole est à Son Altesse le Prince Hanz, député de Wilhelstaufen qui souhaite émettre une opinion dissidente.
avatar
Feu Duc de Wilhelstein

Messages : 59
Date d'inscription : 11/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu S.A. le Prince Hanz le Lun 21 Oct 2013 - 17:32

Le Prince Hanz, Comte en Zollernberg, membre de la famille grand-ducale légitimé par son père, le très controversé carzinal-baron de Zollmeinmeister, était désormais un vieillard octogénaire que la santé n'avait pourtant pas altéré. Soldat par tradition, homme politique par nature, il s'était fait éditeur par passion, et avait acquis l'image d'un protecteur des arts et lettres. Son passage au Carlsberg puis au gouvernorat de Zabrück dont il avait entrepris une réforme administrative serait resté inaperçu s'il n'avait été victime du terrorisme. Le vénérable prince résident à la cour, ou il exerçait la très prestigieuse fonction de Chambellan auprès de son neveu, avait été jusqu'à présent discret dans l'opposition conservatrice. Ce n'était pas une simple divergence de vue ou de méthode, mais ce qu'il considérait comme un désaccord profond qui le poussait désormais à poser une parole dissidente.

- Messieurs les députés, Chers collègues,


La jeunesse nous sauve. Ces jeunes gens que nous venons de voir vienne de rappeler à nos esprits le poids de notre histoire. Il ne s'agit pas de dénoncer les heures sombres d'une histoire que nous écrivons dans l'errain de la loi mais de regarder avec honnêteté nos enfants et l'héritage que nous leur laisserons en leg. Cette loi davantage que la reconnaissance d'une frontière, que la promesse de dividende et de développement économique interroge notre conscience et notre honneur. Pouvons-nous, fils des Dieux, reconnaître l'athéisme d'Etat et donner à ceux qui souillèrent nos églises et nos autels, massacrèrent nos prêtres et nos clercs, violèrent nos sanctuaires et nos lois saintes une représentation diplomatique alors que le pardon n'est pas l'oubli ? Pouvons-nous représentant de la Nation consacré ceux qui persécutent nos frères zollernois de l'extérieur et prive notre Couronne de sa grandeur impériale ? Pouvons-nous mettre le profit économique devant l'honneur ? Députés de la Nation zollernoise, laisserez-vous l'hydre du merxisme et du violettisme couvrir cette chambre de déshonneur ou opposerez-vous à la politique du gouvernement l'honneur du Zollernberg et la grandeur de son peuple ?

Le veillard semblait ému, sa voix chevrotante parvenait pourtant à s'exprimer avec force.

Messieurs les députés, chers collègues, les députés conservateurs de Wilhelstaufen voteront contre cette loi. Je vous remercie.

Aucun applaudissement ne ponctua l'intervention. La stupeur était générale. A quelques mois des élections générales le Prince Zabrücksi provoquait la désunion de son parti. Chesterfield s'en réjouissait. Quant à Lezaingham, il jubilait.
avatar
Feu S.A. le Prince Hanz

Messages : 33
Date d'inscription : 17/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Prince Zabrücksi le Lun 21 Oct 2013 - 18:04

- Lezingham énurésique !!

Le Prince Zabrücksi leva un sourcil de surprise polie. L'insulte lancé par un jeune député centriste était toute particulière. Le Président ne releva que faiblement l'invective, il ne savait pas tenir la Chambre. L'on aurait dit l'un de ces jeunes professeurs sans autorité face à une classe.

- Balayez devant votre porte Monsieur le Baron. Je n'ai pas de compte à rendre, ni à vous, ni à votre rancœur de vous voir mesuré à l'aune du seul Kolstein.

Zabrücksi fut en un instant ramené au centre droit. Le manque de pragmatisme du Prince Hanz le consternait. Evidemment que la perte de Zachzenburg le heurtait, évidemment que le sac de Breztlitovzk l'avait atteint, mais il y avait une réalité aujourd'hui en Nordenmark, c'était l'État Valdisk.
Le Prince Zabrücksi allait tentait de ménager son aile droite. Il fallait qu'elle comprenne que le PNZ était mort. Ceux-ci étant, par sa modération et son soutien au gouvernement, il pouvait faire main basse sur l'aile droitière des Whigz.

- Messieurs mes estimés collègues, j'ai négocié moi-même pied à pied ce traité avec les autorités valdisks. J'ai recherché la paix et la prospérité du peuple zollernois. Chacun de nous votera en conscience. Pour autant, je n'admets pas que l'on me donne des leçons de patriotisme. Je me suis battu pour Zachzenburg alors que d'autres légalisaient la prostitution. J'ai participé directement au conflit, derrière les lignes ennemies. Je me suis exposé, en sachant pertinemment quel serait mon sort si j'étais pris. J'ai aidé les minorités zollernoises menacés à regagner le Zollernberg, j'ai moi-même perdu beaucoup avec cette indépendance. Je m'y suis résigné parce que la nation vlade existe, elle a choisi le pire moyen de se gouverner, mais c'était son choix.

Il se rassit sans regarder les "traitres" qui brisaient l'unité du parti.

-Pour.

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Feu Duc de Wilhelstein le Jeu 24 Oct 2013 - 21:24

Le Prince avait pris la parole sans attendre que le président de la Chambre la lui donne. Il prit également la décision du vote sans attendre qu'elle fût mis au vote par un duc de Wilhelstein qui, pour sauver les apparences, se contenta d'un :

- euh, et bien je mets la loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République Populaire de Valdisky au vote ! clap

Chacun des députés présents vota. Les libéraux et les whigs y furent favorables en bloc. Les conservateurs étaient plus divisés sur la question. Zabrücksi avait demandé à chacun des membres de l'opposition de voter en conscience et ainsi déliait chacun de ses députés de la discipline partisane pour se vote. On retiendrait que ce geste venait de sauver le PCZ de l'éclatement au grand dam de la majorité gouvernementale. Sur les soixante-huit députés de Wilhelstaufen, seul onze suivirent leur chef de file, le Prince Hanz.

Le duc de Wilhelstein pu déclarer les résultats du vote :


- Votant : 507
POUR : 495
CONTRE : 12

Je déclare le projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République Populaire de Valdisky adopté ! clap
avatar
Feu Duc de Wilhelstein

Messages : 59
Date d'inscription : 11/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (PL-XXI-1) Projet de loi portant ratification du traité de coopération entre le Grand-duché de Zollernberg et la République populaire de Valdisky

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum