Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Feu le Duc de Silverstein le Mer 11 Fév 2015 - 14:59

Pour la première fois depuis plusieurs année, les ministres des affaires extérieures de la Triple-Alliance se réunissaient au cours d'un sommet intergouvernemental qui devait se réunir au Palais de la Wilhelmshof, siège du ministère zollernois des affaires extérieures. La délégation édoranaise était annoncé sur les rives de la Zpree, qu'elle avait remonté depuis la Krassee. Le tapis rouge, le pavoisement aux couleurs édoranaises, belondor et zollernoise, un détachement de la Garde Pruzzienne, une fanfare de la même unité, tout était fin prêt pour accueillir la délégation édoranaise menée par le général de Hauteville, Vice Chancelier et Ministre des affaires étrangères du Saint-Empire. Le navire fut accueillit au son des trompettes, à l'amarrage, le ministre Silverstein vêtu d'une redingote était prêt à accueillir son homologue.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Mer 11 Fév 2015 - 21:37

La frégate "MIE Albanel" avait bien accosté au coeur de Wilhelstaufen, sur la Zpree. Le voyage, assez atypique, avait prouvé la bonne navigabilité des canaux du Continent Nord et du Krassee.

La délégation édoranaise menée par le Général de Hauteville débarqua sur le quai. Il fut accueilli au son de la musique de la garde pruzzienne par le Duc de Silverstein.

Les deux hommes échangèrent quelques mot avant de gagner les berlines qui les conduirait au Palais de la Wilhelmshof.


- Mes hommages Excellence, c'est un honneur et un réel plaisir que de venir à Wilhelstaufen pour ce sommet.
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Jeu 12 Fév 2015 - 17:35

La Délégation édoranaise était arrivée à la Wilhelmshof et attendait les autres participants.

- Nous allons bientôt voir arriver les délégations du sommet du Continent Nord avant Eridan et Avaricum... Je me suis fais une raison concernant le Belondor. Dit le Vice-Chancelier de Hauteville à son aide-de-camp.
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Jeu 12 Fév 2015 - 19:30

Honoré-Théodore arriva en fiacre sombre au Palais de la Wilhelmshof. La représentation avaroise était réduite pour l'occasion puisqu’elle se composait simplement de l’ambassadeur impérial flanqué d’un unique secrétaire. Cette présence discrète ne faisait que refléter leur statut d’observateur au sein du sommet de l'alliance. Le Comte prit place dans un fumoir proche de la salle principale et consulta quelques dossiers portés par son attaché en attendant de croiser les premiers personnages d’importance.
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Feu le Duc de Silverstein le Jeu 12 Fév 2015 - 21:57

La Wilhelmshof était un palais de style Wilhelmien, la rigueur du classicisme zollernois s'imposait à ses visiteurs. L'on avait rejoint depuis l'escalier d'honneur, la salle à manger du ministère où l'on avait dressé la table pour le déjeuner officiel. Les délégations purent s'y échanger, autour d'un repas mettant à l'honneur la gastronomie zollernoise, les premières civilités. A quinze heure, après une visite des lieux de son locataire à ses prestigieux hôte, l'on passa à la réunion officielle dans le salon des Watersee, du nom du propre arrière-grand-père du Duc, l'un des plus prestigieux locataire du lieu dont le portrait en pied, répondait à celui de Frédéric-Guillaume Ier dont il avait plusieurs fois été le ministre. Sous ses lambris dorée, la pièce était solennel sans ostension. En effet, l'éclairage, la vue, donnant sur les jardins du ministère, lui conférait une atmosphère propre à témoigner de la douceur de vivre au Zollernberg. La solennité dans la simplicité tel était certainement la marque que le Duc ministre voulait imprégner aux débats après le sommet tapageur et avorté de la Rezidenz, il y a huit ans.

Le Ministre introduisit les débats devant les délégations présentes, pour le Zollernberg étaient présents en plus du ministre, le Secrétaire général de la Wilhelmshof, Julius Muller, et le Feld-Maréchal des Armées, Edorel Gatline :

- Vos Excellences, Messieurs les membres des délégations.

Ce m'est un plaisir de vous retrouver autour de cette table. Monsieur le Vice-Chancelier, Monsieur l'ambassadeur, vous représentez deux nations alliés et amis du Zollernberg et ce plaisir est d'autant plus vif que l'estime que nous vous portons est grand, et c'est encore un témoignage d'amitié que vous nous faites en répondant à notre invitation et vous réunissant à Wilhelstaufen aujourd'hui. Croyez bien que nous sommes sensible à cette marque de confiance de vos gouvernements.

Avant de débuter, je tiens tout d'abord à faire part d'un regret : l'absence de l'Empire du Belondor, membre fondateur de la Triple-Alliance pour lequel je formule le vœu qu'il reprenne la place auquel il a légitimement droit dans le concert des Nations.  Je tiens aussi à excuser le Tsarat d'Eridan qui n'est pas encore présent, espérons que son représentant puisse se joindre à nous avant la fin du sommet.

Sans plus attendre, je vous propose de débuter nos travaux, en dévoilant l'ordre du jour de nos réunions. Cet après-midi verra formuler les propositions de résolution de la crise Russlave.  Enfin, nous travaillerons demain, aux fondations d'un nouveau traité qui doit permettre de rendre efficiente la Triple-Alliance paralysé par l'absence du Belondor, sur les bases de travail proposé lors du dernier sommet, par feu Son Excellence Störtebeker, dont je tiens à saluer la mémoire. Vous participerez Monsieur l'ambassadeur à titre d'observateur à ces débats, vous pourrez toutefois y intervenir et exprimer si vous le souhaitez votre avis sur les questions en débat. Avez-vous des points à ajouter à l'ordre du jour ou des remarques à formuler ?
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Jeu 12 Fév 2015 - 22:08

(avant l'intervention de Silverstein)

Hauteville pensait qu'il fallait commencer la rencontre dès maintenant, le représentant éridanais la rejoindrait en cours de route. Le Feld-Maréchal édoranais se rendit dans un petit salon pour échanger quelques mots avec l’ambassadeur avarois en attendant le Duc de Silverstein.

- Mes hommages Excellence, je suis honoré de vous rencontrer. Je tiens à vous signifier que le Saint-Empire d'Edoran est heureux du retour sur le devant de la scène du Saint-Empire avarois. Nous n'avons pas encore pu prendre officiellement contact ni même pu décemment vous remercie pour le présent que vous avez fait à notre Empereur. L'activité diplomatique édoranaise s'est concentrée sur la résolution de la crise avec le Krassland et notre Empereur est quelque peu souffrant. Sachez que nous en sommes désolé et que cela sera réparé. En tout état de cause, le Saint-Empire se félicite de votre participation à ce sommet qui débouchera peut-être sur une collaboration fructueuse entre nos Etats, au sein d'une Grande Alliance.
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Ven 13 Fév 2015 - 0:16

- Je remercie chaleureusement le Son Excellence le Duc de Silverstein pour l'initiative de ce sommet et pour y avoir convié le Saint-Empire avarois et le Tsarat d'Eridan. Aussi, pour commencer, merci de l'hommage rendu à l'Amiral Störtebeker, artisan de la Triple-Alliance qui a voué sa carrière à Sa Majesté Impériale l'Empereur d'Edoran, au Saint-Empire, et à la Paix.

Je m'associe à la proposition d'ordre du jour de notre honorable hôte. Nous devons commencer par la question russlave, à propos de laquelle j'ai des informations de dernières minutes. Il y aura, je pense, des résolutions communes à prendre, même en dehors du périmètre de la Triple-Alliance. Ensuite, il faut effectivement parler de l'avenir de la dite-alliance. Je proposerai que soit refondu la Triple-Alliance en une "Grande Alliance", où nous inviterions Avaricum et Eridan, et où le Belondor aura une facilité d'adhésion.

Reprenons le premier sujet de notre rencontre, Vos Excellences, en l'occurence la Russlavie. Il ne peux plus durer une situation d'anarchie comme celle qui perdure en Russlavie. Il est dans l'intérêt de la Paix et de la stabilité, de voir renaître le pouvoir central tsariste dans l'Empire du nord, notre voisin. L'Armée du Saint-Empire et les forces russlaves loyalistes ont garanti un territoire assez vaste sur lequel l'autorité du Tsar sera incontestable. Mais il reste des territoires contrôlés par des républicains, des merksistes, ou des puissances étrangères... Vos Excellences, je dois vous annoncer que Sa Majesté Impériale Iraïna, Impératrice d'Edoran, Grande-Duchesse de Russlavie, Tsarevna, fille de Konstantin Ier, dernier Tsar, est actuellement en route pour Gornograd. Son intention est d'y établir une Régence.

Excellences, le Saint-Empire d'Edoran s'engagera jusqu'au bout derrière la Régente, mais ce régime transitoire doit débouché sur une situation stable... Le couronnement d'un nouveau Tsar. Et il nous faut la puissance d'une Grande Alliance pour cela. Les alliances dynastiques que nous avons scellées entre Klausbourg et Traceau, entre Traceau et Samsonov, etc... ont toujours permit de maintenir ou rétablir la Paix, de débuter des âges de prospérité, d'entente, de collaboration, d'entraide... Il nous faut songer à favoriser un union qui placera sur le trône de Russlavie un Tsar incontestable et doué de multiple soutien internationaux, doué du soutien de la Grande Alliance, dans laquelle le Saint-Empire avarois et le Tsarat d'Eridan ont toute leur place.
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  diplomatie éridanaise le Ven 13 Fév 2015 - 17:55

Sa Majesté le Tsar caressait l'idée d'une association des Empires car comme le dit l'adage la force fait l'union, cette association devrait permettre aux Empires de s'entendre sur les questions militaires et économiques notamment.

il décida donc d'envoyer un émissaire jusqu'au Zollernberg pour suivre la conférence qui venait de débuter, il espérait ainsi enclencher ce processus qu'il souhaite ardemment.

Après un voyage épuisant alors que la conférence avait déjà débutée, le navire éridanais arriva a destination et le diplomate fut conduit jusqu'au au Palais de la Wilhelmshof. Il fut conduit ensuite vers le lieu ou la conférence se déroulait et salua les participants  un à un tout en s'excusant pour son retard  et des gestes plus amicaux furent réservés à  la délégation avaroise. Le diplomate s'assit à sa place.

la conférence se poursuivit.
avatar
diplomatie éridanaise

Messages : 10
Date d'inscription : 13/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Sam 14 Fév 2015 - 9:02

Des conseillers ou autres types de collaborateurs venaient d'informer les 4 participants des nouvelles de Russlavie. Le ministre de Hauteville pris l'initiative de la parole.

- Excellences, vous venez d'apprendre comme moi les nouvelles de Russlavie. Je vous propose que nous signons sans tarder une déclaration commune de nous quatre, reconnaissant la légitimité de la Régente sur l'Empire de Sainte-Russlavie, et demandant le courronement à court terme d'un nouveau Tsar. Qu'en dites vous ?
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Edorel Gatline le Sam 14 Fév 2015 - 12:28

Edorel Gatline, qui était resté silencieux, sous sa barbe coupé court, ne put s'empêcher de marmonner (suffisamment fort pour être entendu au moins par Silverstein).

"Oh non, ça recommence."
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  diplomatie éridanaise le Sam 14 Fév 2015 - 13:44

Le diplomate éridanais à la demande d'avis se leva tout en entendant le murmure profond de son voisin et dit

- Messieurs avant toute chose je crois nécessaire de faire un rappel ici de la longue histoire  comme chacune de nos nations, avant de tomber dans l'hallali politique et économique. La prise de pouvoir par les  Parti Merksisite Luniniste et vous savez tout le bien que nous pensons d'eux rires sournois, la prise de pouvoir par ces voyous donc n' a eu pour effet l'aggravation et l'instabilité de cette nation. la corruption galopante, les meurtres et assassinats d'opposants dans des procès truqués Il est indubitable que la renaissance du pouvoir tsariste en Russlavie permettrait une stabilisation du pays cependant il faudra soumettre cette renaissance à des conditions, comme par exemple une indépendance vis à vis de tout pays micromondiens et/ou une annihilation des fascistes rouges qui représenteront toujours un danger. Nous attendons les avis des autres participants pour pouvoir approfondir nos idées.
avatar
diplomatie éridanaise

Messages : 10
Date d'inscription : 13/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Julius Muller le Sam 14 Fév 2015 - 13:51

Le secrétaire-général de la Wilhelmshof ne put réprimer un petit sourire en entendant le Feld-maréchal lâcher son petit mot d'humeur. Adressant un regard complice à Gatline, il lui adressa un léger signe de tête, cela devait suffire à lui faire comprendre que les deux hommes étaient d'accords sur le fond.

Puis, se penchant vers le Ministre il lui dit assez bas :


- Monsieur le Ministre, le représentant edoranais semble vouloir hâter les choses et le pays qui en retirera le plus en terme d'enjeux est l'empire d'Edoran. Peut être serait il judicieux d'ajourner l'étude de cette déclaration afin de permettre aux ZZZ d'approfondir nos propres renseignements sur la situation russlave nous pourrions alors mieux appréhender la situation et prendre des décisions plus éclairées. Ce qui peut nous permettre d'aborder les points abordés à l'ordre du jour dans l'ordre prévu.

Puis Müller reprit sa place aussi discrètement qu'il était arrivé.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Julius Muller le Sam 14 Fév 2015 - 15:44

Le Ministre des Affaires Extérieures releva la petite remarque du Feld-maréchal, il gratifia d’ailleurs ce dernier d’un coup d’œil rapide lui signifiant qu’il avait compris l’allusion. Puis, après avoir écouté le secrétaire général de son Ministère, prit quelques notes rapides, se racla la gorge pour prendre la parole :

Silverstein : Chers amis, mon secrétaire général venant de me soumettre quelques éléments supplémentaires et intéressant pour cette séance, je vous propose l’ordre du jour suivant pour notre réunion. La question russlave est certes très importante toutefois, je pense nécessaire de ne pas réagir dans la confusion. Des renseignements m’arrivent également de la part des services zollernois et je pense que nous aurons tout loisir de les examiner ensemble quand le moment sera le plus propice. Je vous laisse prendre connaissance de la proposition d’ordre du jour.

Un officier d’ordonnance vint distribuer aux participants un document indiquant les sujets d’importance à aborder :

GRAND DUCHE DE ZOLLERNBERG

SOMMET DE LA TRIPLE ALLIANCE
PALAIS DE LA WILHELMSHOF

Proposition d'ordre du jour

• Rappel des obligations du traité de la Triple-Alliance
• Proposition d’élargissement de l’alliance au Saint-Empire d’Avaricum et au Tsarat d’Eridan
• Ajouts et amendements éventuels au traité
• Examen de la situation avaroise vis-à-vis des envahisseurs turcoses
• Travaux sur la mise en place d’une diplomatie commune à l’ONA
• Examen de la question russlave

Silverstein : Avant de vous laisser en prendre connaissance, je vous rappelle que cela est une proposition d’ordre du jour amendable. Une fois fixés nous pourrons alors commencer sereinement cette rencontre historique.

Les délégations prirent alors connaissance du document.
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Dim 15 Fév 2015 - 0:24

Charles de Hauteville ne connaissait que fort peu le Duc de Silverstein, mais il nota comme un changement d'attitude chez son homologue. Un peu comme s'il fut possédé par une esprit démoniaque. Il se demanda s'il fallait appeler le Père Mojito, exorciste à Allancia et, dit-on, disciple du fameux Diacre Pina Collada. Puis il sorti de ses rêveries et déclara.

- Je souhaite néanmoins que nous traitions la question russlave en ouverture de ces discussions du fait du consensus rapide qu'elle obtiendra. Quelle nation ici ne soutiendrait pas la monarchie en Russlavie ? Ce régime ancestral, qui a permit une stabilité durant des années, qui a mûrit pendant des siècle, qui a fait la grandeur de la Russlavie. Quelle nation ici tergiversera et fera, partant, grandir la menace rouge ou républicaine qui n'a toujours qu'apporté anarchie et paupérisation à la Sainte-Russlavie depuis bien trops longtemps pour que l'on relègue cette question primordiale en fin de sommet.

Aussi, il est inutile de révisé le traité de fondation de la Triple-Alliance, il faut impérativement mettre sur pied une nouvelle Alliance, plus forte et plus solidaire pour non seulement inclure Avaricum et Eridan d'emblée, mais aussi pour faire face au défis qui nous attendent en particulier à l'ONA.

Ainsi voici que je propose :

• Examen de la question russlave
• Proposition, débat et éventuelle signature d'un nouveau traité d'Alliance entre le Zollernberg, Avaricum, Eridan et Edoran.
• Examen de la situation avaroise vis-à-vis des envahisseurs turcoses
• Travaux sur la mise en place d’une diplomatie commune à l’ONA
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  H.-T. de Seillié-Mouret le Dim 15 Fév 2015 - 1:08

L’ambassadeur présenta ses respects au général, contenté de rencontrer enfin dans un environnement plus personnel un représentant d’Edoran. La confirmation que le présent artistique était bien arrivé auprès du souverain Philippe Ier le mis fort aise et il répondit dans le même esprit cordial que les propos introducteurs du vice-chancelier.  

- " L’honneur est mien, Excellence. La Régence a suivi de près la résolution du litige entre le Krassland et votre état, un bel exemple de l’ascendant qu’à la plume sur l’épée. L’ouverture formelle de relations diplomatiques entre nos Empires n’est qu’une question de temps, Castillon-Villeroy devrait mandater un plénipotentiaire à Allancia dès la clôture de ce sommet. "

Honoré-Théodore n’aborda pas encore le sujet épineux du moment dans les salons avarois : la recherche d’une prétendante au trône d’impératrice. Nombreux pensaient en effet qu’au moins un des fils d’Edouard VI était encore vivant, même si rien ne le corroborait pour l’instant, et qu’il fallait donc lui trouver une future épouse digne de ce nom parmi les Cours de l’Archipel.

Il salua le reste des participants, avec une insistance notable pour le représentant du Tsarat, et écouta les premières interventions de manière attentive. Toutefois, l’exemplaire de l’ordre du jour que l’on venait tout juste de lui présenter ne le convainquit guère.


- " Excellence. " dit-il en regardant Silverstein " Nous vous saurions gré d’ôter la question des envahisseurs turcoses en Avaricum. C’est un thème trop interne à la patrie avaroise pour que nous acceptions d’en converser en comité étendu. Votre compréhension sera appréciée. "

Le reste lui semblant tout à fait acceptable, que ce soit dans l’ordre édoranais ou zollernois, le Comte se tut.


Dernière édition par Ambassade Avaroise le Dim 15 Fév 2015 - 5:54, édité 1 fois
avatar
H.-T. de Seillié-Mouret

Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Localisation : Wilhelstaufen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Julius Muller le Dim 15 Fév 2015 - 2:41

Julius suivait les échanges, en récupérant quelques rapports des ZZZ que Gatline lui passait concernant la situation russlave. Le représentant d’Edoran vantant pendant ce temps les mérites du régime russlave. L’empire russlave maintenait ses sujets sous une emprise féroce, leur niant les droits les plus élémentaires et les pressurant d’impôts. Le terreau était on ne peut plus favorable à la rébellion. Les zollernois avait fait l’amère expérience de son comportement dédaigneux envers les minorités krasslandophones du Grand-duché, cette erreur manifeste de jugement envers une population certes conquises mais surtout opprimée avait engendré le merksisme-luninisme. La réussite d’une insurrection merksiste en Russlavie était certes dérangeante mais la conséquence claire des excès du tsarisme.

En réalité, ni l’empire, ni le merksisme était la solution la plus souhaitable pour le peuple russlave. La république russlave bien que soutenue actuellement par un militaire portait en elle des potentialités bien plus intéressante pour la nation russlave que les deux autres options possibles.
Par ailleurs, le général de Hauteville, intervenant ici plus comme un maitre que comme un allié invité, semblait insistant à l’idée que les nations ici présentes reconnaissent immédiatement la nouvelle régente russlave. Laquelle régente n’est autre que l’impératrice d’Edoran, laquelle encore a constitué un conseil de régence en grande partie composé de dignitaires de l’Empire d’Edoran. L’affaire est simple, Edoran gagnera bien plus à long terme dans cette reconnaissance : la création d’un état voisin faible et vassalisé lié personnellement à Edoran. L’influence edoranaise en sera grandement fortifiée au détriment clair du Zollernberg dans la région à moins que ce ne soit qu’une étape vers une intégration de la Russlavie dans le Saint-Empire d’Edoran lui-même, le cheminement est plus long mais le résultat serait le même.

Dans tous les cas, la démarche est habile mais pas du tout dans l’intérêt du Grand-duché, quand bien même l’alliance des monarchies reste une option plus qu’intéressante pour le Zollernberg. La partie sera serrée.

Julius fit alors passer une note au Ministre :


«  Monsieur, nous n’avons pas assez d’éléments pour nous permettre de soutenir l’entreprise edoranaise et elle pourrait être bien plus périlleuse diplomatiquement qu’il n’y parait. Je recommande de maintenir l’ordre du jour en l’état et de rappeler l’importance de l’alliance dans les discussions. »

Silverstein recevant le mot de son secrétaire-général écoutait alors la fin de l’intervention avaroise, lu rapidement la missive et prit la parole :

Silverstein : Monsieur le Comte, je vous prie de m’excuser si l’évocation des évènements actuels à Avaricum à pu vous blesser. Sachez toutefois que le Zollernberg a été et demeure votre allié le plus dévoué et que le Zollernberg est prêt à tout pour vous aider à rendre à l’empire du sud, la place qui lui revient. Je propose donc le retrait du point concernant votre pays.

Le duc marque une courte pause, laissant couler un regard sur la note que Müller venait de lui remettre il se tourne alors vers le général de Hauteville :

Silverstein : Excellence, je comprends ce que vous dites. Et je suis d’accord avec vous, l’actualité russlave est très importante. C’est pour cela que je souhaite mettre ce dossier à la fin de notre rencontre. En effet, le sujet principal qui nous réunit tous aujourd’hui est l’avenir de l’idée de la Triple-Alliance. Or, si nous devons agir en tant qu’alliés, nous devons alors réfléchir tout d’abord au cadre qu’elle recouvre, la force qu’elle aura et les modalités dans laquelle elle devra s’appliquer. Nous verrons également comment cette alliance pourra trouver sa place dans l’ONA. Et la demande que vous nous formulez là, d’allié a allié prendra tout son sens. Ainsi, et afin de ne pas faire perdre à cette assemblée son utilité première, je propose que l’ordre du jour évoque la création de cette nouvelle alliance en premier point ainsi que la signature du traité qui la formalisera. Ensuite et comme premier sujet d’intérêt nous pourrons évoquer l’affaire russlave. Et, pour finir, quelques questions diverses comme par exemple les amendements zollernois que nous voulions apporter à la Charte de l’ONA et que vous nous avez très fortement suggéré de ne pas présenter au sommet mais au prochain Conseil Permanent de l’ONA… S’il nous reste encore du temps après les discussions sur la Russlavie naturellement. Nous proposons l’ordre du jour suivant :

Proposition zollernoise d'ordre du jour a écrit:
• Proposition, débat et éventuelle signature d'un nouveau traité d'Alliance entre le Zollernberg, Avaricum, Eridan et Edoran.
• Travaux sur la mise en place d’une diplomatie commune à l’ONA
• Examen de la question russlave
• Questions diverses

Puis, se redressant, le Ministre retourna la feuille de papier ou Julius avait écrit sa brève missive, y écrit nerveusement quelques mots et le tendit au secrétaire général de la Wilhelmshof :

"L'edoranais n'appréciera pas qu'on lui tienne tête, j'attends vos propositions, soyez sur de vous"

La conférence promettait d'être particulièrement sportive et très intéressante. L'eridanais, en exigeant l'indépendance de la Russlavie avait fait preuve de flair, il a sans doute du remarquer les prétentions édoranaises sur la Russlavie. Cette réunion sera bien plus que la simple retrouvailles de futurs alliés, cette rencontre risque de donner le ton sur la situation géopolitique du Micromonde-nord, voir le micromonde entier.


avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Dim 15 Fév 2015 - 17:30

Nous acceptons cet ordre du jour.
avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  diplomatie éridanaise le Dim 15 Fév 2015 - 17:35

- Cet ordre du jour nous convient parfaitement
avatar
diplomatie éridanaise

Messages : 10
Date d'inscription : 13/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Julius Muller le Dim 15 Fév 2015 - 18:19

Il était donc enfin possible de débuter le sommet. L’avarois avait validé l’ordre du jour à part le retrait qu’il avait demandé, les deux autres puissances s’étant enfin positionnées en faveur de l’ordre du jour final, tout est en ordre pour commencer.

Silverstein : A la bonne heure ! Chers amis, merci à vous, nous pouvons enfin commencer ! Julius, je vous en prie.

Le secrétaire-général de la Wilhelmshof se leva et prit la parole :


Müller : Vos Excellences, je m’associe à Son Excellence le Duc de Silverstein pour vous remercier de l’accord sur lequel nous sommes arrivés. Nous espérons que celui-ci en augurera bien d’autres. Je vous propose de débuter avec le premier – et le plus important – point de notre ordre du jour. A savoir la mise en place d’un nouveau traité international liant nos quatre pays dans une alliance nouvelle succédant à la Triple-Alliance. A titre d’exemple et de base de travail, je vous propose de commencer par étudier le texte du Traité instituant la Triple-Alliance.

Julius fit un signe à l’un des huissiers présents dans la pièce qui s’avanca alors vers la table des négociations avec plusieurs feuillets dans les mains, en déposant deux auprès de chacun des représentants attablés.
Fac-similé du Traité a écrit:



OUS, Louis, par la grâce des Dieux, Grand-Duc de Zollernberg et Défenseur de la Foi, Empereur des Zindes; Grand-Maître de l'Ordre de la Sainte-Trinité, Grand-Maître de l'Ordre de la Couronne, Grand-Maître du Très Éminent Ordre de l'Étoile des Zindes, etc.  


A TOUS PRESENTS ET A VENIR, SALUT !


Vu la Constitution, et son Acte additionnel,
Vu le voeu de Notre Parlement


Avons ratifié et ratifions le présent traité signé de nos plénipotentiaires et présenté à nous par les Honorables députés réunis en Parlement afin d'y apposer notre signatures et de lui donner pleine puissance et validité.


Traité de fondation de la Triple-Alliance
Belondor – Zollernberg – Edoran


Nous,

Sa Majesté Impériale Nabelnine II, Empereur de Belondor, représenté par Son Excellence de La Villejégu, Connétable de l'Empire,

Son Altesse Royale Louis Ier, Grand-Duc de Zollernberg, représenté par Son Excellence Zabrücksi, Ministre des Affaires Etrangères,

Sa Majesté Impériale Philippe Ier, Empereur d'Edoran, représenté par Son Excellence Störtebeker, Ministre des Affaires Etrangères et de la Guerre,

Dont nos Etats sont désignés ci-après par "les parties contractantes",

Réunis à bord du navire édoranais « MIE Prince de Saint-Junien », en Mer Océane,


Considérant les bénéfices réciproquement profitables d'une alliance,
Considérant les menaces et agissements de la Semi-République du Krassland,
Considérant la nécessité de s'unir pour la défense de nos intérêts,
Considérant notre souci de maintenir la paix sur le continent,


Convenons des dispositions suivantes :


Titre I – De la création et des principes solennels de la Triple-Alliance

Article Premier

Il est créé entre les parties contractantes, une alliance, nommée Triple-Alliance, ayant pour but la collaboration dans les domaines diplomatique, économique, culturel, scientifique, humanitaire et militaire.

La Triple-Alliance ne repose pas sur une organisation morale propre, mais sur la collaboration directe entre les membres.

Article Deux

Les parties contractantes se reconnaissent mutuellement une zone d'influence respective intégrant leurs territoires métropolitains, leurs dépendances, le territoire de leurs vassaux, leurs eaux territoriales et leurs espaces aériens.

Chacune des parties contractantes s'engagent à ne pas pénétrer les zones d'influence des autres parties, et à ne pas agir de manière menaçante envers elles. Elles s'engagent également à ne pas entrer en conflit armé les unes contre les autres pour quelques raisons que ce soit, ni par l'intermédiaire de leurs alliés respectifs.

Les parties contractantes reconnaissent la nécessité de promouvoir la paix dans le Micromonde et le Continent Nord.

Titre II – De la coopération militaire

Article Trois

Les parties contractantes s'engagent à se défendre mutuellement en cas d'atteinte envers leurs zones d'influences ou leurs intérêts à travers le Micromonde, grâce à la force armée et à l'aide humanitaire.

Article Quatre

Les parties contractantes s'engagent à pouvoir mobiliser une force de dissuation militaire très rapidement sur le Continent Nord équivalent à 500 000 hommes chacune.

Article Cinq

Les parties contractantes s'engagent à donner accès à leurs ports militaires et leurs bases aériennes respectifs aux flottes militaires et aux aviations militaires des autres parties contractantes.

De même les hôpitaux militaires et les unités médicales des forces armées des parties contractantes sont ouvert à tous les soldats de la Triple-Alliance blessés au combat ou en exercice.

Article Six

Les parties contractantes s'engagent à favoriser la coopération militaire en temps de paix, par des exercices communs de leurs forces armées et par des échanges ponctuels et limités dans le temps et dans les effectifs entre leurs unités militaires respectives

Titre III – Des autres coopérations et des dispositions finales de cet accord

Article Sept

Les parties contractantes s'engagent à favoriser les échanges culturelles, scientifiques et économiques entres les membres de la Triple-Alliance.

Article Huit

Les parties contractantes se rencontrerons dès que la nécessité s'en fait sentir, à l'initiative de n'importe quel membre. Elles se réunirons au minimum tous les trois mois, à l'initiative des membres à tour de rôle.

Article Neuf

La Triple-Alliance peut voir son nom, son objet ou le nombre de ses membres modifié par traité modificatif au présent accord et à l'unanimité des parties contractantes actuelles.


Donné au Palais Cobourg, à Wilhelstaufen, le 1er mars de l'an deux mil treize.




Car tel est Notre bon plaisir


Louis


Par le Grand-duc,



Très Honorable Alexander Smith, Baron de Lezingham, C.P.
c.o.e.z., c.b.z., m.l.
Premier Ministre de Son Altesse Royale

Smith-Lezingham


Très Noble Nicolaz de Vignes, Duc de Wilhelstein
c.e.z.
Ministre des affaires extérieures

Vignes-Wilhelstein



Georg Smith, Carzinal-Archevêque de Wilhelstadt
c.e.z., c.p.b.
Chancelier de Zollernberg

Georg, carzinalem
Le Grand-duc étant en son Conseil




Laissant les assistants des représentants des nations jeter un œil rapide aux fac-similés du traité. Müller enchaina :

Müller : Plait il aux différentes délégations de faire état de leurs revendications, demandes et propositions quant à la volonté de chacune des Puissances ici présentes pour construire ensemble cette nouvelle alliance ?
avatar
Julius Muller

Messages : 699
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Dim 15 Fév 2015 - 23:56

La trame du traité de fondation de la Triple-Alliance est bon. Nous pouvons la réutilisé comme cela avait été proposé au précédent sommet.

Ainsi, je vous soumet ce nouveau traité, qui nécessite vos avis et amendements. Par rapport au traité de la Triple-Alliance, il intègre la question des positions communes à l'ONA, il inclue la notion de force de dissuasion mobilisation rapidement partout dans le MM. Je propose également la création d'une base de soutien multipartite à Baradhnaith, ainsi qu'un siège géographique où les discussions entre les membres pourrons se faire même en dehors des sommets officiels, en particulier concernant les "urgences" et les positions à l'ONA. Ce siège pourrait se situer à Zozolulu, ceci étant une proposition officieuse d'un connaisseur du lieu, Son Excellence Gatline.



Traité instaurant la Grande Alliance


Nous,

XXX,..

Dont nos Etats sont désignés ci-après par "les parties contractantes",

Réunis en la Wilhelmshof, sis à Wilhelstaufen, Zollernberg.


Considérant les bénéfices réciproquement profitables d'une alliance,
Considérant la nécessité de s'unir pour la défense de nos intérêts,
Considérant notre souci de maintenir la paix dans l'Archipel,


Convenons des dispositions suivantes :


Titre I – De la création et des principes solennels de la Grande Alliance

Article Premier

Il est créé entre les parties contractantes, une alliance, nommée Grande Alliance, ayant pour but la collaboration dans les domaines diplomatique, économique, culturel, scientifique, humanitaire et  militaire entre ses membres.

La Grande Alliance ne repose pas sur une organisation morale propre, mais sur la collaboration directe entre les membres.

Le présent Traité rend obsolète et remplace le "Traité de fondation de la Triple-Alliance". En revanche, les résolutions ultérieures à ce dernier prises au nom de la Triple-Alliance sont réputés toujours en vigueur et sont proposés au contreseing des membres de la Grande Alliance qui n'étaient pas membre de la Triple-Alliance.

Article Deux

Les parties contractantes se reconnaissent mutuellement une zone d'influence respective définie par une résolution de la Grande Alliance.

Chacune des parties contractantes s'engagent à ne pas pénétrer les zones d'influence des autres parties, et à ne pas agir de manière menaçante envers elles. Elles s'engagent également à ne pas entrer en conflit armé les unes contre les autres pour quelques raisons que ce soit, ni par l'intermédiaire de leurs alliés respectifs. 

Article Trois

Les parties contractantes reconnaissent la nécessité de promouvoir la paix dans le Micromonde. Elles reconnaissent également la nécessité de s'efforcer à établir des positions communes lors des débats et votes des éventuelles instances diplomatiques internationales afin de faire valoir leurs intérêt commun.

Titre II – De la coopération militaire

Article Quatre

Les parties contractantes s'engagent à se défendre mutuellement en cas d'atteinte envers leurs zones d'influences ou leurs intérêts à travers le Micromonde, grâce à la force armée et à l'aide humanitaire.

Article Cinq

Les parties contractantes s'engagent à pouvoir mobiliser une force de dissuasion militaire de 100 000 hommes très rapidement sur n'importe quel point du Micromonde.

Article Six

Les parties contractantes s'engagent à donner accès à leurs ports militaires et leurs bases aériennes respectifs aux flottes militaires et aux aviations militaires des autres parties contractantes.

De même les hôpitaux militaires et les unités médicales des forces armées des parties contractantes sont ouvert à tous les soldats de la Grande Alliance blessés au combat ou en exercice.

Il est créé une base militaire multipartite d'accueil, de soutien et de transit pour des troupes, avions ou navires des membres de l'Alliance, appelée Base Militaire de la Grande Alliance. Elle est cogéré par l'ensemble des parties contractantes. La Base Militaire de la Grande Alliance est situé sur l'île édoranaise de Baradhnaith, du fait de sa position centrale et stratégique.

Article Sept

Les parties contractantes s'engagent à favoriser la coopération militaire en temps de paix, par des exercices communs de leurs forces armées et par des échanges ponctuels et limités dans le temps et dans les effectifs entre leurs unités militaires respectives


Titre III – Des autres coopérations et des dispositions finales de cet accord

Article Huit

Les parties contractantes s'engagent à favoriser les échanges culturelles, scientifiques et économiques entres-elles.

Article Neuf

Les parties contractantes se rencontrerons dès que la nécessité s'en fait sentir, à l'initiative de n'importe quel membre. Elles se réuniront en Sommet officiel au minimum tous les trois mois, à l'initiative des membres à tour de rôle.

Article Dix

La Grande Alliance bénéficie d'un siège géographique, appelé Siège de la Grande Alliance, où des fonctionnaires issus de ses membres travailleront à la réalisation de ses missions. Le Siège bénéficie d'un statut de neutralité internationale. Il abritera des représentants permanents des parties contractantes ayant statut d'ambassadeur et qui assureront la permanence des travaux de la Grande Alliance en dehors des Sommets officiels. Le Siège de la Grande Alliance est situé à Zozolulu, en Zollernberg.

Article Onze

La Grande Alliance peut voir son nom, son objet ou le nombre de ses membres modifié par traité modificatif au présent accord et à l'unanimité des parties contractantes actuelles.



Signé par les plénipotentiaires sus-mentionnés, le X février 2013* en la Wilhelmshof, sis à Wilhelstaufen, Zollernberg.

* selon le calendrier standard micromondial



avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Feu le Duc de Silverstein le Lun 16 Fév 2015 - 17:25

Le Duc de Silverstein reprit la parole :

- Monsieur le Vice-Chancelier, le traité que vous proposer nous convient et nous semblent équilibrer, bien que nous mettions une réserve sur la notion de zone d'influence dont nous souhaitons qu'elle soit clairement définie. Nous vous savons gré d'avoir bien voulu réduire le nombre des hommes composants la force de dissuasion à 100 000 hommes et sommes honorés que vous ayez proposé le Zollernberg comme lieu d'accueil du siège de la Grande-Alliance, nous proposons Wilhelstaufen, qui a rang de capital étatique, à défaut de Zozolulu, ainsi que la proposé le député de la circonscription. Enfin nous vous sommes reconnaissant de proposer l'île de Badainrath afin d'accueillir les forces de la Grande-Alliance. Nous remarquons également le retrait du terme monarchie pour lequel nous sommes favorables. En effet, si nous pensons que la vocation de toutes monarchies est d'intégrer l'Alliance afin de défendre ses intérêts, nous pensons aussi qu'elle doit pouvoir intégrer les états partageant nos valeurs. Enfin, nous défendons la création d'un poste de secrétaire général de l'Alliance, capable d'impulser une politique de partenariat et la périodicité des réunions des ministres des affaires étrangères des états membres.  Nous amendons donc le traité proposé de la manière suivante :

Le premier alinéa de l'article 2 modifié comme suit : "Les parties contractantes se reconnaissent mutuellement une zone d'influence respective intégrant leurs territoires métropolitains, leurs dépendances, le territoire de leurs vassaux, leurs eaux territoriales et leurs espaces aériens."

L'article 6 est modifié comme suit en son dernier alinéa :
"Il est créé une base militaire multipartite d'accueil, de soutien et de transit pour des troupes, avions ou navires des membres de l'Alliance, appelée Base Militaire de la Grande Alliance. Elle est cogéré par l'ensemble des parties contractantes. La Base Militaire de la Grande Alliance est situé sur l'île édoranaise de Baradhnaith, du fait de sa position centrale et stratégique. Elle bénéficie du privilège de l'extraterritorialité."

Un alinéa est ajouté à l'article 6 :
"Il est créé un comité militaire de la Grande-Alliance, réunissant tous les trois mois, au siège de l'alliance tel que déterminé comme suit, les chefs d'Etat-Major des Armées de la Grande-Alliance sous la présidence d'un officier général désigné par les états membres de l'Alliance, ayant pour rôle de recommander les mesures de défense commune et l'établissement de directives sur les questions militaires."

L'article 10 est modifié comme suit : "La Grande Alliance bénéficie d'un siège géographique, appelé Siège de la Grande Alliance, où des fonctionnaires issus de ses membres, bénéficiant des privilèges et immunité du corps diplomatique, travailleront à la réalisation de ses missions. Le siège de la Grande Alliance bénéficie du privilège de l'extraterritorialité. Il abritera des représentants permanents des parties contractantes ayant statut d'ambassadeur et qui se réuniront en Conseil de la Grande Alliance sous la présidence d'un secrétaire général de la Grande Alliance et assureront la permanence des travaux de la Grande Alliance en dehors des Sommets officiels. Le siège de la Grande Alliance est situé à Wilhelstaufen, en Zollernberg.

Un alinéa est ajouté à l'artcle 10 : "le secrétaire général de la Grande Alliance est responsable de la coordination des travaux de l'Alliance, il préside le Conseil de la Grande Alliance, dirige le personnel de l'Alliance et représente l'Alliance à l'extérieur. Il bénéficie des privilèges et immunités réservés au corps diplomatique. Il est désigné de manière conjointe par les états membres de la Grande Alliance."
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  diplomatie éridanaise le Lun 16 Fév 2015 - 20:33

Suite à l'intervention du Duc de Silverstein, le diplomate éridanais à son tour intervient:

- Nous sommes d'accord sur le point que toute monarchie peut rejoindre selon son souhait la "Grande-Alliance", il serait judicieux ensuite que cette Grande-Alliance bénéficie d'avantage de commerce économique entre les participants.

Enfin nous pensons que la Grande Alliance que nous sommes en train de construire doit fonctionner comme un gouvernement avec une personne responsable des affaires étrangères, un ministre à la guerre, un autre à la Marine etc... Ceci est bien sur qu'une idée que nous exposons. Sinon les amendements du Duc nous conviennent.


Le Diplomate s'assit et écouta les remarques.

avatar
diplomatie éridanaise

Messages : 10
Date d'inscription : 13/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Feu le Duc de Silverstein le Lun 16 Fév 2015 - 21:29

- Je vous remercie Excellence de vos remarques. Il est à préciser que l'actuel fonctionnement de l'alliance permet de travailler comme un gouvernement. Peut-être pourrions-nous, dans la perspective d'améliorer notre collaboration, d'envisager la création de trois sous-secrétariat généraux afin que tous les membres soient représentés dans la gouvernement de l'alliance. Ceux-ci qui augmenterait avec le nombre des adhérents, ils pourraient-être les suivant : sous-secrétaire général aux affaires économiques et à l'aide humanitaire, sous-secrétaire général aux affaires culturelles et à la valorisation scientifique, sous-secrétaire général aux affaire diplomatiques et militaires ; une résolution du Conseil de la Grande-Alliance pourrait en faire varier le nombre et en délimiterait les compétences.
avatar
Feu le Duc de Silverstein

Messages : 196
Date d'inscription : 22/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Charles de Hauteville le Lun 16 Fév 2015 - 22:34

- Excellence, je suis pour l'essentiel d'accord avec vos amendements. Je tiens cependant à préciser mon appui à un siège basé à Zozolulu : Il s'agit d'une position plus centrale, plus stratégique et bénéficiant d'une desserte aérienne et maritime, contrairement à Wilhelstaufen sur ce dernier point. De plus, il me parait important de dissocier le siège de l'Alliance et la Capitale d'un Etat membre, afin qu'il n'y est pas de confusion ni d'interprétation assujettissement des travaux de l'Alliance au Grand-Duché de Zollernberg. Mais évidement, je n'en ferai pas une condition à notre signature. Qu'en pense les autres participants ?

Concernant le Comité Militaire, je suis d'accord, parfaitement d'accord. Mais je propose que nous regroupons les alinéas le concernant avec ceux sur le Conseil et le Secrétaire général. Car à mon avis, les deux travaillerons de concert. Je propose également qu'un mandat de 6 mois soit définit pour le Secrétaire général et de 3 mois pour l'officier général que nous pourrions appeler : Officier général coordonnateur.

Concernant le fonctionnement comme un gouvernement, rappelons tout de même que nous ne créons pas une fédération supra-nationale, mais une Alliance d'Etat indépendant. Je suis en revanche favorable à la proposition des sous-secrétariats thématiques, qui doivent effectivement n'être mis en place que par une résolution afin des les rendre plus facilement modifiable.

Je vais clarifier ma proposition quant au Comité et au Conseil dans un nouvel avant-projet de traité. Dans quelques instants

avatar
Charles de Hauteville

Messages : 161
Date d'inscription : 11/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Edorel Gatline le Lun 16 Fév 2015 - 23:06

Gatline s'approcha du Duc et lui fit signe de tendre l'oreille.

<<Excellence, J'appuie l'avis à propos du siège à Zozolulu. La ville est bien placé, protégé des tempêtes par la géographie des îles, chaude et sec en été, tempérée et à peine quelques neiges en hiver, une fois tout les deux/trois ans. Le cadre insulaire est plus enchanteur que le continent. Et surtout en cas d'attaque, elle est plus facilement défendable qu'il n'y parait. Et puis ... J'habite pas loin, je trouverai un promoteur immobilier qui pourra céder un bâtiment qui puisse répondre aux attentes d'un siège, ou un architecte qui pourra en construire un sur un terrain choisit par nos soins. Les loyers sont toujours moins chères en province qu'à la capitale.>>

Au moins un argument qui pourrait faire mouche, se disait-il.
avatar
Edorel Gatline

Messages : 541
Date d'inscription : 01/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sommet de la Wilhelmshof : 4e sommet de la Triple-Alliance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum