Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Edorel Gatline le Mer 18 Juin 2014 - 23:22



MAISON MILITAIRE DU GRAND-DUC
Bureau du Feld-Maréchal

Aux Généraux, Amiraux et membres des États-Majors des Armées, de la Marine et de la Z.A.F

Messieurs,

La volonté du Premier Ministre de "rénover" le Zollernberg passe par une réorganisation des armées, aussi, ais-je cette mission de la mener à bien en tant que chef des États-Majors. De ce fait, vous êtes conviés à une réunion au Haut-Quartiers-Général à Wilhelstaufen ce vendredi 20 juin. L'ordre du jour sera majoritairement occupé par la séparation des unités armées des ZZZ ainsi que d'une parti de ses effectif d'agent de terrain pour être placé au sein des forces zollernoise, pour constituer un corps de renseignement militaire. Le démantèlement de la ligne Gatline ainsi que l'éventualité de la création d'un corps d'armée dit territoriale sera également abordé. Mais le premier ministre ne m'a pas encore tenu informé de la teneur de ce projet.

Gatline, F-M
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Feu Auguste de Vignes le Sam 21 Juin 2014 - 20:28

Ce jour là, l'état-major connaissait une affluence d'officiers généraux pour la réunion organisé par le Feld-Maréchal. La Marine était bien représenté dans le Haut commandement zollernois. On annonça l'arrivée de l'Amiral Auguste de Vignes, chef d'état-major de la Marine de Son Altesse Royale, celle du très dérangeant Vice-amiral de Babenberg qui avait quitté avec joie, pendant le temps d'une visite en métropole, le gouvernement des Zindes éloigné de toute mode, mais aussi celle du Commodore Baron de Lezingham, major-général du cadre de réserve dans l'armée zollernoise, qui serait présent à titre de commandant de la 3e Flotte dans la Marine.
avatar
Feu Auguste de Vignes

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Edorel Gatline le Dim 22 Juin 2014 - 14:25

-Bien, ils sont tous là, même ce vieux lascar de Wolfenbüttel a fait le déplacement.

La salle de guerre de la Wilhelmshof était pleine de tout les généraux et amiraux que pouvait compter le Zollernberg, même les commandants de la Garde Grand-Ducal étaient présent. Une salle carré immense, pourvue d'une grande table circulaire, d'un coté les fenêtres, de l'autre une carte couvrant presque tout le mur représentant le pays, avec ses places-fortes, marqué d'un pion, et les régiments réparties un peu partout sur la carte représentés par une punaise rouge. La disposition actuelle indiquée sur cette carte datait de la campagne de Zaxe, autant dire qu'il était temps de la mettre à jour.

-Bien, messieurs, je vous remercie d'être venus à cette réunion, je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'attendre les retardataires, puisque visiblement tout le monde a répondus présent.

La ponctualité était une qualité d'un général zollernois. Gatline demanda à Scarmyglyone un dossier ou apparaissait clairement le logo des ZZZ, ainsi qu'un gros "confidentiel-secret-défense" tamponné en rouge sur le dossier.

-Messieurs, les informations à l'intérieur de se dossier relevaient jusqu'à maintenant de ma seul autorité en tant que directeur des ZZZ. Dans ce dossiers, toutes les informations sur le Bureau des Opérations Zpéciales des ZZZ (le BOZ), que nous appelons également le "Black Op'z". Autant dire que ce sont des informations vitales et que vous pourriez mériter la mort si vous veniez à y jeter un œil sans y être invité. Même en tant que major-général. Mais exceptionnellement, je vais vous épargnez ce désagrément.

Il ouvrit le dossier sans attendre de réaction de la part de ses hommes.

-Au 1er janvier de l'an 2014, cette force spéciale comptait très exactement deux-cents-soixante hommes. Répartis en cinq grande équipes de cinquante-deux hommes. Leurs missions consistent principalement en la récolte d'informations là ou la difficulté est trop importante pour un agent de terrain classique, l'élimination de cibles jugés dangereuses pour les intérêts nationaux, ainsi que des actions offensives là ou l'armée régulière n'auraient pas pus agir. Des sortes de frappes "chirurgicales". Ce sont des troupes à la limite de la légalité étant donné que leurs existence est clandestine et que certaines règles en vigueur dans l'armée concernant le traitement des prisonniers n'existent pas pour eux. En dehors de ce dossier, aucune mention nulle part ailleurs, si lesdites mentions ne sont pas censuré quand elles apparaissent dans un dossier quelconque des ZZZ. Depuis février de la même année, les ZZZ accueillent les derniers groupes de nynjas yssois que nous avons réussis après négociations à faire incorporer dans les ZZZ. Ces derniers ne seront pas concernés par la séparation du BOZ des ZZZ.

Étant donné la grande sensibilité de ces informations, j'ai négocié avec le MAE de faire interdire d'accès toutes les salles environnantes de la salle de guerre ou nous nous trouvons, ainsi que de déployer le dispositif habituel des ZZZ pour contrer toute tentative d'écoute par d'éventuelles agents adverses.

Au centre de la table était disposé effectivement un émetteur brouillant toute émission et réceptions d'ondes radioélectriques. Rendant inutile tout micro caché, un véritable casse-tête à contrer. Un voyant rouge clignotant indiquant qu'il est en marche.

-Messieurs, le Premier Ministre m'a demandé de procéder à cette séparation dans le but de créer un corps de renseignement militaire qui sera chargé des mêmes missions que le BOZ à l'heure actuelle. Je propose comme nom pour cette unité l'Office des Zervices Ztratégiques, abrégé en OZZ. Si vous avait une meilleur idée je serai preneur. L'effectif, comme l'équipement et les méthodes ne changeront pas. Il s'agira plutôt de discuter ici de la répartition de ses effectifs entre l'armée, la marine et l'air force. A ce point de la discussion, avez-vous des questions ?
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Feu Auguste de Vignes le Mar 24 Juin 2014 - 19:43

L'amiral de Vignes acquiesçait les propos du Feld-Maréchal. Le Commodore Smith semblait dérangé par l'existence d'unité qui n'était ni soumis aux lois de la guerre, ni au contrôle du politique. Quant au Général Wolfenbüttel, il grommelait et pestait, sans que l'on sache s'il s'agissait de la réunion et de son heure fixée en plein milieu d'une sieste nécessaire pour un vieillard de son âge ou ce qu'il venait d'entendre. Quant à Babenberg, et bien il se disait que cette salle était bien martiale et qu'il faudrait penser à la redécorer afin d'égayer les réunions. On peut être militaire et avoir du goût.
avatar
Feu Auguste de Vignes

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Erich von Wolfenbüttel le Ven 27 Juin 2014 - 17:17

Les grommellements du Ministre des Affaires Intérieures commencèrent dès le début de l'exposé du Feld-Maréchal. Comme un bourdon, ils continuèrent pendant tout le débriefing de Gatline. A la fin, le vieux général réprimanda sèchement son interlocuteur.

- Non mais vraiment c'est zcandaleux ! Monsieur le Feld-Maréchal expliquez vous tout de suite ! Quel est cette allusion à ces méthodes clandestines et illégales ? et à ces forces spéciales ? Et comment, pouvez-vous dénier au gouvernement un droit de regard sur les affaires des ZZZ ? Nous sommes un état de droit, monsieur le Vicomte ! Le Zollernberg n'assassine pas des gens dans des ruelles obscures ! C'est honteux, ce n'est pas mon pays !

Le général regarda les généraux autour de lui, et continua, fâché d'être la seule conscience de l'armée.

- Il en ira tout autrement durant cette législature croyez-moi. Le Premier Ministre a été clair avec vous, les ZZZ ne sont pas votre armée privée, c'est un corps au service de la Couronne et des Zollernois, ces soldats ne sont pas vos hommes de main devant accomplir vos basses besognes. De même, vous n'avez aucune autorité, vous n'êtes pas ministre, vous êtes un exécutant, cette armée n'est pas la votre, elle est celle du Grand-Duc, et sachez-le, en sujet fidèle, je ne manquerais pas de l'éclairer sur vos piètres agissements.

Le ministre-général quitta la réunion, demandant à voir le ministre des Affaires étrangères. Les autres officiers restèrent sur place ne sachant trop sur quel pied danser. Certains prirent le parti de commencer à travailler, d'autres préférèrent suivre le ministre.
avatar
Erich von Wolfenbüttel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Edorel Gatline le Ven 27 Juin 2014 - 18:13

Gatline parut surpris, puis inquiet. Il craignait que dans cette accès de colère le cœur du vieux lâche et qu'ils tombe raide mort sur la table. Ce qui n'aurait pas été du meilleur gout en matière de décorum. Puis il retrouva son calme visage, livide et impassible devant la colère du vieux schnock, comme Edorel l'appelait souvent. Wolfenbüttel ne lui laissa même pas le temps de répondre. Il avait déjà passé la porte avec d'autres. Le silence retomba, un ange passa (si tant est qu'ils existent ce qui n'est pas foncièrement prouvé). Le Feld-Maréchal posa ses coudes sur la table, les bras croisés et toisa tout le monde du regard autour de cette table. De Vignes n'avait aucun air particulier, Smith hésitait à partir, Babenberg l'écoutait d'une oreille, quant à Brunhz, il avait semble t-il un regain d'intérêt pour le sujet de la conversation. Edorel l'entendit même passer au creux de l'oreille de son voisin, un colonel de panzer un "bon débarras". Le colonel sourit d'approbation.

-Messieurs, je ne vais pas vous le cacher éternellement, même si je suppose que vous avez suffisamment de bon sens pour le remarquer : les temps changent. Inexorablement, ils changent. Et qui dit passage du temps plus glandouille, dit temps perdue. Je veux bien l'admettre, l'armée zollernoise, à certes une grande tradition historique, de grandes batailles de grands héros, et en plus elle se trouve être une armée de "gentleman". Cependant, et c'est là ou le bas blesse, nous sommes en retard, sur tout un tas de points. Le Valdisky à une armée de l'air bien plus puissante et évolué que la notre, les krasslandais ont des armes pouvant atteindre Wilhelstaufen, quant aux édoranais, ils ont, et les ZZZ le prouvent, une arme suffisamment puissante pour d'une traite soufflé une ville de la taille de Zozolulu et interdire d'accès les Zorcades pour quelques siècles, au bat mot. Fort heureusement, les édoranais sont nos amis et alliés et nous sommes en paix avec les valdisks et les krasslandais, tant que notre bien-aimé gouvernement ne fait pas l'andouille.

Tout ça pour vous dire messieurs que croyez ce que vous voulez, mais la plupart des pays voisins et même au-delà ont une avance con(sidérable) sur nous. Et les deux du fond (dit-il en s'adressant à deux lieutenant-colonel en fond de table) c'est même pas la peine de me faire ces yeux de con sidérés car tout ça, les ZZZ l'ont vue venir gros comme une maison. A coté le Zollernberg passe pour un pays au mieux nostalgique au pire rétrograde. Ce qui pour l'image du Grand-Duché à l'étranger n'est pas plaisant. Certes, nous avons les panzers, nous avons la ZAF, nous avons remporté la dernière campagne, celle du Skotinos. Tout ceci grâce à l'action des ZZZ sur le terrain et ailleurs, pour récupérer des informations sur l'ennemie, et mettre au point des technologie en toute sécurité sans risque de voir des fuites survenir. Tout ceci messieurs l'armée zollernoise aussi puissante soit-elle n'en aurait pas été capable. C'est pour cela messieurs que nous avons besoins de ces hommes. Certes c'est une sacré bande de salopards de la pire espèce, mais ils sont formés et entrainer pour ces missions que personne d'autre ne voudrait faire. Aussi je considère que s'en offusquer comme la fait Wolfenbüttel relève de l'hypocrisie et un sacré manque de jugeote. Quant à vous j'espère que vous en avez assez pour comprendre la nécessité de la chose.

Alors maintenant je vous laissez le choix, soit vous comprenez que c'est un mal pour un bien et vous acceptez cette opportunité en offrant au Zollerberg de meilleurs chances de survie, soit vous retournez comme Wolfie à vos batailles rangés, vos beaux uniformes aux boutons bien brossés et aux galons brillants et ont se fera la-mi-ner, dans toutes les largeurs.

Alors ?
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Erich von Wolfenbüttel le Sam 28 Juin 2014 - 13:50

Les généraux Ritter et Weis se regardèrent d'un air entendu. Ils murmurèrent.

- C'est qu'à choisir, je préférerais la seconde option dit l'un.

Et l'autre de surenchérir.

- Tout à fait. J'aime beaucoup les titres, les décorations et les uniformes. L'on est un gentleman, ou l'on n'est pas un homme.

Le général Weis avait les yeux qui brillaient, et il reprit.

- Il faudrait créer un grand musée des médailles militaires du Zollernberg et du micromonde. Ce serait fascinant. Je resterai des heures dans un tel lieu !
avatar
Erich von Wolfenbüttel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réunion des Officiers Généraux et Amiraux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum