Audience particulière avec Son Altesse le Prince Zabrücksi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Audience particulière avec Son Altesse le Prince Zabrücksi

Message  Feu Louis Ier le Lun 13 Aoû 2012 - 20:13

Le matin de la cérémonie de remise des lettres de créances de l'ambassadeur aldorin. Le Grand-duc avait convoqué au Palais, celui qu'il considérait comme son pupille. Le Prince Franz Molenkopv von Zabrücksi, militaire brillant et reconnu depuis son action d'éclat en Zaxe, ministre compétent, était reçu en audience chez Son Altesse Royale.

Louis Ier voulait parler mariage, il ne pouvait laisser le premier de ses seigneurs sans alliance. De toute évidence le mariage de Monsieur le Prince prendrait une tournure politique, mais en quel sens ?
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience particulière avec Son Altesse le Prince Zabrücksi

Message  Prince Zabrücksi le Mer 29 Aoû 2012 - 20:46

Le jeune homme patientait dans l'antichambre de la salle du trône. Il affectait un air désabusé et hautain.

Il n'avait pas toujours eu cet expression là sur le visage. Franz Molenkopv avait été un jeune homme extrêmement tourmenté. Marqué par le décès de son père et la défaite de son pays, ébranlé par les accusations de traitrise à son égard, inquiet des manipulations et des intrigues dont il pouvait faire l'objet, le dernier des Prince Zabrücksi s'était révélé être un jeune homme timide et peu sur de sa valeur.
Décidé à faire ses preuves, le jeune homme s'était, sur imitation de son paternel, lancé dans la politique. La défaite qui en avait découlé avait été un sérieux camouflet pour le clan Zabrücksi, et l'on murmurait que le fils avait réussi en peu de temps à détruire tout le travail du père.

Franz avait réagi et s'était promis de se montrer digne de sa race. Pour ne pas être submergé par ses angoisses, il s'était abandonné dans son travail, ministériel d'abord, puis militaire. Homme de main de Felgenheim, il avait du subir les puériles et pathétiques bassesses de Muller, plus préoccupé d'abuser de son rang que de se lancer à l'assaut de la Nordenmark.

Enfin, il y avait eu son raid à Brestlitovzk. Le capitaine Zabrücksi s'était montré digne de son rang. Enfin, le jeune homme faisait montre d'audace et de panache. Enfin, on retrouvait en lui les qualités paternels. Et puis, il y avait eu la princesse de Furstentein.

La jeune femme était tombé sous le charme de son sauveur. Capricieuse et borné, elle n'en était pas moins séduisante, et Franz l'avait pris comme amante, du moins le temps de régulariser leur liaison. C'était la princesse, bien malgré elle, qui avait redonné confiance au jeune Prince. Avoir séduit une femme faisait montre de qualités masculines et le rassurait sur sa valeur. Comme sa maitresse, il affectait désormais cet air hautain et désabusé et se protégeait des autres par un mépris d'apparat.

Alors que le Prince patientait, il songea un temps au Grand-Duc, le seul homme qui lui soit au moins égal en dignité au Zollernberg et dans le monde. Il s'était découvert une affection pour son souverain. Louis ne l'avait jamais mal jugé. Il l'avait immédiatement assuré de sa confiance alors qu'il pouvait être accusé de traitrise. Il avait eu des mots heureux en ce qui concernait le sacrifice de sa famille pour le Grand-Duché, et plus encore, il lui avait promis de veiller sur sa destinée.

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience particulière avec Son Altesse le Prince Zabrücksi

Message  Feu Louis Ier le Jeu 30 Aoû 2012 - 16:35

Le Grand-duc était de nouveaux papa. Et cela l'enchantait. Il disait à tous son émerveillement : "Dire qu'il n'a fallu qu'une petite graine, un bon burin et un joli pot plein de terreau fertile pour faire cette merveille".

Le Prince Zabrücksi fit son entré devant le souverain, allait exécuter la révérence qu'il détestait, avant que le Souverain ne l'arrête.

- Allons Franz, venez embrasser votre bon oncle.

Aucun lien de parenté récent n'unissait le Grand-duc à Franz, appelé quelqu'un oncle pouvait aussi désigné un proche. Monsieur le Prince était méfiant, Louis n'avait jamais fait théâtre de ce genre de familiarité envers son pupille, orphelin d'un père qu'il avait toujours trouvé exécrable et dont il avait considérer dès le premier jour, la minceur suspicieuse. L'enfant de naguère était désormais un homme, capitaine des armées grand-ducales qui plus est, il fallait le marier.

Le Grand-duc concevait le projet d'une alliance entre le Prince et sa propre soeur la princesse Alix. Le souverain avait pris cette décision à contre-courant, il portait une sincère affection au Prince Zabrücksi. La princesse Alix était un laidron, difforme et stérile. Cependant il se devait à sa dynastie, et ne pouvait manquer l'occasion d'éteindre cette lignée si encombrante pour la Couronne. Qui savait d'ailleurs, Monsieur le Prince serait peut-être aussi gênant et turbulent que son père.


- Franz je vous ai fait mander car il est temps pour vous de prendre femme. Mon choix c'est porter sur Madame Alix.
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience particulière avec Son Altesse le Prince Zabrücksi

Message  Prince Zabrücksi le Jeu 30 Aoû 2012 - 23:37

Le jeune homme effectua sa révérence puis fit la moue. Depuis quand imposait-on les épouses au prince Zabrücksi ? Le prenait-on pour un petit nobliau de province ou pour un bourgeois affublé d'un titre ? Certes, au premier abord, se voir offrir la main de la sœur du Grand-Duc pouvait passer pour un grand honneur, mais le sang Zabrücksi était suffisamment noble comme cela et égalait au moins en dignité celui des Klausburg. Et puis cette caricature de femme n'était pas digne de sa race.

- Sire, c'est avec un grand honneur que je prends connaissance de votre offre emplie de confiance et de fraternité envers les Zabrücksi.
Pour autant, je ne puis l'accepter. Madame ma Mère m'a engagé à épouser la princesse de Furstentein. Comprenez-là, elle est très dévote, et voyez-vous, j'ai .. hum .. fauté avec cette jeune femme. Il est dans l'intérêt des Zabrücksi à ce que je régularise cette union.
Pour autant, Sire, croyez-moi touché par votre généreuse suggestion et recevez mes heureuses félicitations à vous et à Madame la Grande-Duchesse pour la naissance de Son Altesse Royale Sophie-Charlotte.

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience particulière avec Son Altesse le Prince Zabrücksi

Message  Feu Louis Ier le Sam 1 Sep 2012 - 21:17

- Merci cher enfant. Si la princesse de Furstenstein est si dévote elle à cas entré au couvent. Elle expira par la même occasion son péché de chair. Je puis signer une lettre de cachet en ce sens. Quant à madame ma soeur, il ne s'agira que de se forcer une ou deux fois pour satisfaire à ses obligations d'époux. Un mauvais plat manger rapidement ne rend pas nauséeux. Allons Monsieur le Prince, soyez raisonnable. Il va s'en dire que la dot compensera ce que la nature ne lui a pas donné. Disons 15 000 £Z en seigneuries, terres, meubles et immeubles...

Autant dire une fortune...
avatar
Feu Louis Ier

Messages : 183
Date d'inscription : 28/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Audience particulière avec Son Altesse le Prince Zabrücksi

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum