Gauz-Pratz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gauz-Pratz

Message  Prince Zabrücksi le Ven 19 Déc 2014 - 3:31


- Gauz Pratz .....

Entrez, vous êtes attendus.

- Gauz Pratz ....

Entrez, mon ami. Faites vite.

- Gauz Pratz ....

Entrez, pressez-vous !

Près de Zollenheim, contiguë à la banlieue chic de Pratz, se tenait le quartier ouvrier de Gauz. Dans un coin de rue, se tenait un petit appartement, propriété de la famille Zabrücksi. Ce soir-là, Philipp Molenkopv von Zabrucksi, fils du Prince tenait une réunion.

Une dernière personne, encapuchonné et de petite taille se glissa dans le logis. Si un ouvrier de Gauz était passé à ce moment-là dans la rue, il aurait vu le dernier des Zabrücksi introduire une personne chez lui et glisser un regard scrutateur dans la rue. L'humble ouvrier aurait reconnu le fils de son bienfaiteur.
Le jeune homme avait quinze ans. D'une intelligence moyenne, il était étrangement beau. La vivacité de son regard, son allure hautaine, et l'étrange feu qui enflammait ses yeux lui donnait l'aura que dégage les fanatiques.

On discuta tard cette nuit-là. On parla de tout et dans un ordre décousu. On maudit les ennemis du Zollernberg, la monarchie constitutionnelle, le parlementarisme. On méprisa Gatline, les arrivistes, les libéraux. On exalta la gloire des Zabrücksi, la gloire d'Ozterlitz, de Ludwigstadt et de Petra. On pleura la déchéance de la patrie, la Nordenmark, l'irréligion, l'ingratitude des Klausbourg. On parla de l’âme saine du Zollernberg, des bons ouvriers de Pratz, de la belle noblesse de Zollenheim et de Zaxe.
La soirée avançant, on imagina mille complots, on rêva de ce que l'on ferait si l'on était les maîtres.

Et toute l'assistance reprit : Gauz-Pratz ! Gauz-Pratz !

Le jeune homme leva les mains et ses fidèles se turent. Il conclut d'une voix grave et lugubre :

Gauz-Pratz ... Groupe d'Action Ultra et Zorthodoxe Pour la Royauté de son Altesse tutélaire Zabrücksi !

Et l'on prit congé.

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gauz-Pratz

Message  Philipp M. von Zabrücksi le Sam 23 Avr 2016 - 19:10

Comme l'avait fait remarquer sa mère à son époux, Philipp Molenkopv von Zabrücksi Molenkopv grandissait et mûrissait. Assurément, l'adolescent rêveur, engoncé dans ses lubies bizarres passait et laissait place à un jeune homme plus solide, ancré dans le réel, sur de son lignage et de sa force.

Le jeune homme avait dissous sa pseudo-organisation secrète suite à une humiliation. Son groupe de conspirateurs comptait alors une trentaine d'hommes. Son sous-chef, l'homme de confiance du jeune homme était une jeune auxiliaire féminine, infirmière dans un régiment zabückois. Sa sensibilité maladive l'avait rendu amoureux de cette demoiselle Elize. La jeune roturière avait en fait été placé là par la propre mère du Prince, inquiète des jeux subversifs de ce drôle de cercle d'amitié de son fils. Quand le fils l'apprit, il en fut mortifié. En un instant, il vit tout le ridicule des prétentions de ce gang, et il envoya tout valser.

Le lendemain, il quitta ses mines de poète maudit, rompit avec ses mauvaises relations, et adhéra au PCZ.
avatar
Philipp M. von Zabrücksi

Messages : 13
Date d'inscription : 24/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum