Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Julius Muller le Dim 18 Jan 2015 - 10:50

Salut salut,

Aurélien le soulignait très justement sur Facebook l'autre soir, puisqu'on nous a informé que les personnages qui sont pairs de la Couronne peuvent créer un régiment de l'armée zollernoise à mettre à la disposition du Grand Duc dont le pair serait apparemment le propriétaire, je voulais savoir comment cela se fait d'un point de vue pratique.

Par ailleurs, comment s'exerce le "droit de propriété" sur ce régiment ? En lisant le Wikiz j'ai pu voir plusieurs personnages propriétaires de régiment affichant dans leurs pages personnelles la possession d'un brevet lié a un régiment. Apparemment, si j'ai bien compris, ce brevet donne droit a celui qui en dispose d'être propriétaire et colonel de ce régiment. S'agit il d'un grade honoraire ? La propriété ne s'applique que pour les charges du régiment (a savoir ce qu'il coute, son équipement, son fonctionnement) ou s'agit il d'un commandement effectif ?

Je compte mettre en place un RP semi-ouvert pour la création du régiment de Julius. J'aurais besoin de connaitre les noms d'entreprises d'armement zollernoises, je n'arrive pas très bien a savoir ce qu'il en est de ce coté (ce qui peut aussi poser la question de l'intérêt de lister les entreprises avec leurs domaines de spécialités a quelques part... ça pourrait aider). Je sais que Mauzer avait crée une boite d'armement, j'ai souvenir que Chezterfield aussi et que Gatline a donné son nom aux mitrailleuses du même nom (cela renvoie t'il uniquement à la mitrailleuse ou a une boite d'armement ?).

Par ailleurs j'aurais également besoin de savoir si le BG intègre déjà des marques d'automobiles existantes. Je fouille sur le forum et le Wikiz mais si vous avez des réponses à ces questions je vous en serais reconnaissant Smile
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Edorel Gatline le Dim 18 Jan 2015 - 11:15

Les mitrailleuses Gatline sont fabriqués par Mauzer, j'ai du le préciser quelque part.

Niveau automobile, j'ai parlé de deux ex-ingénieurs des ZZZ qui ont quittés la boite pour monter la compagnie Rollz-Royze. Je crois me souvenir, mais je ne suis plus sûr d'avoir mentionné une autre entreprise d'auto monté par un yssois dénommé Bugattys (histoire de faire marcher la concurrence, ce qui serait merveilleux avec la boite d'auto maurésienne d'Upo).

J'avais pensé faire un RP dans un avenir proche ou Edo s'essayerait à la gestion d'entreprise en rachetant la Rollz-Royze.

J'avais aussi mais ça ça devait être au tout début, mis au point une liste d'armes diverses et variés que je comptais utilisé pour l'armée. C'était avant que je trouve le wikiz et je crois ne m'en être jamais servi de cette liste.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Victor-August Ier le Mer 21 Jan 2015 - 15:04

Les régiments des pairs sont recrutés et équipés par eux, et sont leur propriété mise à disposition des armées de la couronne. Il me semble que la charge de colonel n'est pas honoraire mais bien effective ; ils peuvent l'occuper ou non (ce qui a pour conséquence que tous les pairs sont de droit colonels s'ils ont constitués leur régiment, je ne sais pas trop quoi en penser). Ils sont assistés d'un lieutenant-colonel qui comme les autres officiers du régiments sont nommés par arrêté du ministre en charge de la Défense.

Je suis un peu réticent à l'idée de la mécanisation des armées. Vraiment, il ne faudrait pas que cela dépasse une technologie de 1915.
avatar
Victor-August Ier

Messages : 71
Date d'inscription : 09/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Julius Muller le Mer 21 Jan 2015 - 16:00

Merci pour les infos.

Pour le reste, la mécanisation des armées était déjà une réalité en 1915, le développement des premiers blindés que ce soit en terme d'idée ou de mise en oeuvre date du début du 20e siècle, je laisse ici un extrait de l'article de Wikipédia sur l'histoire du char de combat : https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_char_de_combat#.C3.89mergence_de_l.27id.C3.A9e_.5B1.5D

Par ailleurs et pour finir, l'armée a pour but de faire la guerre (#CaptainObvious ! Oui je sais) et la guerre est donc une phase de rencontre de deux armées et donc de deux background, deux technologies. Or, s'acharner a vouloir conserver une armée du 19e siècle et vouloir en même temps mener une politique impériale (puisque c'est encore le cas au vu des volontés d'unir les couronnes zollernoises, angmariennes, persiennes et autres) n'est pas cohérent. Si nous voulons que le Zoll soit et reste une puissance de premier plan il doit avoir les moyens de son ambition : et donc avoir une armée correspondant au mieux (suivant le BG) aux standards militaires pratiqués par les autres micronations. Pour le reste et pour rappel, le Grand duc est aussi Empereur de Maurésie. L'armée maurésienne (que je connais pour l'avoir organisée Wink ), est une armée contemporaine et moderne du début du 21e siècle. L'armée angmarienne est, de souvenir, une armée moderne également de même que l'armée locquetienne. Il ne serait donc pas aberrant de se dire que les nations soeurs ait pu influencer le Zollernberg sur le volet de sa technologie militaire. Pour ma part, je compte créer un régiment de cavalerie cuirassée comme régiment du Baron de Finkelstein suivant la logique décrite ci-dessus.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Charles de Hauteville le Mer 21 Jan 2015 - 22:48

Je viens un peu sur vos plates-bandes, suite à une discussion avec Aurél, pour donner l'avis qu'on m'a demander sur l'organisation de l'Armée zollernoise, en particulier la question d'une organisation en Corps ou une organisation territoriale.

Au préalable, je suis tout à fait de l'avis de Steph sur le niveau technologique de l'armée. Il n'est peut-être pas cohérent de la maintenir au niveau actuelle. Ce que nous avons postulé à Edoran c'est que dans notre univers virtuel, il n'y a pas de raison que les technologies aient évolué à la même vitesse et dans le même ordre qu'EL. Donc, nous avons des destroyers 1940, des véhicules terrestres 1930, des chars 1920, des avions 1915, ...

Aussi, je pense que les effectifs doivent être augmenter significativement, mais je ne sais pas trop où vous en êtes actuellement. Peut-être pas autant que notre phlétorique Etat militaire dans l'Etat...

Pour revenir à l'organisation, je pense que l'orga territorial peut coexisté avec une orga en corps spécialisé.

Par exemple, il faut réunir des unités plus adapté à la défense du territoire dans des Corps territoriaux. => genre 1e, 2e et 3e Corps territorial respectivement dans 3 régions militaires metropolitaines. Ces corps contiendrait des unités d'infanterie, de cavalerie et d'artillerie.

A côté, sans responsabilité territoriale, il peut y avoir 2 ou 3 corps spécialisé : 1 corps mécanisé, 1 corps expéditionnaires (fixe et non créé à partir d'unité territorial) contenant des unités d'infanterie de marine et d'artillerie de marine, et 1 corps du génie (train, médical, transmission, génie, ...)

Sur ce plan approximatif, on peut tabler sur 500 000 homme au total avec 90 000 par corps (en moyenne !). Ensuite, les niveaux inférieurs sont à voir avec vos tailles variables de régiments Wink.
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Julius Muller le Jeu 22 Jan 2015 - 16:45

Sur la question des technologies, je trouve l'approche edoranaise assez intéressante. Je ne me suis jamais vraiment penché sur la question des technologies (pas uniquement militaires d'ailleurs). Mais se brider sur la fin du XVIIIe siècle fait qu'on ne pourra réellement avoir des relations diplomatique, commerciales, militaires qu'avec des micronations jouant un BG temporel proche (en gros : Edoran [et c'est déjà limite], Aldarnor, Belondor, Avaricum et... c'est tout :/ ). En développant et en faisant évoluer (j'insiste sur le terme "évoluer") le BG, on donne a ce dernier une coloration particulière au Zollernberg. Du coup, le BG passera de "victorien" à proprement "zollernois".

Par exemple, je sais qu'a Orion en 2003, il était assez admis d'utiliser le steampunk dans la technologie orionnaise. En gros le steampunk c'est quoi ? C'est une technologie de type 19e siècle victorien mais avec un travail d'anticipation de type "Jules Vernes" avec des machines volantes avec des mécaniques apparentes, l'usage de la vapeur. Si on appliquait cette façon de voir le BG en intégrant le steampunk nous resterions dans une société inspirée du 19e mais nous pourrions avoir des sous marins du style du Nautilus imaginé par Jules Verne ( http://ares.tl/a23 pour illustrer le propos Wink ).
Mais clairement : rester bloqué sur une période déterminée (1915 a ce que j'ai compris, Olivier l'a dit mais Léandre aussi et je l'ai vu écrit ailleurs je crois) ça risque de nous bloquer en interne sur le choix de RP faisable. Militairement, c'est suicidaire.

Sur l'organisation militaire, l'orga territoriale et l'orga par spécialité semble cohérente. A voir comment le commandement s'organise par la suite parce que cela génère un grand nombre de poste a pourvoir (et l'appel aux PNJ est possible mais ce sera dur de gérer de nombreux PNJ commandant d'unités).

Pour ce qui est enfin des effectifs : je ne vois pas l'intérêt d'avoir une armée pléthorique. Il y a dix ans, au MM quand une armée dépassait les 100 000 hommes c'était une armée très nombreuse. Maintenant on voit des armées aligner des centaines de milliers d'hommes (et je ne compte pas la Laurasie qui avait plus d'un militaire pour un civil en terme de proportion dans les périodes marrantes). Le problème là, c'est qu'on se fait des grosses armées surpuissantes (encore heureux que l'économie micronationale n'est pas super développée, le poids financiers des armées suffirait a faire couler financièrement plusieurs micronations). J'ai eu une discussion sur le sujet des effectifs avec Aurélien qui était arrivé a un chiffre d'un peu plus de 230 000 hommes pour l'armée d'active. Je trouve le chiffre intéressant et suffisant. Après, on peut compléter l'effectif d'active par de la conscription si certains veulent arrondir le chiffre.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Victor-August Ier le Lun 26 Jan 2015 - 19:20

Pour répondre à vos questions, je crois que Léandre souhaitait faire une armée territoriale, armée de réserve formée de volontaires ou d'appelés comme au Royaume-Uni. Je suis favorable à la création de corps interarme. Je suis également favorables au Steampunk, je trouve cela plutôt simpa et cela ne dépareille pas si c'est fait avec mesure. Les propositions de Nicolas sont intéressantes du point de vue de l'organisation, et je l'en remercie de les avoir partagés. Je partage également les vues de Steph sont la taille de l'armée : 230 000 cela me semble un bon chiffre.

O.
avatar
Victor-August Ier

Messages : 71
Date d'inscription : 09/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Edorel Gatline le Lun 26 Jan 2015 - 21:36

Je n'ai pas compté dans les effectifs ni le génie (qu'il faut obligatoirement crée) ni les panzers, sachant que ces derniers auront les mêmes tailles que les régiments d'artilleries.

Pour la création de régiment de pair, normalement il faudrait une lettre de provision qui offre la charge de colonel à l'intéressé.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Julius Muller le Jeu 29 Jan 2015 - 8:56


@ Olivier : Merci pour le steampunk, je pense qu'on pourra faire quelques trucs sympa Smile Du coup, Edo pourra mettre en place son RP sur le canon de Gauss qui, tout en suivant le BG, pourrait nous donner un avantage tactique intéressant Wink

@ Aurelien : Pour la charge de colonel, il me semble qu'on utilise le terme de "brevet" pour le document formel qui donne une charge vénale sur un régiment.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Edorel Gatline le Jeu 29 Jan 2015 - 13:41

Oui aussi, mais il me semble que les deux termes sont synonymes.

Reste à savoir si la lettre patente (qui créer le titre le fief et la pairie) fait ou peux faire aussi office de lettre de provision/brevet. A savoir surtout si ont fait deux lettres à part ou les deux en une pour la mise en pratique.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Julius Muller le Jeu 29 Jan 2015 - 13:46

Bah les lettres patentes sont un autre type de document : elles attestent de la qualité de noble et/ou de pair. Le brevet est octroyé uniquement au cas ou un régiment est créée et créer un régiment pour un pair est une possibilité. En intégrant la création d'une charge de colonel via les lettres patentes ont rends la constitution d'un régiment obligatoire. Par ailleurs, l'idée est qu'un pair, reconnaissant envers la couronne lève un régiment qu'il met à la disposition de la couronne. Par l'obligation induite par le rapprochement du brevet et des lettres patentes, le régiment n'est plus un "cadeau" du noble à la couronne mais un don forcé, ce qui fait perdre la symbolique du contre-don... Et tu connais l'importance du symbolique chez les aristos Wink
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Edorel Gatline le Jeu 29 Jan 2015 - 13:57

J'avais pas fait ce genre de rapprochement là. Vue comme ça oui

Mais après tout est dans le texte, si la lettre dit qu'il "peut" et non pas qu'il "doit" créer un régiment, la signification n'est pas la mˆeme
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Julius Muller le Jeu 29 Jan 2015 - 14:43

Bah après c'est la vision que j'ai des lettres patentes mais de là à dire que les lettres patentes ne doivent servir qu'a conférer la noblesse, je n'irais pas jusque là. Qu'en pensent Olivier et Léandre ?
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Victor-August Ier le Jeu 29 Jan 2015 - 19:20

Cette discussion est tout à fait intéressante. Il me semble pour tout avouer qu'une loi oblige les nobles à avoir un régiment, cependant je ne l'ai pas retrouvé, on peut donc dire que cela n'a jamais existé. En effet, j'aime bien l'idée développé par Steph du régiment comme don à la Couronne. Pour ce qui est de la mise en pratique je trouve également bonne l'idée développé par Aurélien, précisé par Steph, d'un office vénal de colonel. Quel forme cela doit-il prendre ?

Je trouverais incongru de l'inclure dans les lettres patentes, à moins que vous ne parliez simplement "de droit à lever des troupes au service de la Couronne", auquel cas c'est envisageable.  Il est vrai qu'il serait mal vu qu'un roturier possède un régiment, donc c'est bien un privilège de la noblesse, davantage, c'est un privilège de la pairie. Pour mettre en œuvre cela deux choses peuvent être envisagée : une lettre patente (ou  des lettres patentes ? je ne sais si cela se dit au singulier ou si c'est un mot que l'on utilise qu'au pluriel), c'est de cela qu'il s'agit puisque c'est un privilège, accorderait aux pairs le droit de lever et d'entretenir des troupes au service de la Couronne ou inclure cela dans les lettres patentes élevant à la pairie.

Pour ce qui est de la charge de colonel, j'aime l'idée qu'elle soit vénale, ce pourrait se faire par brevet, cependant je crois que les brevets accordent un grade temporaire, ne devrait-on pas parler de lettres de provision, à moins que l'on ne parle de commission ? Je ne sais pas quel terme employé.

Je pense à une chose on pourrait créer une vénalité des offices au Zollernberg et ainsi rendre vrai l'aphorisme que je viens de lire et vous partage : « la plus belle prérogative des rois de France est que lorsque le roi crée une charge, Dieu crée à l’instant un sot pour l’acheter ».
avatar
Victor-August Ier

Messages : 71
Date d'inscription : 09/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Julius Muller le Jeu 29 Jan 2015 - 20:25

Effectivement, nous n'avons pas souvent l'occasion d'avoir une discussion de fond sur le BG et son développement Wink

Tout ce que j'ai dit jusqu'a maintenant étaient pour le plus gros des suppositions sur le fonctionnement et les modalités de création de ces régiments de pairs. L'idée que cela soit un privilège des pairs est intéressant puisque le Zollernberg devenant peu a peu une démocratie classique (au sens qu'on peut lui donner à la fin du 19e et du début du 20e siècles) , le privilège nobiliaire sera a prendre de moins en moins comme un privilège au sens féodal (dispense de l'impot ou autre) mais comme des privilèges symboliques.

Pour le reste, l'entretien d'un régiment par un pair sous entends par ailleurs que le pair doit avoir les moyens d'entretenir la troupe levée. Or, les pairs n'étant pas responsable en propre du territoire de sa pairie, il ne peut y lever personnellement d'impot et n'a pas forcément de revenus à tirer de sa pairie a proprement parler. Pour ma part, j'ai estimé les richesses de Julius et il ne pourra pas pourvoir au paiement de la solde et des équipements d'un régiment entier ad vitam aeternam et je pense que c'est le cas d'autres pairs comme Gatline.

Pour ce qui est de la vénalité des offices, pourquoi pas tant que c'est limité sur les charges (ce qui présuppose aussi d'une économie fonctionnelle ^^), a voir quelles autres charges pourraient aussi être concernées.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Victor-August Ier le Jeu 29 Jan 2015 - 22:01

Je n'avais pas pensé au coût de l'entretien. Peut-être pourrions dire qu'il s'agit non de l'entretien mais de l'équipement, la levée se fait par simple recrutement comme pour un autre régiment.
avatar
Victor-August Ier

Messages : 71
Date d'inscription : 09/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Modalités de constitution d'un nouveau régiment et demande d'info

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum