Cathédrale Zaint-Zeleztin de Zozolulu

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cathédrale Zaint-Zeleztin de Zozolulu

Message  Ztanizlaz von Zabrücksi le Lun 21 Oct 2013 - 15:19




Monseigneur Zabrücksi faisait sa messe dominicale. Comme à chaque fois, son âme vibrait au rythme de suppliques que les fidèles adressaient aux Dieux. Cette authentique ferveur religieuse plaisait à Ztanizlaz.
Ztanizlaz von Zabrücksi passait pour un homme d'église doux, humble et toujours souriant. Les vieilles dames louaient son caractère charitable, et les jeunes gens aimaient sa jovialité, sa bonne humeur naturelle. Cette sympathie et cette joie de vivre étaient le meilleur témoignage de la foi que l'évêque de Zozolulu pouvait donner.
Pour autant, sous les airs affables de l'évêque se devinait une foi sèche, intransigeante. Il avait fait de la lutte contre l'hérésie et l'athéisme la première cause de son sacerdoce.

L'évêque commença son homélie. Il était question de l'athéisme et de l'hérésie, de l'ingratitude des hommes qui dédaignaient leurs créateurs, de ces faux prophètes qui opposaient raison et foi et qui égaraient les âmes innocentes. Il termina sur une note bien particulière.

- C'est votre devoir, mes frères zorthodoxes de combattre ce mal, c'est votre devoir sacré ... C'est avec grande peine que j'ai constaté que Zollernois et Zorcadiens offraient à ces hommes-là les plus hautes charges. Le Zollernberg est le plus beau royaume après celui des Cieux. Le peuple zollernois est le peuple élu, à lui, incombe la charge de porter les Dieux haut dans son cœur et devant les autres hommes.
Vous devez refuser votre soutien à ceux qui ne sont même pas zorthodoxes, qui ne reconnaissent pas la Vérité ou qui l'estiment partiellement vrais et qui lui ajoute des éléments d'autres religions. Vous devez refuser votre soutien à ceux qui rechignaient à défendre vos frères zorthodoxes du fond de l'Orient. Et pourtant ... la Zorcade s'est donné un notable, pas même zollernois, à peine déiste, amateur de ridicules superstitions, méprisant la Vrai Foi. Et vous l'avez fait premier ministre de Son Altesse Royale Louis Ier DEFENSOR FIDEIS ! Quel peine pour notre bon souverain, et pour ce pauvre peuple si pieux.
Prions ensemble mes frères, prions pour nous, pour notre souverain, et pour les égarés.

L'évêque se rassit. Il n'y eu pas un murmure dans l'assistance. Le message avait été suffisamment clair comme cela.  
avatar
Ztanizlaz von Zabrücksi

Messages : 13
Date d'inscription : 30/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum