Guerre pour la Mer Océane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Guerre pour la Mer Océane

Message  Prince Zabrücksi le Dim 25 Nov 2012 - 0:42

Ce matin-là, le port de Zorkney-Harbour était pris d'une activité fébrile. Dans les rues, des officiers agacés aboyaient des ordres à des matelots qui n'étaient pas encore à leur poste. Sur les quais, on s'affairaient à charger à bord différentes caisses d'armements et de fournitures. Sur les passerelles, embarquaient des fusiliers marins à l'air nerveux.

Alors que dans les capitales du continent nord, les diplomates s'affairaient encore à trouver une solution pacifique au différent zollerno-sorabe, la Ière et IIème escadre de la Ière flotte quittèrent Zorkney-Harbour. Dans une formation impeccable, ils avancèrent sur une mer d'huile. En tête, venait le navire amiral du groupe, le N.S.A.R Marialyn, précédent vaisseau de feu capitaine Linman.

A la barre de commandement se tenait le Feld-Maréchal du Zollernberg, Edorel Gatline. Il avait en poche l'ordre de mission du Ministre des Affaires étrangères zollernois. Après avoir rejoint le groupe naval édoranais, tous deux devaient avancer vers le golfe de Lusance, y détruire la flotte sorabe et le port militaire, et dans le même temps, libérer les captives zollernoises du joug de Frédéric Ier.

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre pour la Mer Océane

Message  Prince Zabrücksi le Mar 27 Nov 2012 - 12:01

A peine rentré à Whilelstaufen, le Prince Zabrücksi avait rejoint Zozolulu. De là, il avait pris une vedette rapide pour la Nouvelle-Zaxe. Après une courte halte à Fort-Memel, ou il salua prestement les notabilités de l'ile, il était reparti en vedette pour rejoindre la flotte zollernoise.

Accueillies à bord du N.S.A.R Marialyn, le Prince, exténué, reçut les dernières informations depuis son départ de la capitale, 24 heures auparavant.

La délégation humanitaire krasslando-scanthéloise était en contact avec les captifs zollernois. Si le Prince ne faisait pas confiance aux premiers, il faisait confiance à la bienveillance des seconds. Toujours était-il que les prisonniers zollernois étaient hors d'atteinte d'éventuelles exactions sorabes, on pourrait désormais attaquer sans craindre de représailles.

Avec anxiété, le Prince découvrit que la situation internationale se dégradait. Il faisait état de rumeurs selon lesquelles le Belondor, frustré de ne pas avoir été averti des projets zollerno-édoranais, entendait être le seul à régler le cas de la Sorabe, ile traditionnellement dans son influence.

Ce diable de Prince-Amiral réussissait, en variant entre les pleurnicheries pathétiques et les rodomontades, à se trouver des soutiens à l'international.
Les protestations scanthéloises n'avaient pas été surprenantes et l'on s'était engagé à la modération. Celle des Krasslandais avaient été purement ignorés et celle du dictateur déchu banganais n'avait aucune valeur. Le problème résidait dans la position belondaure que l'on ne manquerait pas de connaitre bientot. On pouvait encore passer en force, mais le pourrait-on toujours au cas où le Belondor demanderait à l'entente zollerno-édoranaise de faire demi-tour ?


- Monsieur le Prince, la flotte sorabe a été repéré à une dizaines de milles de notre position. Elle est statique et semble attendre un mouvement de notre part. Nous avons répertorié neuf vaisseaux d'importances, et une bonne trentaines de vedettes et bâtiments civils armés.

Le Prince eut un faible sourire. Avec ses dix vaisseaux d'importance, doublés par un même nombre de vaisseaux édoranais, on aurait largement le dessus.

- Fort bien capitaine, restez en attente du groupe naval édoranais, et observez les Sorabes à distance. A t-on eu des nouvelles de Monsieur le Feld-Maréchal ?
- Non Monsieur le Prince. Nous n'avons aucune idée d'où il est. Nous pensions qu'il était avec vous.
- Ah, vous ne savez rien ici ? Il est en Sorabe ...

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre pour la Mer Océane

Message  Prince Zabrücksi le Mar 27 Nov 2012 - 18:16

Le Prince contemplait le spectacle des manœuvres édoranaises et zollernoises. Lentement, et avec une rare précision, les flottes se mettaient en place. Le jeune homme avait vu ce genre de spectacle, dix fois en répétition dans les eaux de Zorkney-Harbour, mais il produisait toujours sur un lui une puissante impression.

Prince Zabrücksi à Amiral Gatineau STOP
Heureux de vous voir STOP
Belle tenue de vos navires STOP
Otages hors de danger grâce ZZZ et AHELM STOP
Zorkney-Harbour ouvert STOP
Préparez vous pour engagement STOP

Sur tous les ponts des navires zollernois retentirent l'alarme qui annonçait que l'engagement était imminent. Chacun était sur le pied de guerre. Bientot, les navires zollerno-édoranais se mirent lentement en branle et avancèrent sur l'ennemi. Quelques minutes plus tard, on repéra nettement à l'horizon quelques point noirs : la flotte sorabe.
Et tous, marins zollernois comme édoranais esquissèrent un sourire. On était plus nombreux et plus forts. On allait écraser ces imbéciles présomptueux. Sur sa passerelle de commandement, le Prince réprimait son allégresse. Sorabe allait bientot gouter son expiation et apprendre ce qu'il en coutait d'attaquer le grand Zollernberg ...

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre pour la Mer Océane

Message  Prince Zabrücksi le Mar 27 Nov 2012 - 20:07

Le Prince Zabrücksi assistait à l'un des spectacles les plus incongrues de son existence. Plusieurs bateaux blindés, sous le pavillon d'un ordre religieux syiste belondaure, s'étaient immiscés entre les deux flottes belligérantes.
Pendant un court instant, le Prince eut la pensée fugitive que cela ne pouvait être qu'une erreur, qu'une coincidence. Puis, se rappelant ses cours de Zandhurst, il se rappela que la Sorabe se réclamait du Syisme. Pour autant, il semblait que la religion fusse pour ces insulaires la dernière des préoccupations.

Le Prince serra la rambarde et vociféra:

- Quel infamie ! Ces moines entendent protéger leurs coreligieux ? Mais, ce sont des barbares et des brigands, il ne croient en rien et n'espèrent mourir qu'après s'être gavé de richesses et de tous les péchés du monde ! Ils choisissent le camp des assassins, et il se disent religieux ? Foutaizes que le syisme, vauriens, impozteurs, imbéziles !

Tant bien que mal, le jeune homme tentait de calmer son impulsivité, tare de la famille Zabrucksi.

- A-t-on vu pareille infamie ? A-t-on vu pareille provocation ? Le micromonde est-il devenu fou ?

L'Amiral Wittgerztein profita d'une pause dans la colère du jeune homme, pour glisser quelques mots.

- Monsieur le Prince. Il y a sans doute une explication rationelle à cela. Le Belondor ne les soutiendra pas, qu'ils osent seulement se mettre en travers des opérations zollernoises. Veulent-ils risquer notre amitié, et celle d'Édoran, pour une poignée de coupables assassins et violeurs ?


Le Prince poussa un soupir et fit savoir ses instructions.


- Envoyez leur un message en morse par signaux lumineux. Dites leur de s'éloigner immédiatement. Ils sont en pleine bataille.

Prince Zabrücksi

Messages : 408
Date d'inscription : 13/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre pour la Mer Océane

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum