(24e législature) Séance inaugurale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(24e législature) Séance inaugurale

Message  Jakob Sonnenblum le Mar 23 Déc 2014 - 22:53

La proclamation des résultats de la 24e élection générale avait jeté la déception et le trouble dans les rangs libéraux. Sa présidente dans le Wasserland n'avait pas même été élu. A Wilhelstaufen l'électorat des ouvriers de Zhite Chapel, signe de la progression du merksisme et que le parti libéral ne séduisait plus, s'était largement abstenu. A Wilhelstaufen encore, rue de Zolférino, le bureau national songeait à remettre sa démission accusé qu'il était d'avoir été la cause de l'impréparation de la campagne. A la chambre, l'on essayait de faire bonne figure et de jouer l'union de l'opposition contre cette majorité conservatrice qui s'endormait au pouvoir. Le rôle de chef de l'Opposition était très officielle, il revenait aux libéraux, mais qui de Sonnenblum, le Vice-président du PLZ, séide du Baron de Lezingham qui avait accédé à la députation dans le Kolstein, ou de Muller, le très charismatique général libérale emporterait le précieux sésame. Les choix se portèrent naturellement sur Muller. Sonnenblum, non dénué de qualités, était de ceux qui suivait et vivait en s'agrégeant à des hommes d'une plus grande valeur, il s'était retiré de la course sans même se battre.

Muller chef de l'Opposition, Zabrücksi, toujours Premier Ministre - car il n'avait démissionné - et chef de la Majorité, voilà qui était laissait la perspective de beaux combats politiques. Les députés étaient réunis pour élire le Président du Parlement. Le Prince Zabrücksi, doyen d'élection, ouvrit la séance.
avatar
Jakob Sonnenblum

Messages : 8
Date d'inscription : 18/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Prince Zabrücksi le Mar 23 Déc 2014 - 23:19

Le Prince arborait un sourire goguenard. Longtemps, il avait couru après le pouvoir. Ses déboires électoraux n'avaient pas entamé son flegme aristocratique. De l'avis général, le fils Zabrucksi était alors considéré comme bien plus sympathique que son père.
Le triomphe politique avait fait resurgir l'autocrate ambitieux qui sommeillait en chacun des membres de son illustre lignée. Cette donnée était comme inscrit dans leur code génétique. Les Zabrucksi avaient perdu le trône du Grand-Duché contre les Klausburg, il y avait de cela des siècles, mais ils semblaient qu'ils ne l'avaient jamais accepté. Aussi, être premier ministre était pour eux le lot de consolation, la place qui leur revenaient quasiment de droit.

Le Prince prit place au parloir. Il adressa un sourire à "ses" députés (c'est ainsi qu'il parlait) et ne regarda qu'à peine les députés de l’Opposition, comme s'ils les considéraient à peu près égal à quelques représentants d'une obscure guilde marchande de Zollenheim promise au dépôt de bilan.
- Messieurs les députés, honorables collègues,

C'est un plaisir de vous retrouver pour cette législature. Puisse la Providence toujours nous guider dans notre oeuvre de Restauration du Zollernberg. Passons, si vous le voulez bien, à l'élection du Président du Parlement.

Alexander Lemberg fut proposé par la majorité parlementaire comme son représentant.

- Je prends acte de votre candidature. Messieurs de l’Opposition, quel est votre candidat ?

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Julius Muller le Mar 23 Déc 2014 - 23:25

L’ambiance était morne au siège du PLZ. La campagne n’a pas été très active mais aucun des partis n’a vraiment mené de grosses campagnes. L’état du pays ne s’y prêtait pas et chacun s’est lancé dans la course avec l’idée d’en finir au plus vite. Le PLZ aurait peut être du être plus impliqué. Quoi qu’il en soit, les dés étaient jetés et le PLZ retrouvait, à défaut de la majorité, la première place dans l’Opposition loyale, en réalité les Whigz et les libéraux avaient inversés leurs places dans cette opposition. Le Whig a perdu plus des deux tiers de leurs sièges au profit des libéraux. Le PCZ a perdu huit sièges que le Zentrum compensait avec une progression de six sièges. Rien n’était encore dit sur une participation du Zentrum au gouvernement mais leur présence, alors que les conservateurs n’avaient pas besoin d’eux pour gouverner, n’a pas été déterminante. Aucun échos n’a laissé confirmer ou infirmer une alliance des droites. Dans tous les cas, cette élection générale était un non-évènement, l’opposition et la majorité se retrouvaient dans la même configuration. L’ouverture de la législature sera une formalité qui va permettre de reprendre le travail parlementaire.

Le parti avait toutefois permis à Julius de prendre le leadership de la minorité. Cela va donc permettre à ce dernier de s’impliquer politiquement dans le travail législatif, ce qui va permettre de préparer les prochaines élections. Les députés de la minorité gardent le moral et les échanges auxquels Julius a assisté au ministère des affaires extérieures laissait présager des échanges inattendus, tant le projets du MAE se rapprochaient de la ligne libérale.

Au moment ou l'on demanda aux députés de l'opposition quel serait leur candidat, Julius se fit connaitre. Il n'avait pas eu le temps de se concerter avec les Whigz, mais de toute façon tout le monde connaissait déjà le résultat du vote.

Julius se leva :

- L'Opposition Loyale à Son Altesse Royale m'a désigné comme candidat à la présidence du Parlement.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Edorel Gatline le Mar 23 Déc 2014 - 23:33

La petite mine des jours tristes était le masque qu'arboraient la trentaine de malheureux députés Whigz avait été discrète en ce jour de rentrée parlementaire. Edorel lui-même avait l'air ailleurs, mélancolique. Quand il avait retrouvé ses députés, il avait échangé quelques mots sur un ton monocorde. Et depuis qu'il était à sa place il n'avait pas prononcé un seul mot. Il attendait. La campagne n'avait pas été des plus folichonnes pour tout les partis. La cause à la flémingite, la fatigue qui en a résulté sans doute. Mais de là à voir le Whigz quasiment disparaitre alors qu'il s'était difficilement placé en leader de l'opposition au dernier scrutin. Edorel se souvenait d'avoir parlé au Prince Zabrucksï dans une lettre de l'inconstance de l'opinion publique. Il avait là un exemple empiriquement flagrant qui lui donne raison sur ce point. N'en déplaise aux adversaires de la méthode scientifique. Ce n'était pas ça le pire cependant, seul avec ses trente-quatre collègues, ni les conservateurs, ni les libéraux ne se soucieront d'eux. Vitupérer toute la journée ou être absent pendant toute la durée de leur mandat reviendraient strictement au même. Au mieux, on les écouteraient avec indifférence, au pire, on les ignoreraient. Edorel sentait qu'il ferait bientôt son temps en politique. Il encaissera probablement quelques piques du Prince/premier ministre, tentera une dernière fois sa chance et partira probablement. Pendant que l'assemblée grouillait de monde, il réfléchissait à qui pourrait bien prendre la relève au Whigz.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Prince Zabrücksi le Mer 24 Déc 2014 - 1:52

- Merci Monsieur le Député. Procédons désormais aux votes.

Toute la salle bruissa du bruit des députés qui tentaient entre eux d'ultimes tractations. On demanda le silence, et la proclamation des résultats vint sans tarder.

- Le Très Honorable Julius Muller : 158 voix
- Le Très Honorable Alexander Lemberg : 352 voix

Le très Honorable Alexander Lemberg est élu ! Monsieur le Président, je vous rends votre siège.

______________
Son Altesse le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi,
c.s.t, g.o.c, c.o.e.z, c.z., c.a.a.

Prince Zabrücksi (Zollernberg & Zabrück-Crassauerstein) & Pair de la Couronne
Comte de Meinhof (Kolstein) & Baron de Huezel (Wasserland)
Seigneur de Pratz (Zabrück) & de Breztlitovsk (Zaxe)
Chancelier de Zollernberg
Vice-Roi, gouverneur général des Zindes
Ambassadeur plénipotentiaire extraordinaire (en disponibilité)
Amiral de la Flotte
Colonel de l'Armée zollernoise (sans affectation)

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Julius Muller le Mer 24 Déc 2014 - 2:00

Le vote était sans surprise, les députés conservateurs et du Zentrum savouraient leur victoire, Julius n’avait pas bougé de sa place. Se rasseyant il se tourne vers Sonnenblum :

- Bien mon ami, au travail ! Les affaires reprennent !
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Alexander Lemberg le Mer 24 Déc 2014 - 2:06

Alexander Lemberg s'attendait à ce résultat, mais il eu du mal à contenir le sourire qui venait sur ses lèvres. Courtoisement, il alla saluer le député Muller, et prit place au parloir.

- Messieurs les députés,

Je tiens à vous remercier pour la confiance que vous me renouvelez. Je souhaite que cette législature soit le cadre d'un parlementarisme serein et apaisé, et je m'assurerai qu'elle puisse être l'occasion de s'exprimer pour toutes les opinions présentes dans cette honorable assemblée.
Nous nous retrouverons très prochainement pour le discours du trône de S.A.R Louis Ier, et nous reprendrons le travail parlementaire par la présentation du projet de loi échafaudé sous le gouvernement précédent, à savoir celle portant à la création de lieutenances au sein des provinces. La séance est levée.
CLAC !
avatar
Alexander Lemberg

Messages : 184
Date d'inscription : 06/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Jakob Sonnenblum le Mer 24 Déc 2014 - 11:34

Sonnenblum répondit à son collègue Muller :

- Effectivement les affaires reprennent Mon Général, et nous allons avoir du pain sur la planche. Décidément Monsieur le Prince est toujours aussi arrogant et méprisant à l'endroit de l'Opposition. Gageons que nous lui mènerons la vie dure... Peut-être pourrions nous organiser le Zhadow Cabinet en concertation avec les whigs ?
avatar
Jakob Sonnenblum

Messages : 8
Date d'inscription : 18/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Alexander Lemberg le Ven 26 Déc 2014 - 13:10

Le Grand-Duc, le premier souverain du monde fit son entrée dans le Parlement. Tous se levèrent respectueusement. La monarchie zollernoise déployait une fois de plus ses fastes séculaires pour le discours du trône. N'en déplaise aux républicains et ignorants du micromonde, la démocratie zollernoise était la plus ancienne et la plus juste. C'était un motif de fierté nationale, et Alexander, qui n'était pas né zollernois, sentit son cœur se gonfler d'orgueil.

Louis Ier monta pesamment à la place qui était dévolu au président du Parlement. Le souverain semblait aller mieux, mais de toute évidence, c'était un homme sur le déclin. Il prit la parole.

Messieurs les membres de notre gouvernement,
Nobles pairs de la Couronne
Honorables députés réunis en Parlement,

C'est pour nous un motif de joie et de fierté que de présider à nouveau aux destinés de la nation. C'est avec une confiance renouvelée que nous nous préparons à gouverner. Le peuple a encore tranché en notre faveur, nous tacherons de le satisfaire au mieux et de poursuivre notre oeuvre, oeuvre dont la fin est de guider le peuple zollernois.

A l'intérieur, le gouvernement œuvrera à l’intérêt et au repos du peuple zollernois. Pour autant, il s'emploiera à relever les vertus civiques et morales qui ont fait du peuple zollernois la première nation du micromonde. La Restauration de l'Ordre Moral va s'engager, elle mettra la discipline et la vertu partout, dans les familles, les villes et campagnes, les théâtres, les institutions, bref dans l’État.

Notre gouvernement serait clairement d'inspiration zorthodoxe. C'est que la Révélation en nous apprenant que nous sommes tous frères, nous a aussi enseigné que nous devions souhaiter le bonheur de tous et œuvrer au bien commun.

Telle est la voie judicieuse à suivre pour concrétiser notre aspiration commune à édifier un Zollernberg nouveau, fort de ses traditions et de son histoire séculaire, garantissant à tous ses droits et son bonheurs, préservant leur dignité et sauvegardant l'unité et la souveraineté de la patrie. Sous l'égide de la séculaire alliance entre le Grand-Duc et son peuple, le gouvernement soutiendra notre génie national et lui ouvrira un nouvelle age de prospérité et de promesses.

Honorables Députés, votre tâche est des plus importantes. Puisse les Dieux vous guider dans vos délibérations futures.
Vive le Zollernberg !

Et l'Assemblée de répondre : Vive le Zollernberg !
avatar
Alexander Lemberg

Messages : 184
Date d'inscription : 06/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: (24e législature) Séance inaugurale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum