(Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Message  Prince Zabrücksi le Dim 11 Mai 2014 - 10:50

En arrivant au palais, un serviteur en livrée lui donna du Premier Ministre et Franz ne put s'empêcher de sourire. C'est toute l'ambition d'une vie qui se réalisait aujourd'hui"hui. Un souvenir lui remonta en tête. Il se vit marcher et déplorer avec sa mère dans les jardins de Pratz son échec à se faire élire député du Zabrück, il y a 15 ans de cela. Les nationaliztes, puis les libéraux n'avaient fait alors que des sottises. Et Franz avait coutume de dire que tout cela changerait quand il serait le maitre. Et voilà, aujourd'hui, il était le maitre. Les échecs splendides étaient derrière lui, il allait gouverner.

Un huissier l'emmena dans une antichambre où il attendit d'être reçu par son souverain. Après avoir relu rapidement ses notes et les usages protocolaires à la Cour, Franz replongea avec un sourire béat dans ses rêves de gloire.

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Message  Feu Louis Ier le Dim 11 Mai 2014 - 22:37

A soixante quinze ans, après trente et un ans de règne, Louis Ier s'était plié aux devoirs qu'imposaient son métier de souverain. Au sortir de l'office dominical en la chapelle palatiale, il rejoignit ses appartements. Comme à l'ordinaire, et ce depuis trente-et-un ans, Louis Ier était vêtu de l'uniforme gris de petite-tenue des Feld-Maréchaux de Zollernberg, laissant apparaître sur sa poitrine, à gauche, les barrettes de rappel des nombreuses décorations, quatre ordre zollernois et dix ordres étrangers dont il était le titulaire au rang les plus élevés. Il recevait aujourd'hui le huitième de ses chefs de gouvernements, conservateurs ou libéraux, ils les avaient toujours traités avec bienveillance. Le Grand-duc ne faisait pas de politique. Il ne votait même pas. L'idée même l'excitait. Il s'en ouvrait volontiers à son Chambellan, le Baron de Lezingham, homme qui avait le privilège d'être de Ses sujets, après la Grande-duchesse - et encore - celui qui le côtoyait ayant accès jour et nuit à la chambre du souverain. Alors qu'il visait une dernière fois le compte-rendu des élections qui lui était parvenu de la Cour Suprême, il interrogeait, le sulfureux baron qui se faisait, dans le service de son souverain, homme d'abnégation et de dévouement.

- Lezingham, qu'Est-ce que cela vous fait de voter ?
- Absolument rien Sire.
- Comment cela "rien", n'Est-ce pas grisant de donner son opinion ?
- Si je puis me permettre Sire, c'est un peu comme l'amour, après la première fois, le plaisir n'est plus jamais le même, avant même de disparaître, il lasse parfois.
- Diantre oui, je vois, je n'ai moi même pas toucher à Marialyn depuis plusieurs mois... La nourriture, elle, nous déçoit jamais.
- Votre Altesse a très certainement raison.

Un instant passa. Louis reprit

- Avez-vous vu Zabrücksi se matin
- Je l'ai croisé
- Comment avait-il l'air ?
- Béat de contentement. Un enfant le jour de l'Incarnation découvrant ses cadeaux au pied du sapin
- Il faut dire qu'il en rêvait, mon cher pupille.

La mort du Prince August, lors de la guerre de réunion avait effectivement fait du Prince Franz qui devenait aujourd'hui Premier Ministre, le pupille du Grand-duc. Le souverain reprit gêné.

- Dites Lezingham, ne trouvez-vous pas que... comment dire... que Monsieur le Prince sent
- Qu'entend Votre Altesse par là
- Rien, simplement que Monsieur le Prince à très souvent, pour ainsi dire toujours, mauvaise haleine. S'en est bien souvent désagréable. L'idée de devoir m'entretenir avec lui ne m'est donc d'aucun plaisir... Si seulement Madame von Richthofen pouvait être en position de devenir Premier Ministre, l'exercice me semblerait plus doux.
- Le métier de souverain est certainement le plus dure des labeurs Sire. Je puis suggérer à Votre Altesse qu'elle évoque à Monsieur le Prince l'existence des pâtes à dent.
- C'est une idée effectivement.

Un huissier vint annoncer la présence du Prince Zabrücksi dans l'antichambre. Lezingham l'introduisit auprès du souverain. Le premier toisait le second du regard. Sans répondre au mépris, le chambellan s'éclipsa, laissant le souverain seul avec le chef de son gouvernement.

- Altesse, il m'est un plaisir de vous recevoir.

Zabrücksi inclina le chef. Peut être songeait-il en cet instant que les ancêtres du souverain dont il devenait le Premier Ministre ne devait qu'au malheur des siens leur place sur le trône.

- C'est un honneur Sire !

A ce moment Louis Ier eu un moment de recul. Il inclina ses chaussures comme pour regarder s'il avait marché dans quelque déjection. Avant de se rappeler les ennuis buccaux du Prince. Le Prince semblait interloqué. Le Grand-duc était visiblement indisposé.

- Bien Monsieur le Prince je vous en prie asseyons-nous.

Louis Ier remercia la sagesse de lui avoir indiqué le fauteuil le plus éloigné du sien. Il l'éloigna encore avant de s'assoir lui-même. Il introduisit la conversation

- Monsieur le Prince, qu'il me soit permis de féliciter votre élection. On ne parvient jamais à la primature sans une pointe de talent.

Le Prince rehaussa les épaules de contentement.

Quel sera donc la politique de votre gouvernement ?
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Message  Prince Zabrücksi le Lun 12 Mai 2014 - 0:00

- Vous avez mangé du pâté de dahu, cher Prince ?
- Oui, comment le savez-vous ?

Un éclair de compréhension passa dans les yeux de Franz. Après un instant, il reprit sans desserrer les dents.

- C'est la maladie Sire. Mes rages de dents me font souffrir, et ils arrivent qu'elles incommodent mon entourage.

Il se promit en sortant de remercier avec effusion le chambellan en lui parlant fort et près du visage. Ce faisant, un huissier remit au Grand-Duc remit un document sur lequel était inscrit la liste du gouvernement ainsi que la répartition des agences ministérielles.

Ministre des Affaires Extérieures: Oscar Schrening von Watersee, duc de Silverstein.
Ministre des Affaires Intérieures: Erich von Wolfenbuttel.
Ministre du Trézor: Waldemar von Richthofen, duc de Wasserland.
Ministre en charge de la conservation du patrimoine, dépendant du ministre des affaires intérieures: Anthony Znodgrass

Le Ministère des Affaires Extérieures a département pour les affaires étrangères, les colonies, le commerce extérieur et de la défense.
Le Ministère des Affaires Intérieures a département pour l'intérieur, la justice, les relations avec les cultes, l'instruction publique, l'Université, la recherche et la culture.
Le Ministère du Trézor a département pour les finances, le budget, l'économie, l'industrie, les transports, l'agriculture, et la pêche.

Ce ministère marquait le retour de la vieille noblesse aux affaires, et le Prince le commenta pour le Grand-Duc.

- Les attributions ministérielles sont relativement classiques. Deux nouveautés cependant; les Transports relèveront désormais du Trézor. Développer notre réseau ferré fut l'une des revendications fortes de notre parti, et nous entendons désormais la mener à bien. Ensuite la création d'un ministère en charge de la conservation du patrimoine relève du mécénat culturel mais pas uniquement. Le patrimoine fait appel à l'idée d'un héritage légué par les générations qui nous ont précédés, et que nous devons transmettre intact ou augmenté et relève donc du bien public et du bien commun.

Le Prince continua son exposé.

- La politique de mon gouvernement s'articulera autour de trois axes; prestige national, rationalisation des administrations, et restauration de la morale publique. Mon gouvernement entend défendre l'intégralité territoriale du Grand-Duché, avant tout par la négociation diplomatique. Les infrastructures militaires désuètes seront supprimés au profit d'une modernisation des équipements. Pour autant, nous ferons en sorte que le Zollernberg tienne son rang de leader mondial en qualité de première nation zorthodoxe et de modèle politique et civilisationnel. A l'intérieur, la rationalisation administrative nous conduira à créer des sous-divisions à l'intérieur des provinces afin de mieux servir les populations. Enfin, la morale publique sera défendue avec la défense de l'Église et de ses prérogatives, et la codification des délits d'atteinte aux bonnes mœurs afin de mettre fin au flou qui prévalait jusqu'à maintenant.
Puis-je éclaircir votre Altesse sur un point en particulier ? acheva le Prince en mettant sa main devant sa bouche.

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Message  Feu Louis Ier le Ven 16 Mai 2014 - 22:52

Le souverain régnait mais ne gouvernait. Les idéaux démocratique avait eu raison de l'absolutisme, guère de la monarchie qui avait trouvé dans sa position arbitrale un nouveau souffle. Les Grands-ducs, en dépit de leur impuissance, conservaient ce que le célèbre professeur Yvo von Sassenheim nommait l'auctoriras, le prestige moral, qui leur conférait le poids d'être écouté.

Le Grand-duc prit le document tendu par le Prince. Le Duc de Wasserland, êtes-vous sûr Altesse ? On le dit grabataire. Madame von Richthofen, la belle enfant, est jour et nuit à son chevet. Le pauvre homme ne devrait pas passer l'année.

Le Grand-duc pointait une autre incongruité du programme soumis par le Premier de Ses Ministres.

Je lis rationalisation administrative. N'est-ce cependant pas le propre de la rationalisation que de supprimer les échelons et non de les rajouter ?
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Message  Prince Zabrücksi le Ven 16 Mai 2014 - 23:50

Le Prince fronça les sourcils.

- La santé déclinante du Comte est un malheur pour sa famille comme pour le Zollernberg avide de bons serviteurs, et mon oncle, le Comte de Ztrazhbury s'est déclaré prêt à se consacrer à nouveau au gouvernement de son pays.

Quant à la rationalisation administrative, elle ne porte pas en soi la suppression d'échelon. Elle consiste en une réorganisation des méthodes d'administration afin d'accroître la qualité du service public.

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Message  Feu Louis Ier le Sam 17 Mai 2014 - 15:56

L'entretien touchait à sa fin.

- Je vous remercie prince. Vos services communiqueront au Palais le Discours du Trône.

Raccompagnant le Prince vers la sortie, il ajouta.

Ah si je puis me permettre, pour vos... problème de bouches, je ne saurai trop vous conseiller Zyril Diament, une pâte à dent qui fait des merveilles.
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (Palais) Audience du PM nouvellement nommé.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum