(MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Mar 16 Déc 2014 - 22:17


MINISTÈRE DES AFFAIRES EXTÉRIEURES
Palais de la Wilhelmshof


Convocation au Conseil de Défense


Objet : Ordre du jour du Conseil de Défense du 17 décembre 2014


Le Ministre des Affaires Extérieures, Président du Conseil de Défense,
Officier de l'Ordre de l'Empire



A Monsieur le Feld-Maréchal des Armées,
Monsieur l'Amiral de la Flotte,
Messieurs les officiers généraux membres du Conseil de Défense



Messieurs les officiers généraux,


J'ai le plaisir de vous convier au premier conseil de Défense qui aura lieu ce mercredi 17 décembre à 11 heures au Palais de la Wilhelmshof.

Voici l'ordre du jour :
- Point sur l'action des ZZZ, par Monsieur le Directeur des ZZZ
- Définition de la stratégie de défense face au Krassland
- Démantellement de la Ligne Gatline
- Définition de la stratégie zollernoise en Russlavie

Dans l'attente de vous retrouvez, soyez assuré, messieurs les officiers généraux, de ma haute considération.


Très Noble Ozcar Schrening von Watersee, Duc de Silverstein
Ministre des Affaires Extérieures

Ozcar, Duc de Silverstein

avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Prince Zabrücksi le Mar 16 Déc 2014 - 23:03

Un planton faisait les cent pas dans le hall du palais de la Wilhelmshof. Sitôt qu'il aperçut le ministre, il courut à sa rencontre, comme soulagé de l’apercevoir enfin.

- Monsieur le Ministre ! Monsieur le Ministre ! .... Lieutenant Protz, aide de camp de Monsieur le Prince Zabrucksi.

Le soldat reprit:

- Monsieur le Premier Ministre a un message urgent pour vous. S'il s'avère heureux de la création du conseil de Défense, il peine à croire que vous ayez pu y convier le Comte de Castlemore. Le Prince souhaite qu'il soit écarté de toutes instances dirigeantes tant que la question de son coup d'état n'ai pas réglé. Aussi, il vous adjure de nommer incessamment sous peu le major-général Erich von Wolfenbuttel, Feld-Maréchal de Zollernberg, et de donner temporairement la direction des ZZZ à son numéro deux.

Le soldat s’arrêta, et, hésitant, il osa dire:

- Je vous en prie, Monsieur le Duc, faites savoir au prince Zabrucksi que j'ai bien rempli ma mission, je crois qu'il se méfie de moi et guette une occasion pour m'accabler de reproches ...

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 407
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Mer 17 Déc 2014 - 20:44

Silverstein regardait avec compassion le pauvre lieutenant. Zabrücksi avait la réputation d'épuiser ses aides de camp :

- Je connais l'autoritarisme de mon beau-frère cher lieutenant, cela donne d'ailleurs parfois des réveillons houleux... C'est donc un tyran domestique et un tyran au travail, gageons que le séjour que je lui ai proposé au sport d'hiver détende ses nerfs à vif. Allons approchez dans mon bureau.

Le lieutenant reprenait ses esprits.
Voulez-vous un expresso ?

Le jeune officier décliné le breuvage yssois.

- Bien voyons, voyons... Je puis certes suspendre le Feld-Maréchal, mais aucun mandat d'arrêt en bon et due forme a été émis par le Procureur de la Couronne. C'est un problème... Je ne puis blâmer le Comte de Castelmore pour une action qui nous a sauver de l'invasion étrangère et de l'épidémie. Certes il a dépassé le cadre légal, mais aucune poursuite n'est formulée à son encontre autre que par mon cher beau-frère qui ne dispose guère du pouvoir judiciaire. Je suis désolé de ne pouvoir satisfaire votre demande, mon ami.

Le lieutenant s'était décomposé. On ne le revit jamais au Palais de l'Adlersberg, trop peureux d'endurer la colère du Premier Ministre, il démissionna de l'armée.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Mer 17 Déc 2014 - 20:52

Le Conseil de Défense s'était réuni dans un salon de la Wilhelmshof. Il réunissait l'Etat-major et les officiers généraux nommés par le Ministre des Affaires Extérieures à ce conseil clé, nouvellement créé. Le Duc de Silverstein en avait la présidence :

- Bien Messieurs nous allons débuter le premier conseil de défense. A l'ordre du jour, le point sur l'action des ZZZ, la définition de la stratégie de défense face au Krassland, le démantèlement de la Ligne Gatline et enfin la définition de la stratégie zollernoise en Russlavie. Monsieur le Feld-Maréchal - Gatline était bien présent - la parole est à vous.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Julius Muller le Mer 17 Déc 2014 - 22:45

Le colonel-général Muller était présent également. Kageneck avait demandé plusieurs kilos de dossiers au ministère pour que son patron se mette à jour. Ce dernier était arrivé avec plusieurs notes et il les lisait distraitement en levant rapidement les yeux vers le Feld-maréchal qui allait prendre la parole.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Prince Zabrücksi le Jeu 18 Déc 2014 - 1:09

Une ordonnance entra en trombe et remit un télégramme au Duc de Silverstein.

PM à MAE - Je vous ai donné un ordre - Respectez la hiérarchie et la solidarité gouvernementale - Wolfenbuttel Feld-Maréchal - Appliquez mes instructions - <zmiley mécontent>.




______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 407
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Julius Muller le Jeu 18 Déc 2014 - 2:14

L'arrivée du coursier avait jeté le trouble sur l'assemblée. Les officiers se regardaient sans trop savoir quoi dire. Les nouvelles ne semblaient pas spécialement bonnes et certains des présents avaient une idée sur le contenu du courrier. Et un mot de trop pouvait bien faire muter un de ces vieux généraux dans une affectation lointaine voire en retraite. Julius n'était pas encore au fait de toutes les dernières intrigues de couloir du gouvernement qui terminait son mandat dans les jours prochains. Aussi, pendant que le Ministre lisait une missive qui n'avait pas l'air de le mettre en joie, Julius héla un planton pour se faire servir une tasse de café. Le silence devenant pesant, Muller se replongea dans sa note des ZZZ compilant des câbles diplomatiques portant sur les dernières informations à jour sur le Krassland en remuant son café en raclant le fond de sa tasse. Le petit bruit habituellement anodin était le seul a se faire entendre avec cliquetis de la lourde horloge de la pièce.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Jeu 18 Déc 2014 - 3:56

Bien que l'autoritarisme de son beau-frère consternait, le Duc de Silverstein conserva tout son flegme. Il ne pouvait décemment pas signer un document suspendant le Feld-Maréchal alors que celui-ci était précisément en réunion face à lui. Aussi choisit-il d'attendre la fin de la réunion, afin de prévenir Gatline de ce qu'on ourdissait contre lui - correction de gentleman - et d'exécuter - mollement - se serait une simple suspension et Wolfenbüttel, bien que le Ministre s'était résolu à demander pour ce dernier le bâton de Maréchal, ne recevrait que l'interim du Feld-Maréchalat. Il fit savoir au prince par placet qu'il exécuterait ses ordres à l'issue du conseil de défense. Renvoyant l'officier d'ordonnance à son maître, il se dit que le réveillon en famille serait houleux cette année.

- Poursuivons Messieurs, Monsieur le Feld-Maréchal, si vous voulez bien débuter votre exposé.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Edorel Gatline le Jeu 18 Déc 2014 - 13:57

Gatline était arrivé à Wilhelstaufen d'assez mauvaise humeur suite à une altercation dans son domaine avec quelques agents de la prévôté. Il lui avait fallu quelques temps pour retrouver une contenance acceptable pour figurer à ce conseil. Zabrucksï n'avait pas été convié, dommage pour Edorel qui ne lui ferait pas sentir sa très grosse ironie.

-Monsieur le ministre, messieurs les généraux et amiraux,

Les ZZZ dont j'assure la direction depuis plusieurs années maintenant sont établis en dehors du Zollernberg dans sept pays ayant été jugé digne d'intérêt pour y établir des relais locaux. Nous y avons actuellement  soixante-dix agents déployés :
-vingt-trois en Russlavie;
-seize en Edoran;
-seize autre au Belondor;
-huit au Valdisky;
-quatre en Armara;
-un au Krassland;
-un autre en Avaricum;
-et un dernier qui vient juste d'être envoyé à Prya;

Le point par pays si vous le voulez bien :
-En Russlavie, depuis les évènements d'avril dernier la Russlavie est retombé dans le calme, les derniers affrontements entre républicains, rouges et tsaristes ne permettent guère de départager l'un ou l'autre camp. Plus personne de l'extérieur ne semble avoir d'attention sur le pays. Même les valdisks s'en sont désintéressé. La conférence de Valdrak n'ayant pas permis de dégager une ligne claire pour régler le conflit, la situation actuelle est le statu quo. Ajoutez à cela deux régions sécessionnistes, les "Provinces Romalaviennes libres et unies" du coté d'Edoran, et la Principauté de Livadia au nord, face au Valdisky. Ajoutez à cela des protectorat plus ou moins rendues indépendantes tel que l'Atropatène. Rien ne permet de dire à l'heure actuel si il est possible que le conflit se réchauffe.

-En Edoran, nos agents déployés servent d'officier de liaisons avec les services édoranais avec lesquelles nous travaillons en collaboration. En dehors de ce fait, il y a toujours la situation chez les vassaux, qui ne se retiennent plus. Il faut dire que feu Charles III leurs avaient tenu la bride. Avec son successeur ils se montrent plus enclin à se quereller. La guerre civile en Palogne en est un exemple flagrant. Et de vous à moi, je suis bien content que nous ayons pas de pareil voisins ! Dernier point, qui n'est peut-être qu'un détail, mais qui a le mérite de confirmer le passe-temps favori des vassaux, leurs dépenses militaires ne cessent d'augmenté, les eslagnoles ont construit un complexe souterrain faisant probablement office de département R&D de leurs armées ainsi que d'unité de production, les tchécoslovènes eux travaillent sur un nouveau modèle de canon. Des investigations sont en cours pour en savoir plus.

-Pour ce qui est du Belondor après le grand froid de l'an dernier, le pays semble désormais touché par la flémingite qui nous a frappé précédemment. Nous pouvons envisager d'envoyer des hommes en renfort pour savoir de quoi il retourne exactement.

-Le Valdisky est resté en retrait de la scène internationale ces derniers temps, mais ils restent actif. Nous savons qu'ils ont négocier un traité avec le Krassland, et leur ont vendue plusieurs navires. A eux et au Sorabes également, quatre frégates, des avions et des batteries anti-aériennes.

-La situation entre Armara et Prya mériterait qu'on s'y attarde un peu plus, mais j'ai préféré faire un dossier plus complet qui vous sera remis plus tard. Expliquer ici le pourquoi du comment prendrai trop de temps et je dépasserai mon temps de parole.*

-Au sujet du Krassland, je pense que tout le monde ici présent a été renseigner sur les récents évènements, je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'y revenir en détail. Nous avons quelqu'un sur le sommet de Kaora entre Edoran et le Krassland à propos de l'Edredonie, nous attendons très prochainement de ses nouvelles.

-Enfin pour terminer, la situation a Avaricum mérite notre attention. Certes, les relations n'ont jamais été très tendres entre nos deux pays, mais je pense qu'aider au rétablissement d'une puissance importante au continent sud ne peut que améliorer la stabilité de tout l'Archipel. Depuis près de six ans maintenant, et la disparition subite et mystérieuse de l'Empereur Edouard, le pays et livré à la guerre civile et à lui-même. La sécession du Skotinos, antérieur à ces évènements et l'invasion d'une partie de l'Argentorate par les noddiens ont sans doute contribué à cette effondrement. Très vite la plupart des nobles se sont libérés de toute suzeraineté et se livrent à des guerre féodales, ces guerres ayant jetés de nombreux réfugiés sur les routes, certains ont pris les armes et ont érigés de véritables armées de brigands, certains envahissant et annexant des terres et leur chefs se proclamant seigneur de guerre. Comme si cela ne suffisait pas, des pirates turcoses ont envahie la péninsule néo-alexandrine et occupent depuis leurs les grandes villes et pillent les régions alentours.

La situation semble s'amélioré cependant avec la reprise en main du Duc de Barotant qui a été proclamé Régent, depuis il s'échine à expulser les turcoses à rétablir l'autorité légitime là ou cela est nécessaire. Le tout jusqu'à récemment avec l'appuie de l'Aldanor, mais il semble que la flémingite frappe aussi la-bas et Avaricum se retrouve seul sans allié. C'est là que j'ai pris l'initiative durant cette crise, d'envoyé un agent en reconnaissance, prendre contact avec le Duc-Régent et voir avec lui la situation. Et surtout décidé si une action pour soutenir la cause des autorités légitimes est envisageable à court terme.

Des questions ?

*EL : ça m'a déjà pris un temps fou pour raconter à Nico (le joueur de Störtebeker/Hauteville) un résumé du pataquès, j'ai pas envie de remettre ça. u_u'
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Edorel Gatline le Sam 20 Déc 2014 - 10:57

Un officier des ZZZ avait apporté à Edorel pendant son exposé un message venu de la Terre-Maryalin.

Code:
Tests terminés STOP Canon magnétique opérationnel STOP Prêt pour démonstration STOP Gauzz STOP PS : Pitié STOP Priez de me ramener au plus vite STOP Fait vraiment froid ici STOP
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Sam 20 Déc 2014 - 15:38

Le Duc de Silverstein reprit la parole :

- Monsieur le Feld-Maréchal nous vous remercions de votre exposé très complet.

Quelle solution pourrions-nous envisager à la crise Russlave ? L'anarchie d'un tel territoire pouvant tomber aux mains de forces hostiles au Zollernberg et à notre civilisation n'est pas un gage de sécurité pour les Sujets de Son Altesse Royale. Peut-être pourrions-nous envisager que la Triple-Alliance s'attache à rétablir un état viable en Russlavie, par la désignation d'un prétendant, une mise en tutelle provisoire du territoire, et l'installation durable de force de sécurité ? Cela nécessiterait une intervention armée.

Pour ce qui est de notre collaboration avec Edoran, elle est heureuse, et vous encourage à la maintenir dans le cadre des services dont vous avez la charge. Vous avez raison de maintenir votre vigilance sur les agissements des vassaux de Sa Majesté. N'hésitez pas à partager les informations que vous obtiendrez sur ce dernier point aux services secrets de Sa Majesté. Je compte d'ailleurs formaliser cela en mettant en place un accord de coopération de nos services secrets regardant l'échange des informations qui regarde la sécurité nationale de chacune de nos nations. Nous pourrons à cette occasion mettre en place un protocole d'accord sur l'avenir de la Russlavie. Qu'en dites-vous ?

La Valdisky représente, bien qu'elle ne soit pas imminente, une menace réelle, au sens où elle soutient l'armement de pays hostiles au Zollernberg. On ne peut les empêcher de les commercer. Qu'en est-il de nos liens avec Pavel Gorilov ? Est-ce une voix pertinente pour la défense de nos intérêts en Valdisky, que je considère être dans l'ordre d'importance les suivants : 1) Fin des ventes d'armes aux nations déclarées hostiles 2) Rétrocession des biens confisqués aux Zollernois 3) Ouverture économique des frontières.

Pour ce qui est des relations Pryanno-Armaréenne, je compte exprimer nos condoléances à Armara suite à la perte de leur agent diplomatique et proposer la mise en place d'une commission d'enquête mixte. Marietta ma secrétaire distribue un projet de communiqué :

Le Grand-duché de Zollernberg adresse ses condoléances au gouvernement armaréen après le décès de Mlle Schaeffer, ambassadrice près de l'Eco-Démocratie de Prya. Il propose aux deux partis la mise en place d'une commission d'enquête internationale, mixte et indépendante réunissant à équitable proportion les représentants de pays désignés par chacune des partis afin d'établir honnêtement les responsabilités de chacun et d'assainir les relations entre deux grandes nations du Micromonde.

Sur le point des relations zollerno-krasslandaises, serait-il pertinent de remercier la Semi-République pour son aide humanitaire et d'accueillir son ministre des affaires extérieures afin de négocier un aplanissement de nos relations, dont les points de réflexion pourrait-être les suivants : 1) Accord de démilitarisation du Wasserland et de la Crassee  2) Ouverture économique de nos frontières (concession de mines au Zabrück-Crassauerstein) 3) partage de souveraineté sur la Crassee et définition des zones de pêches 4) Pourrions-nous envisager une région inter-étatique wasserlando-krasslandaise ? dont les règles seraient à définir 5) Mise en place de relations diplomatiques via l'envoi d'une représentation permanente

Pour ce qui est d'Avaricum, je souhaite un soutien humanitaire et militaire à cet état zorthodoxe dont il faut rappeler que le Grand-duc est le souverain légitime en vertu des droits qui lui sont venus de sa mère, la princesse Marie-Adélaïde de Fleury-Guysenval. Peut-être pourrions-nous dans un premier temps reconnaître Avaricum en accueillant officiellement son ambassadeur ?

Concernant le déploiement des effectifs des ZZZ, je souhaite que l'on mette en place une surveillance accrue de Nôddia, c'est un état militariste et va-t'en-guerre dont il faut se méfier. Ses vues sur la Scanthénoisie-Helvétia me pousse à poser un moratoire sur le démantèlement des installations de la 2e Flotte dont nous devons cependant envisager la dissolution et la réintégration de ses éléments vers la 1ère et la 3e Flotte afin de respecter notre parole auprès des autorités Scanthéloises. Si cette mesure est adoptée à l'issue du Conseil de Défense, je vous charge Monsieur l'Amiral de la Flotte, de prévoir un plan de restructuration des forces.

J'en ai fini Messieurs, avez-vous des remarques, des questions, des avis, à formuler sur les points que j'ai développés ?
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Julius Muller le Dim 21 Déc 2014 - 1:58

Le colonel-général Muller, ayant pris quelques notes durant l’exposé du Feld-maréchal et du ministre se reposa un instant sur le dossier de sa chaise, synthétisant rapidement les éléments qu’il venait d’obtenir avec les informations déjà reçues du ministère par ailleurs. Puis, se raclant la gorge il leva la main en regardant le ministre, demandant la parole :

- Ahem… Hum.. Je remercie monsieur le Feld-maréchal pour son exposé très intéressant qui m’a d’ailleurs été d’une grande aide pour repositionner un peu le cadre de la situation zollernoise pendant la crise sanitaire que nous venons de traverser. Je vois que nos services de renseignement n’ont pas subi la même léthargie que nos forces restées au pays, c’est un très bon signe que notre puissance n’est pas complètement remise en question.

Julius marque une pause en laissant couler un regard vers le Feld-maréchal. Les deux hommes s’étaient quittés en très mauvais termes lorsque tout deux étaient au gouvernement. Kageneck lui avait rapporté le comportement qu’il avait eu lors de la crise de la flémingite et le fait qu’il se soit plus ou moins emparé du pouvoir pendant la période d’arrêt des institutions. Le Premier Ministre veut sa peau et il est tout de même présent ici. Cela prouve que les ZZZ deviennent de plus en plus un état dans l’état et que diriger le Zervice octroie des avantages politiques non-négligeables. La presse ne s’était pas encore emparée de la chose mais la campagne battait son plein pour les élections générales. Sans nul doute un conservateur ou un rageux du Zentrum vendra la mèche, et la carrière tant politique qu’administrative du Comte de Caztelmore pourrait s’en trouver comprise et si le comte ne gagne pas ces élections, quel que soit le prochain occupant de l’Adlersberg, ce dernier sera on ne peut plus méfiant envers cet électron libre qui ne recule devant rien. D’ici là, la prudence s’impose.

- Ayant pris un peu de retrait depuis quelques temps, je ne suis pas au courant de toutes les subtilités de notre politique étrangère et de l’actualité internationale, je suis la presse naturellement mais les éclaircissements que l’on a ici montre l’étendue de nos intérêts dans le Micromonde. Toutefois, je pense qu’il serait bon que nous sachions nous recentrer sur l’essentiel : à savoir la défense des intérêts supérieurs de notre pays et sa survie immédiate en tant que nation et puissance du continent nord. Aussi, je suis bien plus intéressé par ce qui se passe non loin de chez nous. Monsieur le ministre évoque l’idée d’une implication dans les difficultés que rencontre la Russlavie à mettre de l’ordre chez elle. C’est une question d’importance, le Valdisky représente une menace éventuelle à nos frontières, les noddiens, éternels revanchards contre la Scanthéloisie attends son heure et le Krassland occupe toujours autant notre attention. Toutefois… Je pense qu’il serait bon d’ajouter un nouveau point à notre ordre du jour à savoir le rapport général de l’état de nos défenses aux lendemains de la crise de la flémingite. Comment nos troupes se sont comportées et comment celles-ci on pu tenir pendant de longs mois face à un monde en mouvement et lorgnant sur nos intérêts. Nous nous devons de nous prémunir contre une autre crise de ce genre.

Julius attrapa sa tasse de café, il avait refroidi, et bu ce qu’il y restait d’un trait pour s’humecter la gorge.

- Par rapport aux russlaves et aux edoranais, je pense que nous n’avons d’autre choix de les laisser à leur sort pour le moment. Edoran est maitresse de ses affaires et je doute que nous ayons stratégiquement le poids de nous impliquer dans ce qui se passe chez eux. La Russlavie est un sac de nœud vieux de plusieurs années, nous ne résoudrons pas la crise maintenant et nous n’avons pas d’idées sur la disponibilité de nos forces pour nous permettre d’aller remettre de l’ordre dans ce pays alors que le notre se relève à peine. Le cas krasslandais m’intéresse. En effet, ces derniers on envoyé de l’aide humanitaire au Wasserland. La démarche n’est pas intéressée, nous le savons. Mais ils n’ont rien tenté militairement parlant et ils ont respecté l’indépendance du pays et l’intégrité du Wasserland. Chose qu’ils n’ont pas fait il y a plusieurs décennies quand ils ont annexés le Wasserland occidental et que nous n’avons pas respectée non plus lorsque nous avons réunis le Wasserland à notre tour. Cela montre une chose : c’est que la détente est dans l’air. Les premiers contacts pris il y à longtemps avec le Krassland on fait montre d’une volonté d’apaisement que nous devrions poursuivre. Les remercier de leur aide serait bien perçu par le Krassland et par la communauté internationale. Le désarmement de la ligne Gatline ferait également montre d’une volonté de dépasser les problèmes que nous avons eus avec le Krassland. Pour le reste, le statut du Wasserland relève plus du politique que des affaires militaires. Mais de ma propre expérience, l’idée de faire des concessions est en soi une bonne voie, à voir ensuite quelles concessions faire qui garantissent en même temps les intérêts zollernois. Concernant Noddia et la 2ème Flotte, si les noddiens posent problème dans le nord, déplacer l’ancrage de la flotte du nord ne serait pas une mauvaise idée. Nous pourrions ancrer la flotte en Maurésie (si ce pays accepte de l’accueillir). Ce pays se trouve sur la route vers le nord du Micromonde, nous pourrions barrer le chemin aux noddiens en installant un blocus pour les empêcher de mettre en danger la sécurité de la CSH (EL : Cela pourrait du coup valoriser la Maurésie dans nos RP et nous pourrions du coup demander à l’Archipel la réintégration des iles maurésiennes sur la carte). Pour finir, bien que cela relève du politique, je me permets une digression, par rapport au cas d’Avaricum, je pense que faire valoir les prétentions de Son Altesse Royale sur le trône d’Avaricum alors qu’une régence se met en place pour restaurer l’ordre dans les provinces avaroises serait mal venu. Si le Grand-duc est héritier de l’Empire d’Avaricum, son règne nominal n’a pas empêché le pays de tomber dans le chaos ce qui pourrait être imputé à notre souverain et indirectement aux zollernois. Soutenir la restauration du pays serait intéressant, mais le faire en affirmant la primeur dynastique du Grand Duc apparaitrait comme une ingérence zollernoise qui pourrait être mal reçue par les autres grandes puissances. Restaurons nos forces avant de penser au destin du reste de l’empire zollernois, nous garantirions bien plus, à mon sens, la sauvegarde de nos intérêts à long terme.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Dim 21 Déc 2014 - 9:38

Le Ministre-Duc avait trouvé l'exposé du général Muller fort intéressant

- Mon Général, vous remercie de la qualité de votre exposé. Il a le mérite de fixer quelques priorités claires pour la défense de notre pays. Un rapport général sur l'Etat de nos forces est effectivement une nécessité avant toute restructuration de nos forces, et afin de mesurer nos capacités d'intervention à l'extérieur de nos frontières.

Quelqu'un souhaite-t-il intervenir ? Général Wolfenbüttel ?

Le vieil homme semblait endormi... A moins qu'il ne fût mort s'inquiéta Silverstein.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Erich von Wolfenbüttel le Dim 21 Déc 2014 - 14:50

Le cœur du vieil homme repartit d'un seul coup, et il émergea en sursautant. Malgré son état de santé déclinant, les idées du vieux militaire étaient clairs.

- Vos exposés ont le mérite d’être clairs. Il est réjouissant de voir que depuis bien des décennies, le Grand-Duché est en relative sécurité mais pour des raisons autres que celle que vous soulevez. Si le Valdisky est un état détestable, il n'est pas un danger. Le Premier Ministre, alors diplomate, avait passé avec un un traité de non-agression, et force est de constater que celui-ci est respecté. D'autres questiosn sont en suspens mais elle relève du politique. De même, je ne pense pas utile de nous engager en Russlavie. Nous nous essoufflerions à tenter de canaliser la consubstantielle anarchie russlave. Enfin, en ce qui concerne le Krassland, à mon sens, rien n'a changé. Les élites krasslandaises sont tout aussi viscéralement anti-zollernoises, mais comme depuis plusieurs années, elles se contentent de rodomontades, et ne franchiront jamais le Rubicon. Nous pouvons démanteler la ligne Gatline, mais celle-ci doit être maintenue dans ses ouvrages défendant villes et ports.

Les autres points me semblent secondaires. Avaricm ne relève pas de notre autorité et Noddia n'a pas les moyens de ses ambitions.
avatar
Erich von Wolfenbüttel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Dim 21 Déc 2014 - 18:15

Silverstein parut rassurer de savoir le vieux général encore en vie.

- Je vous remercie Mon Général de vos remarques. Le Valdisky nous paraît une menace, non par lui même, vous avez raison de rappeler l'existence d'un pacte de non-agression toujours respecté entre nos deux nations, je vous objecte cependant la vente d'armes à des nations hostiles qui présente elles un danger bien réel pour nos intérêts. Je comprends la ligne non-interventionniste que vous semblez partager avec le Général Muller. Je ne la partage pas moi même, mais il est vrai qu'il serait prématuré de lancé nos forces dans des interventions qu'elles ne pourraient assumer. Toutefois le Zollernberg doit être capable de tenir sa parole à l'égard de ses alliés.

avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Dim 21 Déc 2014 - 18:41

Le Duc de Silverstein reprit le cours de la réunion :

- Bien, nous pouvons passer au point suivant, "notre stratégie de défense face au Krassland", sur lequel nous avons déjà entamer notre réflexion. Je vous propose de mettre à l'œuvre une politique de détente et de mettre en œuvre le protocole suivant que je soumettrai pour validation au Premier Ministre après votre accord. Les questions sont certes politiques, mais elle touche aussi notre défense, vous savez comme moi que stratégie et politique sont intimement lié :

1) Accord de démilitarisation du Wasserland occidental et de la Crassee  
2) Ouverture économique de nos frontières (concessions minières, accords d'investissements au Zabrück-Crassauerstein)/Fin des sanctions anti-zollernoises
3) partage de souveraineté sur la Crassee et définition des zones de pêches seraient à définir
4) Ouverture d'un consulat Krasslandais à Zollenhafen
5) Mise en place d'une représentation diplomatique permanente
6) Mise en place d'un protocole de coopération inter-étatique : a - création d'une commission mixte gouvernementale krasslando-zollernoise ayant pour but d'institutionnaliser la coopération transfrontalière sur la base d'une convention internationale ; b -  institutionnalisation de la coopération : création d'une commission intergouvernemental (exécutive), réunissant les représentants des deux gouvernements et d'une commission régionale (délibérative et consultative) réunissant des membres élus par les deux nations qui auraient compétence pour les champs suivants : • les liaisons routières et les transports  • l’enseignement supérieur • les questions économiques • les affaires sociales  • le cadastre/la cartographie • l’aménagement du territoire • l’éducation et la formation • les affaires culturelles et le tourisme

Nous aborderons le point particulier de la ligne Gatline ultérieurement durant la réunion : avez-vous des amendements à apporter à ce projet de protocole de détente ?
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Julius Muller le Lun 22 Déc 2014 - 0:02

Julius était particulièrement surpris de la direction que prenait la discussion. Un gouvernement conservateur allait donc réaliser un début de détente avec le Krassland alors qu'il y a encore quelques temps ce parti évoquait encore la possibilité d'une guerre d'invasion contre ce pays. Les temps changent tellement vite.

- Quelques petites choses tout de même, par rapport au cadre général de cette discussion, je suis loin d'être un isolationniste. J'ai soutenu et participé à l'opération zollernoise en Laurasie pour toutes les raisons évidentes que nous connaissons. Je pense simplement que nous ne devrions pas trop préjuger de nos forces, surtout en ce moment ! Pour le reste, par rapport à vos propositions sur le Krassland, je pense qu'elles sont tout a fait acceptables. Notons toutefois que la proposition 1 devrait s'assortir d'une démilitarisation étendue aux territoires krasslandais limitrophes du Wasserland occidental. Si nous acceptons de désarmer, il devrait en être de même pour eux et tout cela dans une démarche réciproque de bonne foi. Les points 2 et 3 sont corrects. Le point 4 se confond avec le 5 mais les deux sont naturellement acceptables. Je ne suis pas sur de comprendre toutefois l'intérêt du point 6. Serait il question de faire co-gérer le Wasserland occidental ? Le gouvernement a t'il une position nette sur la question ?

Que le gouvernement veuille une paix durable avec le Krassland est une chose intéressante. Mais de là à instituer la co-gestion d'un territoire zollernois c'est inattendu. Prendre position sur la question sans que le gouvernement ou même le Parlement ait rendu d'avis sur la chose pourrait être dangereux. Aussi, Julius se permit il de renvoyer la balle au Ministre pour avoir plus d'éclaircissements.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Mar 23 Déc 2014 - 22:23

Le Duc de Silverstein était de ces hommes politiques qui aimait à concevoir des systèmes sans trop concevoir les réalités. Onze années passées au Ministère des Affaires Extérieures dans les palais de la monarchie éloignait parfois des préoccupations du terrain. Aussi accueillit-il la remarque du général Muller avec bienveillance.

- Général, je vous remercie de vos remarques. Le point 6 doit offrir une position médiane propre à satisfaire les deux partis. Il s'agit bien d'offrir de co-gérer le Wasserland occidental, tout en conservant pour le Zollernberg les prérogatives de souveraineté. Nous pourrions, même simplifier le processus, au lieu de proposer la création d'une commission régionale ou de commission exécutive intergouvernemental, nous pourrions très bien imaginé que les mesures relevant du champ des compétences que j'ai cités, adoptées par le gouvernement Krasslandais ou le Krasstag, soient applicables au territoire Wasserlandais. Des citoyens Krasslandais pourraient quant à eux siéger aux états du Wasserland. On pourrait également imaginer comme pour Wilhelstaufen ou Zotterdam un statut spécial à Zollenhafen admettant qu'un maire soit élu par les Wasserlandais et les Krasslandais. Je propose effectivement d'aller vers la co-gestion car je crois qu'elle peut satisfaire les deux parties : c'est messieurs une aventure à oser !

Le Duc semblait exalté, serait-il suivit par son Conseil de Défense, le Premier Ministre le soutiendrait-il ?

- Quelqu'un souhaite-t-il intervenir ?
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Edorel Gatline le Mar 23 Déc 2014 - 22:39

-Monsieur le ministre, Il serait appréciable d'attendre une période plus propice pour une tel chose. Je doute fort que le premier ministre, connaissant ses idéaux et son programme, accepterait cette proposition. Le condominium n'est pas une mauvaise chose en soi, mais encore faudrait-il qu'aucun partie ne veuille revenir là-dessus pour son compte.

Edorel se demandait si il devait parler du projet d'armement qui était arrivé à son terme, finalement il se dit qu'il allait attendre que ce sujet soi réglé plutôt que de passer du coq à l'âne.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Erich von Wolfenbüttel le Mar 23 Déc 2014 - 22:56

Erich von Wolfenbüttel, excédé, ne tint plus, et sans que son avis soit forcément désiré, prit la parole.

- Monsieur le Ministre, vous déraisonnez. Nous ne devons rien au Krasslandais. Ce n'est pas quelques rodomontades qui doivent vous conduire à brader les terres de nos aïeux. Votre aventure n'est qu'une reculade, un abandon de souveraineté qu'aucun motif ne justifie.
Cher Duc, nous nous connaissons bien, mais vous savez comme moi qu'un tel projet n'est pas à l'ordre du jour ...
avatar
Erich von Wolfenbüttel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Julius Muller le Mar 23 Déc 2014 - 23:02

Les résultats des dernières élections générales venaient de tomber. Les conservateurs gardent la main sur les affaires. La détente avec le Krassland se fera donc a l’heure conservatrice mais la teinte donnée à l’aventure que propose le ministre ressemble fort au programme libéral. A défaut de remporter les élections, au moins une partie des idées libérales sont passées dans l’air du temps. Cela est une petite compensation suivant la défaite. Julius attendit que le vieux Wolfenbüttel finit sa tirade pour reprendre la parole :

- Eh bien, monsieur le Ministre, si cela est la position du gouvernement, elle est effectivement ambitieuse ! Cela impliquerait toutefois d’adapter les infrastructures de défense de ce territoire pour une cogestion. A savoir une précision des prérogatives du gouverneur de Wasserland sur les possibilités qu’il a en sa possession pour maintenir l’ordre et la défense d’un territoire cogéré. Les krasslandais pourraient avoir des demandes en la matière, cela pourrait prendre la forme de l’accueil d’un contingent krasslandais dans le Wasserland occidental. Même si nous n’en avons pas encore entendu parler, il faudrait parer à toute éventualité. Mais pour le reste, je n’ai aucune remarque supplémentaire à faire.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Mer 24 Déc 2014 - 0:13

Le Duc de Silverstein, ancien whig, membre d'un gouvernement conservateur s'était forgé des idées bien trop libérales au goût d'un Wolfenbüttel semblent-ils. Il se dit que l'accord de trois hautes personnalités de la Défense devait placer Wolfenbüttel dans un état cauchemardesque. Silverstein, en zorthodoxe-démocrate, était un partisan convaincu de la paix, certainement Est-ce cela qui avait fait évoluer sa position. Le Conseil de Défense semblait le suivre, il en était heureux, mais le Premier Ministre, et sa majorité avec lui, suivraient-ils ?

- Général Wolfenbüttel, je tiens à vous rassurer il ne s'agit pas d'abandonner notre souveraineté mais d'aménager les conditions possibles d'un nouveau dialogue et d'une paix durable. Nous ne pouvons nier que le Krassland ait des droits historiques sur ce territoire, - Silverstein cru que Wolfenbüttel allait défaillir - pas plus que nous ne pouvons nier le contentieux qui existe entre nos deux nations, et le poids qu'il fait régulièrement peser sur notre défense nationale, et l'insécurité qu'il cause aux habitants du Wasserland occidental aussi devons-nous prendre ce problème à bras le corps et en trouver des solutions. Il y a une attente, des Wasserlandais dont vous êtes le députés, des Krasslandais dont nous sommes les voisins et de la communauté internationale. L'heure des conflits territoriaux est dépassée nous devons réaliser une paix durable : la co-gestion est le plus sûre des moyens de parvenir à cette paix que nous espérons.

Wolfenbüttel n'en pouvait plus. Il semblait partout voir des traitres

Pour répondre à votre question Feld-Maréchal, je crois qu'il sera nécessaire d'adjoindre les mesures du traité adopté à la majorité simple à notre constitution, cela ne pourra se faire qu'à la majorité des deux tiers. Les Krasslandais en feront certainement de même.

Général Muller, je vous remercie de votre remarque. Puisque la défense est notre prérogative, nous devons y songer. La souveraineté resterait zollernoise et nous devrions en préserver les signes parmi lesquels le monopole des forces de police. Nous pourrions accueillir des contingents de ce pays comme nous sommes capable de l'accepter pour un de nos alliés, mais il s'agit là d'un autre sujet : celui d'une politique de défense commune est envisageable, sous la forme d'une brigade bi-nationale par exemple. Cela remet cependant en cause la démilitarisation de ce territoire : comment l'envisagez-vous, partielle ou totale ?
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Erich von Wolfenbüttel le Mer 24 Déc 2014 - 0:24

Le vieux militaire ronchonna.

- Mes Dieux. Que de faiblesses .. Les Wasserlandais dont je suis le député ne souhaitent pas un instant une ingérence du Krassland dans leurs vies, et je me contrefiche des attentes des Krasslandais. Je n'ai que faire de leurs états d’âme. On rend des territoires quand on perd Monsieur le Ministre ! Pas quand un voisin nous casse les pieds sans rien tenter.

Je m’arrête là. Dieux merci, cette décision ne relève pas de vous. Dire que j'ai dit aux gens de voter Zentrum !
avatar
Erich von Wolfenbüttel

Messages : 59
Date d'inscription : 24/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Julius Muller le Mer 24 Déc 2014 - 1:03

L'opposition nette entre Wolfenbüttel et le ministre devenait manifeste. Julius ne souhaitait pas être mêlé a ça plus avant, les deux généraux ne s'appréciaient guère et les temps prochains étaient incertains. Autant ne pas se créer plus d'ennemis, cela ne serait pas une mauvaise chose pour l'avenir.

- Par rapport à la démilitarisation, j’avais effectivement entendu la chose comme une démilitarisation des frontières mais pas nécessairement de toute la zone concernée. Mais nous pourrions l’étendre en admettant uniquement des forces d’autodéfense positionnée sur les côtes. De ce coté là par contre ce serait intéressant que la défense relève du Zollernberg seul. Tout comme je pense que les questions purement régaliennes ne devraient relever que du Zollernberg. Le projet que vous avez est ambitieux et pourrait satisfaire les krasslandais bien plus que ce qu’ils n’auront jamais. Quelles que soit l’option retenue, la création d’une unité militaire bi-nationale serait très intéressante. Elle montrerait que la paix est définitivement revenue et ferait cohabiter et travailler des zollernois et des krasslandais… En terme d’image ce serait très bon pour nous tous. Et nous pourrions apprendre un paquet de chose sur les techniques militaires krasslandaises qui sont en avances sur les notres dans quelques domaines ce qui ne sera pas pour déplaire au Feld-maréchal j’en suis sur !

avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Feu le Duc de Silverstein le Lun 29 Déc 2014 - 1:11

- Je vous remercie Monsieur le Colonel général de votre analyse, que je partage, sur ce que doit être la démilitarisation du Wasserland occidental. L'un de vous messieurs souhaitent-ils intervenir ?

Personne ne se fit entendre. Wolfenbüttel semblait bougon, et boudeur.

- Bien Messieurs les Généraux, passons au point suivant : le démantèlement de la Ligne Gatline. Major-Général Wolfenbüttel nous vous écoutons afin d'entendre votre exposé sur la question. Vous avez la parole général.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (MAE) Réunion du premier Conseil de Défense

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum