Lettre à M. le Premier Ministre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre à M. le Premier Ministre

Message par Feu Nola von Richthofen le Mar 10 Juin 2014 - 23:34

Honorable Nola von Richthofen,
Officier de l'Ordre de la Couronne

S.A. le Zabrücksi,
Premier Ministre de S.A.R.



Monsieur Premier Ministre,
Franz,


J'ai appris dans un décret que tu as signé ce jour mon éviction du poste de gouverneure de Wasserland. Crois bien que je suis déçue et peinée de ton attitude. La brûlante histoire d'amour que nous avons vécue a connu une rupture difficile, moins pour toi que moi qui n'est pas eu les consolations d'un mariage. Je n'ose croire que le cher Prince Zabrücksi que j'ai connu ait poussé la bassesse jusqu'à choisir la vengeance politique. Ne me laisse pas croire Franz, que celui que j'ai aimé s'est abaissé aux œuvres politicienne des rustres qui exerce leur rancune jusqu'à confondre le bien commun et les affaires du privé. Donne moi une réponse je te prie, j'ai le droit de savoir les raisons qui t'ont motivé. Dans le cas où mon administration serait sujet à quelques griefs, mes administrés ont le droit de connaître ce qu'on reproche à leur gouverneure

Je te prie de croire, cher Franz, en mon affection sincère.

Nola von Richthofen

N. v. Richthofen
avatar
Feu Nola von Richthofen

Messages : 37
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à M. le Premier Ministre

Message par Prince Zabrücksi le Mer 11 Juin 2014 - 0:40


Son Altesse le Prince Zabrücksi,
Premier Ministre de Son Altesse Royale Louis Ier

Honorable Nola von Richthofen,
Chevalier de l'Ordre de l'Empire


Hôtel des Princes Zabrücksi, le 10 juin 2014

Chère Nola, mon beau cygne,

Mon cœur s'est empli de peine et de honte lorsque j'ai lu ta lettre. Ma Muze, comment as tu pu croire que je cherchais à me venger de toi ? Comment as tu pu oublier mes sentiments que je t'ai cent fois murmuré à l'oreille alors que je t'étreignais avec toute la force de ma passion ? Comment peux-tu douter de moi ? Je t'aime trop ma Princesse pour te tenir rancune, sèche tes larmes, et ne te sens point attaqué une seule seconde.

Ton éviction, Nola, n'est du qu'aux malheureuses pratiques politiques inaugurées ces dernières décennies. C'est désormais une tradition du Grand-Duché. Les nominations de Premier Ministre entrainent une vague de nominations dans la haute fonction publique correspondant à la couleur politique de la majorité de Westernhalen. Les gouvernement aiment à avoir des hommes de confiance dans ce qui est leur premier relais en province. Ce n'est pas une belle pratique, et j'en ai souffert en Zabrück, mais c'est ainsi, c'est ce que veut le peuple. Les habitants du Wasserland ont envoyé un message clair lors des élections, ils veulent les conservateurs et ils en veulent un à leur tête.
Ton éviction fut pénible pour moi. Je me méfie de Lezingham que je trouve roublard, et de Whilelstein que je trouve peu patriote, mais mon admiration pour ta gestion est complète. Comme le tragédien classique Aazkrahe, je pense que l'amour est basé sur l'admiration d'une personne, et tu sais à quel point ton cher Franz t'aime ...

Pardonne la rudesse de la politique mon bel oiseau. Le pouvoir m'isole et endurcit mon cœur. J'aurais du t'en avertir, je te demande pardon. Rejoins-moi à Whilelstaufen. Je ne souhaite que de te revoir et je n'ai que trop souffert sans toi. Reprenons notre vie d'antan, reviens à moi ma belle amante ! Je te logerai à l'hôtel Zabrücksi, et nous pourrons vivre ensemble, et faire l'amour tant qu'il nous sierra.

J'attends ta réponse ma belle amie, et je te prie d'excuser les inconvenances et les rudesses d'un cœur enchainé à la passion qu'il nourrit pour toi.

Ton dévoué et très aimant Franz    


Franz eut un sourire et croisa les doigts. Puisse t-elle revenir, et j'aurais tout réussi songea-t-il.

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 419
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à M. le Premier Ministre

Message par Feu Nola von Richthofen le Mer 11 Juin 2014 - 21:35

L'Honorable Nola von Richthofen,
Officier de l'Ordre de la Couronne

S.A. le Prince Zabrücksi,
Premier Ministre de S.A.R.


Château de Zalmoral, le 11 juin 2014



Monsieur le Premier Ministre,
Cher Franz,


Il m'est un soulagement de connaître les motivations qui ont présidés à ta décision, bien qu'elle ne me ravisse guère, tant je m'étais investi dans cette charge. Je me soumets à ta décision. Sur les sentiments qui nous ont unis et que tu évoques, sache qu'ils sont bel et bien fini. Je n'infligerai pas à ton épouse, que tu as choisie alors même que nous aurions pu couler des jours heureux sous les cieux de l'union libre, l'avanie d'avoir un mari infidèle. Je ne saurai être maîtresse, Franz, ni d'un prince, ni d'un autre. D'aucune sont des aventures, je suis une aventure.

Reçois l'assurance de mes sentiments les meilleurs à ton égards.
Meilleurs souvenirs.


Nola
avatar
Feu Nola von Richthofen

Messages : 37
Date d'inscription : 17/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre à M. le Premier Ministre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum