Au Palais de l'Amirauté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au Palais de l'Amirauté

Message par Feu Auguste de Vignes le Lun 10 Mar 2014 - 20:39

L'Amiral Auguste de Vignes de Wilhelstein, surnommé "La Feuille" par ses subordonnés, était issu de l'une des plus prestigieuse dynastie du micromonde naguère impériale et souveraine en Maurésie : la Maison de Synance. Son arrière-grand-père Albert, prince maurésien en exil, s'était installé au Zollernberg où il fit souche avant de recevoir du Grand-duc le prestigieux duché de Wilhelstein, témoignage de gratitude d'une vie passé au service du Grand-duc. Son grand-père, Louis-Auguste, dont il tenait l'élégance, avait été l'un des hommes d'état les plus reconnus du Zollernberg, tenant, aujourd'hui encore, le record de longévité à l'Adlersberg. Son père le duc Philippe avait suivi le sacerdoce familial pour les affaires de l'Etat, sans particulièrement briller. Alors que son frère de deux ans son aîné, le duc Nicolaz, n'avaient eu d'attirance que pour les choses de la culture et brillait par ses mauvais vers en littérature, lui, avait choisi la voie des armes ; la plus sûre pour un prince de son sang. Sortie de l'académie royale militaire, il avait choisi la très aristocratique marine. Si sa naissance l'avait permis à tout juste vingt-sept de ceindre ses galons de contre-amiral, la valeur n'avait pas fait défaut au jeune officier général. Le prince amiral, reconnu pour sa beauté juvénile, tout autant que son insolente réussite, avait ainsi l'orgueil d'être le vainqueur de la seule bataille navale remportée par le Zollernberg durant la guerre de Réunion. Chef de grande valeur, il ne fut guère récompensé à l'issu des hostilités par un gouvernement préoccupé à faire la paix tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de ses frontière. C'est pourtant sa qualité de héros de guerre, qui lui valait, à cinquante et un ans, d'être nommé d'Amiral de la Flotte, chef d'état-major pour toute la Marine de Son Altesse Royale, qui, bien que n'étant plus guère la première du micromonde, n'en restait pas moins l'une des plus menaçantes.

En fin d'après midi, le Palais de l'Amirauté avait l'agitation des heures de grandes manœuvres. La menace Krasslandaise était prise au sérieux par l'Etat-Major de la Marine. Les dépêches militaires faisaient état de l'éventualité d'une agression contre l'allié édoranais, pire encore, de la présence de mine ennemi au sein même des eaux Krasslandaises. Les estafettes et officiers radio transmettaient les ordres de l'Amiral.


AMIRAUTÉ

Ordre de réquisition

Article 1 : les navires chalutiers immatriculés en Wasserland sont réquisitionnés et mis à disposition de la Ière Flotte aux fins de dragages des fonds marins en mer de Krassee.

Article 2 : Le gouverneur de Wasserland, le Vice-amiral commandant la Ière Flotte et les capitaines des ports sis en la province de Wasserland, sont chargés, chacun en ce qui les concerne de l'exécution du présent ordre.

Auguste de Vignes de Wilhelstein
Amiral de la Flotte


AMIRAUTÉ

Ordre de mobilisation des équipages

Article 1 : Ordre est donné aux personnels militaires de la Ière Flotte de rejoindre leur bord.

Article 2 : Toutes les permissions des officiers, officiers mariniers et matelots de la Flotte, sont annulés.

Article 3 : Le Vice-Amiral commandant la Ière Flotte est chargé de l'exécution du présent ordre.

Auguste de Vignes de Wilhelstein
Amiral de la Flotte


AMIRAUTÉ

Télégramme



De : Amiral de la Flotte
A : VAM Commandant la Ière Flotte

Ordre de mettre en alerte la Ière Flotte STOP Envoyer 1ère escadre à l'embouchure sud du canal de Wasserland pour sécurisation de zone STOP


A. de Vignes

avatar
Feu Auguste de Vignes

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Palais de l'Amirauté

Message par Feu Auguste de Vignes le Mar 23 Déc 2014 - 21:46

Au Palais de l'Amirauté, situé au cœur de la capitale zollernoise, Auguste de Vignes de Wilhelstein, Amiral de la Flotte, Chef d'état-major de la Marine de Son Altesse Royale, travaillait avec ses officiers à la préparation d'un exercice militaire combinée qu'il allait proposé à l'allié Edoranais. Les armées de la Triple-Alliance n'avaient encore jamais exercé leurs forces ensemble. Pourtant, les velléités d'annexion de Noddia à l'encontre de la C.S.H. invitait les deux alliés à se préparer à la guerre.




AMIRAUTÉ DE ZOLLERNBERG


L'Amiral de la Flotte,
Chef d'Etat-Major de la Marine de Son Altesse Royale

Sous-couvert de Monsieur le Ministre des Affaires Extérieure, en charge de la Défense


Monsieur le Général d'armée Charles de Hauteville,
Feld-Maréchal des Armées du Saint-Empire

c.c. Monsieur le Feld-Maréchal des Armées de la Couronne

Objet : Exercice combiné des forces militaires de la Triple-Alliance

Mon général,
Excellence,


La situation internationale et les velléités d'annexions de Nôddia invitent l'état-major zollernois sous couvert du Ministre des Affaires Extérieures à travailler à une meilleure coordination de nos forces qui, alliées, pourrait se trouver à se battre ensemble sur le front des opérations. Aussi ai-je l'honneur de proposer à Votre Excellence, un exercice combiné de nos forces afin de parfaire la coopération de nos troupes en cas de conflits. Les modalités de mises en place de l'exercice, type, lieu et horaires, sont encore à discuter. Peut-être ne deux état-major pourrait-il travailler à cela.

Je vous prie d'agréer Excellence, Mon général, l'assurance de ma haute considération.

Amiral Auguste de Vignes de Wilhelstein
Amiral de la Flotte


avatar
Feu Auguste de Vignes

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Palais de l'Amirauté

Message par Edorel Gatline le Mar 23 Déc 2014 - 22:32



MAISON MILITAIRE DU GRAND-DUC
Bureau du Feld-Maréchal

Monsieur le Feld-Maréchal des Armées de la Couronne
à
Monsieur l'Amiral de la Flotte

Amiral,

Bien que je n'ai rien contre l'idée d'exercices combinés entre le Zollernberg et Edoran, je vous serez gré de bien vouloir m'avertir de votre souhait ainsi que d'en exposé la teneur et les détails avant d'envoyer la proposition, ne serait-ce que pour me tenir informé de vos idées.

Merci de bien vouloir m'envoyer vos plans pour cette exercice.

Veuillez agréer, etc etc.

Gatline, F-M
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Palais de l'Amirauté

Message par Feu Auguste de Vignes le Mer 24 Déc 2014 - 12:52

A l'approche des fêtes de l'Incarnation et du Nouvel An, l'Etat-major de la Marine, n'en était pas moins actif, en particulier les officiers du CPCOM, Centre de planification et de conduite des opérations maritimes. L'on y préparait un exercice navale interallié, combinant les forces édoranaises et zollernoises. Au matin du 24, il s'installa, comme tous les matins depuis sa nomination il y a quatre ans, à son bureau de l'Amirauté, un peu fatigué mais prêt à travailler. La vie d'état-major offrait au militaire de pouvoir rentrer chez soit le soir, à Wilhelstaufen, elle permettait de prendre part à la vie mondaine et l'Amiral tant aimé des dames y rongeait son os... Il eut le déplaisir de découvrir une missive de son supérieur direct le Feld-Maréchal Comte de Castelmore. Bien qu'ayant agi sous couvert du Ministre des Affaires Extérieures, il avait mal agi en n'en référant pas à celui qui était son supérieur. Aussi fit-il se que faisait les militaires en ce cas précis : fermer sa gueule et s'écraser.




AMIRAUTÉ DE ZOLLERNBERG


L'Amiral de la Flotte,
Chef d'Etat-Major de la Marine de Son Altesse Royale


Monsieur le Feld-Maréchal des Armées de la Couronne

Objet : Exercice combiné des forces militaires de la Triple-Alliance

Monsieur le Feld-Maréchal,


Je vous prie d'excuser ma précipitation qui est un manquement dont j'assume l'entière respopnsabilité. L'état-major général sera naturellement associé à la conduite des opérations. Nous n'avons ni le lieu, ni la date, qui doivent être pris en concertation avec l'état-major édoranais. Le CPCOM travaille cependant sur la planification d'un exercice de débarquement combiné des forces dans un environnement climatique contraint par de basses températures.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Feld-Maréchal, l'assurance de ma haute considération.

Amiral Auguste de Vignes de Wilhelstein
Amiral de la Flotte


avatar
Feu Auguste de Vignes

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Palais de l'Amirauté

Message par Edorel Gatline le Jeu 15 Jan 2015 - 12:08



MAISON MILITAIRE DU GRAND-DUC
Bureau du Feld-Maréchal

Monsieur le Feld-Maréchal des Armées de la Couronne
à
Monsieur l'Amiral de la Flotte

Wilhelstaufen le 15 janvier.

Amiral,

Veuillez dépêcher les NSAR François-Joseph et Comte-de-Wilhelstaufen en Edredonie pour venir récupérer les hommes du génie qui y sont en poste depuis deux ans, Edoran va rétrocéder l'Edredonie au Krassland et il serait problématique que nos hommes s'y trouvent encore.

Veuillez agréer, etc etc.

Gatline, F-M
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au Palais de l'Amirauté

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum