Zollenheim Morgenpost.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mar 27 Déc 2011 - 3:08




Dernière édition par Herauzgeber Zabrücksi le Dim 14 Avr 2013 - 21:10, édité 4 fois

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mar 27 Déc 2011 - 21:43

Grèves en Wasserland : Les Républicains à la baguette.

A l'opposé de la quiétude zabrückoise, la province du Wasserland est en proie à l'agitation républicaine depuis plusieurs semaines. Hier, plusieurs grèves avec occupation d'usine était encore à déplorer. Selon nos journalistes sur place, les ouvriers axaient leurs revendications sur les conditions de travail et leurs faibles rémunérations.

Le mouvement ouvrier semble gagner en importance alors que le gouvernement entreprend d'importantes réformes sociales. Le fait est que pour le moment, l'opposition libérale retarde et bloque leurs applications.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Feu Baron de Lezingham le Jeu 29 Déc 2011 - 0:01

Le Baron de Lezingham lisait les nouvelles au matin. Neztor lui apportait toujours la même chose au petit-déjeuner, un café noir des zindes et les journaux du matin. Le Baron prenait toujours à peine le temps de manger, mais il portait à l'étude de la presse un grand intérêt. Il savait l'influence qu'elle exerçait sur la population. Passant les faits divers, s'intéressant au faits politiques et sociaux, il tomba sur le Morgenheim. "Diantre, foutu coquin ce Zabrücksi" se disait-il. Il ne s'empêcha de sourire et dit à voit basse : "C'est la guerre que vous voulez Monsieur le Prince, et bien vous l'aurez". La bataille de l'information et de la désinformation débutait.

Alexander Smith avait durant ses années passées à la tête des Zervices Zpéciaux Zollernois, acquis un grand nombre d'informations sur les grands de ce monde. Il avait dans un coffre fort, dissimulé derrière une bibliothèque en trompe l'oeil. La copie des dossiers de chacun des zollernois qui comptent. Ceux ci étaient régulièrement alimenté des renseignements que lui apportaient ses informateurs, fonctionnaires des ZZZ, fidèles à leur ancien chef, et qui arrondissaient ainsi grassement leur fin de mois


- Neztor, veuillez transmettre au rédacteur-en-chef du Zozolulu Zun ces quelques photos... ah et j'oubliais, voilà un chèque de 500 £Z pour sa discrétion, voilà 500 autres livres pour qu'ils attendent avant leurs publications. Vous passerez ensuite au KAZ où vous ferez publier cet article.
- Sous votre pseudonyme Monsieur ?
- Bien évidement, Neztor. Bien je vais faire un peu de zport.

Lezingham impassible avançait ses pions et faisait valoir ses arguments...
avatar
Feu Baron de Lezingham

Messages : 153
Date d'inscription : 26/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Jeu 29 Déc 2011 - 3:35

Scènes de liesse suite à la loi Zabrucksi

Hier, les députés s'entendaient en faveur de la loi sur les indemnisations des accidents du travail. On assistait alors à Zollenheim à des scènes de joie à la sortie des mines et des usines. Un mineur, Georg Steiner, a été interrogé par nos soins. «  Nous zommes forts contents de la loi de Mr le Prince. Moi, j’ai eu des problèmes avec mon pied bot et c‘te loi aurait été fort utile. Vous voulez le voir ? Hein ? Zoit, mais vive le Prince ! C’est un saint homme ! »
De son coté, le responsable local du PCZ, Kanzak van Ganzerac, commentait « Cette loi prouve que les conservateurs ne sont pas des sabreurs de projets sociaux. Il s’agit d’une juste récompense pour ceux qui font du Zollenberg une nation riche et industrielle. »




Dernière édition par Herauzgeber Zabrücksi le Jeu 29 Déc 2011 - 3:51, édité 2 fois

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Jeu 29 Déc 2011 - 3:50

Le Prince Zabrücksi, victime d'une dépravante cabale.


Par le comte Felgenheim, patriote zollernois.


Il est en notre grand-duché des hommes qui se plaisent à salir la réputation d'honnêtes serviteurs de l'État. Hommes dévorés d'ambition et dénoué de scrupules, ceux-ci jettent à terre leur renoms d'hommes de bien pour satisfaire de petites ambitions électoralistes. Que ces hommes se réjouissent ! Ils ont trouvé le torchon, prêts à les soutenir ! J'ai nommé l'infâme, le méprisable, le purulent Kreunzunburg Allgemein Zeitung. Cette clique d'hommes malhonnêtes s'est donné pour devise "Sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur." Messieurs ! Ne savez-vous pas qu'avec le mensonge éhonté et les injures assumés, il n'y a point de blâme flatteur ? "

Ce matin, alors que je dégustais mes délicieux beignets bacon-boeuf-fromage, j'ai été pris de nausée. Non, pas du fait de ce délice gastronomique ( que je vous recommande ), mais du fait de "l'article" du "journaliste " Lyndham" du KAZ. Cet homme a décidé de s'attaquer à un homme si noble, et sans tache ! D'une piété admirable et qui n'as jamais fauté dans son service du peuple. J'ai nommé le Prince Zabrücksi.

Notre Prince est accusé d'aspirer à la place du Grand-Duc ! Sottises ! Lui qui a tant œuvré pour son Souverain ! Lui qui a consacré, temps, fortune, et talents pour la Couronne. Lyndham s'en moque, mais le Prince œuvre depuis sa prise de fonctions à consolider le pouvoir du Prince. La souveraineté est désormais concentré dans les mains du Garnd-Duc, conformément aux desseins des Dieux. Zabrucksi renforce les pouvoirs du Grand-Duc, et Lyndham prétend que le Prince cherche à les affaiblir ? Allons, Un peu de sérieux!

Le Prince est également accusé de tromper le peuple. Comment Lyndham peut il en venir à de tels inepties ? Ce "journaliste", par un invraisemblable effet de bascule, fait de Zabrucksi, promoteur de la loi sur les caisses de sécurité en cas d'accidents, un bourreau des ouvriers. Lui qui le premier, s'est intéressé à leur condition ! Monsieur Lyndham, savez vous qu'avant la promulgation de cette loi ( car elle le sera, en dépit des combines libérales) le Prince prenait à sa charge les familles d'ouvriers infirmes ? Savez vous, indigne calomniateur, que le Prince est le premier à avoir tendu la main aux représentants des ouvriers, le Sieur Bresbourg. Pourquoi les libéraux ne l'ont ils pas reçu ? Ils jacassent dans leurs salons sur des chimères constitutionnelles, en ignorant les premières revendications du peuple !

Et les fabulations sans fondement se poursuivent. On en vient à douter du courage de Zabrücksi ! Zolderstadt est entièrement revisité. Mais où étiez vous, Monsieur, que faisiez-vous lors de la grande bataille ? Que faites-vous des dizaines de témoins oculaires qui ont loué la bravoure du Prince. Ils contredisent tous cet énigmatique et sorti d'on ne sait où, document dont vous faites si grand cas.

La dernière attaque comporte toutes les vices des précédentes. Non content de salir le grand homme, on entend le trainer dans la boue. Au mépris de la vie privé du Prince, Lyndham attaque sa famille. Monsieur, que vous-as donc fait la vertueuse Victoire von Schwartzwolf de Ztrazhbury ? Pensez vous la servir ? Vous salissez son honneur et celui du Prince.
Chers lecteurs, je connais le Prince. C'est un homme , tendre et bon envers son épouse. Je m'en porte garant. Les hideuses allusions de Lyndham sont sans fondements. Je connais la comtesse von Manheim. C'est une amie du Prince et de sa femme. Ceux-ci se fréquentent, il est vrai, et j'ai l'explication à cela. Ils écrivent ensemble un ouvrage historico-politique. Vous verrez vous-même, Monsieur Lyndham, que votre plume ne vaut en rien celle du Prince.

Zabrucksi est un honnête personnage. On a parfois jasé dans son dos, du fait de son austérité de mœurs et d'apparence, mais j'ai sondé le cœur de Zabrucksi, mon ami. C'est un homme, modeste, malgré son rang, qui tient l'honnêteté comme première vertu. Soucieux du bien du peuple, c'est aussi un modèle de bon époux dans son foyer. Son seul désir est de servir au mieux son souverain, la vraie foi et sa patrie. C'est pourquoi tous les honnêtes patriotes du Zollenberg se doivent de défendre le Prince.
L'attaque de Lyndham porte la marque de l'opposition libérale, qui ne pouvant régner au Parlement ou sur les cœurs en est réduit à la pure calomnie.
Quand à vous, Monsieur Lyndham, je ne vous salue pas, vous serez désormais poursuivi par le mépris de tous les honnêtes hommes. Sachez désormais, pour votre carrière future de misérable pamphlétaire, qu'à salir les grands hommes, on ne fait que les rehausser et se rendre soi-même détestable.

Felgenheim.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Dim 8 Jan 2012 - 13:56


Presbourg-Lezingham, même combat ?

Il n'est un secret pour personne que le chef de insurrection en Wasserland est un dénommé Bersbourg. Lui et ses comparses règnent désormais sur le Wasserland. Le châtiment du Grand-Duc viendra, et Kreuzeuburg sera rendu au Grand-Duché. A ce moment là viendra l'heure de juger et de punir les chefs rebelles et leurs alliés.

Le tour de Lezingham viendra t-il ? Il est avéré que Lezingham, depuis sa disgrâce, a reçu à plusieurs reprises Bersbourg à l’Hôtel Strendz de Whilelstafen. De toute évidence, ces deux politiques ont noué une alliance. Il est permis de s'en étonner. Lezingham s'est toujours présenté comme fidèle à son Souverain. Avoir reçu à dîner aimablement la pire canaille républicaine invite à se poser la question de sa loyauté envers le Grand-Duc. Vous aurez bientôt à répondre de vos fréquentations, Monsieur.

Il est temps pour vous de cesser traîtrise et double jeu et de choisir votre camp. Soutenez vous l'insurrection républicaine ? Souhaitez vous la ruine du Grand-Duché et de votre souverain ?

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Lun 16 Jan 2012 - 16:24

Misère de la vilenie, par le Prince Zabrücksi.


Il est un journal, le KAZ, qui se plaît à répandre d'étranges rumeurs et bassesses à mon égard. Au mépris de toute subtilité, de toute finesse d'esprit, ma personne est régulièrement attaqué par Monsieur Xan Lyndham. On mesure la grandeur des hommes à la haine qu'ils suscitent. Voilà le prix que je paye pour mes services à la Couronne.

Non, je ne poursuivrais point le KAZ. Persistez dans vos méchants mensonges et vos gratuites accusations. Le lecteur, à la vue de vos grossières tartuferies se fera seul son opinion. Je laisse vos infâmes accusations à leur simple jugement.
Je ne vous reprocherai que deux choses. J'ai en tout instant, lors de la campagne de Kreuzeunbourg, appelé à la modération et à la clémence pour les ouvriers s'étant rendu. J'ai toujours appelé mes soldats à ne pas déshonorer leurs victoires par d'inutiles violences gratuites.
Je me dois de rectifier ce qui met en cause la bravoure et la mémoire mes soldats tombés. Mes hommes ont combattu une armée de vingt milles hommes, bien équipés par le pillage des arsenaux de la ville. Il a fallu tout le courage de la troupe pour déloger les rebelles des dédales, propice aux embuscades, des quartiers ouvriers de la ville.
Je passe sur les injures faites à ma vertueuse épouse, et à mon digne père. Juge par toi-même lecteur.

Les méthodes de calomnies libérales usent et abusent des mêmes méthodes. Désormais sous le couvert de pseudonyme, elle n'ose plus s'affirmer de manière triomphale. Elles se faufilent et radotent, les mêmes injures ad hominem, à la marge de manière plus ou moins honteuse.

J'invite les lecteurs à choisir leur camp. Mon nom sera une invite permanente à préférer toujours le service de la Couronne aux bêtises destructrices de quelques journalistes inintelligent et désœuvrés.


August Molenkopf von Zabrücksi



Découvrez en seconde page , les photos des candidates au titre de Fräuzlein Zollernberg !
En troisième page, le courrier des lectrices : Une nuit avec le Grand-Duc.
En dernière page, Franz Damienz, as ou charlatan ?

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Dim 5 Fév 2012 - 12:51

Éditorial: Stupeurs au Palais Cobourg ! Le Prince Zabrücksi démissionne !

Le tout Zollenheim s'est ce matin réveillé avec stupeur en apprenant la nouvelle. Le Prince a démissionné. La première question nous étant venue à l'esprit est : Pourquoi ?
Pourquoi un serviteur de ce rang a t'il choisi d'abandonner toutes ses fonctions du jour au lendemain ?
Il est nous est permis de faire de la prospective quant à cet affaire. Le Prince a pris une décision, de toute évidence, notre souverain a accepté. Pour en arriver là, le ci-devant ministre a du s'estimer profondément désavoué.
Sur quel point le Prince s'est t-il opposé au Grand-Duc. S'agit-il de ses rumeurs de mariage entre la comtesse Manheim et le Souverain ? Nous ne le pensons point.
D’après de sures informations, le Grand-Duc s'est estimé mécontent du service du Prince à Kreuzeunbourg. Parmi les reproches figurent, les débordements, très contestés, auxquels se serait adonnés les soldats sur les brigands. Ah, si le Grand-Duc savait … ! J'étais à Kreuzeunbourg, et pas un jour ne se passe sans que je me remémore avec effroi cet insurrection. Ce mélange de haines d'ignorances et de perversités semblait prêt à dévorer notre monde. Ces forcenés entendaient faire couler le sang et s'y baigner, il s'y complaisait, et plusieurs prisonniers, m'ont affirmé que leur plus grand désir était de voir notre auguste souverain à l’échafaud.
Qui désormais protégera le Grand-Duché des rebelles et de ceux qui les défendent complaisamment au sein même de nos institutions ?


Par le comte Felgenheim, directeur du Zollenheim Morgenpost.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mar 7 Fév 2012 - 23:02

Non, il n'y a pas eu de débordements à Kreuzeunbourg !
Par de Fersen, lieutenant à l'armée de Kreuzeunbourg.


Le mouvement libéral accuse les troupes du Prince Zabrucksi de violences gratuites à Kreuzunbourg. Ceux-ci parlent sans savoir. A contrario, moi lieutenant de Fersen, j'ai été un témoin oculaire de la bataille et j'entends démentir les fausses rumeurs et allégations.

Le document présenté par Perrayski n'est pas recevable.

Il est facile de tendre un bout de papier accusant tel ou tel d'atrocités. Ce genre de déclarations n'a aucune valeur. Pour en acquérir, il doit présenter une source fiable et digne de con fiance. On rappellera au lecteur que Perrayski refuse de dévoiler sa source. Existe t'elle ? Si oui, un ivrogne du Zonégal est-il considéré comme une source recevable ?

Le Prince a appelé à la modération et a donné des ordres en ce sens.

A chaque instant, les officiers supérieurs ont appelé à la clémence et à la modération envers les rebelles qui se rendraient. Dès le début de la bataille, le Prince avait appelé «  à ne pas déshonorer une victoire par de violences inutiles » Je cite ici la déclaration à l'armée faite peu avant le début de la bataille. Au premier soir de la bataille, j'ai reçu l'ordre de la bouche du Prince d 'organiser « une police et une municipalité » afin que « que les violences contre les non-combattants ne soient point tolérés.»

Les rebelles morts l'ont été aux combats et non gratuitement.

Je veux commencer par le cas de la synagogue incendié. Ce cas là est bien réel. Il ne s'agit pourtant que d'un incident d'un groupe de soldats maladroits avec leurs torches venus s’abriter dans le bâtiment pour la nuit.
Ma police a arrêté quelques soldats qui s'étaient livré au pillage et à l'assassinat. Une armée doit toujours composer avec une infime partie d'hommes qui se sont engagés avec en vue le butin. Ces hommes-là sitôt confondus ont été immédiatement appréhendés.
Le grand nombre de morts rebelles dans les quartiers ouvriers est du au fanatisme et à l'abnégation avec lesquels ceux-ci se sont battus. Certains ont été enfumés car ils ne voulaient point se rendre et ajustaient les soldats depuis les toits.


J’appelle désormais les habitants de Kreuzeunbourg à venir témoigner contre les mensonges de Perrayski et de ses complices libéraux. Je demande particulièrement aux habitants des quartiers nords qui applaudissèrent et donnèrent à boire à nos soldats à écrire au Grand-Duc pour lui faire connaître la soi-disant dureté sanguinaire et malsaine du Prince.

A Steiner et ses hommes.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Lun 20 Fév 2012 - 17:15

Baromètre politique de la semaine.



↑ Carzinal Smith. Son esprit de conciliation suite à certain de ses écarts au Parlement ont été très appréciés
↓ Prince Zabrucksi. La disgrâce dure, et point de retour en vue au gouvernement pour le Prince.
Alexander von Kurland

↑ Lezingham. Un retour aux affaires à saluer après son erreur Bersbourg
↓ Perrayski. On attendait plus que de simples excuses interposés après la pathétique sortie du député.
Felgenheim.


↑ Carzinal Smith. L'homme fort de l'Assemblée, pressenti comme prochain Premier Ministre.
↓ Meier. Malgré le soutien affiché du Prince, le jeune député peine à imposer ses projets au Parlement.
Paiz Preceze-Aric

En seconde page, le phénomène Von Felgenheim.
En troisième page : l'impérialisme édoranais et la menace qu'il représente pour les peuples du Continent Nord désireux de vivre en paix.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mar 21 Fév 2012 - 15:59


De Duobus Anus Fimus.


Au commencement, venait Quetzalimtlazca, l’Incréée. Se lassant, Quetzalimtlazca se posa sur la plus haute montagne d’une très grande île appelée Pangée. S'adossant, elle expulsa péniblement Chiron ; Fransie vint plus facilement, Allancia apporta le soulagement. De cet étron majestueux l'on fit un empire. Edoran était né. De duobus Unus fimus, De deux nous avons fait un. De duobus Anus Fimus ?

Charles III le Petit fut appelé a régner sur cette terre ingrate. Son peuple né dans la fange ne manqua pas - excusez votre serviteur - de péter plus haut que son cul.

Edredonie, Centuryon, Golfe du Locquetas, autant d'épisodes consternants d'une politique d'interventionnisme à outrance dirigé contre notre pays et contre la paix des Nations du Septentrion. Le roitelet d'Edoran qui prétend à la dignité impériale entend abaisser la grande et noble Nation zollernoise. Face aux médiocres va t'en guerre, nous n'abdiquerons pas ! Nous n'abdiquerons pas notre honneur, nous n'abdiquerons pas notre rang, nous ne cesserons jamais de faire battre le cœur de la civilisation.

Ils se veulent gendarmes du micromonde, nous n'y voyons que des chiens de garde, des roquets malfaisants. Le Zollernberg sera toujours le point de ralliement des amis de la paix, de la prospérité et de la concorde des Nations.

Par le comte Felgenheim, patriote zollernois.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Jeu 23 Fév 2012 - 21:06

Baromètre politique de la semaine.



↑ Carl-Philipp Schrening von Watersee. La nomination à la tête de la Cour Suprême de ce grand serviteur de Zollernberg a été passé injustement sous silence.
↓ Babenberg. Le Premier Ministre s'est couché de façon honteuse aux désiderata d'Édoran.
Alexander von Kurland

↑ Prince Zabrücksi. La rapidité d'action et la fermeté de l'Amiral n'a sans doute pas été étranger au retrait de la flotte édoranaise du Golfe de Locquetas.
↓ Babenberg. On attendait beaucoup de la mission diplomatique du Premier Ministre. Édoran a obtenu ce qu'il souhaitait, en plus d'une accusation de la presse libre, de la bouche même du premier serviteur de l'État !
Felgenheim.

↑ Joseph Zaporogue. Ce cosaque a brillamment démontrer ses talents au Premier Ministre et s'est retrouvé rapidement doté d'une agence ministériel à la modernisation de l'armée. Chapeau.
↓ Prince Zabrücksi. Point de retour en vue aux affaires, malgré plusieurs rodomontades pendant la crise du golfe de Locquetas.
Paiz Preceze-Aric

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mer 14 Mar 2012 - 0:59

Baromètre politique de la semaine.



↑ August Molenkopv von Zabrücksi. Son retour est triomphal !
↓ Madame l'Impératrice d'Edoran. Aussi belle que bien habillé, passons sur ses présents vulgaires et attardons nous sur son absence de remords exprimés quant aux provocations de son pays. Mais attendions-nous réellement une main tendue de la part ces mauvaises graines ?

Alexander von Kurland

↑ August Molenkopv von Zabrücksi. Son retour comme chancelier et son admission dans l'Ordre de la Sainte-Trinité sonne enfin le retour aux affaires de ce grand serviteur de l'Etat ! Vive le Prince !
↓ Babenberg. Le retour du Prince sonne t-il comme un désaveu de Babenberg ? A suivre.

Felgenheim.

↑ August Molenkopv von Zabrücksi. Ce grand serviteur du Zollernberg retrouve enfin la grâce grand-ducale qui lui est due.
↓ Joseph Zaporogue. On attend toujours le résultat de ses travaux.

Paiz Preceze-Aric

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Sam 17 Mar 2012 - 14:50

Manifezte de l'aile nationalizte.



Nous, conservateurs d'opinion, proclamons une nouvelle fois notre fidélité sans faille à S.A.R le Grand-Duc et l'attachement charnel à la nation zollernoise.

Nous, conservateurs d'opinion, au lendemain des outrageantes tentatives étrangères pour abaisser le Grand-Duché, avons également été les témoins consternés des tentatives menées par les factieux pour diviser la nation.

Nous, conservateurs d'opinion, soucieux du bien commun, de l'indépendance, de l'unité, de la prospérité et de la gloire du Grand-Duché nous sommes réunis librement pour rédiger ensemble un manifeste de ce dont nous croyons et de ce que nous nous voulons.


Considérant que le déclin du Zollernberg n'est pas du à des causes intrinsèques, mais à la frilosité et à la tempérance de son gouvernement.

Considérant que le protectorat de Crassauerstein est une monstruosité qui sépare ses citoyens zollernois de la nation et qu'il doit entièrement retourner au Grand-Duché.

Considérant qu' Édoran et son interventionnisme qu'il soit masqué ou assumé constitue une menace et une insulte à la sécurité et à la dignité du Zollernberg.


Invitons les députés de la majorité et supplions humblement S.A.R Le Grand-Duc Louis Ier;

D’œuvrer de manière à ramener le Crassauerstein dans le giron de la Couronne.

D’œuvrer pour le rattachement du Krassberg et du Krassland, peuplé de freres de ses sujets.

De répondre aux provocations édoranaises avec la plus grande fermeté, sans exclure l'usage de la force, comme le commande la dignité qui incombe à Sa Couronne et à la nation zollernoise.


Vive le Grand-Duc ! Vive le Zollernberg !



Fait à Whilelstauffen, à l’Hôtel von Kerg, le dix sept mars deux mil deux.


Signé :

Erwin Schlesien, député de la majorité.
August Breslau, député de la majorité.
Hans von Kerg, député de la majorité.
Art Schneider, député de la majorité.
August Von Wolfenbüttel, général des Gardes Pruzziennes.
Karl Von Heinrich, général du 1er régiment d'infanterie de ligne Royal-Zaxe.
Jonas Von Pratzheim, général de réserve.
Radulf Friedlander, officier de génie.
Karl von Felgenheim, directeur du Zollenheim MorgenPost.
Josef Hoebecke, homme de lettres.
Anton Reinhardt, homme de lettres.
Anton Brozzler, industriel.
Pazcal, homme d'entretien.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mar 20 Mar 2012 - 11:26

Cöz toujours !

Les patriotes zollernois mettent en garde le Cauzland sur ses prétentions à dicter la politique intérieure du Zollernberg. La Couronne de Zollernberg dans sa mansuétude a bien voulu octroyer l'indépendance de cette ile de bagnards et de prostitués, mais elle peut à tout instant choisir de la réunir à ses États, si le gouvernement République manquait ses devoirs à l'égard de ses bienfaiteurs et souverains naturels.



Signé : Felgenheim, patriote zollernois.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  RO Umujo le Mar 20 Mar 2012 - 12:21

En lisant les nouvelles, l'ambassadeur de la République Oumouyenne songea que les positions de son pays étaient assez semblables à celles des conservateurs zollernois et opposées à celles du Cözland.

- Hein hein, ça sent le roussi, dit-il en souriant.
avatar
RO Umujo

Messages : 9
Date d'inscription : 28/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/respublikodeumujo/home

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mar 20 Mar 2012 - 16:23






De la nation zollernoise.



Pas un jour ne se passe sans qu'une sottise soit dite à propos de notre mouvement d'union des zollernois. Je profite de l'opportunité que me donne Monsieur le Comte Von Felgenheim pour poser clairement ce qu'est le panzollernisme porté par " l'aile nationalizte " du PCZ.



Lecteurs, tu pourras juger par toi-même. Nos intentions sont pures et bonnes. Au nom du droit des peuples à disposé d'eux-même, nous nous faisons le héraut des zollernois du continent nord désireux de vivre sous la même couronne.



Le panzollernisme est un mouvement irrédentiste visant à rassembler tous les zollernophones. De ce fait nous réclamons le retour à la mère patrie, réformé en Zollernreich.

- Des États de la nation Zollernoise, sur notre marge nord, ce que la vulgate géographique nomme faussement le Norduryk.( Duché de Zaxe, Principauté d'Azpen, Principauté de Furztenstein, duché de Kleinfeld, comté de Koalberg, Archiduché de Laufenburg, principuaté épiscopale d'Altenberg et la République du Zwyzbund, ainsi que du Protectorat du Zabrück-Crassauerstein, résidu de la secession merxisante.)

- Du Krassberg et du Krassland et de la moitié Sud de la CSH, peuplé de minorités zollernoises opprimées, sans oublier l'enclave dite de Svalbord.

- De l'enclave d'Edredonie, que nous renommerons Ludwigstadt, en l'honneur du plus puissant souverain que ce monde n'ait jamais porté.
- Des iles autrefois colonisés par les marchands zotterdamer, porteurs de la civilisation zollernoise dans ces terres vierges.



A cela s'ajoute les dépendances de la Couronne, c'est à dire les Royaumes de Locquetas et d'Angmar, les empires de Persis et de Maurésie, états unis au Grand-Duché en la personne de notre souverain Louis Ier ainsi que le gouvernorat général de Cauzland et le haut-commisariat de Massinissia.


Signé: Erwin Schlesien, député PCZ et patriote zollernois.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mer 4 Avr 2012 - 16:11


ZOLLENHEIM MORGENPOST


" Droit et adroit "

Lève toi, peuple zollernois !

Zollernois du Grand-Duché et d'ailleurs, remerciez les Dieux : la grande bataille est engagée ! Écoutez le son du tocsin, il sonne la charge des ennemis de la patrie. Le désir panzollerniste que nous osions à peine caresser autrefois est là, à portée ! L'heure, l'occasion que nous attendions est ici, splendide. Nous allons défaire nos ennemis et nous unir sous la même Couronne !

Nous ferons aux ennemis de la patrie une guerre acharnée et furieuse! Le Zollernberg va devenir un immense camp retranché. Les hommes doivent s'engager à l'armée, les femmes doivent rentrer dans les usines, les vieillards doivent enflammer le patriotisme du peuple par des discours sur la voie publique. Tout doit s’émouvoir, toutes les énergies doivent s’ébranler, tous doivent brûler d'impatience d'écraser l’infâme.

Debout peuple de Zollernberg, Edoran veut morceler ta patrie ! Rejoins l'armée du Prince, demain elle soupera en Crassland et après demain à Allancia ! Charles III, foutu coquin, tartuffe, guignol, nous te promettons le feu et le fer ! Pensais-tu nous effrayer ? Viens donc tater les bras invincibles de la nation zollernoise régénéré ! Nous te ferons une guerre totale et tu verras ce qu'est la formidable puissance d'un peuple libre.

Zollernois du Crassland, soulevez-vous ! Allémaniques d'Edoran, tenez bons, nous arrivons !

Signé : Radulf Friedlander,patriote zollernois



Lettre aux libéraux.


Messieurs,

L'aile nationalizte des conservateurs et vous-même avez rarement trouvé un terrain d'entente. Tout nous opposaient, les questions constitutionnelles, la religion et l’État, les questions sociales, mais en tout temps et en tout lieu, nous nous sommes retrouvés autour du Grand-Duc et de notre beau drapeau.

Messieurs, nous oublions tout, nous pardonnons tout et nous vous appelons frères. Edoran cherche à réunir une coalition contre le Grand-Duché. L'Empereur, de tout temps jaloux de notre grandeur n'a cherché qu'à nous abaisser et à nous provoquer. Pire, il a déclaré agir de façon à être bien sûrs que la menace d’une attaque brusquée de ce genre ne se reproduira plus. Il aspire à notre démembrement ! Notre guerre préventive contre la ci-devant Edredonie est parfaitement justifié.

En ces heures ou le destin d'une nation se décide, nous vous tendons la main et vous invitions à l'unité derrière les défenseurs de la patrie attaqué.

Signé : Von Felgenheim, ministre de son Altesse Louis Ier et patriote zollernois

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mer 4 Avr 2012 - 16:13

ZOLLENHEIM MORGENPOST

" Droit et adroit "



LE ZOLLERNBERG TRIOMPHE PARTOUT !



Malgré la guerre acharné faite par Edoran au légitimes aspirations du peuple libre du Zollernberg, et malgré l'adversité des deux catins édoranaises, j'ai nommé la Fédération d'Armara, et l'institut de Verlor, les vaillants soldats grand-ducaux progressent et accomplissent partout la Grande-Oeuvre pour la gloire et le bonheur de leur patrie.

Partout sur les mers, la puissance du Grand-Zollernberg s'affirme, détruisant , terrorisant, glaçant d'effroi ses ennemis.

En Locquetas, le Contre-Amiral Auguste de Vignes de Wilhelstein a infligé une défaite cinglante à l'envahisseur. Les marins édoranais pêchent désormais le corail.

Devant le Ludwigstein, la flotte édoranaise a appris à ses dépens ce qu’entraîne une agression contre un peuple libre et régénéré.

Sur terre, nos troupes ont été acclamés lors de leur rentrée en Nordenmark. les États de la Nation Zollernoise faisant fi des menaces édoranais et scanthéloises ont rejoints le Zollernberg avec un enthousiasme délirant.

L'assaut sur le Ludwigstein est imminent, de même que son rattachement. Pas un soldat aux dires du général Smith ne doute de la victoire tant leur enthousiasme et leur foi inébranlable envers la Patrie et le Prince les guident. Cela va sans dire, mais il se raconte également dans la troupe « que le général édoranais est aussi bon que l'impératrice d'Edoran est belle. »

Les édoranais ont pu par deux fois, en Moldavie et au Cap de Bonne-Espérance, mesurer la faute criminel d'orgueil de leurs dirigeants. On raconte que l'Empereur d'Edoran supplie ses felds-maréchaux de demander la paix au Zollernberg fusse t-elle à n'importe quel prix.

Allancia a déclaré la guerre à l'invincible peuple zollernois. Allancia ne sera bientôt plus !


En page 2 : Les plans gouvernementaux pour la colonisation du Ludwigstein. Il sera offert à chaque colons deux hectares aux marges de Ludwigstadt.
En page 3 : Pourquoi la Syldavie revient-elle de droit à la Grande République Oumouyenne par le général Stütbeker.
En page 4 : Page femmes, le courrier des lectrices. « Mon mari m'a quitté depuis que j'ai le même coiffeur que l'impératrice d'Edoran, que faire ? »

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Lun 9 Avr 2012 - 22:37

Naissance du Kronprinz : l'enfant de la Victoire !


La journée d'hier a encore été un temps mémorable. Il en va ainsi depuis que le Prince Zabrücksi est aux affaires. Plus qu'aucun autre, notre chef a su réveiller la formidable puissance du Zollernberg endormie.
Avant-hier c'est sous les vivats de la foule qu'il est rentré à Whilelstaufen. Le conquérant du Ludwigstadt,l'homme qui porte si haut notre beau drapeau a été accueilli comme un héros de ce long cri d'amour. Enfin le Zollernberg est debout face à ses puissants et jaloux voisins qui rêvaient de le mettre en esclavage. Dans la journée, il a remis les clés de Luwigstadt à notre bien aimé souverain et a offert le plus beau cadeau, le visage personnifié de la Victoire au Kronprinz nouveau-né.
Le meilleur restait à venir. Hier, vers vingt-trois heures, alors qu'un léger brouillard recouvrait Whilelstaufen, le canon a tonné et toute la capitale a retenu son souffle. Vingt et un coup de canons devaient annoncer la naissance d'une Princesse de Zollernberg, cent un coup la venue au monde d'un Prince du Zollernberg. Un temps un peu plus long s'écoula après le vingt et unième coup. C'est là une manière de tradition chez les artilleurs pour prolonger le plaisir. Puis la vingt-deuxième salve retentit. Les chapeaux volèrent en l'air, une immense explosion d'enthousiasme monta de toute la ville. Tous quittèrent boutiques et maisons pour courir vers le Palais-Cobourg. La Grande-Duchesse, à son balcon, a vu avec plaisir la cour du palais s'emplir d'une foule criante et chantante. Lorsqu'elle a présenté l'enfant, ce sont des hourras de pure joie qui fusèrent.
Nous avons un héritier. C'est l'enfant de la victoire. Le cœur de tout zollernois, et d'abord le mien s'est serré à cette pensée. Un jour, cette enfant, Victor-August, sera le Père de la Nation que nous rénovons.
Le Kronprinz Victor-August a ainsi été prénommé. Son prénom porte en lui les atours de la Victoire. Le Prénom d'August est un joli retour voulue par notre souverain pour saluer l'action du Prince Zabrücksi.

Vive le Zollernberg ! Vive le Grand-Duc !Vive la Grand-duchesse ! Vive le Kronprinz !

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Lun 11 Juin 2012 - 19:22

ZOLLENHEIM MORGENPOST


" Droit et adroit "

Élections générales : Les libéraux bientôt au pouvoir ?

Selon un sondage IPZOS, le PLZ, avec Muller pressenti à sa tête, arriverait en tête des prochaines élections législatives avec 38 % des voix et obtiendrait entre cent soixante et cent soixante dix sièges au Palais de Westernhalen. Les nationaliztes, obtiendrait quand à eux 36 % des voix. Ce gros tiers des suffrages exprimés devrait permettre aux patriotes environ cent cinquante sièges. Enfin, en fin de course, arriverait un PCZ décidément à bout de souffle. Selon nos prévisions, la majorité actuelle porté par les détestables Babenberg et Zthrazbury s'effondrerait jusqu'à une centaine de députés. Le jeune Zabrucksi devrait même être battu en Zabruck par le candidat et président nationalizte Von Felgenheim !
Aucun parti n'obtiendrait la majorité absolue au Parlement. Selon la configuration à venir, Muller ne pourrait gouverner sans l'appoint des conservateurs. La tache ne sera pas aisé, l’État-major du PCZ serait-il prêt à accepter une alliance contre-nature avec son adversaire de toujours ?
Un autre scénario, nettement plus enchanteur et heureusement plus plausible se profile ; celui d'une alliance entre nationaliztes et conservateurs droitiers.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mer 13 Juin 2012 - 19:21

ZOLLENHEIM MORGENPOST


" Droit et adroit "

" Edoran est la prison des peuples ! Détruire Pepperstadt, c'est forcer son verrou ! "


Le Parti Nationaliste Zollernois en bonne posture pour les élections générales a ouvertement prononcé dans ce programme paru ce lundi un secret de polichinelle ; l'hostilité complète au Traité de Pepperstadt. Entretien avec son président le Comte Felgenheim.

Monsieur le Comte, pouvez vous nous résumer en quelques points le programme nationalizte ?
- Volontiers, cependant je pense que le terme de programme n'est pas ou plus adapté. C'est un véritable projet de société que nous portons. Au delà de simples réformes politiques, nous voulons refaçonner la société et la patrie. Et à cela, ce ne sont pas seulement des lois et des décrets mais le retour aux valeurs traditionnelles qui ont façonné notre patrie. Je pense à l’Église, à la famille, au devoir patriote et à la discipline qui doit être partout dans la famille, la cité, l’État.

Soit, fort de cet enseignement, pouvez vous nous éclairer sur les réformes prioritaires que vous comptez mettre en œuvre dans la probabilité de votre accession à la charge de Premier Ministre ?
- En premier lieu, la réintroduction de la dîme pour permettre à l’Église d'accomplir au mieux sa séculière tache d'instruction et d’encadrement spirituel de la population. La protection de l'enfant, par l'interdiction du travail avant quatorze ans, et de la mère par des pensions de maternité. Enfin, dernière mesure d'importance et non la moindre, le retour complet sur Pepperstadt.

A ce propos, c'est votre proposition de réviser le traité qui fait actuellement l'actualité ….
- Je vous coupe. Il ne s'agit point de réviser le traité mais de le déchirer complètement. Aucune de ses dispositions n'est acceptable et aucune ne sera conservé. Ce traité prétend défendre la paix et la concorde des nations, mais il pose le Zollernberg dans un état d'infériorité par rapport à ses voisins. Par exemple, le fait que le Zollernberg ne dispose pas de sa pleine souveraineté sur le nord du Nordenmark est une anomalie historique en passe d’être aboli. Cela va de meme pour le Locquetas et d'une manière générale notre pays est trop grand et trop noble pour se soumettre à un diktat d'une puissance extérieure.

Ne craignez-vous point de vous mettre à dos l'ensemble des chancelleries du micromonde ?
- Je défends le peuple zollernois, et lui seul. Je n'ai que faire de l'avis du pantin Charles III ou du présomptueux bourgeois d'Armara. Et puis du reste, le recouvrement de notre souveraineté et la liberté de circuler sur nos mers ne sont pas une déclaration de guerre, que je sache.De meme, nous ne sommes pas seuls contre l'outrecuidance édoranaise. Ci et là, les peuples du continent Nord maugréent et osent exprimer violemment leur désapprobation contre la muselière que voudrait leur imposer Edoran.

Un mot sur l'intervention édoranaise en Centuryon?
- Oui, Edoran est la prison des peuples. Détruire Pepperstadt, c'est forcer son verrou.

Pour finir, Monsieur le Comte, que répondez-vous à ceux qui vous accuse de courir à l'annexion pour étendre vos implantations de fazt-foods ?
- Le seul but qui m'anime est le bonheur et le bien-être des Zollernois. Sérieusement, regardez moi dans les yeux et dites-moi que mes produits ne sont pas un pur régal gustatif ? D'ailleurs, je n'ai pas réussi à implanter un seul de mes restaurants en Edoran, n'est ce pas la une bonne raison de se méfier de ces gens-là?

Cela va sans dire, un dernier mot sur votre emploi du temps d'ici la clôture de la campagne électorale fixé à vendredi.
- J'animerais et j'inaugurerais demain l'exposition du « Souvenir du Ludwigstein » sur la Nordenmark à Whilelstaufen. Ne la manquez point !
Propos recueillis par Helmut Mutt.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Lun 9 Juil 2012 - 23:32

ZOLLENHEIM MORGENPOST


" Droit et adroit "

Qui est Babenberg ? Un ancien ministre frustré devant le crépuscule de sa carrière politique. Qu'a-t-il apporté ? Pepperstadt et la sédition. Que cherche t-il à apporter ? La mort de l'UDZ. Le PLZ au pouvoir.

J'ai cherché à suivre en chaque instant l'exemple de mon père. Comme lui, je prône l'union du nationalizme et du conservatisme. Loin d'une alliance bâtarde et incompréhensible entre libéraux et conservateurs, l'UDZ relie dans une subtile alchimie les deux composantes de la droite zollernoise. Chacune des parties nourrit l'autre et la complète.
L'on nous accuse d'être belliciste. Il en va tout autrement. Mon gouvernement, dois je le dire une fois de plus, a déclaré la paix au monde. Les mensonges de Babenberg sont infamants, le Zollernberg n'a plus aucune ambition territoriale. Il porte la civilisation. Dans nos iles reculés de la Mer Océane, j'ai reçu tous les jours le témoignage de jeunes hommes qui remerciait le gouvernement des bienfaits accordés. Ils me parlaient de la famine, des brigands et des maladies. Ils contemplaient leur situation présente et louait ce nom, ce seul nom, mais qui résonnait pour eux comme une bénédiction : le Zollernberg !

Le Duc des Zorcades confirme sa perversité. Il ne vise en rien le bien commun. Il est fourbe et lâche. Il n'aspire qu'à retourner au pouvoir. Fort heureusement, son nom est marqué d'un tel discrédit dans le bon peuple zollernois qu'il ne le retrouvera jamais. Souvenez vous de sa bassesse ! Souvenez vous d'Edoran, du Centuryon, de la Mer de Locquetas, de l'Edredonie ! Souvenez vous des provocations édoranaises. Babenberg se mettait aux ordres d'Edoran. Il adressait nos excuses quand nous nous insurgions à libre titre contre les manœuvres édoranaises dirigés contre nous. Cet agent double pardonnait tout à Edoran et ne faisait qu'accabler sa patrie. Loué soit les Dieux, le Zollernberg par la bouche de mon père a un jour dit crânement et sans ménagement à Edoran ce simple mot; Non. Non, vous ne pouvez nous humilier, non vous ne pouvez penser à nous asphyxier sans attendre de réaction de notre part. Le Grand-duché était en danger, notre guerre préventive était juste. Mon père n'a jamais regretté son déclenchement. En de pareils circonstances, je ferais de même. La paix de Babenberg, c'est la paix de la jeune femme outragé qui a cessé de se défendre devant son assaillant.

Nous connaissons la suite. Le Premier Ministre mort, Babenberg a signé la paix. Nos soldats, nos mères et sœurs, et tout le peuple du Grand-Duché a poussé un grand cri d'indignation. Aujourd'hui Babenberg s'avoue prêt à rééditer cet infamie.

Alors que le Zollernberg fait face à une menace de sédition, alors qu'il négocie son retour dans le concert des nations, le Duc des Zorcades met en péril le gouvernement, sa famille politique et sa patrie. Quel infamie, quel crime, quel outrage ! Rien ne saurait mettre un frein à ses ambitions carriéristes, ni les mensonges sur les projets d'un gouvernement dont il ne fait pas partie, ni une alliance avec la gauche dont nous rappelons au passage à l'aimable lecteur qu'elle souhaite la démilitarisation du Wasserland, la laissant démunie face à la vorace ambition d'un Krassland qui rêve de remettre la main dessus.
Il faut bien avouer que cela venant de Babenberg cela ne nous surprendra plus.

Retournez à Zozolulu, Monsieur le Duc. Rentrez chez vous et ne vous mêlez plus de politique. Vous avez fait assez de mal à votre pays.

Franz Molenkopv-Zabrücksi, patriote zollernois


Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Mar 20 Nov 2012 - 22:13

ZOLLENHEIM MORGENPOST


" Droit et adroit "

Le RMS Inzubmerzible, avant le drame.




Tragédie en Mer Océane après l'attaque de l'Inzubmerzible par un pirate sorabe.

Plus de cent disparus zollernois, dont deux ministres délégués du gouvernement.


Un acte de piraterie, comme l'on n'en avait plus vu depuis des décennies.

Hier, à dix heures du matin, la capitainerie du port de Zozolulu a reçu un message de détresse de l' Inzubmerzible, paquebot de la Golden Ztar Line.
Le navire, en partance vers les Zindes zollernoises s'est dit être obligé de mettre en panne après qu'un vaisseau lourdement armé sous pavillon sorabe lui en ait intimé l'ordre. Les informations que nous avons sont encore extrêmement flous. Il semblerait que par la suite, le vaisseau du capitaine Linman a été arraisonné par les miliciens sorabes. Le personnel naviguant a été froidement assassinés sur place tandis que les passagers étaient molestés et dépouillés de leur biens.
La suite des événements est à peine croyable tant la barbarie des brigands est incommensurable. Un certain nombre de passagères ont été raptées, et ce malgré les supplications de l'équipage. Le pire était pourtant à venir puisque les pirates sorabes ont ensuite coulé au canon lourd le navire de la Golden Ztar. Ce n'est pas sans indignation et froide colère qu'il est déjà avéré que les marins sorabes ont mitraillés les survivants qui tentaient de surnager dans la glaciale mer Océane.

La pire catastrophe maritime de l'histoire du Zollernberg.

Le bilan est extrêmement lourd. La Golden Ztar reconnaissait avoir perdu le navire corps et biens. La totalité des passagers est aujourd'hui disparue. Pour autant, il pourrait y avoir des survivants tant chez les femmes raptées que chez les passagers susceptibles d’être échangés contre une rançon.
On compte effectivement dans la liste des passagers l'Honorable Alexander Lemberg, Ministre délégué en charge de la Reztauration Morale et l'Honorable Agénor de Montmirail
Ministre délégué en charge de la modernisation des armées. Il faut également compter parmi ces disparus, l'ex-premier Ministre Monsieur le Duc des Zorcades, Stanislas de Babenberg.

Une déclaration de guerre sorabe.

A l'heure où nous bouclons ces lignes, la réaction gouvernementale se fait attendre. Il va sans dire que le Grand-Duché saura châtier les coupables et arracher les captifs zollernois à leurs geôliers. Ces vauriens empoisonnent les mers du micromonde, depuis déjà bien trop d'années. Celui qui s'en est proclamé Prince, ne manquera pas de savoir ce qu'il en coûte d'attaquer des citoyens zollernois, il sera justement pendu, et enfin, ses victimes trouveront le repos.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Herauzgeber Zabrücksi le Lun 26 Nov 2012 - 21:21

ZOLLENHEIM MORGENPOST



Droit & adroit


La gauche en très bonne posture pour les élections générales.



Selon un sondage Ipzoz, un PLZ en nette hausse, remporteraient cinq circonscriptions sur huit samedi prochain. Le PCZ serait lui aussi en progrès en gagnant une circonscription de plus, au détriment d'un PNZ complètement en crise.

Selon toute vraisemblance, ce serait les libéraux zollernois qui remporteraient une majorité à Westerhalen. Le Kolstein, les Zorcades, le Whilelstein et Whilelmstaufen, devraient comme de coutume envoyer une fournée de députés libéraux au Parlement. La surprise vient du Silverstein, nationalizte sous la précédente législature qui repassera au PLZ. Assurément, le nationalizme y a perdu du terrain. Déçu par le gouvernement, orpheline du Feu duc de Silverstein, la province tentera probablement l'expérience libérale.

Le PCZ est semi-gagnant dans cette élection. Avec le fidèle Wasserland, le Prince Zabrucksi devrait retrouver son fief du Zabruck, preuve que le Zabruck nationalizte n'était qu'un accident sans lendemain. Le président du PCZ aura su se démarquer de ses compères nationalistes en disgrace et redevenir le tuteur de sa province via une impressionante débauche d'énergie au niveau micromondial et un renouement avec les préoccupations sociales de son père.

Le PNZ est au contraire au bord de la catastrophe. Affaibli par le départ de ces cadres et en proie à une opinion lassé de ses rodomontades, les nationaliztes n'auront pas su profiter du différent sorabe pour retrouver une tribune, tribune confisqué par le PCZ et son leader. Il semble qu'il n'y ait que la Nordenmark qui soit encore sensible à la Grande-oeuvre.

Herauzgeber Zabrücksi

Messages : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zollenheim Morgenpost.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum